Des retards de livraison en librairie et la chaîne du livre menace d’exploser

/des-retards-de-livraison-en-librairie-e

  • Des retards de livraison en librairie et la chaîne du livre menace d’exploser
    https://actualitte.com/article/103504/enquetes/des-retards-de-livraison-en-librairie-et-la-chaine-du-livre-menace-d-exp

    La crise du papier et de son approvisionnement continue d’angoisser, à raison. Car avec elle, une autre pénurie sévit : celle des recrutements pour les entrepôts. Emplois mal payés, éprouvants… les candidats ne se bousculent pas au portillon. Et depuis des semaines, les transporteurs ne suivent plus : une carence de chauffeurs routiers est partout observée.

    et de fait, la filière est en train d’exploser : MDS (Média participations) annonce suspendre le traitement des commandes d’ouvrage en un ou deux exemplaires

    Dans ce contexte, un peu plus largement, le directeur général de MDS (Média Participations) a adressé un courrier aux libraires de l’Hexagone. Plusieurs points en ressortent, illustrant les difficultés globales.

    D’abord, la hausse de l’activité de 84 % en regard de 2020 et des « progressions inhabituelles [ayant] considérablement impacté nos délais habituels de préparation de commandes ». La société a d’ailleurs tenté de pallier cette recrudescence, avec plusieurs mesures — allongement des horaires en semaine, travail tous les samedis et les jours fériés, mise en place d’une équipe de nuit pour le réapprovisionnement et le rangement. Mais rien n’y fait. Et cela entraîne de nouvelles mesures.

    « À l’approche des fêtes, nous sommes parfaitement conscients que les commandes enregistrées chez MDS jusqu’au lundi 13 décembre, 9 heures, doivent impérativement être livrées avant le 24 décembre dans vos librairies. Nous vous garantissons tout mettre en œuvre pour tenir cet engagement », note le directeur général. « Pour toutes les commandes de réassort, les titres dont la quantité commandée est inférieure ou égale à 2 exemplaires ne seront pas préparés. »

    • MDS est le distributeur actuellement d’une centaine de maisons d’édition : de nombreux éditeurs de BD (Dargaud, Dupuis, Blake et Mortimer) mais également des éditeurs de textes (Aux Forges de Vulcain, Le Nouvel Attila, Emmanuelle Colas, ActuSF), des éditeurs jeunesse (Little Urban, La Poule Qui Pond, Amaterra, Saltimbanque) et accueillera dans son giron dès janvier Le Seuil, Métailié, L’Olivier, entre autres

      vu sur FB dans le commentaire d’un libraire

    • Pour le Syndicat de la Librairie française (SLF), les petits éditeurs distribués par MDS peuvent passer à la trappe ! - ActuaBD
      https://www.actuabd.com/+Pour-le-Syndicat-de-la-Librairie-francaise-SLF-les-petits-editeurs-distrib

      Pour le Syndicat de la Librairie française (SLF), les petits éditeurs distribués par MDS peuvent passer à la trappe !
      […]
      Effectivement, ce qui manque dans ce message du SLF adressé à ses membres, c’est le minimum d’empathie et d’appel à la solidarité que l’on est en droit d’attendre quand une situation aussi pénible vous arrive.

      En ce qui nous concerne, nous publions ci-dessous la liste des éditeurs distribués par MDS et nous invitons libraires et particuliers de prendre contact avec chacun des éditeurs sur leur site web afin de se faire livrer par la voie qui leur semblera la plus appropriée, pour autant que l’intégralité de leur stock ne se trouve pas prisonnier de leur distributeur, leurs ouvrages avant Noël.