Ecoles : « On est dans le mur et le ministre dans le déni » - Page 1

/ecoles-est-dans-le-mur-et-le-ministre-d

  • Tests salivaires à Éducation Nationale : peut mieux faire

    https://www.mediapart.fr/journal/france/260321/ecoles-est-dans-le-mur-et-le-ministre-dans-le-deni

    La seule avancée pour lutter contre le virus à l’école primaire est l’arrivée des tests salivaires. Entre les lundis 15 et 22 mars, 320 000 tests ont été proposés aux familles, 200 000 ont été réalisés. Le taux de positivité est de 0,49 %, soit une incidence de près de 500 cas pour 100 000 élèves, plus forte que l’incidence nationale, de 325 cas pour 100 000 habitants. Mais les deux chiffres ne sont pas comparables, car à l’école sont testés tous les élèves, alors que le dépistage au niveau national concerne des personnes avec des symptômes ou cas contacts.

    Le problème avec ces tests est ailleurs : « Ils ne sont pas faits là où il le faudrait. Les collègues qui les demandent parce qu’ils ont des clusters ne les obtiennent pas », estime Guislaine David, du SNUipp-FSU. Les chiffres remontés par les académies montrent qu’autant de tests salivaires, en proportion de la population d’élèves, ont été pratiqués dans l’académie de Bordeaux, peu touchée, que dans celle de Créteil, en pic épidémique.

    À Paris, l’adjointe à la santé Anne Souyris confirme : « Ce dépistage a été pensé comme une surveillance épidémiologique de routine. Des listes d’écoles à tester ont été établies il y a plusieurs semaines. Mais nous sommes en pic épidémique, au milieu d’une crise ! Il faudrait beaucoup plus de tests, et cibler les clusters. »

  • #Covid-19. Les #Stylos_rouges portent #plainte contre #Blanquer pour « #mise_en_danger_de_la_vie_d’autrui »

    Le groupe d’enseignants, qui revendique 72 000 membres sur sa page Facebook, saisit la Cour de justice de la République pour « mise en danger délibérée de la vie d’autrui ».

    Les Stylos Rouges, sorte de « Gilets jaunes du monde enseignant » qui revendiquent 72 400 membres sur leur page Facebook, annoncent qu’ils ont déposé plainte pour « mise en danger délibérée de la vie d’autrui » ​contre le ministre de l’Éducation nationale Jean-Michel Blanquer devant la Cour de Justice de la République. Ceci "​« afin qu’il réponde de ses #mensonges, de son refus de sécuriser les écoles et de son incapacité à protéger les personnels, élèves et leurs proches face au Covid-19 »."


    https://twitter.com/stylos_les/status/1375119032135917575

    Depuis des mois, syndicats et gouvernement s’opposent sur le nombre d’élèves contaminés dans les écoles. Lors de sa conférence de presse, tenue ce jeudi 25 mars, le ministre de la Santé, #Olivier_Véran a indiqué que 2 962 classes et 105 #établissements_scolaires étaient fermés . Selon Santé publique France, le taux d’incidence chez les 0-9 ans a quadruplé depuis le début de l’année pour atteindre 165 cas pour 100 000 habitants dans la semaine du 14 au 20 mars. En Ile-de-France, ce taux monte à 275 chez les 0-9 ans et 673 chez les 10-19 ans.

    Vers un renforcement du protocole sanitaire

    Pas question de fermer les écoles, maintient le gouvernement, qui annonce, par la voix d’Olivier Véran, un « protocole sanitaire renforcé ».

    Lire aussi : Covid-19. Vacances avancées, demi-jauge… Quelles solutions pour contenir le virus à l’école ?

    Face aux critiques, le ministère de l’Éducation nationale vient de mettre en ligne une campagne de communication qui décline les slogans suivants : "Aller à l’école, c’est continuer à apprendre" ; "aller à l’école, c’est rester en bonne santé"​.

    Pas du goût du SNUipp, le premier syndicat du premier degré, qui relaie la campagne en taguant les slogans ​de posts rageurs tels que « conditions dégradées par manque de moyens et d’anticipation » ​ou « classes fermées par manque de remplaçants »​. Le Snes réclame pour sa part l’organisation « urgente » ​d’une réunion sanitaire et « la neutralisation » ​du Grand oral du baccalauréat.

    https://www.ouest-france.fr/politique/jean-michel-blanquer/covid-19-les-stylos-rouges-portent-plainte-contre-blanquer-pour-mise-en

    #justice #coronavirus #pandémie #Jean-Michel_Blanquer #écoles