Les « Economistes atterrés » dénoncent un recul social de plus de 40 ans

?page=article&id_article=16404

  • Les « Economistes atterrés » dénoncent un recul social de plus de 40 ans
    http://www.viva.presse.fr/spip.php?page=article&id_article=16404

    Il s’agit du troisième ouvrage des Économistes atterrés. Le premier, Le Manifeste des économistes atterrés, lançait un cri d’alarme “contre ceux qui tentent de nous faire croire que la seule solution à la crise est libérale” explique Benjamin Coriat*, professeur d’économie à l’Université Paris 13 et coprésident du collectif des Économistes atterrés.
    “Dans cet ouvrage-ci, nous voulons tordre le cou à l’idée que la crise est la conséquence de dépenses publiques liées à une politique sociale trop dispendieuse...

  • Les « Economistes atterrés » dénoncent un recul social de plus de 40 ans
    http://www.viva.presse.fr/spip.php?page=article&id_article=16404

    “Dans cet ouvrage-ci, nous voulons tordre le cou à l’idée que la crise est la conséquence de dépenses publiques liées à une politique sociale trop dispendieuse. Il s’agit d’une mystification. Ne nous trompons pas de crise. La dette est intégralement provoquée par la spéculation financière. C’est le coût de la crise financière qui nous a mis dedans. Il est donc aberrant de taper sur les politiques sociales. Cette folie sur les cures d’austérité ne va pas nous faire sortir du trou. En 2011, les entreprises du Cac 40 ont distribué 37 milliards d’euros sous forme de dividende. En regard, le coût de la dette publique est de 45 à 48 milliards d’euros. On appréciera”.
    Les Economistes atterrés en appellent à un renouveau de la protection sociale : selon eux, la déconstruction des systèmes de protection sociale s’est accélérée, à partir des années 1990 : “dans les médias, la protection sociale continue d’être présentée comme un puits sans fond, et la persistance des besoins de financement (les fameux déficits) comme le résultat d’une croissance sans cesse plus forte des dépenses. L’analyse des comptes sociaux dément ce discours. La part de dépenses sociales dans le PIB est à peu près stable depuis 15 ans”.

    • http://atterres.org/node/12290
      Conférence internationale : Leur dette, notre démocratie.
      Dimanche 15 Janvier 2012 - 09:30
      PARIS
      événement organisé par Attac France et Médiapart
      Avec notamment : Cristina Asensi (Movimiento 15M, Espagne), Geneviève Azam (Attac), Marie Laurence Bertrand (CGT), Isham Christie (Occupy Wall Street, USA), Philippe Corcuff (sociologue), Thomas Coutrot (Attac), Raquel Freire (Movimento 12 março, Portugal), Susan George, Manolis Glezos, Bernadette Groison (FSU), Nicolas Haeringer (Attac), Jean-Marie Harribey (Attac), Stéphane Hessel , Pierre Khalfa (Fondation Copernic), Frédéric Lordon (Economistes atterrés), Dominique Plihon (Attac), Yves Sintomer (politiste), Eric Toussaint (CADTM), .