If you have recently followed me, tweeted me, or tried to send me a message, please be aware of a fe

/budne8

  • Des conséquences du « bannissement » des « faux noms » de Google+ :

    Jay Freeman - Google+
    https://plus.google.com/116098411511850876544/posts/4t8sFLLK4hK
    In all of these cases, no malice is involved: no one is trying to do something bad to Google+, or to their followers, and using “weird” or “hidden” identities to do so. Instead, we have people from different cultures, with messy histories, who were taught to value their privacy, or even might be concerned about how they will be seen by others; all who are not just being told to leave Google+, but sometimes (if we trust the numerous reports of this occurring) being cast from Google entirely, losing access to their e-mail, documents, and maybe even phone numbers, because they decided to try out Google+.

    #real_name #nom #google_plus #culture #suspension #suppression #google+

    • pas sûr qu’il y ait des cas où ils ont réellement perdu leur email à cause du #plusgate. moi je suis au coin, réduit au silence, mis à l’index, interdit de m’enthousiasmer, sommé de me taire… mais j’ai encore mon mail

    • Ce cas évoque la suppression de l’ensemble des services de Google avec pertes et fracas, sans aucune explication de la part du géant de l’Internet :

      http://www.twitlonger.com/show/bt2p2o
      Dear Google,
      I would like to bring to your attention a few things before I disconnect permanently from all of your services.

      Et voici un commentaire pertinent de cette affaire :

      Why you shouldn’t trust Google (or any cloud service) with your data
      http://www.zdnet.com/blog/hardware/why-you-shouldnt-trust-google-or-any-cloud-service-with-your-data/13860
      Getting ready to enthusiastically shovel all your data into the cloud? Here’s a cautionary tale of what can happen when your connection to that data is pulled because of accusations that you violated Terms of Service.

      Est-ce lié au « Plus Gate », comme tu le tagues ? Cela semble être le cas. L’affaire mérite d’être suivie.

      Personnellement, je vois plus ici un défaut lié à la dépendance vis-à-vis d’un même prestataire en général qu’un défaut lié à Google Plus en particulier.

      Ce que les bannissements de Google Plus nous apprennent est qu’en réalité, on donne à ce prestataire qu’est Google le droit de vie et de mort sur nos données, et de leur exploitation à vie (et pas juste durant la durée de vie du service ou de notre utilisation de celui-ci), en plus de notre présence et de notre visibilité en ligne.

      À quel autre prestataire que Google fournirions-nous de tels avantages ? Pour autant, Google mérite-t-il tant de confiance de notre part ? Son métier du moment n’est-il pas de revendre toutes nos données personnelles à des tiers, actuellement sous la forme de publicités ciblées, mais... à l’avenir ? Qui peut prédire cet avenir, justement ?

    • dans un twitlong subséquent il dit que ça n’est sans doute pas lié à G+

      I should also mention that I’m getting a lot of questions about whether or not my Google Plus account could have had anything to do with this. The answer is no. Matt Cutts also said that it would be a different scenario if it had been the cause. This is also not adwords or adsense related since I was not signed up for those programs and I don’t know the first thing about them.

      http://www.twitlonger.com/show/budne8

      mais il dit aussi qu’il n’a toujours aucune réponse de Google…