Grèce : L’impasse anthropologique - Lieux Communs

?article657

  • Grèce : L’impasse anthropologique

    https://collectiflieuxcommuns.fr/spip/spip.php?article657

    La crise actuelle est l’éclatement au grand jour de cette contradiction sur le plan politique, et on la retrouve dans la structure même des mouvements contestataires : d’un côté, la lutte contre l’Occident, les banques, la Troïka, etc., et de l’autre la volonté de revenir à cette opulence d’avant la crise, opulence totalement occidentale tant par le mode de vie qu’elle incarne et diffuse que par son origine, le financement européen et américain. Plus qu’une crise politique, ce que traverse la Grèce aujourd’hui est une impasse anthropologique où la société est incapable de se donner une conception cohérente d’elle-même. On retrouve là le problème de toute l’attitude du monde non-occidental.

    Cette situation est renforcée par la crise culturelle et anthropologique profonde que traverse l’Occident lui-même, car d’un certain point de vue, l’Occident s’orientalise. On y observe un épuisement des gisements anthropologiques occidentaux puisque le capitalisme a fait naître une culture de la consommation, de la facilité qui sape les ressorts profonds du rationalisme. Cela se traduit par des tendances lourdes au lobbying, au clientélisme, au clanisme, à la corruption. Il y a donc une convergence manifeste entre un monde non-occidental qui peine à s’occidentaliser et un Occident qui s’effondre en renouant avec des formes sociales traditionnelles.

    #Grèce #Histoire #Anthropologie #Extêmes-droites #Insignifiance #Oligarchie #Relativisme #Religion