/art

  • Découvrez le monde rêvé de Pierre Gattaz avec le « Gattaz Quizz » !
    http://www.marianne.net/Decouvrez-le-monde-reve-de-Pierre-Gattaz-avec-le-Gattaz-Quizz-_a242614.htm

    Que vous soyez ouvrier dans l’industrie, employé dans le BTP, cadre supérieur dans le commerce ou même chômeur de longue durée, le Gattaz Quizz est fait pour vous ! Le Gattaz Quizz vous fera passer de merveilleux moments de complicité en famille, lors des longues soirées d’hiver. Le Gattaz Quizz est simple et convivial : il suffit de dire si les propositions qui suivent sont vraies ou fausses. Avec le Gattaz Quizz, vous aussi amusez-vous à imaginer un monde sans code du travail, mais prenez garde à ne pas revenir au XIXe siècle !

    http://www.marianne.net/photo/art/default/986797-1170352.jpg?v=1415104188

    #Gattaz
    #Quizz

  • http://www.marianne.net/Privatisation-le-gouvernement-tue-l-actionnariat-salarie-et-cede-au-tout-m

    Au cœur de l’été, François Hollande et Arnaud Montebourg ont signé une ordonnance supprimant l’obligation faite à l’Etat de réserver aux salariés 10 % des actions des sociétés que ce dernier souhaite vendre. Les employés d’Orange viennent d’en faire l’amère expérience, remplacés par de grands fonds d’investissement.

    http://www.marianne.net/photo/art/default/986402-1169824.jpg?v=1413972101

    Edouard Balladur aura sans doute du mal à y croire, mais aussi incroyable que cela puisse paraître, le gouvernement vient de faire de lui un dangereux gauchiste ! Comment ? Tout simplement en abrogeant une de ses heureuses initiatives lorsqu’il était au ministère de l’Economie : l’obligation faite à l’Etat de réserver aux salariés 10 % des actions des sociétés que ce dernier souhaite vendre. Il s’agissait d’une des minces concessions de ce libéral de Balladur à sa légère fibre gaulliste et à son rêve d’un actionnariat salarié....

    >>>

    « La gauche donne tout au marché »

    <<<

    #actionnariat_salarié
    #Balladur
    #Crozier
    #France_Télécom
    #Macron
    #Montebourg
    #Orange
    #Valls

  • Pendant que les patrons du CAC se gavent...
    http://www.marianne.net/Pendant-que-les-patrons-du-CAC-se-gavent_a241270.html
    http://www.marianne.net/photo/art/default/985316-1168301.jpg?v=1410282874

    En ce mardi 9 septembre ensoleillé, l’actualité bat son plein. Les infos tombent, les unes après les autres, a priori sans lien aucun, ou si peu. Mais, pour autant, quelque chose d’étrange flotte dans l’air. Ce quelque chose d’étrange tient à deux informations que tous les médias vont reprendre. Mais séparément. Et allez savoir pourquoi, c’est sur le site du Figaro que l’injuste réalité du monde nous a le plus clairement sauté aux yeux.

    Parcourant la page d’accueil du site de nos confrères, voici deux titres publiés à quelques pixels de distance :
    – « Qui sont les patrons d’entreprises du CAC 40 les mieux payés ? »
    – « Le niveau de vie des Français a baissé en 2012 »

    Pour ce deuxième article, Le Monde a opté pour un titre plus direct : « En France, les pauvres encore plus pauvres »

    En prenant ces articles séparément, le grand écart de la société ne peut sauter aux yeux. Et pourtant, il est criant. D’un côté, une « revue d’effectifs des conseils d’administration des entreprises du CAC 40 » où l’on apprend que Maurice Lévy, big boss de Publicis, n’a toujours pas pris sa retraite et empoche 4,5 millions d’euros (soit près de 260 fois ce que gagne un smicard par an ou encore environ 737 fois ce que perçoit un bénéficiaire du RSA sur la même période). De l’autre, une étude de l’Insee où l’on « découvre » qu’en 2012, « 8,5 millions de personnes étaient considérées comme pauvres en métropole, vivant avec moins de 987 euros par mois »......

    #cac_40
    #lévy
    #pauvreté
    #proglio
    #publicis
    #rsa
    #smic

  • La dette argentine, un instrument de domination extérieure
    http://www.marianne.net/La-dette-argentine-un-instrument-de-domination-exterieure_a240719.html

    Condamné par la justice américaine à verser 1,3 milliard de dollars à des « fonds vautours », l’Argentine a choisi de reprendre le contrôle de sa dette au grand mécontentement de ces organismes rapaces. L’occasion de revenir sur la genèse de la dette argentine, quand les banquiers britanniques prêtaient à des taux délirants des sommes astronomiques à l’Argentine pour financer les projets inexistants... d’industriels britanniques qui, eux-mêmes, ne remboursaient jamais leurs emprunts ! Une histoire rocambolesque, digne d’un polar, et qui marque le début de la mise sous tutelle économique de l’Argentine.....

    http://www.marianne.net/photo/art/default/984711-1167502.jpg?v=1408717468

    En Argentine, la dette est une institution. Un monument, au sens littéral du terme, qui se rappelle régulièrement au « bon » souvenir des Argentins. Le pays lui a même consacré un musée : le « Museo de la Deuda externa », inauguré en octobre 2003. Pas un grand musée où seraient entreposées par centaines les œuvres des grands créanciers et vautours qui rôdent au-dessus de leur proie, plutôt un centre de recherche historique sur la dette extérieure du pays.

