Chris Froome, champion du Tour de France, colporte la propagande israélienne

/chris-froome-champion-du-tour-de-france

  • Chris Froome, champion du Tour de France, colporte la propagande israélienne
    Par Tamara Nassar, le 23 juillet 2020 | Traduction : GD pour l’Agence Média Palestine | The Electronic Intifada
    https://agencemediapalestine.fr/blog/2020/07/24/chris-froome-champion-du-tour-de-france-colporte-la-propagande-

    Chris Froome, quadruple vainqueur du Tour de France, fait face aux critiques des Palestiniens pour avoir rejoint l’équipe cycliste israélienne.

    L’équipe est appelée « Israël Start-Up Nation » – un slogan souvent utilisé dans les efforts de propagande officielle visant à détourner l’attention des violations des droits humains en présentant le pays comme innovant et tourné vers l’avenir.

    Le cycliste britannique doit signer son contrat le 1er août et déclare qu’il prévoit de rouler pour l’équipe israélienne « jusqu’à la fin de sa carrière ».

    Froome a remporté deux fois la Vuelta d’Espagne. Il a également remporté le Giro d’Italie 2018, qui a débuté cette année-là à Jérusalem. Cette course a eu lieu malgré les appels des Palestiniens à boycotter l’événement.

    Alors que Froome s’engage à rouler pour Israël, des colons ont attaqué des cyclistes palestiniens en Cisjordanie occupée le 18 juillet – un rappel que les Palestiniens vivant sous occupation militaire israélienne ne sont pas libres de profiter en toute sécurité des activités les plus bénignes dans leur propre pays.

    Un groupe de cinq cyclistes palestiniens empruntaient une piste depuis Birzeit, une ville au nord de Ramallah, mais disent qu’une application les a menés sur une route près des colonies juives.

    Les cyclistes ont été abordés par des colons israéliens près de la colonie de Shilo, dans le nord de la Cisjordanie occupée, qui leur ont demandé d’où ils venaient. Quand les cyclistes ont répondu qu’ils venaient de Ramallah, les colons les ont attaqués avec des pierres, a déclaré à Reuters Amer Kurdi, l’un des cyclistes.

    « Les autres ont réussi à s’enfuir, mais j’ai trébuché et je suis tombé », a déclaré Samer, un autre des cyclistes. « Quand je me suis levé, un colon était derrière moi, et il a commencé à me frapper avec une tige métallique. »

    « Des voyous masqués d’une colonie israélienne illégale dans le territoire palestinien occupé attaquent les cyclistes palestiniens avec des matraques, volent et détruisent leurs vélos », a déclaré PACBI, la Campagne palestinienne pour le boycott académique et culturel d’Israël. (...)

    #blanchiment_apartheid