mandat d’arrêt international contre Rémy Daillet, « animateur » de la « mouvance » complotiste des ravisseurs

/enlevement-de-mia-mandat-d-arret-intern

  • Enlèvement de Mia : mandat d’arrêt international contre Rémy Daillet, « animateur » de la « mouvance » complotiste des ravisseurs - AFP
    https://www.lemonde.fr/societe/article/2021/04/20/enlevement-de-mia-mandat-d-arret-international-contre-remy-daillet-animateur

    Ce mandat d’arrêt délivré par un juge d’instruction de Nancy « a été pris au regard de plusieurs éléments, dont les auditions de certaines des personnes placées en garde à vue et mises en examen », précise dans un communiqué le procureur de la République de Nancy, François Perain.
    « Au regard de ces éléments, Rémy Daillet apparaît comme l’animateur principal de la “mouvance” dans le cadre de laquelle s’inscrivent les mis en cause », ajoute le magistrat. Rémy Daillet aurait « joué un rôle dans l’organisation de l’enlèvement et aurait ainsi fourni les coordonnées de l’accueillante de la mère et de l’enfant à Neuchâtel ».

    Un suspect contre les « placements abusifs d’enfants »
    Selon le journal Le Parisien, Rémy Daillet, un ancien cadre du MoDem en Haute-Garonne, vit en Malaisie depuis plusieurs années. Exclu du parti centriste en 2010, il est depuis devenu une figure complotiste et défend l’idée d’un coup d’Etat populaire, selon le quotidien.

    « C’était un fou furieux », se rappelle la présidente de la fédération (...).

    Dans l’une de ses vidéos, il défend sur fond de musique dramatique l’idée d’un coup d’Etat populaire, affirmant que lorsqu’il sera au pouvoir il abolira presque tous les impôts, annulera le port du masque « scientifiquement inutile » et démantèlera la 5G. Il compte également interdire les « épandages aériens, appelés “chemtrails” », référence aux traînées de condensation laissées par les avions dans le ciel. Rémy Daillet veut aussi faire « stopper les placements abusifs d’enfants », un argument auquel aurait été sensible Lola Montemaggi, la mère de la petite Mia.