• Afrique subsaharienne et #sionisme évangélique | Sciences Po L’Enjeu mondial
    https://www.sciencespo.fr/enjeumondial/fr/odr/afrique-subsaharienne-et-sionisme-evangelique

    Janvier 2017

    Dans sa politique étrangère en #Afrique subsaharienne, l’État d’Israël n’est pas insensible au poids joué par les cultures protestantes #évangéliques, nourries de Gospel. On peut aller jusqu’à faire l’hypothèse que les réseaux évangéliques sont même devenus un élément du soft power de Tel Aviv en Afrique. À chaque étape de sa tournée africaine 2016 (Ouganda, Kenya, Ethiopie, Rwanda), le premier ministre israélien Benyamin Netanyahou a ainsi pu compter sur l’appui local et les prières ferventes des puissants réseaux évangéliques d’Afrique de l’Est. Ces réseaux, en Afrique de l’Ouest, sont (un peu) moins influents, mais du point de vue français, ils sont francophones et pèsent des millions de fidèles : dans une #géopolitique des #religions où le conflit israélo-arabe demeure en toile de fond, ils méritent toute l’attention de la puissance publique.

    #évangélisme

  • Myths of Christian Zionism Exploded By Daniel Hummel – The Forward
    https://forward.com/culture/430251/why-everything-you-think-you-know-about-christian-zionism-is-wrong

    Très intéressant compte-rendu d’un livre (dont l’auteur s’appelle Daniel Hummel) qui affirme que les chrétiens sionistes ne sont pas du tout des antisémites comme présentés traditionnellement (notamment par des « juifs libéraux »), et sont des sionistes convaincus. Ils partagent avec leurs homologues juifs sionistes leur #ultra-nationalisme, leur #racisme anti-arabe et leur #islamophobie ; ces derniers attributs, affirme l’auteur du compte-rendu, sont probablement les raisons pour lesquelles les « juifs libéraux » préfèrent les présenter comme des chrétiens d’extrême-droite pseudo sionistes et antisémites.

    Hagee and Falwell are no longer the most important Christian Zionist leaders. The center of the movement has shifted overseas. When Hummel visited the “International Christian Embassy’s Feast of Tabernacles celebration,” he heard a Nigerian preacher addressing an international audience, with only a muted American presence. The global movement emphasizes Jewish-Christian “reconciliation” and a shared biblical inheritance, often rejecting end-times prophecies. They also associate Israel with far-right, ultra-nationalist politics, as when the Brazilian Pentacostalist Rene Terra Nova “administered a mass baptism in the Jordan river to a group of Brazilian tourists before leading a chant in support” of fascist leader Jair Bolsanaro — a gathering that reached large Brazilian audiences through social media.

    Hummel has written a masterful, very readable book that manages at once to mount a surprising argument and tell compelling narrative history. Nor is he an apologist for Christian Zionism: he emphasizes repeatedly the “dark underside of reconciliation” between Jews and Christian Zionists in “the erasure of concern for Arab Christians and… Palestinians.” That critique is inescapable and damning, though of course it applies to Graham, Falwell, and Hagee not because they are Christians, but because they are Zionists.

    Reading Hummel, I realized that liberal Jews prefer to imagine Christian Zionists as anti-Jewish because we find it painful to confront the sincerity and integrity of their Zionism. We would prefer to think of their Islamophobia and imperialism as “Christian” and quarantine the American right from Jewish concerns and interests. We would prefer not to reckon with the fact that Israel has become the central symbolic cause of the world’s political right. We would prefer to deny what Christian Zionists announce loudly and repeatedly — that they reject Christian anti-Semitism and love Jews — because we are ashamed to be loved by such people. Progressive Jews caricature Christian Zionism only partly because we so poorly understand evangelicalism. More deeply, we do so because we would rather not understand why Zionism is so attractive to the Christian Right, for to do so would prompt too many questions about our own Zionism .