    Car en Argentine, la dette n’est pas seulement un sujet politique majeur, c’est aussi un drame national depuis les années 1970 quand la dictature militaire de Videla a fait exploser la dette extérieure du pays. Et ses origines sont bien plus anciennes encore. En 1822, est créée à Buenos Aires une banque de commerce, une initiative privée bâtie essentiellement avec des capitaux britanniques, dont la mission est surtout d’octroyer des prêts aux investisseurs locaux issus du Royaume-Uni.

    Pour financer ses prêts, la banque manque d’argent frais. Le Conseil des représentants de Buenos Aires, un organisme gouvernemental, a alors une riche idée : voter une loi qui autorise le gouvernement à « négocier à l’intérieur ou à l’extérieur du pays, un prêt de trois ou quatre millions de pesos ». C’est dans la tête de Bernardino Rivadavia, à l’époque chargé des relations extérieures des Provinces Unies du Rio de la Plata, que germe cette brillante idée. Cet homme politique argentin deviendra deux ans plus tard, en 1826, le premier président de la nation argentine. ....

    #Etats-Unis
    #Argentine
    #Cristina_Kirchner

    #angleterre
    #banques
    #banksters
    #baring
    #dette
    #emprunt
    #fonds_vautour

    #voyoux

  • Quatrepoint : « Il faudrait tenir tête à Angela Merkel »
    http://www.marianne.net/Quatrepoint-Il-faudrait-tenir-tete-a-Angela-Merkel_a240717.html

    Pour le journaliste Jean-Michel Quatrepoint, auteur du livre « Le Choc des empires. Etats-Unis, Chine, Allemagne : qui dominera l’économie-monde ? », la situation économique actuelle et notamment la « domination de notre grand voisin » outre-Rhin sont « le produit d’une faillite : celle de la classe dirigeante française qui a choisi de faire passer les intérêts de la construction européenne avant ceux de la France ».

    http://www.marianne.net/photo/art/default/984709-1167500.jpg?v=1408644105

    Jean-Michel Quatrepoint : Pour la petite histoire, j’avais également écrit que le triomphe de Merkel sera cette victoire au Brésil ! Mais soyons sérieux : tout est dans le « presque sans le vouloir ». La domination de notre grand voisin tire sa source de ses propres qualités mais aussi de nos défauts, en tout cas de notre expectative. Déjà à la fin des années 1980, la RFA d’alors accumule d’imposants excédents commerciaux. A la chute du mur, la réunification va contraindre l’Allemagne à renouveler une stratégie qui lui a tant réussi. Désormais intégrée, la RDA ne peut plus jouer les sous-traitants à bas coût (un rapport de 1 à 8 entre l’Ost mark et le Deutsche mark). Pour cela, Kohl va pousser son avantage politique en initiant l’élargissement de l’Union européenne vers la Mitteleuropa, l’espace naturel allemand : la Hongrie, la Tchéquie, les pays baltes et même la Pologne. On retrouve au passage la Germanie, le Saint-Empire romain germanique.
    Le chancelier met tous ses partenaires devant le fait accompli, au premier rang desquels, la France et la Grande-Bretagne. Quant à la Russie, Gorbatchev se fait acheter pour 12 milliards de marks, censés payer le rapatriement des soldats russes. A ce moment-là, l’Europe change de nature. D’une puissance qui se voulait à mi-chemin entre l’URSS et les Etats-Unis, elle devient une simple entité composante du grand marché mondial libre-échangiste.
    L’erreur de Mitterrand, inspiré par Jacques Delors, fut de croire que « voler le mark » à l’Allemagne via la mise en place de l’euro, compenserait notre soudain désavantage. Cruelle, Margaret Thatcher en donnera le vrai sens : « Ce n’est pas l’Allemagne qui s’arrime à l’Europe, mais le contraire ». Voilà la source de la domination Allemande. ...

    >>>

    La force de l’Allemagne est-elle d’avoir le siège de la Banque centrale européenne à Francfort ou d’abriter celui de Mercedes à Stuttgart et BMW à Munich ?

    <<<

    >>>

    « Quand les Allemands ont investi dans l’appareil productif, nous avons construit des ronds-points » !

