The Latest Coronavirus Clinical Trials

/the-latest-coronavirus-clinical-trials

  • Françoise Barré-Sinoussi : « Ne donnons pas de faux espoirs, c’est une question d’éthique »
    https://www.lemonde.fr/planete/article/2020/03/24/francoise-barre-sinoussi-ne-donnons-pas-de-faux-espoirs-c-est-une-question-d

    Je réagis aussi à la vue, ces dernières heures, des files d’attente devant l’Institut hospitalo-universtaire de Marseille pour bénéficier d’un traitement, l’hydroxychloroquine, dont l’efficacité n’a pas été prouvée de façon rigoureuse. Certains peuvent être contaminés et risquent de diffuser le virus. C’est n’importe quoi. J’ai connu ce genre de situation dans les années 1980, ce qui peut semer la confusion auprès du grand public, déjà sidéré par l’ampleur de cette épidémie.

    Que pensez-vous de l’hydroxychloroquine (Plaquenil) et des attentes suscitées par ce médicament ?

    Pour l’instant, pas grand-chose, j’attends les résultats de l’essai Discovery, conçu dans le cadre du consortium « Reacting », qui vient de démarrer et qui portera sur 3 200 personnes, dont 800 en France. Un premier groupe recevra des soins standards sans médicament ; un deuxième se verra administrer l’antiviral remdesivir ; puis dans le groupe 3, les patients recevront une association lopinavir-ritonavir ; la même association sera administrée dans le quatrième groupe en combinaison avec un autre médicament, l’interféron bêta, et un cinquième avec l’hydroxicholoroquine [seul], qui a été ajouté récemment. Tous ces groupes de patients sont bien sûr traités avec en plus des soins standards. De premières analyses fiables devraient être connues dans une quinzaine de jours. Cet essai est fait dans les règles de l’art. Soyons patients.

    • #Merci !
      voici un état des lieux sur les #essais_cliniques en cours https://blogs.sciencemag.org/pipeline/archives/2020/03/24/the-latest-coronavirus-clinical-trials
      résumé : pour l’instant, rien de convaincant
      #wait_and_see

      et pour celleux qui disent « oui mais si ça marche on aura l’air con à ne pas l’avoir appliqué plus tôt », il faut dire que si ça marche miraculeusement bien (ce qui est peu probable…), l’essai pourra le prouver avant même les 15 jours évoqués, et on sera vite au courant.

    • Mais... Les gens ne font pas la queue pour avoir un traitement à la Chloroquine (il y en a sans doute certains, oui), mais pour être testé.e.s. Enfin je dis les gens, ça ne veut évidemment rien dire. J’ai l’impression qu’ici à Marseille, on parle de l’IHU (qui ont testé 800 personnes hier, c’est dire l’ampleur du travail) parce qu’ils font des tests, non pour recevoir l’hostie d’un hypothétique messie. C’est vraiment débile d’affirmer que la queue est liée au traitement...