Penser sa carrière de chercheur.e. Quelques leçons – Mondes Sociaux

/23555

  • Les parcours des universitaires en question. Comprendre les parcours à partir des expériences personnelles de chercheur.e.s #université #shs #carrières

    https://sms.hypotheses.org/23555

    Comment pensons-nous notre carrière ? Quels sens donnons-nous à notre métier ? Voici quelques questions à l’origine d’un ouvrage sur les carrières de chercheur.e.s. Elles ont suscité l’envie de lancer une réflexion collective sur les parcours académiques en partant des expériences personnelles et, ce faisant, de creuser l’exercice du métier d’ethnographe en anthropologie et sociologie, d’où une dernière question : quelle place réservons-nous à la démarche ethnographique dans notre pratique de recherche ?

    Pour y répondre, quatorze collègues aux profils variés ont été sollicités. Hommes et femmes, chercheur.e.s et enseignant.e.s-chercheur.e.s de générations différentes, ayant travaillé sur la France ou dans d’autres pays de monde ont accepté de se plier à l’exercice de la commande, autrement dit de rédiger une sorte d’ego-histoire professionnelle. Chacun.e était libre dans la formulation de son écrit et il suffit de lire les chapitres livrés pour s’en persuader.

    La particularité de ces récits personnels en fait toute l’originalité et toute la densité, mais elle fait également toute la difficulté de la présentation de cet ouvrage. Comment rendre compte des parcours sans trahir leur auteur. Ce constat nous a encouragé à présenter ici les points communs de ces textes et les questionnements qu’ils suggèrent, plutôt que leurs singularités (...)

  • Les parcours des universitaires en question. Partir des expériences personnelles de chercheur.e.s

    #ethnographie #recherche #université #carrières

    https://sms.hypotheses.org/23555

    Comment pensons-nous notre carrière ? Quels sens donnons-nous à notre métier ? Voici quelques questions à l’origine d’un ouvrage sur les carrières de chercheur.e.s. Elles ont suscité l’envie de lancer une réflexion collective sur les parcours académiques en partant des expériences personnelles et, ce faisant, de creuser l’exercice du métier d’ethnographe en anthropologie et sociologie, d’où une dernière question : quelle place réservons-nous à la démarche ethnographique dans notre pratique de recherche ?

    Pour y répondre, quatorze collègues aux profils variés ont été sollicités. Hommes et femmes, chercheur.e.s et enseignant.e.s-chercheur.e.s de générations différentes, ayant travaillé sur la France ou dans d’autres pays de monde ont accepté de se plier à l’exercice de la commande, autrement dit de rédiger une sorte d’ego-histoire professionnelle. Chacun.e était libre dans la formulation de son écrit et il suffit de lire les chapitres livrés pour s’en persuader (...)