La FAO se penche sur le travail des enfants dans le secteur de l’élevage

/icode

  • La FAO se penche sur le #travail_des_enfants dans le secteur de l’#élevage
    http://www.fao.org/news/story/fr/item/170362/icode

    La publication, intitulée Children’s work in the livestock sector : Herding and beyond (disponible seulement en anglais et que l’on peut traduire par le travail des enfants dans le secteur de l’élevage et au-delà) indique que c’est dans l’#agriculture que l’on trouve le plus grand nombre de travailleurs enfants.

    Un certain nombre d’études de cas spécifiques par pays axées sur le travail des enfants dans l’élevage montrent que les enfants commencent parfois à travailler à un âge très jeune, entre 5 et 7 ans.

    Les conditions de travail des enfants qui s’occupent du bétail varient grandement et dépendent de contextes très spécifiques. Alors que certains enfants gardent le troupeau durant quelques heures par semaine, ce qui leur permet de continuer à fréquenter l’école, d’autres le font pendant des jours et des jours, parfois loin de leur maison, et se retrouvent sans possibilité de scolarisation.

    Selon leurs fonctions précises, les enfants qui travaillent dans le secteur de l’élevage courent le risque de voir leur développement physique, mental, moral et social perturbé. Le fait de travailler en contact direct avec le bétail augmente le risque de contracter des maladies, de se faire mal avec les outils ou d’être mordu par un animal.

    Autres risques encourus : les problèmes de santé causés par de longues heures de travail dans des conditions météorologiques extrêmes ; les problèmes d’assainissement et d’hygiène ; les blessures causées par des produits chimiques et, dans certains cas, le stress psychologique résultant de la peur de la punition, de la crainte des voleurs de bétail ou du sentiment de responsabilité pour le capital familial.

    #éducation