L’Espagne et la naissance de la politique migratoire transatlantique (16e-17e s.) – Mondes Sociaux

/22490

  • En France comme en Europe, l’immigration occupe une place importante dans les débats politiques. Retour sur cette question à partir du cas de l’émigration espagnole vers les amériques aux 16e et 17e siècles et de la naissance d’une politique migratoire. #immigration #histoire #population #territoires #politiques #migrations #Espagne

    https://sms.hypotheses.org/22490

    Les politiques migratoires contemporaines se concentrent essentiellement sur l’impact des mouvements de populations sur les territoires d’« accueil ». L’Espagne des XVIe et XVIIe siècles se préoccupait, quant à elle, de réguler l’émigration pour éviter de déstabiliser une société ibérique aux conditions de vie difficiles. L’histoire est donc susceptible d’éclairer les politiques migratoires.

    En France, en Europe, en Amérique et dans nombre de pays d’Asie et d’Afrique, la question de l’immigration domine actuellement les débats politiques. La mobilité de millions d’hommes et de femmes inquiète. Dans ces considérations agitées, les déplacements sont perçus sans tenir compte de l’origine des déplacés. Ce qui compte principalement est le fait que l’immigré est un étranger. Parti « d’on ne sait où », il est extérieur, et c’est l’unique point commun de tous les immigrés (...)