Non, l’Homme ne s’est pas toujours adapté

/non-lhomme-ne-sest-pas-toujours-adapte

  • “L’Homme s’est toujours adapté”. Cet argument est très fréquemment utilisé, notamment par les rassuristes : ils admettent que le changement climatique est un problème, mais qu’il n’est pas si grave, car “l’Homme s’est toujours adapté”.

    Répondre à cet argument n’est pas si simple, et vous fera tomber dans la loi de Brandolini. Il n’y a effectivement jamais eu de disparition de l’humanité, et le changement climatique ne menacera pas la survie de l’espèce, en tous cas d’ici la fin du siècle. Même avec un climat qui se réchaufferait de 5°C, il est possible qu’il y ait encore quelques humains pour jouer en ligne grâce à la 16G sur leur Iphone 42. En revanche, certain(e)s oublient (sciemment ?) de préciser que la variabilité naturelle du climat a, dans le passé, provoqué des bouleversements majeurs pour les sociétés humaines, avec de très nombreuses victimes. Un détail.

    Il faut donc se poser les bonnes questions. Si nous ne pouvons pas parler de disparition de l’humanité, le changement climatique transforme et transformera profondément notre monde. Quelles en seront les conséquences, et pour qui ? Dans quel ordre de grandeur ? Tous les pays auront-ils les moyens de s’adapter assez vite pour y faire face ? Pourquoi sommes-nous en retard dans nos politiques d’adaptation, y compris en France ?
    Arrière-pensées électoralistes, techniques et immobilistes derrière le slogan https://bonpote.com/non-lhomme-ne-sest-pas-toujours-adapte
    #climate #climat #climatecrisis