Airbnb : les proprios pris la main dans le palier

/airbnb-les-proprios-pris-la-main-dans-l

  • Airbnb : les proprios pris la main dans le palier - Libération
    http://www.liberation.fr/societe/2015/05/20/airbnb-les-proprios-pris-la-main-dans-le-palier_1313444

    La mairie de Paris mène campagne contre la prolifération des #meublés_touristiques_illégaux, qui réduisent l’offre de #logement.(...)

    En 2014, 20 propriétaires détenteurs de 56 meublés illégaux ont été condamnés à 567 000 euros d’amende. C’est en passant au peigne fin les annonces sur les divers sites internet spécialisés comme Airbnb, Paris Holidaydays, Housetrip, ou Wimdu, ou grâce au signalement de voisins que les services municipaux repèrent en amont les immeubles méritant une inspection. Pour engager des poursuites contre les bailleurs, la publication d’une ou plusieurs annonces ne suffit pas. La mairie doit démontrer que l’infraction a été commise, autrement dit que l’appartement est effectivement loué pour de courtes périodes à des touristes. D’où ces missions de contrôle confiées à un corps qui compte 20 inspecteurs. Ce qui est peu comparé au nombre de meublés illégaux.(...)

    Au cours de la seule matinée de mercredi, les trois équipes de contrôleurs établiront dans le Marais « trente présomptions d’infractions », selon Ian Brossat, l’adjoint (PCF) au maire de Paris en charge du logement. Avant qu’ils ne lancent leur opération coup-de-poing, l’élu a rappelé que les Parisiens « qui louent leur propre appartement pendant leur absence [vacances…] » ne sont en rien concernés. « On est en période de crise. Si les gens peuvent mettre un peu de beurre dans les épinards en louant leur appartement quand ils partent en vacances, tant mieux, ajoutait-il. Seuls les multipropriétaires qui achètent des appartements pour les transformer en cash machine » sont visés par la #ville.

    #tourisme

    • Frissons garantis dans les catacombes avec Airbnb et la Mairie de Paris
      http://www.latribunedelart.com/frissons-garantis-dans-les-catacombes-avec-airbnb-et-la-mairie-de-p

      Dans notre série qui pourrait s’appeler « un scandale par jour (ou presque) », on apprend aujourd’hui que la mairie de Paris va louer les catacombes. Et son partenaire n’est autre – on aura vraiment tout vu – qu’Airbnb, la société internet de location d’appartements contre laquelle Hidalgo n’avait, naguère, pas de mots assez durs. Depuis que cette compagnie a décidé de payer la #taxe_de_séjour, elle semble être devenue un partenaire pour la Mairie de Paris, qui lui offre donc d’utiliser la nécropole parisienne comme chambre à coucher pour la nuit d’Halloween…

      La société donne rendez-vous « dans la plus grande tombe de Paris » avec un jeu concours où les candidats devront expliquer « pourquoi [ils] pense[nt] avoir le courage de dormir dans les catacombes de Paris ».
      Contre – selon nos informations - 350 000 €, la Ville de Paris transforme un #cimetière en chambre à coucher, d’ailleurs décorée avec le meilleur goût, comme le montrent certaines photographies. Mais cela pose évidemment de nombreuses questions, qui ne sont pas que patrimoniales. (...)