« Ce sont des milliardaires, nous on est des pauvres, et on va leur tenir tête » : la colère monte dans l’hôtellerie

/hotellerie-licenciements-mobilisation-s