Contaminés mais pas malades : la transmission du virus chez les plus jeunes inquiète - Coronavirus

/contamines-mais-pas-malades-la-transmis

  • Transmission de SARS-Cov-2 : la systématisation des tests lorsqu’un foyer d’infection est détecté révèle que la proportion des jeunes est plus importante qu’il n’y paraissait. Comme la plupart de ces personnes ne présentent pas de symptôme, elles sont des vecteurs importants de la transmission de la maladie chez les personnes dites à risque.

    Contaminés mais pas malades : la transmission du virus chez les plus jeunes inquiète - Coronavirus - Le Télégramme
    https://www.letelegramme.fr/coronavirus/contamines-mais-pas-malades-la-transmission-du-virus-chez-les-plus-jeun

    Aux États-Unis, la récente résurgence de cas ne s’est pas immédiatement traduite par une hausse des décès. Parmi les pistes d’explication : le virus s’est d’abord diffusé au sein d’une population jeune, qui fréquente les lieux de loisirs. Ces cas invisibles ou sans gravité n’ont pas encouragé la vigilance mais ces malades qui s’ignorent ont transmis le virus à leurs proches. Au cours du mois de juillet, le nombre de décès est finalement reparti à la hausse.

    #coronavirus #Covid_19

    • Et il semblerait que Christian Lehmann, médecin et écrivain chroniqueur de la #pandémie, l’avait supputé. Revoir ce qu’il avait dit dans l’article de Libé mis en lien ici :

      https://seenthis.net/messages/867914

      (Un virus qui festoie ... Ça pose quand même un sacré problème l’emploi de ce vocabulaire. De là à dire que ça va relancer les conflits de génération. Enfin, j’extrapole peut-être mais ça révèle aussi le fait que, dans nos sociétés, le niveau de l’empathie ait pu atteindre des « valeurs » négatives).