Alex Varenne

/Alex%2BVarenne

  • Disparition d’Alex Varenne, maître troublant du noir et blanc (...) - ActuaBD
    https://www.actuabd.com/Disparition-d-Alex-Varenne-maitre-troublant-du-noir-et-blanc-erotique

    Né le 29 août 1939 dans la métropole de Lyon, Alex Varenne débute sa carrière à la fois comme peintre abstrait et enseignant des arts plastiques. Puis, il entrevoit les « incroyables possibilités de la bande dessinée » : il presse son frère écrivain de lui écrire des scénarios et ils signent ensemble deux albums chez Éric Losfeld, bien connu pour avoir publié le premier Lone Sloane, ainsi que des albums de BD plus sexués comme Barbarella, Histoire d’O, Pravda la Survireuse, les Aventures de Jodelle, et bien d’autres. Mais l’éditeur ne parvient pas à se sortir du procès pour la publication d’Emmanuelle, et fait faillite avant de les publier. Alex Varenne n’en continue pas moins à croire en ce « moyen d’expression extraordinaire », et les deux frères parviennent in fine à sortir divers albums et adaptations dont la série d’anticipation Ardeur (1979), œuvre majeure parue dans Charlie Mensuel alors dirigé par Georges Wolinski.

    #bandes_dessinées #Alex_Varenne

    • Alex Varenne (1939-2020)
      https://www.humano.com/profil/Alex%2BVarenne

      Né en 1939 à Saint-Germain-au-Mont-d’Or, Alexandre Varenne enseigne le dessin au début des années 60. Chronique de la Oil Mar scénarisé par son frère Daniel, est son premier album. En 1979, il publie dans Charlie Mensuel les premières pages d’Ardeur, une série expressionniste très marquée par les ombres et lumières du cinéma allemand de l’entre-deux guerres. Quatre ans plus tard, il se lance seul dans une série de portfolios plus ou moins déshabillés. Dans le même temps, il entre franchement en érotisme à l’Echo des Savanes. Il n’en sortira plus.

      En 1988, il renouvelle la collaboration avec son frère en dessinant l’adaptation du roman très sombre roman de Fritz Zorn, Angoisse et Colère. Parallèlement, il donne naissance à l’onirique Erma Jaguar, une héroïne qui aime beaucoup le sexe et un peu moins les hommes. Un intérêt pour l’érostisme qu’il perpétue avec les Larmes du sexe et l’Art Erotique.

      En 1996, Attention Femmes s’ajoute aux histoires courtes que Varenne a dessiné pour la série Fripons celles qu’il livre régulièrement à Playboy ou Penthouse Comics.

      #Humanoïdes_Associés