    <<<

    >>>

    ..Nicolas Sarkozy, puis François Hollande ont cédé, tour à tour, face à la chancelière, et je ne vois aucun des dirigeants actuels capables de lui tenir tête. Pourtant notre situation intérieure est proche de celle de 1958. Le pays a perdu confiance en lui-même

    <<<

    >>>

    Les énergéticiens ont clairement fait comprendre à Merkel qu’une position trop anti-Russes pouvait s’avérer catastrophique pour le pays. A la France de s’appuyer sur eux. Sur eux, mais aussi sur les prémices d’un désamour allemand pour l’atlantisme

    <<<

    #Allemagne
    #industrie
    #Maastricht
    #Merkel
    #monnaie
    #RDA
    #RFA
    #réunification

  • Défis sur Internet : hydrocution de l’intelligence collective ?
    http://www.marianne.net/Defis-sur-Internet-hydrocution-de-l-intelligence-collective_a240712.html

    Le « ice bucket challenge », qui consiste à se verser une bassine d’eau glacée sur la tête, a engendré 2,4 millions de vidéos sur le Web et rapporté 30 millions de dollars à l’association américaine de lutte contre une maladie neurodégénérative à l’initiative du défi. Question : peut-on se réjouir d’un élan de bêtise collective fût-il pour la bonne cause ?

    http://www.marianne.net/photo/art/default/984702-1167489.jpg?v=1408618270

    Au mois de juin dernier, un jeune homme de 19 ans se noyait dans le Morbihan pour avoir voulu honorer le défi « A l’eau ou au resto » qui circulait sur Internet. A l’époque, policiers, psychiatres et procureurs s’étaient unanimement offusqués de ces jeux stupides et dangereux qui débauchent nos jeunes.

    Deux mois plus tard, voilà qu’un autre défi circule sur les réseaux sociaux sans provoquer la même indignation. Le niveau intellectuel requis est pourtant équivalent, puisqu’il s’agit non pas de se jeter à l’eau, mais de se verser un seau d’eau glacée sur la tête. Le « ice bucket challenge » a engendré pas moins de 2,4 millions de vidéos. Cristiano Ronaldo, Mark Zuckerberg, Lady Gaga, Bill Gates, David Beckham, Jenifer Lopez, Britney Spears, Steven Spielberg, Justin Timberlake et bien d’autres célébrités de haute qualité se sont faites filmer en train d’être aspergées. En France, le mannequin chouchou de Karl Lagerfeld, Baptiste Giacobini, n’a pas hésité à mouiller sa mèche — qui doit pourtant nécessiter un travail consciencieux. Le patron du groupe japonais de télécommunications SoftBank, Masayoshi Son, s’est laissé tenter en début de semaine, devant un parterre de journalistes enthousiastes. Et la veuve du sénateur Robert Kennedy, Ethel Kennedy, 86 ans, a défié Barack Obama. Le président des Etats-Unis, bien inspiré, a décliné l’offre. ...

    #défis
    #internet,
    #réseaux_sociaux

  • Le banquier n’est pas un citoyen comme les autres
    http://www.marianne.net/Le-banquier-n-est-pas-un-citoyen-comme-les-autres_a240708.html

    Baudoin Prot pourrait quitter la présidence de BNP-Paribas. Mais n’ayons crainte : notre homme ne se retrouvera pas une main devant, une main derrière. S’il part, il bénéficiera d’une prime de 150 000 euros, de jetons de présence à hauteur de 104 000 euros et, pour couronner le tout, d’une belle retraite d’un demi million d’euros par an. La patrie du fric sait être reconnaissante envers ses grands serviteurs...

    http://www.marianne.net/photo/art/default/984696-1167477.jpg?v=1408463330

    Les jours de Baudoin Prot semblent comptés. Le président non exécutif de BNP-Paribas ne survivrait pas (professionnellement parlant) au choc de l’amende record infligée par les autorités américaines pour non respect des privilèges du dollar, qui permettent aux Etats-Unis de frapper n’importe quel établissement ne respectant pas sa loi intérieure. En l’occurrence, BNP-Paribas, qui a commercé en dollars avec des pays sous embargo américain, a payé pour un abus de position politico-monétaire dominante qui ferait scandale en d’autres latitudes. Passons.

    Toujours est-il que Baudoin Prot risque d’en supporter les conséquences. A 63 ans, il pourrait goûter les joies de la retraite plus tôt que prévu. On ne va pas le plaindre pour autant. En effet, son statut d’assisté de la finance lui permet de voir venir le choc de la fin de carrière sans les angoisses du citoyen ordinaire.

    Le magazine Capital (qui porte bien son nom) a détaillé le train de vie du futur retraité. Primo, BNP-Paribas s’est engagé à lui verser une poire pour la soif, sous forme d’une une prime de départ de 150 000 euros. Secundo, Baudoin Prot continuera à toucher les jetons de présence encaissés pour avoir l’honneur de s’asseoir sur les fauteuils des trois sociétés où il exerce son mandat d’administrateur (Kering, Lafarge, Veolia Environnement), estimés à 104 000 euros. Tertio, le banquier, qui a touché un salaire de 1,2 million d’euros en 2013 aura droit à une retraite dorée payée par BNP-Paribas jusqu’à l’extinction de ses feux personnels, soit la modique somme de 522 432 euros par an, autrement dit 45 000 euros par mois, bref l’équivalent de 37 smic pour service rendus à la patrie du fric. ......

