Bris de vitrine du local associatif Le Barricade, agression de journalistes, l’extrême-droite en roue libre sous l’œil bienveillant de la police

?article1632