La normalisation avec Israël, une autre façon de piétiner les droits des Palestiniens – CONTRETEMPS

/normalisation-israel-pietiner-droits-pa

  • Et hop, « une soixantaine » de nuisibles en route pour les poubelles de l’histoire : « Protégeons les Arabes qui dialoguent avec Israël »
    https://www.lepoint.fr/politique/protegeons-les-arabes-qui-dialoguent-avec-israel-11-05-2020-2374992_20.php#

    Le Point publie une tribune signée par plus de soixante députés et sénateurs français de droite, du centre et de gauche, anciens chefs de gouvernement, anciens ministres, intellectuels, qui s’engagent contre le virus de la haine en apportant leur soutien aux représentants de la société civile de seize pays arabes qui ont fondé le Conseil arabe pour l’intégration régionale. Celui-ci a pour objectif de tendre la main à Israël et de lutter contre les préjugés en instaurant un véritable dialogue israélo-arabe pour normaliser les relations et mettre fin à toute forme de boycottage.

    […]

    Édith Cresson, ancienne Première ministre

    Manuel Valls, ancien Premier ministre

    Christophe Arend, député, président du bureau de l’assemblée parlementaire franco-allemande

    Julien Aubert, député

    Valérie Bazin-Malgras, députée

    Aurore Bergé, députée, présidente du groupe d’amitié France-Israël à l’Assemblée nationale

    Xavier Bertrand, président du conseil régional des Hauts-de-France, ancien ministre

    Jean-Marie Bockel, sénateur, membre de la commission des Affaires étrangères et des Forces armées, ancien ministre

    Pierre-Yves Bournazel, député, secrétaire de la commission des Affaires culturelles et de l’Éducation

    Guy Bricout, député

    Pascal Bruckner, essayiste

    Jacques Cattin, député

    Paul Christophe, député

    Ilana Cicurel, députée européenne

    Daniel Cohn-Bendit, ancien député européen

    Philippe Dallier, vice-président du Sénat, président du groupe d’amitié France-Israël au Sénat

    Bernard Deflesselles, député, membre de la commission des Affaires étrangères

    Stéphane Demilly, député

    Catherine Deroche, secrétaire du Sénat

    Philippe Douste-Blazy, ancien ministre de la Santé et des Affaires étrangères

    François de Rugy, député, membre de la commission des Affaires étrangères, ancien ministre d’État

    Roger-Pol Droit, écrivain, philosophe

    Christophe-André Frassa, secrétaire de la commission des Lois

    Joëlle Garriaud-Maylam, sénatrice, secrétaire de la commission des Affaires étrangères 

    André Gattolin, sénateur, vice-président de la commission des Affaires européennes 

    Sandro Gozi, député européen

    Meyer Habib, député, vice-président de la commission des Affaires étrangères

    Michel Herbillon, député, vice-président de la commission des Affaires étrangères

    Loïc Hervé, sénateur, secrétaire de la commission des Lois constitutionnelles, de législation, du suffrage universel, du règlement et d’administration générale

    Anne Hidalgo, maire de Paris

    Alain Houpert, sénateur

    Jacques Julliard, essayiste, historien

    Roger Karoutchi, sénateur, ancien ministre

    Rodrigue Kokouendo, député, vice-président de la commission des affaires étrangères

    Bernard Kouchner, ancien ministre des Affaires étrangères

    Jean-Christophe Lagarde, député, président de l’UDI et président UDI-AGIR & Indépendants à l’Assemblée nationale

    Jean-Luc Lagleize, député

    Guillaume Larrivé, député, président de La France demain

    Philippe Latombe, député

    Geneviève Lévy, députée 

    Marc Le Fur, député, vice-président de l’Assemblée nationale

    Constance Le Grip, députée, vice-présidente de la commission des Affaires culturelles et de l’Éducation

    Jean-Marie Le Guen, ancien ministre

    François Léotard, ancien ministre 

    Olivier Léonhardt, sénateur

    Corinne Lepage, ancienne ministre

    Nicole Le Peih, députée, membre de la commission des Affaires étrangères

    Geneviève Lévy, députée 

    Jean-François Longeot, sénateur

    Gérard Longuet, sénateur, ancien ministre 

    Sylvain Maillard, député, président du groupe d’étude antisémitisme

    Jacques Maire, député, président du groupe ALDE à l’Assemblée parlementaire, membre de la commission des Affaires étrangères et de l’Europe

    Didier Mandelli, sénateur

    Hervé Maurey, sénateur, président de la commission de l’Aménagement du territoire et du Développement durable

    Pierre Médevielle, sénateur, secrétaire de la commission des Affaires européennes, président du groupe d’amitié France-Oman

