Française de souche | Le journal de Personne

/francaise-de-souche

  • Française de souche

    http://www.lejournaldepersonne.com/2011/12/francaise-de-souche

    Bleu Marine : je m’appelle Bleu Marine
    Ciel Bleu : Je m’appelle Bleu Ciel
    Bleu Marine : je suis patriote. J’aime mon pays et je fais tout pour lui
    Ciel Bleu : Je suis patriote ; je fais tout pour qu’on aime mon pays
    Bleu Marine : nous sommes envahis. Et je m’élève contre les envahisseurs
    Ciel Bleu : c’est le principe du marché : la porte ouverte à toutes les fenêtres comme le dit si bien un juif marocain.
    Bleu Marine : la préférence française... je ne vois rien de mieux pour gommer tous les abus, tous les excès, tous les déchets
    Ciel Bleu : la référence française parce qu’il n’y a que les autres pour nous rendre fiers de nous-mêmes.
    Bleu Marine : quels autres ? Les agents de dissolution de notre identité française ?
    Ciel Bleu : Parce que la France n’est pas un pré carré mais un champ de possibilités...
    Bleu Marine : un champ dévasté par les enfoirés de tous les pays... qui y trouvent matière à tisser et à ratisser.
    Ciel Bleu : non, un champ magnétique qui se vend au plus offrant et s’étonne de voir proliférer les clients.
    Bleu Marine : c’est un problème juridique qui réclame une volonté politique.
    Ciel Bleu : non, c’est un problème économique que je peux résumer en deux mots, le capital a piégé tout le monde.
    Bleu Marine : si tu veux, n’empêche qu’on a vendu la France... et moi je me propose de la racheter
    Ciel Bleu : on ne peut pas racheter le passé... c’est hors de prix
    Bleu Marine : on peut changer l’avenir en réhabilitant la nation française, la monnaie française, la tradition française.
    Ciel Bleu : les hommes cherchent des ressources et ne sont plus tentés par un retour aux sources.
    Bleu Marine : pas de ressources sans retour aux sources, c’est le b-a-ba de tout mon combat.
    Ciel Bleu : avec la mondialisation ils ont plutôt retenu l’inverse : qu’on se ressource plutôt ailleurs que chez soi.
    Bleu Marine : d’où la crise... des finances et de la matière grise. Cette fuite en avant est la pire des sottises
    Ciel Bleu : tu n’as donc pas encore compris que le profit n’a ni race, ni couleur ni odeur... c’est un mélo tout terrain.
    Bleu Marine : un profit qui ne profite qu’aux autres, j’appelle ça un désastre économique et politique.
    Ciel Bleu : je le répète : les hommes n’y sont pour rien... c’est le système qui fausse la donne
    Bleu Marine : non, c’est la volonté politique qui s’évertue à pourrir une situation que je cherche à assainir.
    Ciel Bleu : encore un argument idéologique : une bourgeoise qui dénonce la bourgeoisie et l’embourgeoisement des esprits.
    Bleu Marine : je ne suis pas une bourgeoise... mes racines sont marines.
    Ciel Bleu : dans ce cas, pourquoi tu cherches à enfermer l’océan dans une bouteille ?
    Bleu Marine : pour le préserver figure-toi, de toute pollution et pour que nos poissons ne finissent pas dans les filets du voisin
    Ciel Bleu : le nationalisme n’est pas la solution...
    Bleu Marine : tu es entrain d’insinuer que le problème c’est qu’il n’y a pas de solution ?
    Ciel Bleu : je suis entrain de te dire que TA SOLUTION, n’est pas la solution du problème
    Bleu Marine : le problème, je n’en vois qu’un : bientôt plus de France ni de français
    Ciel Bleu : ce n’est pas en chassant tous les étrangers que tu vas retrouver... ta maison, ta raison ou ta 5ème saison
    Bleu Marine : m’y retrouver c’est déjà ça et après on verra
    Ciel Bleu : tu as raison c’est plus facile de rejeter les pauvres algériens que les riches américains
    Bleu Marine : les uns, puis les autres... mais les plus menaçants en premier
    Ciel Bleu : c’est l’Islam qui te fait cet effet ?
    Bleu Marine : l’islamisation des esprits, oui cette culture de la soumission et de l’endoctrinement à tout bout de champ
    Ciel Bleu : c’est de l’argent ni plus , ni moins. Pourquoi tu ne rejettes pas le Qatar, l’Arabie, le Koweït et tout l’or noir ?
    Bleu Marine : sans hésitation ... mais en attendant je commence par les chasseurs de dot.
    Ciel Bleu : Tu me fais de la peine parce que ton combat ne rime à rien
    Bleu Marine : il n’y a en pas d’autre
    Ciel Bleu : j’ai la naïveté de croire que le vrai patriotisme est inconcevable sans un brin de communisme
    Bleu Marine : tu es bien naïve... en effet...ton brin de muguet à une logue histoire : le totalitarisme.
    Ciel Bleu : aussi scabreuse que celle du nationalisme
    Bleu Marine : on dirait que tu as signé un pacte avec le diable
    Ciel Bleu : lequel ? Celui qui relie l’extrême gauche à l’extrême droite ?
    Bleu Marine : je ne me sens concernée ni par l’une, ni par l’autre
    Ciel Bleu : avec ta culture du rejet tu finiras par te rejeter toi-même
    Bleu Marine : et avec ton sens du compromis tu es promise à un avenir sans avenir
    Ciel Bleu : si on te donnait les moyens de faire le vide, qui mettras-tu à la porte le chasseur, le pêcheur ou le berger ?
    Bleu Marine : le berger qui ne prend pas soin de ses brebis, le chasseur qui chasse en dehors de ses terres et le pêcheur qui pêche le poisson destiné à une autre population que la sienne
    Ciel Bleu : bizarre tu viens de dresser en deux temps trois mouvements le portrait robot de l’occident.