    #banque
    #BNP-Paribas
    #Baudoin_Prot
    #retraite_dorée
    #états-unis

    #quedire !

  • Coopératives et financement participatif : un remède à la crise ?
    http://www.marianne.net/Cooperatives-et-financement-participatif-un-remede-a-la-crise_a240701.html

    Si l’exécutif manque cruellement d’imagination pour redresser le pays, les salariés français, eux, regorgent de créativité. Pour préserver leurs emplois ou retrouver une activité professionnelle après un licenciement, ils sont de plus en plus nombreux à se lancer dans la création de Sociétés coopératives et participatives (Scop). Certains vont jusqu’à actionner, dans le même temps, un autre levier : le financement participatif. Mais est-ce vraiment efficace ?

    http://www.marianne.net/photo/art/default/984689-1167458.jpg?v=1408367687

    Née des combats ouvriers du XIXe siècle, la Scop, anciennement Société coopérative ouvrière de production, se porte bien. Selon les chiffres publiés par la Confédération générale des Scop, association nationale qui anime et coordonne le réseau des sociétés coopératives, l’année 2013 a même été un très bon cru. « La meilleure depuis six ans » selon Patrick Lenancker, président de la confédération. Un peu plus de 260 Scop et Scic (les Sociétés coopératives d’intérêt collectif) ont été créées. Au total, le réseau comptabilise, aux dernières nouvelles, 2 252 coopératives adhérentes, ce qui représenterait 45 000 salariés et un chiffre d’affaires consolidé de 3,9 milliards d’euros.

    Une belle croissance sans doute due, en partie, à des cas très médiatiques. En effet, la coopérative a refait parler d’elle — et en bien — en 2012 lors de la mise en liquidation judiciaire de la compagnie maritime SeaFrance et le projet de la CFDT de reprise de l’entreprise sous la forme d’un Scop, une initiative alors soutenue par le gouvernement de Nicolas Sarkozy. Les ex de SeaFrance ont fini par se lancer à l’eau, en créant leur compagnie maritime, MyFerryLink, sous cette forme, pour continuer leur activité. ....

    >>>

    D’abord, ce type de société résiste mieux à la crise que les entreprises traditionnelles. Selon l’Insee, le taux de pérennité à trois ans des Scop est de 76 % contre 65 % pour l’ensemble des entreprises françaises

    <<<

    #économie
    #coopératives
    #correia
    #crowdfunding
    #financement_participatif
    #scop

  • Quand Alliot-Marie ose faire la leçon à Fabius !
    http://www.marianne.net/Quand-Alliot-Marie-ose-faire-la-lecon-a-Fabius-_a240589.html

    MAM ne manque pas de culot. Interrogée ce matin sur France Inter, l’ex-ministre des Affaires étrangères de Nicolas Sakozy a affirmé sans sourciller que « ces derniers temps », la « diplomatie française » avait « toujours un temps de retard ». « Ces derniers temps » ? Il est vrai que lors de son (bref) passage au quai d’Orsay, Michèle Alliot-Marie a offert au monde le visage d’une véritable visionnaire de la géopolitique...

    http://www.marianne.net/photo/art/default/984565-1167277.jpg?v=1407751147

    « On a toujours un temps de retard dans la diplomatie française ces derniers temps ». La sentence (à écouter à 2’45’’ ci-dessous) , sortie sans vergogne de la bouche de l’ancienne ministre des affaires étrangères, Michèle Alliot-Marie, est savoureuse quand on sait combien l’ancienne locataire du quai d’Orsay avait elle-même été à la pointe des révolutions arabes.

    Invitée de la matinale de France Inter aujourd’hui, MAM commente, par téléphone, l’action de l’actuel chef de la diplomatie française, Laurent Fabius, qu’elle accuse d’agir en « agita[teur] médiatique » après un voyage « éclair » effectué en Irak, où le ministre s’est rendu ce week-end afin de superviser l’aide alimentaire apportée par la France. ........

    >>>

    au moment où s’immole par le feu le modeste vendeur de fruits et légumes Mohamed Bouazizi, au moment même où les poches de contestation se multiplient et bouleversent le pays, Michèle Alliot-Marie fait tranquillement affaire, en compagnie de ses parents et d’un certain Aziz Miled

    <<<

    #géopolitique
    #ben_ali
    #fabius
    #irak
    #mam
    #tunisie

  • L’#Érythrée, un #goulag à ciel ouvert

    D’après les informations du Figaro, la France connaitrait une augmentation des arrivées de migrants Érythréens sur son territoire. Certains à droite en ont profité pour tenter de relancer le débat sur la nécessité de restreindre l’accès des prestations sociales aux étrangers. Une « sottise » pour #Léonard_Vincent, journaliste et écrivain, auteur du #livre « Les Érythréens », qui livre pour Marianne les clés qui permettent de comprendre cette immigration en provenance d’un pays qui n’a rien à envier à la Corée du Nord.


    http://www.marianne.net/L-Erythree-un-goulag-a-ciel-ouvert_a240514.html

    • Non, les enfants érythréens ne sont pas rois jusqu’à l’âge de 17 ans !

