Un Français sur dix affirme avoir été victime d’inceste

/un-francais-sur-dix-affirme-avoir-ete-v

  • Inceste

    Serait-il en passe d’être levé ? Dans une enquête Ipsos pour l’association Face à l’inceste*, un Français sur dix ose affirmer avoir été victime d’inceste : 6,7 millions de personnes, dont 78 % de femmes.

    https://www.lefigaro.fr/actualite-france/un-francais-sur-dix-affirme-avoir-ete-victime-d-inceste-20201119
    78% des victimes sont des femmes, mais comme le masculin l’emporte non seulement on parle au masculin exclusif mais ce qui compte c’est pas l’énormité de ce chiffre, ni l’ampleur des violences faites aux filles et aux femmes, le pbl c’est que les victimes ne soient à 78% que des femmes :

    le chiffre pourrait même être sous-évalué car, même si la parole se libère, de nombreuses victimes n’osent pas parler. C’est surtout vrai des hommes victimes d’un parent abuseur masculin.

    https://www.europe1.fr/societe/un-francais-sur-dix-a-deja-ete-victime-dinceste-une-difficile-liberation-de-
    Il y a peut être encore plus de femmes victimes qui ne parlent pas que d’hommes mais la parole des femmes compte manifestement autant que celle des vaches.

    J’ai du mal à comprendre la démarche de cette asso, 6,7 millions de personnes ca n’est pas assez mobilisateur. Pourquoi ce concentré sur la minorité des victimes. Si il y a une chose à dire des hommes face à l’inceste, c’est que 98% des agresseurs sexuels sont des hommes. On ne rappel pas non plus que parmi ces 22% d’hommes victimes beaucoup deviennent agresseurs (d’enfants, de femmes, d’hommes et d’animaux non-humains) tandis que les femmes sont elles exposé à des violences physiques, psychiques, sexuelles et économiques répétées tout au long de leur vie.

    Sinon cette asso n’est relayé que sur des médias de droite, peut etre parce qu’elle insiste sur les hommes en tant que victimes et non en tant qu’agresseurs. CQFD