Kumokun : « Les assurances maladies en Suisse (privées mais o… »

/105185870052126605

  • Les soins en France, remède à la cherté de la #médecine #suisse - Le Temps
    https://www.letemps.ch/suisse/soins-france-remede-cherte-medecine-suisse

    Consulter dentistes et médecins français, remède à la cherté des prix.
    Environ 15% des Genevois renoncent à des soins pour raisons économiques.
    Consulter de l’autre côté de la frontière est une alternative

    #santé

    • Avec le pouétage qui introduit l’article  :
      https://todon.nl/@kumokun/105185870052126605

      Les assurances maladies en Suisse (privées mais obligatoires) remboursent tellement mal que 15% des Genevois renoncent à des soins pour des raisons économiques, et vont finalement de + en + se faire soigner en France.

      Le paradis des libéraux : une société malade.

      J’ai fait un petit calcul : les cotisations patronales pour la sécurité sociale FR sont de 7% jusqu’à 2,5 smics. Donc si vous êtes au Smic (1521€ bruts mensuels) c’est comme si on vous prenait 106€ bruts mensuels comme cotisation pour la sécurité sociale = 7% de votre revenu.

      En Suisse, un Smic a Genève vient d’être instauré à 4086CHF bruts par mois. Or les cotisations mensuelles à l’assurance maladie en Suisse sont entre 320CHF et 450+CHF, donc cela représente entre 7,8% et 11% de votre revenu brut.

      Donc déjà on voit qu’au niveau du Smic, les cotisations mensuelles pour l’assurance maladie coûtent moins chères en France qu’en Suisse. Mais ce n’est pas tout !! En Suisse vous avez une franchise annuelle = on ne vous rembourse qu’une fois que vous vous êtes acquitté du montant.

      Si vous cotisez 320CHF par mois votre franchise est de 2500CHF annuels, et si vous cotisez 420CHF par mois elle descend à 500CHF annuels. Autrement dit, pour commencer à être remboursé pour la santé suisse il faut payer environ 5500CHF/an. Rapporté au Smic annuel ça fait + de 11%

      Donc pour résumer, si on est au smic :

      1) en France, 7% de notre salaire brut est dédié à l’assurance maladie, et on a directement accès à la santé remboursée.

      2) en Suisse, pour seulement commencer à être remboursé il faut payer au moins 11% de son salaire brut en cotisations

      Donc pour avoir accès à la santé en Suisse on doit cotiser + qu’en France, mais apparemment c’est le modèle Suisse de l’assurance maladie qui a la faveur des libéraux, allez comprendre la logique

      PS : comme dit plus haut ce thread est un « petit calcul » ce n’est pas un rapport de l’OCDE. Mais c’est le type de calcul et de raisonnement dont sont friands les libéraux de ce réseau donc je trouvais pertinent de me mettre à leur niveau pour démontrer l’absurdité de leur analyse