      INTERNATIONAL : : SOLIDARITÉ : : Service militaire à vie : un ancien enfant soldat érythréen raconte son calvaire
      http://www.lecourrier.ch/service_militaire_a_vie_un_ancien_enfant_soldat_erythreen_raconte_son_cal

      MARDI 08 JUIN 2010

      En 2002, le gouvernement décide que tous les Erythréens et les Erythréennes sont mobilisables pour une durée indéterminée, alors que le service militaire était auparavant limité à dix-huit mois. C’est dans ce contexte que la police arrête Frank. « Je n’avais pas de carte d’étudiant. Pour eux, j’avais forcément fui l’armée. »

      Frank est donc envoyé dans le camp d’entraînement de Sawa, perdu dans l’ouest de l’Erythrée. « Nous étions environ vingt mille personnes. Les plus jeunes avaient 12 ou 13 ans, les plus vieux 50 ans. Eux non plus n’avaient pas le choix. »

      L’ancien enfant soldat décrit les vexations, les mauvais traitements comme le « supplice de l’hélicoptère », suspendu, pieds et mains liés dans le dos. Les déserteurs enfermés dans des containers enterrés dans le sol et « qu’on ne revoyait jamais ». Il se souvient aussi de ces deux prisonniers, un sac sur la tête, qui ont pris place à l’arrière de son véhicule. « Nous avons roulé quarante-cinq minutes. On m’a dit de m’arrêter. Ils sont sortis, puis j’ai entendu des coups de feu. Je n’ai rien demandé, car il n’y avait rien à demander. »

  • On a fact-checké les fact-checkeurs !
    http://www.marianne.net/On-a-fact-checke-les-fact-checkeurs-_a240413.html

    C’est la nouvelle lubie journalistique : le fact-checking. Une pseudo science, un gadget qui prétend réinventer le journalisme. Sous le leurre de l’objectivité, rien d’autre qu’un travail de vérification de l’information des plus classiques. Pas plus neutre qu’un autre.

    http://www.marianne.net/photo/art/default/984379-1167062.jpg?v=1407698263

    Apparu en France vers la fin des années 2000, le fact-checking, dernière lubie du monde journalistique, a surtout décollé à l’orée de la campagne présidentielle de 2012. « A-t-il dit vrai ? A-t-elle dit faux ? » Objectif affiché : vérifier les dires de telle ou telle personnalité ou institution. Les faits, rien que les faits et une réponse : vrai et/ou faux. Certains journalistes découvraient, effarés, que certaines informations étaient bonnes à vérifier. « Venons-en aux faits » proclament Les Décodeurs du Monde.fr. Peut-être n’avaient-ils pas l’habitude… Le fact-checking s’imposait, en tout cas, comme un nouvel outil. Nouveau dogme d’une religion sacro-sainte : l’objectivité, instituée comme le graal -perdu- du journalisme. En bons hérétiques, nous avons donc voulu vérifier s’ils s’y tenaient. Décortiqués, tout le mois de juillet, les articles des quatre apôtres les plus actifs en la matière – Le « Vrai-Faux de l’info » d’Europe 1, Le « Vrai du Faux » de France Info, FactaMedia et « Les Décodeurs » du Monde.fr – révèlent – ô surprise ! - une tout autre vérité…

    >>>

    Sous de trompeurs aspects scientifiques, leur traitement recèle de tendances beaucoup plus orientées qu’il n’y paraît. A commencer par le choix de leurs victimes. Cible privilégiée ? La droite classique, comprenez l’UMP. Près d’un billet sur deux (47%) lui est généreusement consacré et c’est, dans 71% des cas, pour démontrer qu’elle a tort.

    <<<

    #fact_checking
    #information
    #journalisme
    #vérification

  • Rony Brauman : vers la fin de l’impunité politique d’Israël ?

    http://www.marianne.net/Rony-Brauman-vers-la-fin-de-l-impunite-politique-d-Israel_a240498.html

    Un cessez-le-feu de 72 heures a été accepté hier par le Hamas. Cette trêve signe un peu de répit dans le rythme effréné des affrontements sanglants. La France à l’image des grands pays occidentaux s’est fait d’une grande discrétion sur le sujet. Rony Brauman, ancien Président de MSF, critique la position « pro-israélienne » de la diplomatie française et envisage la fin de l’impunité pour les agissements de l’État hébreu.

    http://www.marianne.net/photo/art/default/984470-1167163.jpg?v=1407270948

    #israël #gaza #criminalité

  • Tromperie sur la dette
    http://www.marianne.net/Tromperie-sur-la-dette_a240371.html
    http://www.marianne.net/photo/art/default/984328-1166974.jpg?v=1406813089

    La dette publique est aujourd’hui hissée au rang de fléau ultime. Un mot d’ordre est répété en boucle : pas de croissance sans désendettement, et pas de désendettement sans austérité. Pour renouer avec la prospérité, encore faudrait-il que les populations acceptent de se serrer la ceinture. C’est en tout cas, sur l’air de « There is no alternative », le message qui leur est envoyé. Et c’est le point de départ d’un essai qui défend une approche aussi radicale que différente......

