Des chercheurs ont secrètement tenté d’ajouter des vulnérabilités au noyau Linux et ont fini par être bannis

/314498