Les communiqués de presse de la Mutualité Française

/Communiques-de-presse

  • « Santé publique : quelles conséquences du #Distilbène (D.E.S.) ? »
    http://www.mutualite.fr/L-actualite/Kiosque/Communiques-de-presse/Sante-publique-quelles-consequences-du-Distilbene-D.E.S.

    Anne Levadou, présidente de l’association de patients réseau D.E.S. France et Jean-Martin Cohen Solal, directeur général de la Mutualité Française, ont annoncé aujourd’hui, à l’occasion d’une conférence de presse, le lancement de la première étude française épidémiologique pour évaluer toutes les conséquences du Distilbène pour les trois générations concernées : les mères, les filles et les fils exposés in utero et les petits-enfants.

    Jusqu’à fin août 2013, les familles D.E.S. (1) , c’est-à-dire les mères qui ont pris cette hormone pendant leur(s) grossesse(s) pour éviter une fausse couche, leurs enfants exposés in utero et leurs petits-enfants sont invités à répondre massivement, en quelques minutes, à un questionnaire (2) anonyme en ligne sur le site http://www.des-etude3generations.org

    Pour permettre les comparaisons avec un groupe témoin, les femmes âgées de 36 à 63 ans non exposées au D.E.S. in utero sont elles aussi appelées à répondre massivement , en quelques minutes, à un questionnaire anonyme qui leur est dédié sur ce même site

    Notes

    (1) Le D.E.S. est le nom international de la molécule diéthylstilboestrol, commercialisée en France sous les noms de Distilbène et Stilboestrol Borne. Cette hormone a été prescrite dans le monde entier, aux femmes enceintes, en espérant leur éviter des accidents de grossesse. Son inefficacité pour prévenir les fausses-couches a été établie en 1953. Elle a été prescrite en France jusqu’en 1977.

    (2) Le questionnaire papier est disponible en téléchargement et sur demande, par téléphone au 05 58 75 50 04 ou par courrier à : Distilbène Etude 3 Générations - Réseau D.E.S. France - 1052 rue de la Ferme de Carboué – 40 000 Mont de Marsan.