« Nous ne sommes plus parias » : Les militants anti-occupation trouvent leur place dans les manifestations israéliennes

/nous-ne-sommes-plus-parias-les-militant

  • « Nous ne sommes plus parias » : Les militants anti-occupation trouvent leur place dans les manifestations israéliennes
    Par Oren Ziv, le 30 juillet 2020 | Traduction : GD pour l’Agence Média Palestine

    Source : +972 Magazine | Agence Media Palestine
    https://agencemediapalestine.fr/blog/2020/07/31/nous-ne-sommes-plus-parias-les-militants-anti-occupation-trouve

    Pendant des années, la gauche a essayé d’insérer ses messages dans les principales manifestations israéliennes, mais elle a été rejetée. Aujourd’hui, les manifestations anti-Nétanyahou sont très différentes.

    La présence croissante de manifestants israéliens contre l’occupation a été l’un des aspects les plus notables de la vague de manifestations qui a débuté le 14 juillet devant la résidence du Premier ministre, rue Balfour, à Jérusalem. Ce bloc de manifestants a notamment réclamé justice pour Iyad al-Hallaq, un Palestinien autiste que la police israélienne a abattu dans la vieille ville de Jérusalem à la fin du mois de mai.

    Le bloc anti-occupation, composé de plusieurs centaines de manifestants, n’est pas en marge des manifestations. Samedi soir dernier, par exemple, il a été possible de les entendre chanter « Justice pour Iyad » à la résidence du Premier ministre, alors même que la police anti-émeute israélienne dispersait la foule avec force.

    Contrairement aux innombrables cas de ces dix dernières années, où les manifestants de gauche ont tenté d’insérer des messages radicaux dans les principales manifestations et ont été confrontés au rejet ou à la violence, cette fois-ci, la réaction a été très différente. (...)

    #Israelmanif