l’histgeobox : Gardarem lo Larzac (1970-1981)

/gardarem-lo-larzac-1970-1981.html

  • Gardarem lo Larzac (1970-1981)



    « Toujours soucieux de faire connaître leur lutte, et de la mettre en récit, les paysans se dotent d’une agence, Larzac Infos, et d’un journal intitulé Gardarem lo Larzac. De grands rassemblements organisés sur le plateau au cours de la période estivale contribuent également à inscrire la lutte dans la mémoire collective. L’idée est due à Bernard Lambert (6) dont les Paysans travailleurs prennent en charge l’organisation de l’évènement, en collaboration avec la Gauche Ouvrière et Paysanne. Le Rajal del Gorp ("la source du corbeau"), un cirque naturel, devient le point de convergence de très nombreux militants, le 25 août 1973. Près de soixante mille personnes, venues de toute la France, répondent à l’appel. Occitanistes, antimilitaristes, anticapitalistes, libertaires, se retrouvent sous le soleil aveyronnais. C’est bien sur le plateau du Larzac que se joue l’après mai 68. La lutte des paysans entre alors en résonance avec d’autres luttes, comme celles des peuples du Sahel ou des ouvriers de la fabrique de montres LIP (7). Des stands associatifs s’élèvent, des concerts sont organisés, les débats s’improvisent. Les 17 et 18 août 1974, 100 000 personnes se réunissent de nouveau dans le cirque naturel, sous le signe du tiers monde et de l’antimilitarisme. (8) "Le blé fait vivre, les armes font mourir". Le rassemblement est l’occasion de discours marquants comme celui prononcé par Bernard Lambert. "Partout nous voyons la main mise grandissante de l’Etat centralisateur sur la communauté de base, sur l’individu, la montée des fascismes économiques, politiques, religieux ; le progrès technique incontrôlé, celui qui nous fait accepter n’importe quoi pour assurer notre profit, notre bien-être. Le refus d’accepter l’autre comme un être différent qui peut naître, mourir, se nourrir, s’habiller, aimer, briller de manières différentes. Alors que faire ? Hein ! Qu’est ce qu’on fait ? Continuons de croire que notre couleur de peau est la plus belle, notre civilisation la meilleure, notre religion la seule vraie et à la fin crevons ... Crevons ! D’être trop riche ! D’être trop gras !! D’être trop con !!!" »
    https://lhistgeobox.blogspot.com/2022/08/gardarem-lo-larzac-1970-1981.html