28 janvier 2013 « Pense-bête

/?p=4157

  • Grisélidis Réal en 1954 — Genèse d’une vie de bohème
    http://www.archyves.net/html/Blog/?p=4157

    Avant d’entamer son récit autobiographique Le Noir est une couleur à la fin des années 60 et de rejoindre la lutte des prostituées au milieu des années 70, la future « catin révolutionnaire » a fait ses premiers pas dans la « vie de bohème » genevoise. C’est ce qu’on découvrait dans les premières pages de Mémoires de l’inachevé, son recueil d’écrits et correspondances publié en 2011 chez Verticales. Cette reproduction d’un carton d’invitation à une exposition de « foulards de soie peints » ouvrait le (...)