democratie.brussels

https://democratie.brussels

  • Reconnaissance faciale : comment y échapper ?

    Récemment, une fuite de données révélait l’usage par la police belge du logiciel de reconnaissance faciale de Clearview AI. Ce logiciel, controversé, permet d’opérer un recoupement entre des images de vidéo-surveillance et les profils des utilisateurs·rices de réseaux sociaux. Si l’usage de logiciels de reconnaissance faciale reste officiellement interdit, des tests ont déjà été réalisés et certains partis encouragent l’usage et le déploiement de ces technologies.

    Dans ce contexte, la campagne #ProtectMyFace, lancée par un groupe d’associations, vise à interdire la reconnaissance faciale en Région bruxelloise. Pour ces associations, le déploiement de ces technologies est particulièrement nuisibles à nos droits et nos libertés. Mais en quoi consistent ces technologies ? Pourquoi sont-elles problématiques ? Pourquoi, entre autres, rendent-elle cerTaines populations minoritaires particulièrement vulnérables ?

    Campagne : Protect my face https://democratie.brussels/initiatives/i-155

    Lundi 08 mai

    Lieu : Le DK, Rue de Danemark 70b à Saint Gilles (proximité place Bethléem)

    Accueil/Permanence
    17h - Atelier d’autodéfense numérique avec Technopolice

    18h30 - Table ronde avec avec Remy Farge (LDH – Ligue des droits humains), Peggy Pierrot (Tactic), Chloe Berthelemy (EDRi – European Digital Rights) et Corentin (Technopolice)

    20H - Lancement de la revue Curseurs

    https://www.tacticasbl.be/reconnaissance-faciale-comment-y-echapper