    Jean-Michel Mis, député

    Adrien Morenas, député, vice-président de la commission du Développement durable

    Catherine Morin-Dessailly, sénatrice, présidente de la commission de la Culture, de l’Education et de la Communication

    Jean-Luc Moudenc, maire de Toulouse, président de Toulouse métropole

    Olivier Paccaud, sénateur

    Cyril Pellevat, sénateur, vice-président de la commission des Affaires européennes

    Guillaume Peltier, député, vice-président délégué, Les Républicains

    François Pupponi, député

    Didier Quentin, député, membre de la commission des Affaires étrangères

    Claude Raynal, sénateur, vice-président de la commission des Finances

    Bruno Retailleau, sénateur, président du groupe Les Républicains

    Boualem Sansal, écrivain

    Thierry Solère, député

    Bertrand Sorre, député, secrétaire de l’Assemblée nationale

    Simon Sutour, sénateur, vice-président de la commission des Affaires européennes

    Jean-Pierre Sueur, sénateur, vice-président de la commission des Lois, ancien ministre

    Simon Sutour, sénateur, vice-président de la commission des Affaires européennes

    Agnès Thill, députée

    Laurence Trastour-Isnart, députée, membre de la commission de la Défense nationale et des Forces armées

    Guy Teissier, député, membre de la commission des Affaires étrangères

    André Vallini, sénateur, ancien ministre, membre de la commission des Affaires étrangères

    Arnaud Vialla, député

    Michel Vialay, député

    Philippe Vigier, député, président Libertés et Territoires

    Sylvain Waserman, député, vice-président de l’Assemblée nationale, membre de la commission des Affaires étrangères

    Richard Yung, sénateur, membre de la commission des Affaires étrangères

    • « Le Conseil arabe pour l’intégration régionale », de Londres à Paris
      Noor Abedallah
      https://lobservateur.info/chronique/le-conseil-arabe-pour-lintegration-regionale-de-londres-a-paris
      De l’enceinte du Parlement français, les artisans de paix ont évoqué leurs projets, et ont demandé la publication d’un rapport annuel concernant les gouvernements arabes, qui criminalisent ceux qui prônent la paix avec les Israéliens. Aussi, ont-ils appelé à affronter ce qu’on appelle les « lois anti-normalisation ».

    • à part Boualem Sansal, je ne vois pas d’intellectuels arabes signataires ici.
      Côté français, Anne Hidalgo confirme son irresponsabilité politique en signant une telle tribune, avec des Meyer Habib... Elles valent si chères que cela, les voix juives d’extrême droite du 4e et du 19e arrondissement ?

    • La normalisation avec Israël, une autre façon de piétiner les droits des Palestiniens
      Michèle Sibony et Maxime Benatouil, Contretemps, le 15 mai 2020
      https://www.contretemps.eu/normalisation-israel-pietiner-droits-palestiniens

      Que Meyer Habib, l’ambassadeur des intérêts d’Israël à l’Assemblée, et Sylvain Maillard, le nouveau patron de la lutte contre l’antisionisme, figurent parmi les signataires ne nous étonne guère. Mais que des élus du PS en nombre, de droite, et du centre apportent leur soutien à ceux qui se satisfont du statu quo en Israël-Palestine – et donc in fine à l’apartheid et à la colonisation – méritent que l’on s’y attarde.

      Les membres du Conseil arabe pour l’intégration régionale, acteurs de la normalisation avec Israël, ont fait un choix : privilégier leurs intérêts économiques en sacrifiant les droits des Palestiniens, comme ils privilégient leurs intérêts contre leurs propres peuples.

      #Palestine #UJFP #Résistance #Boycott #BDS

    • Des élus français au secours de l’apartheid
      Coordination nationale de l’UJFP, le 16 mai 2020
      https://www.ujfp.org/spip.php?article7856

      La tribune tend à opposer les « bons » Arabes aux « mauvais ». Les « bons » sont ceux qui dialoguent au sens où les signataires emploient ce terme. Au premier rang, le régime Saoudien de MBS, celui qui pratique la décapitation, celui qui dissout ses opposants dans l’acide, celui qui utilise les armes que la France lui a complaisamment vendues pour massacrer et affamer le peuple yéménite. Autre « modéré » et « adepte du dialogue », le régime égyptien du Maréchal Sissi. Cette dictature a criminalisé toute opposition. Les prisons sont pleines, la répression est omniprésente et ce régime participe de façon décisive au blocus de Gaza. Ces Arabes qui « dialoguent » collaborent avec l’occupant. Ils écrasent à la fois leurs propres peuples et le peuple palestinien sommé de disparaître. Le « Conseil Arabe pour l’Intégration Régionale » loué par les signataires de la tribune rêve d’un monde où les riches pourraient faire des affaires fructueuses en écrasant les peuples.