Géographie des émotions - Département de Géographie de l’ENS

/-Geographie-des-emotions-.html

  • Géographie des émotions - Département de Géographie de l’ENS

    http://www.geographie.ens.fr/-Geographie-des-emotions-.html

    Sur cette page, que vient de m’indiquer Bénédicte, les synthèses des séances de cette très belle initiative (séminaires sur la géographie des émotions) que je regrette beaucoup de ne pas pouvoir suivre.

    Qu’est ce qui fait qu’un espace nous attire, nous effraie ou bien encore nous attriste ? Pourquoi tels espaces sont associés au plaisir, à la peur, au dégoût, à la tristesse, etc. ? Dans le cadre de ce séminaire, nous nous demanderons ce que les émotions permettent, au géographe, de comprendre à la manière dont on pratique et on se représente les espaces et nous envisagerons, en retour, ce que la géographie et les géographes peuvent avoir à dire sur les émotions. Comment le géographe peut-il rendre compte de ses émotions et de celles des autres ? Les émotions sont-elles un simple biais des enquêtes de terrain qui seraient certes à prendre en compte mais toujours en vue de les dépasser ou constituent-elles, au contraire, un objet d’étude géographique à part entière ? Ce séminaire vise à poser les bases d’une géographie (française ?) des émotions.

    #géographie #géographie_sensible #géographie_des_émotions

  • Prochain séminaire Géographie des émotions :
    Quel régime esthétique pour un savoir géographique fondé sur les méthodologies du care ? (avec Anne Volvey)

    Jeudi 7 mai 2015, 14h-17h, Salle 235C - 2ème étage gauche, 29 rue d’Ulm, Paris

    Tout le programme : http://www.geographie.ens.fr/-Geographie-des-emotions-.html

    #Géographie #Émotions #Géographie_des_Émotions #Anne_Volvey #Géographie_et_Émotions

  • #conférence #Géographie_des_émotions

    Qu’est ce qui fait qu’un espace nous attire, nous effraie ou bien encore nous attriste ? Pourquoi tels espaces sont associés au plaisir, à la peur, au dégoût, à la tristesse, etc. ? Dans le cadre de ce séminaire, nous nous demanderons ce que les émotions permettent, au géographe, de comprendre à la manière dont on pratique et on se représente les espaces et nous envisagerons, en retour, ce que la géographie et les géographes peuvent avoir à dire sur les émotions. Comment le géographe peut-il rendre compte de ses émotions et de celles des autres ? Les émotions sont-elles un simple biais des enquêtes de terrain qui seraient certes à prendre en compte mais toujours en vue de les dépasser ou constituent-elles, au contraire, un objet d’étude géographique à part entière ? Ce séminaire vise à poser les bases d’une géographie (française ?) des émotions.

    http://www.geographie.ens.fr/-Geographie-des-emotions-.html
    #émotions
    cc @reka

  • Géographie des émotions - Département de Géographie de l’ENS

    http://www.geographie.ens.fr/-Geographie-des-emotions-.html

    Parfois je regrette de ne pas vivre en France... Mais heureusement, les participants feront des compte-rendus et les publieront ! :)

    Qu’est ce qui fait qu’un espace nous attire, nous effraie ou bien encore nous attriste ? Pourquoi tels espaces sont associés au plaisir, à la peur, au dégoût, à la tristesse, etc. ? Dans le cadre de ce séminaire, nous nous demanderons ce que les émotions permettent, au géographe, de comprendre à la manière dont on pratique et on se représente les espaces et nous envisagerons, en retour, ce que la géographie et les géographes peuvent avoir à dire sur les émotions. Comment le géographe peut-il rendre compte de ses émotions et de celles des autres ? Les émotions sont-elles un simple biais des enquêtes de terrain qui seraient certes à prendre en compte mais toujours en vue de les dépasser ou constituent-elles, au contraire, un objet d’étude géographique à part entière ? Ce séminaire vise à poser les bases d’une géographie (française ?) des émotions.
    Planning

    15 janvier 2015 : Elise Olmedo
    Représenter l’espace vécu. Les enjeux d’une cartographie émotionnelle en géographie

    Salle W - Immeuble Rateau - 45 rue d’Ulm

    12 février 2015 : Barbara Morovich et Pauline Desgrandchamps
    De l’émotion personnelle aux émotions de l’autre : impasses et nouvelles méthodes sonores dans les quartiers populaires

    Salle du centre Cavaillès - 3ème étage droite - 29 rue d’Ulm

    12 mars 2015 : Charlotte Ruggeri et Frédérique Célérier
    Pour une géographie des plaisirs urbains

    Salle du centre Cavaillès- 3ème étage droite - 29 rue d’Ulm

    9 avril 2015 : Martin Aranguren
    La régulation émotionnelle de la distance interpersonnelle dans les métros de Delhi, New York et Paris

    Salle du centre Cavaillès - 3ème étage droite - 29 rue d’Ulm

    14 mai 2015 : Anne Volvey
    Quel régime esthétique pour un savoir géographique fondé sur les méthodologies du care ?

    Salle du centre Cavaillès - 3ème étage droite - 29 rue d’Ulm

    4 juin 2015 : Jean-François Staszak
    La Casbah : émotions (post)coloniales

    Salle W - Immeuble Rateau - 45 rue d’Ulm

    #géographie #géographie_émotionnelle