    >>>

    « L’enjeu n’est pas l’équilibre budgétaire »

    <<<

    >>>

    la crise permet de délivrer l’Etat « de l’emprise de la lutte des classes, de la pression des revendications sociales et de l’élargissement des droits sociaux »

    <<<

    >>>

    ... d’imposer des prélèvements multiples : impôt, réduction du salaire nominal, coupe dans les dépenses sociales comme les retraites, augmentation des prix, privatisations...

    <<<

    #banques
    #banksters
    #dette
    #europe
    #finance
    #politique

  • Fonds vautours : l’Argentine dit « merde » à ses créanciers
    http://www.marianne.net/Fonds-vautours-l-Argentine-dit-merde-a-ses-creanciers_a240406.html

    L’Argentine et les fonds spéculatifs ne sont pas parvenus à s’entendre sur le remboursement de la dette de Buenos Aires. Un défaut de paiement relatif qui porte sur 7% de la dette du pays et une logique judiciaire qui pose la question de la fétichisation de l’Etat de droit.

    http://www.marianne.net/photo/art/default/984368-1167039.jpg?v=1406809133

    « C’est une situation inédite, insolite, injuste » s’est insurgé le ministre de l’Economie argentin, Axel Kicillof en conférence de presse, hier, à New York. Considérée en défaut de paiement, l’Argentine a pourtant remboursé, comme prévu ses créanciers. Seulement, la somme, un peu plus de 500 millions de dollars, a été bloquée aux Etats-Unis. Par un juge fédéral. Thomas Griesa.

    Un peu plus tôt cet été, le magistrat avait en effet condamné l’état argentin à honorer tous ses créanciers, sans exception, y compris les 7% ayant refusé, après la faillite du pays en 2001, de restructurer leur dette, autrement dit de revoir à la baisse les marges de leurs bénéfices. Faute de quoi, aucun des 93% de créanciers restants ne pourraient, à leur tour, percevoir leur dû. Ce qui est arrivé hier, date à laquelle les pourparlers arrivaient à échéance...

    <<<

    .. entre le droit et la politique et de la légitimité de tribunaux - qui plus est étrangers- de décider de la faillite d’un état. Un rapport de forces si cher au modèle libéral.

    <<<

    #argentine
    #dette
    #fonds_vautours
    #griesa
    #kirchner
    #usa

  • Ras le voile !
    http://www.marianne.net/Ras-le-voile%C2%A0_a240378.html

    Pourquoi choisir des jeunes filles voilées, parlant un arabe et un français approximatifs, un sabir incompréhensible par les non-initiés, pour incarner la diversité féminine maghrébine ?

    http://www.marianne.net/photo/art/default/984335-1167061.jpg?v=1406895480

    Si vous êtes un habitué des transports en commun, vous aurez peut-être remarqué les très nombreuses affiches qui ornent les murs des stations de métro, vantant une marque de téléphone mobile, ayant pris pour cible les consommateurs « issus de la diversité » - puisque c’est ainsi que l’on dit -, demandeurs de tarifs compétitifs pour appeler leurs pays d’origine. Cette campagne d’affichage au motif strictement commercial tourne à la caricature tant les images et les propos véhiculés sont hasardeux, voire scandaleux. L’approche du ramadan a rendu sans doute ces annonceurs très fébriles, pour qu’ils ne rechignent sur aucune caricature ou stéréotype afin de toucher par tous les moyens le plus grand nombre de musulmans consommateurs.

    Affiches réductrices

    Pourquoi, en effet, choisir des jeunes filles voilées parlant un arabe et un français approximatifs, un sabir incompréhensible par les non-initiés, pour incarner la diversité féminine maghrébine ?

    Pourquoi s’entêter à définir ces femmes à partir de leur seule appartenance religieuse ? Il faut en finir avec cette assignation identitaire, devenue au fil des ans un vrai fardeau pour tous ceux en France, et ils sont majoritaires, qui ont choisi de s’affranchir du religieux dans une liberté retrouvée grâce à notre pacte républicain. Et même, pour toutes ces femmes qui connaissent le chemin de la foi, pour ces musulmanes pratiquantes (ou pas), le port du voile doit-il être un passage obligé d’une foi estampillée ? Nous pensons que non. Et, bien au contraire, en choisissant délibérément de faire incarner l’islam par des femmes voilées, cet annonceur leur dénie tout libre arbitre de citoyennes et les prive d’une liberté de conscience que des siècles de lutte leur ont donnée. ...

