/13.06.06.intempestive.cresson.mp3

  • Suite du travail sur l’#urbanisme_sonore et les transformations en cours de l’environnement acoustique, notamment en #ville.

    "#espace_public, enquête acoustique n°4", rencontre avec #Jean-François_Augoyard, #Henry_Torgue et #Anthony_Pecqueux du #Cresson, un laboratoire grenoblois travaillant sur les ambiances et l’espace urbain : « on n’a pas à dire quels sont les bons sons et les mauvais sons » (l’Intempestive, #Radio_Galère)
    http://www.intempestive.net/on-n-a-pas-a-dire-quels-sont-les

    (...) on parle de l’augmentation des plaintes concernant le « #bruit », notamment celui que font les enfants ; on parle des normes juridiques, scientifiques et sociales, et de leur focalisation sur l’individu plutôt que sur le collectif ; on parle d’une évolution récente, depuis la focalisation sur le bruit vers un intérêt pour l’environnement sonore ; on parle de l’augmentation de « l’intolérance au sonore » et d’une « nouvelle gamme de sons gênants » ; on parle de la #judiciarisation plus générale de la société, et du délit d’agression sonore introduit dans le Code pénal français en 2003 ; on parle de l’Allemagne, qui a légiféré sur le droit des enfants à faire du bruit, « musique du futur » ; on parle du son comme nouvel « objet de quérulence idéal » quand on a un problème de voisinage, au même titre que les servitudes de passage autrefois ; on parle de l’aseptisation des espaces publics ; (...) on parle de « ce qu’est une limite sonore » et de la rupture du « contrat social de #propriété » ; on parle de l’#éthologie, des gradients sonores employés par de nombreuses espèces animales pour délimiter leur espace, de ce qu’on aurait à en apprendre ; on parle d’un « droit de retrait » dans une société fondée sur la communication permanente ; on parle de Lyn Lofland et de son analyse d’une partition de l’espace public entre le « domaine public », le « domaine paroissial » et le « domaine privé » (...)

    http://www.intempestive.net/IMG/mp3/13.06.06.intempestive.cresson.mp3

    Le mois dernier, c’était un entretien avec l’#Ircam : « le son de l’espace public de demain sera moins fort et plus beau », avec #Nicolas_Misdariis
    http://www.intempestive.net/le-son-de-l-espace-public-de

    on parle de la naissance du #design_sonore dans les années 1980-1990, à partir de précédentes recherches sur la qualité acoustique ; on parle des secteurs industriels et institutionnels particulièrement intéressés par le sonore : transports, horlogerie, musées ; (...) on parle de la responsabilité à tenir pour éviter une cacophonie de #logos sonores ; on parle du design sonore comme l’inverse de #pollution_sonore ; (...) on parle de la nostalgie des bruits mécaniques ; on parle de la peur du #silence et du pilotage des actions à l’oreille ; on parle d’applications ludiques qui apparaissent et de l’#audiobranding ; on parle de la nécessité d’une approche fonctionnaliste et sobre du sonore ; on parle de la #signalétique sonore ; on parle de l’utopie et des craintes soulevées par les transformations de l’environnement sonore ; on parle de la symphonie que pourrait être un embouteillage à l’avenir

    http://www.intempestive.net/IMG/mp3/13.05.22.intempestive.ircam.misdariis.mp3

    #shameless_autopromo #audio #radio