Griveaux, la chute finale - Libération

/benjamin-griveaux-se-retire_1778370

  • Du racisme en campagne
    https://www.liberation.fr/politiques/2020/02/14/benjamin-griveaux-se-retire_1778370
    Les histoires de candidats verreux, on ne voit que ça, le pouvoir étant l’estrade du mépris.

    Par contre, tout est prétexte à laisser libre court aux propos xénophobes des journalistes, je relève donc.

    A propos de Pavlenski :

    La façon dont il a obtenu la vidéo n’est pas claire à ce stade. Il ne se souciait pas, en tout cas, des éventuelles conséquences juridiques, lui qui a déjà été plusieurs fois incarcéré pour diverses actions, notamment contre le régime de Poutine, et pour avoir chez nous incendié les portes d’une succursale de la Banque de France.

    Quentin Girard , Charlotte Belaich

    #not_in_my_name #art_politique #propriétaires_patriotes #racisme

    • Ah ah ! Qu’ils s’engueulent pour les places !

      Au sujet de leurs propositions sur la Gare du Nord et la Gare de l’Est… Vous avez déjà entendu quelque chose d’aussi idiot ? Le train, ce moyen de transport plutôt propre, a un avantage majeur par rapport à l’avion : on est directement en centre-ville. Eh bien nos deux comiques viennent de proposer de déplacer les gares en dehors de Paris. Benjamin Griveaux veut faire Central Park et Cédric Villani veut que l’Eurostar arrive en Seine-Saint-Denis…

      Vraiment ? Y’a encore des Corbus qui traînent à Paris ? Des disrupteurs de capitales ?

    • Patatras !

      https://www.liberation.fr/politiques/2020/02/14/benjamin-griveaux-se-retire_1778370

      Benjamin Griveaux, candidat LREM à la mairie de Paris, se retire de la course. Ce retrait intervient après la diffusion d’une vidéo à caractère sexuel, dont il serait l’auteur et qu’il aurait envoyée à une femme avec laquelle il échange. Mise en ligne par l’artiste Piotr Pavlenski (dont Libé avait fait le portrait en 2016), elle a commencé à tourner mercredi soir. L’artiste russe, réfugié en France, assure à Libération vouloir « dénoncer l’hypocrisie » de l’ex-porte-parole du gouvernement. Il affirme tenir cette vidéo d’une « source » qui avait une relation consentie avec Benjamin Griveaux.

      (Such a disruptive world...)

    • "L"ensemble de la classe politique condamne un attentat innommable contre la démocratie"... (Tous les medias depuis ce matin et Mélenchon...). On croit rêver .-)

      L’olibrius russe, Branco et l’ex-député REMouleur ont intérêt à numéroter leurs abattis

    • Ailleurs, on parle de « revenge porn » (ou porno divulgation), phénomène qui « empoisonnerait les réseaux sociaux ». Procédé qui fait partie d’un comportement plus général, la calomnie. Et c’est (je pense) aussi vieux que l’humanité. #qu'est-ce_qu'on_rigole (de leur indignation à géométrie variable) ...
      Quant à Branco, avocat de Piotr Pavlenski, il est qualifié « d’avocat d’extrême gauche » (carrément).

      L’avocat d’extrême gauche poursuit : « Il dit que c’est la première vidéo d’une série […]. Je suis parti du présupposé qu’il savait ce qu’il faisait […]. Mais il ne touche qu’aux personnes qui font le jeu de la peopolisation. Avec ce que Benjamin Griveaux a fait avec Mimi Marchand [la patronne de l’agence de paparazzis Bestimage avait propulsé l’homme politique en une de Paris Match au côté de son épouse, NDLR], Piotr Pavlenski considère ça [sa démarche, NDLR] comme légitime. »
      Interrogé sur ce qu’il pensait personnellement de cette initiative, Juan Branco n’a pas souhaité nous répondre, estimant que ses échanges avec l’artiste russe étaient couverts par le secret professionnel et qu’il ne pouvait « parler à la fois en tant qu’avocat et citoyen ». Selon nos informations, le rôle de Juan Branco dans cette affaire pourrait en réalité dépasser celui de simple avocat. Selon plusieurs sources, ce dernier aurait lui-même sollicité des personnes début février afin de réfléchir au moyen de diffuser les vidéos intimes du candidat LREM. Questionné sur ce point, il ne nous a pas répondu.

      C’est un remake de « Règlement de compte à OK Corral » et la presse de caniveau charrie de gros flots de boue. Une nouvelle conséquence du dérèglement climatique, sûrement ...

      Maintenant, la question est : La « démocratie » en sortira-t-elle grandie ? Réponse : Pas si sûr.

      #je_me_marre