L’immigration, aux frontières du droit

/pid3758-c-a-l-ombre-de-la-republique.ht

  • L’immigration, aux frontières du droit - CANALPLUS.FR
    http://www.canalplus.fr/c-infos-documentaires/pid3758-c-a-l-ombre-de-la-republique.html

    À PARTIR DU LUNDI 26 MAI 2011 SUR CANALPLUS.FR /LAMACHINE

    Webdocumentaire écrit et réalisé par Julie Chansel et Michaël Mitz
    Produit par BELLOTA FILMS avec la participation de CANAL+
    Design graphique Cellules

    Il y a aujourd’hui en France métropolitaine et outre-mer vingt-cinq centres de rétention administrative (CRA) ; onze d’entre eux sont habilités à enfermer des familles et des enfants.
    Des dizaines de milliers de personnes y sont enfermées chaque année en vue d’être expulsées du territoire. Leur seul délit est de ne pas avoir de papiers. Ces lieux de privation de liberté, de plus en plus sécurisés, échappent à notre regard.

    LA MACHINE À EXPULSER parle de ceux qui « disparaissent » et dont la vie bascule soudain lors d’un contrôle d’identité. Placés en rétention administrative pour une durée maximale de trente-deux jours, et bientôt de quarante-cinq, ils deviennent des « retenus », avant d’être « reconduits à la frontière ». Nous avons recueilli leurs paroles, entre deux rendez-vous devant un juge, dans l’anonymat de leur chambre du CRA, parfois à quelques heures d’être embarqués vers un pays que pour la plupart ils ne connaissent pas. Leur enfermement est double, dans un lieu et dans une procédure complexe. Ce sont eux qui subissent la « politique du chiffre », eux qui nourrissent les « objectifs chiffrés de reconduite à la frontière ».

    #migrations #asile #droitshumains #violence #frontières #murs

  • L’immigration, aux frontières du droit - CANALPLUS.FR

    http://www.canalplus.fr/c-infos-documentaires/pid3758-c-a-l-ombre-de-la-republique.html

    Découvrez un extrait du documentaire exceptionnel de Marion Loizeau

    En France, depuis 2003, de nouvelles directives ont introduit la notion de « quotas d’expulsions » à remplir chaque année. Ces objectifs, chiffrés pour la première fois dans l’Histoire, suscitent de violentes critiques. Les opérations d’expulsion parfois jusque dans des écoles ont peu à peu conduit des citoyens à basculer dans la désobéissance civile contre ce qu’ils appellent « la politique du chiffre ». Nous suivons des cas emblématiques de sans-papiers pris dans les rouages administratifs et judiciaires vers une régularisation, seul synonyme de tranquillité et de retour à une vie normale. Guilherme, Viliène et Ardi sont soutenus par des parents d’élèves, des professeurs ou encore le corps médical d’un centre de soins en Lorraine. Des femmes et des hommes qui nesont ni militants, ni politisés, mais qui un jour ont été touchés par l’arrestation d’un père conduisant ses enfants à l’école, d’un voisin, par l’exclusion d’un enfant malade.

    Le film établit un fil narratif à deux voix. Celle de la société civile entrée en résistance face à la politique des quotas, mais aussi la voix de ceux chargés de faire respecter la loi. Au-delà des considérations militantes, le film met au jour les rouages de la politique d’immigration en France et en questionne les cadres légaux. Cette frénésie du chiffre est-elle vraiment une solution au problème de l’immigration ? Est-elle applicable sans conduire à des dérives ?

    #migrations #asile #droitshumains