    #sionisme #évangélistes #évangélisme

  • Suite mexicaine (I)

    Georges Lapierre

    https://lavoiedujaguar.net/Notes-anthropologiques-XXXIX-bis

    Et si nous parlions encore une fois d’argent ? (IV)
    Notes anthropologiques XXXIX bis : suite mexicaine
    à la note anthropologique XXXIX consacrée à l’argent

    Le Mexicain vit sans doute plus intensément le caractère ambigu que représente l’argent : l’argent est la monnaie d’échange reconnue universellement dans l’univers de l’échange marchand et cet univers de l’échange marchand est en train de s’étendre sur toute la société, personne ne peut y échapper et ne prétend pouvoir y échapper, même s’il existe encore quelques plages sans argent dans les interlignes de la société mexicaine. L’argent est devenu une nécessité pour tous les Mexicains. C’est le premier point et il ne présente aucune ambiguïté. C’est le deuxième aspect de la vie mexicaine qui apporte une ambiguïté : l’attachement des Mexicains à ce que j’appellerai l’échange cérémoniel. Cet « échange cérémoniel », nous le retrouvons partout, sous tous les aspects et sous tous les angles de la vie sociale, de la naissance de l’enfant aux funérailles de la grand-mère ou du grand-père en passant évidemment par le mariage des parents et les quinze ans de la fille. Il y a aussi les anniversaires, l’entrée et la sortie de l’école, du collège, du lycée ou de l’université. Ce ne sont là que les échanges cérémoniels sur le plan familial mais au cours desquels sont invités non seulement tous les membres du lignage mais aussi les compadres et les comadres, les amis et les voisins. (...)

    #Mexique #argent #échange_cérémoniel #Église #évangélisme #López_Obrador

  • Qui croit en Trump ?
    http://www.laviedesidees.fr/Qui-croit-en-Trump.html

    Comment expliquer la conversion des évangéliques américains au discours de Donald Trump ? Interrogeant les habitants d’une petite ville du Midwest, Jessamin Birdsall montre que le ralliement au candidat républicain est le produit d’un compromis idéologique, qui s’enracine dans la peur de communautés perçues comme menaçantes, les musulmans et les #LGBT.

    Essais & débats

    / #évangélisme, LGBT, #islam

    #Essais_&_débats

  • La conquête évangélique (1/5)

    Le débat sur la laïcité fait rage et l’islam reste la religion que les médias questionnent sans cesse. Mais les courants évangéliques sont en réalité ceux qui progressent le plus dans le monde, y compris dans les pays développés. Souvent héritières des protestantismes à l’américaine, ces églises fractionnées se démultiplient et se regroupent parfois autour d’un agenda politique et moral conservateur. Le nombre de leurs fidèles a décuplé depuis le milieu des années 1950. Et en Suisse, ils atteignent 4% de la population. Qui sont ces chrétiens qui repeuplent les églises et comptent peser dans la vie des sociétés où ils vivent ?

    #religion #évangélisme #créationnisme #christianisme

    Les 5 épisodes de vacarme :
    La quête d’une île

    Les pays du Sud sont les terres de prédilection de la conquête évangélique : l’Afrique, l’Amérique latine, bien sûr, mais aussi la Chine qui compte plus de 100 millions d’évangéliques. Religion des pauvres, ces églises font montre d’une étonnante efficacité sur les terrains les plus difficiles. En #Haïti, les évangéliques ont conquis plus de 50% des âmes en quelques décennies. Reportage à #Port-au-Prince dans une des plus grandes communautés du pays, #Shalom, qui possède une radio, une télévision et un temple que plusieurs dizaines de milliers de fidèles fréquentent chaque semaine.

    http://www.rts.ch/la-1ere/programmes/vacarme/6733573-la-conquete-evangelique-1-5-.html
    La foi au cœur de tout