    #buzz
    #voile

  • Gaza, où sont les honteux prix Nobel de la paix ?
    http://www.marianne.net/Gaza-ou-sont-les-honteux-prix-Nobel-de-la-paix_a240401.html

    Messieurs les Nobel, Elie Wiesel, Shimon Peres, Barack Obama, avez-vous le cœur à ce point endurci, et la raison à ce point offusquée que vous en demeuriez invariablement muets ? Ressaisissez-vous, de grâce et par pitié pour ces milliers d’innocents !

    http://www.marianne.net/photo/art/default/984362-1167028.jpg?v=1406737083

    Les moyens employés par le gouvernement et l’armée israéliens vont bien au-de là de ce qui est nécessaire à la mise hors de combat des fanatiques du Hamas. Qu’attendent Élie Wiesel, Shimon Peres, Barack Obama, tous trois lauréats de l’académie d’Oslo, pour condamner les massacres de civils et relancer un processus de paix entre un État palestinien et l’État d’Israël ?

    Un massacre sans nom, sinon - je le déplore amèrement en tant qu’intellectuel juif - celui de « crime contre l’humanité », est en train de se perpétrer impunément dans la Bande de Gaza : 1.300 hommes et femmes palestiniens, dont des centaines d’enfants innocents, y ont déjà été tués sous les bombes israéliennes. Un déluge de feu, un orage de fer et d’acier, où mêmes les infrastructures civiles – écoles, hôpitaux, magasins, parcs publics, centrales électriques, pompes à eau, entrepôts de nourriture, champs agricoles, etc – ne sont guère épargnées. Ce peuple, le peuple palestinien est aujourd’hui à genoux, terrorisé jour et nuit depuis le début, le 8 juillet dernier, de cette offensive militaire d’une rare ampleur et extrême violence. ...

    >>>

    Ce crime organisé, méticuleusement préparé, le monde entier y assiste quotidiennement avec effroi, médusé, révolté et scandalisé à la fois, à travers les images que lui diffusent sans arrêt, sur ses écrans de télévision, les divers journaux télévisés

    <<<

    >>>

    L’inhumaine souffrance n’a pas de nationalité, de frontière, de culture ou de religion

    <<<

    #Gaza
    #israel
    #Barack_Obama
    #Shimon_Peres
    #Proche_Orient
    #Elie_Wiesel

    #stop !

  • L’Allemagne présente une note salée aux banques suisses
    http://www.marianne.net/L-Allemagne-presente-une-note-salee-aux-banques-suisses_a240396.html

    La banque suisse UBS, mise en examen en France pour fraude fiscale, a dû négocier une amende de 300 millions d’euros avec le parquet allemand de Bochum pour échapper à des poursuites judiciaires sur un système de fraude fiscale massif. La fin d’un paradis fiscal et judiciaire ?

    http://www.marianne.net/photo/art/default/984356-1167019.jpg?v=1406638094

    L’évasion fiscale ne rapporte plus. En tout cas moins qu’avant aux banques suisses reconnues responsables de complicité de fraude fiscale.

    En Allemagne, UBS a négocié le paiement d’une amende de 300 millions d’euros pour régler un différend fiscal avec la justice allemande. Un montant que règlera la banque suisse qui avoue sa satisfaction d’avoir trouvé un accord avec le parquet de Bochum. Ce montant reste néanmoins l’amende la plus élevée jamais infligée à une banque suisse en Allemagne. Preuve que n’oubliant jamais leur premier métier, les banques préfèrent payer cash que s’engager dans des procès, longs, coûteux, médiatiques.

    Le land de Rhénanie Nord Westphalie avait eu accès en 2012 à des CD contenant des informations sur plusieurs centaines de cas de dissimulation fiscale portant sur un total de 2,8 milliards d’euros. UBS a fait valoir ses efforts significatifs concernant la régularisation de comptes de ses clients outre-Rhin, expliquant que plus de 95% de ses clients allemands avaient soit fourni des preuves de conformité fiscale, soit pris part à un programme volontaire de mise en conformité......

    >>>

    En Allemagne, UBS a négocié le paiement d’une amende de 300 millions d’euros pour régler un différend fiscal avec la justice allemande

    <<<

    >>>

    En France, la négociation amiable a échoué ..... #quid

    <<<

    #banque
    #banksters
    #banque_suisse
    #mise_en_examen
    #paradis_fiscal
    #ubs
    #évasion_fiscale

  • La mort de Robespierre ou l’élan de l’égalité brisé
    http://www.marianne.net/La-mort-de-Robespierre-ou-l-elan-de-l-egalite-brise_a240303.html

    La réaction thermidorienne qui allait s’enclencher après l’exécution de Robespierre marque nettement la fin des rêves d’égalité approchés pendant la révolution. Un combat toujours actuel.

    http://www.marianne.net/photo/art/default/984256-1166897.jpg?v=1406451467

    Il y a 220 ans, les 27 et 28 juillet 1794, la Convention renversait Robespierre. Le 10 Thermidor de l’An II, lui et ses amis étaient guillotinés. La signification de cet événement est considérable. Elle a été pourtant sujette à manipulations.

