« Les défauts observés lors de la première vague perdurent »

/commission-d-enquete-sur-la-gestion-du-