    Ce ne sont pas les réunions de masse ni le rock’n’roll extatique des mégaéglises à l’américaine : à Sierre, une petite communauté très active se réunit dans le cadre de l’Eglise ouverte, issue d’un mouvement établi en #Suisse au 19e siècle. Dans un canton profondément catholique, le pasteur d’origine mauricienne Kenny Chengalaran veille sur des fidèles qui pratiquent volontiers la #lecture_biblique de groupe à domicile et valorisent l’idée de famille à travers une relation très personnelle à Jésus.

    http://www.rts.ch/la-1ere/programmes/vacarme/6736548-vacarme-du-12-05-2015.html

    Le sixième jour

    La Floride est l’Etat américain qui accueille le plus d’écoles religieuses, financées par des bons du gouvernement, où il est notamment enseigné le #créationnisme. A #Pensacola, le prédicateur Eric Hovind professe l’œuvre de Dieu contre la théorie de l’évolution. Il déploie dans son musée de la création des « preuves » de la coexistence de dinosaures et des hommes dès le sixième jour de la Création. « C’est une bataille perdue », affirme Jonathan Smith qui tente néanmoins de lutter contre la mainmise des évangéliques sur les écoles du pays.

    http://www.rts.ch/la-1ere/programmes/vacarme/6739956-vacarme-du-13-05-2015.html

    La résistance des réformés

    On dit beaucoup que les bancs de l’église réformée se vident, au profit parfois des communautés évangéliques. Il y a deux ans, la décision prise par le synode vaudois de bénir les couples homosexuels pacsés a mis au jour des tensions internes entre les partisans d’une lecture littéraliste de la Bible et ceux qui souhaitent adapter le texte sacré aux métamorphoses de l’époque. Comment les réformés s’inventent-ils un espace moins absolutiste au moment où les positions, partout, semblent se radicaliser ?

    http://www.rts.ch/la-1ere/programmes/vacarme/6743195-vacarme-du-14-05-2015.html

    ICF, une question d’image

    Vingt ans qu’#International_Christian_Fellowship (#ICF) développe depuis Zurich sa communauté évangélique. Avec des antennes en Suisse romande, mais aussi en Allemagne, en Autriche, en Israël et bientôt en Angleterre, la petite entreprise cultuelle est en passe de devenir l’une des plus importantes d’Europe. En automne 2012, une vingtaine de plaintes sont déposées par des membres de l’église contre le livre du photographe genevois #Christian_Lutz qui avait suivi pendant plusieurs mois les activités d’ICF. Cette action en justice ne traduit-elle pas en fait une volonté de l’église de contrôler à tout prix son image ?

    http://www.rts.ch/la-1ere/programmes/vacarme/6746340-vacarme-du-15-05-2015.html

  • Sous la pression financière internationale, les états Africains ont implosé. Quelle surprise de découvrir que les espaces sociaux abandonnés sont occupés par d’autres...

    "Entre l’évangélisme prosélyte et l’islam radical conquérant. Les deux ont les mêmes méthodes : s’occuper des populations démunies pour, plus tard, préoccuper l’Etat affaibli qui, souvent, brille par le déficit d’Etat dans des secteurs aussi névralgiques que l’éducation, la santé, le social. [..] Les différentes stratégies au Sahel qui se mettent en place, parfois par des schémas top-down, sans ancrage sociologique, doivent, malheureusement, avouer un retard de quarante ans par rapport aux réseaux qu’elles visent à éradiquer aujourd’hui. Les extrémismes de tous bords disposent abondamment de deux ressources faisant cruellement défaut à nos Etats assaillis par les urgences : le temps pour dérouler leurs stratégies à long terme (par fois au prix de compromis temporaires « taqiyya ») et l’argent pour se substituer à l’Etat avant de l’affaiblir à défaut de l’anéantir"
    http://www.sen360.com/actualite/dr-bakary-sambe-enseignant-a-l-ugb-boko-haram-s-inscrit-dans-la-logique-d-un
    #Afrique #Boko_Haram #Nigeria #Sahel #terrorisme #Islam #Evangélisme #Etat #libéralisme #prosélytisme #subversion #Etat