    L’exécution des robespierristes marque d’abord la fin de la révolution. Certes des débats autant idéologiques qu’historiographiques existent quant au terme de la révolution française. Certains le fixent en 1799, au coup d’état de Brumaire qui marque la fin de la République et l’arrivée au pouvoir du consul Napoléon Bonaparte. D’autres retiennent 1815 et l’abdication définitive de l’empereur Napoléon I° qui permet le retour de la monarchie des frères de Louis XVI. Dans le sens d’une rupture dans la recherche de plus l’égalité, la mort de Robespierre marque bien la fin de l’idéal révolutionnaire.

    Elle consacre en fin de compte le triomphe de la deuxième phrase de la l’article 1 de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen du 26 août 1789. Celle-ci est trop souvent oubliée, pour ne retenir que la première phrase, nécessaire et consensuelle (les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits). Si celle-ci proclame l’égalité civile (et donc la fin de la société d’ordres et de privilèges de l’Ancien Régime), la seconde se refuse à faire de l’égalité sociale l’horizon commun de la nouvelle société. En effet, les « distinctions sociales » y sont consacrées, même si elles sont contrebalancées par « l’utilité commune » En affirmant ainsi que « les distinctions sociales ne pourront être fondées que sur l’utilité commune », la voie vers une société de classes était ouverte, avec toutes ses injustices contre lesquelles le mouvement ouvrier et socialiste se bat depuis deux siècles. Car la notion d’utilité commune est ce qu’il y a de plus délicat à manier, se prêtant aisément à toutes les formes d’instrumentalisation. Dire que les nobles et les courtisans oisifs avaient une utilité commune toute relative est évident ; en profiter pour établir des hiérarchies parmi les futurs travailleurs beaucoup moins. .......

    >>>

    La réaction thermidorienne qui allait s’enclencher après l’exécution de Robespierre le montre nettement. Le rétablissement du suffrage censitaire en constitue un premier exemple.
    Le discours de Boissy d’Anglas pour le justifier est à cet égard édifiant. Trois extraits de son discours en témoignent.

    1 - « L’égalité civile, voilà tout ce que l’homme raisonnable peut exiger. L’égalité absolue est une chimère » .

    2- « Nous devons être gouvernés par les meilleurs, les meilleurs sont les plus instruits et les plus intéressés au maintien des lois » .

    3- « Un pays gouverné par les propriétaires est dans l’ordre social, celui où les non-propriétaires gouvernent est dans l’état de nature » .

    <<<

    #Histoire
    #Robespierre
    #révolution
    #thermidor
    #égalité

  • Philippe Bilger : "Le roi Sarkozy est de plus en plus nu"
    http://www.marianne.net/Philippe-Bilger-Le-roi-Sarkozy-est-de-plus-en-plus-nu_a239885.html

    Pour l’ancien magistrat, la posture victimaire de Nicolas Sarkozy et de ses proches n’a pas lieu d’être. Selon lui, ce que l’ancien président dénonce comme une épreuve n’est que le retour de l’Etat de droit. Et plutôt que de s’agiter, Philippe Bilger estime qu’il devrait « être prié de rester auprès de son épouse et de continuer à donner des conférences au plus offrant » !

    http://www.marianne.net/photo/art/default/983787-1166170.jpg?v=1404414245

    Marianne : L’offensive à l’encontre des magistrats peut éventuellement avoir un impact positif pour Sarkozy auprès de l’opinion publique. Néanmoins, est-ce que cette méthode peut aggraver son cas pour ses futures échéances judiciaires ?
    Philippe Bilger : S’il n’était impliqué que dans une ou deux affaires, cette offensive pourrait être bénéfique. Or, il est mis en cause dans sept procédures. Sa stratégie devient usée et quand on traine autant d’affaires derrière soi la présomption d’innocence devient peu à peu une présomption de culpabilité. Ensuite, d’après mes informations, la magistrature commence enfin à réagir face à ses attaques et ne devrait plus — comme à l’accoutumée — tendre l’autre joue.

    La magistrature a été mise en cause par Nicolas Sarkozy lors de son intervention sur TF1 et Europe 1, mais aussi par ses supporters la veille, et notamment Claire Thépaut, l’une des deux juges d’instruction, membre du Syndicat de la magistrature à qui l’on associe désormais le célèbre « mur des cons ». Pensez-vous qu’il faut, comme le propose Eric Ciotti, interdire aux magistrats d’être syndiqués ?
    Non, bien sûr. Cependant, les syndicats doivent donner une image de rectitude en rapport avec leur profession. J’ai dénoncé vigoureusement le « mur des cons » qui confirme la chute libre intellectuelle du Syndicat de la magistrature. Mais cette imbécillité ne doit pas anéantir la crédibilité de l’ensemble d’une profession. .....

    >>>

    Selon lui, ce que l’ancien président dénonce comme une épreuve n’est que le retour de l’État de droit

    <<<

    #azibert,
    #bilger
    #herzog
    #justice
    #le_borgne
    #sarkozy
    #thépaut