La pollution visuelle des satellites Starlink vous inquiète ? Attendez qu’Amazon arrive

/640408-la-pollution-visuelle-des-satell

  • La pollution visuelle des satellites Starlink vous inquiète ? Attendez qu’Amazon arrive
    https://www.numerama.com/sciences/640408-la-pollution-visuelle-des-satellites-starlink-vous-inquiete-attende

    Alors que SpaceX continue d’étoffer régulièrement son réseau de satellites Starlink, Amazon de son côté vient de recevoir le feu vert pour construire sa propre méga-constellation : 3 236 satellites.
    […]
    Le fait est, toutefois, que cela ne permettra pas d’invisibiliser les satellites, en tout cas face aux instruments astronomiques les plus pointus. Or, le problème va prendre de plus en plus d’ampleur à mesure que SpaceX va étoffer son réseau de satellites. Et celui-ci promet d’être très vaste : à très long terme, l’entreprise envisage d’opérer un réseau de près de 42 000 engins.

    Prochainement, c’est un autre opérateur devrait focaliser l’agacement des astronomes : Amazon. Le géant du commerce électronique vient de recevoir le 30 juillet 2020 le feu vert de la commission fédérale des communications (FCC) d’opérer un réseau de satellites de communication. Le nom du projet ? Kuiper, en écho au nom qui a été attribué à la ceinture d’astéroïdes au-delà de l’orbite de Neptune.

    Bien que le projet d’Amazon soit plus modeste que celui de SpaceX, puisqu’il n’est évoqué que de 3 236 satellites, les similitudes sont multiples : outre qu’il s’agisse d’un vaste de réseau de satellites, ces engins évolueront eux aussi en orbite basse — ils seront donc davantage visibles que des satellites de télécommunication en orbite géostationnaire — et ils doivent servir également à vendre des accès à Internet un peu partout dans le monde, surtout là où les liaisons sont mauvaises ou inexistantes.