  • L’implantation progressive des #églises #évangélistes dans le monde #musulman - Les clés du #Moyen-Orient
    http://www.lesclesdumoyenorient.com/L-implantation-progressive-des.html

    Depuis plus d’une vingtaine d’années, on constate l’essor des églises évangélistes dans le monde musulman. Les mouvements baptistes, méthodistes, pentecôtistes qui se sont développés aux Etats-Unis connaissent un succès croissant en terre musulmane, tout comme partout dans le monde. Ces mouvements, connus pour leurs campagnes d’#évangélisation proches du #prosélytisme, demeurent très minoritaires dans la région, mais inquiètent nombre de gouvernants.

    Les évangélistes visent tout particulièrement les communautés musulmanes et non-arabes. En usant d’un dialogue #anti-arabe, les évangélistes parviennent à convaincre et à convertir. Ainsi, on recense un grand nombre de conversions au christianisme évangélique dans les régions berbères et kabyles au Maghreb, mais aussi chez les communautés kurdes (au Maroc, en Algérie, au Liban, en Irak, en Syrie ou en Iran).

    Les missionnaires évangélistes, envoyés par des églises évangélistes du monde entier sont très actifs. Ils peuvent s’appuyer sur les médias internet ou télévisés en arabe, comme la radio El Mahabba, la chaîne télévisée Al Hayat ou Miracle Channel qui diffusent largement la pensée évangéliste au Maghreb et au Moyen-Orient.

    Les évangélistes ne cherchent pas à convertir les musulmans en particulier, les chrétiens de la région sont donc eux aussi visés. Les communautés chrétiennes traditionnelles implantées en Syrie, au Liban, en Irak ou en Iran depuis des siècles rapportent de nombreuses conversions récentes de leurs fidèles vers le #protestantisme évangéliste, considéré comme plus moderne et dynamique par les fidèles.

    L’#évangélisme est mal compris dans des pays où l’islam est très souvent la religion d’Etat. Le prosélytisme actif mené par les églises évangélistes à l’attention des musulmans a surpris et inquiété les pouvoirs publics de la région, qui ont tendance à interdire et sanctionner l’action de ces nouveaux missionnaires.

    Via Karim Bittar

  • Les protestants évangéliques au Liban | Les carnets de l’Ifpo
    http://ifpo.hypotheses.org/2879
    en écho au billet de @nidal http://seenthis.net/messages/144988, une présentation du travail de Fatiha Kaoues

    Le protestantisme au Liban trouve ses origines dans l’activité évangélique entreprise, au xixe siècle, par des missionnaires réformés venus d’Amérique du Nord et d’Angleterre[2]. Ils furent en 1848 à Beyrouth à l’origine de la première congrégation protestante arabophone au Moyen-Orient : l’Église évangélique libanaise. Aujourd’hui, cette dernière est supplantée par une famille du protestantisme, que l’on dit évangélique et particulièrement pentecôtiste et qui multiplie à Beyrouth, notamment dans les quartiers populaires de Sinn el-Fil, Nabaa et Bourj Hammoud, les implantations d’églises.

    #protestantisme
    #évangélisme
    #Liban

  • The Only Thing Constant is Change « Unrepentant
    http://john.foliot.ca/change

    I arrived, a web-accessibility specialist, to set up a program that had a title and a blank sheet of paper attached to the title. The job? Figure it out and get it done. Learn the art of herding cats, and establish web accessibility as a thing on campus. Be an evangelist, a technologist, a salesman, a politician. Make it happen. I was surrounded by a group of supportive if sometimes skeptical technology people, who were always gracious in their generosity of time to me, and for the most part openly receptive to what I was trying to do. They remain so even today, and I look back on the many successes we’ve accomplished together, and the path forward we have charted together too, and I wish you all continued success.

    #accessibility #evangelism #accessibilité #évangélisme