Pour un foot plus durable, l’actionnariat populaire entre dans les stades

/Pour-un-foot-plus-durable-l,53437

  • Pour un foot plus durable, l’actionnariat populaire entre dans les stades - Terra eco
    http://www.terraeco.net/Pour-un-foot-plus-durable-l,53437

    Confisqués par des investisseurs étrangers, les clubs de football européens échappent de plus en plus à leurs supporters. Une partie d’entre eux a donc décidé de reprendre le contrôle. Et de moraliser un milieu souvent douteux.

    Samedi soir, vous prenez place en tribune pour suivre le match de votre équipe de foot préférée. Autour de vous, une foule parée d’écharpes et de maillots au couleurs de votre club. Pas vraiment l’image que l’on se fait d’une réunion d’actionnaires. Et pourtant, c’est le chemin que pourrait prendre le football professionnel.

    En Allemagne, l’actionnariat populaire est une obligation. « Les clubs allemands étaient à l’origine des coopératives, qui avaient aussi des sections d’autres sports, explique Ben Shave, responsable du développement de Supporters direct, une fédération d’association de supporters, basée en Angleterre, et qui œuvre dans plus de 20 pays européens. En 1998, il a été décidé que les sections “football” de ces clubs pouvaient devenir des entreprises classiques mais que le club d’origine devait conserver 51% du capital. Les membres associés gardent donc la majorité. Et n’importe qui, en particulier un supporter, peut joindre ce groupe. » Dans le club de Schalke 04, par exemple, le statut de membre s’obtient en payant une cotisation annuelle de 50 euros. Il donne droit à des réductions sur les abonnements, et surtout la possibilité de se présenter et de voter, pour peser sur la politique du club. Un fonctionnement qui contribue à la bonne santé du football allemand, le plus sain sur le plan économique, et l’un des plus spectaculaires d’Europe......

    #Sports
    #Europe
    #France
    #foot
    #durable
    #actionnariat-populaire