• Amazon’s Data Dragnet
    https://www.techtransparencyproject.org/articles/amazons-data-dragnet

    Amazon is expanding into every corner of people’s lives with its growing list of products and services. That’s allowing it to collect far more data about its users than many people realize. Facebook, Google, and Twitter have faced hard questions about the data they collect on their users and what they do with that information. Often lost in this justifiable alarm over online privacy, however, is a platform that knows a staggering amount about its customers’ home lives, spending habits, and (...)

    #WholeFoods #Amazon #Ring #AmazonWebServices-AWS #AmazonsPrime #algorithme #Alexa #cookies #domotique #Echo #InternetOfThings #Kindle #famille #géolocalisation #domination #données #émotions #BigData #CloudComputing #domicile #écoutes #finance (...)

    ##surveillance ##publicité ##voisinage ##voix ##consommation

  • AWS, le nuage en or d’Amazon
    https://www.lesechos.fr/idees-debats/editos-analyses/aws-le-nuage-en-or-damazon-1159890

    Avec Amazon Web Services, le groupe de Jeff Bezos s’est imposé comme leader de l’informatique dans le cloud. Mais après une décennie de règne incontesté, des nuages commencent à apparaître… Quel est le point commun entre Engie, Seloger.com, Netflix, Airbus, Goldman Sachs, Radio France, Veolia ou AXA ? Ces entreprises - et des dizaines de milliers d’autres à travers le monde - confient tout ou partie de leur informatique à un groupe plus connu du grand public pour la vente par correspondance que pour (...)

    #Alibaba #Google #Microsoft #Unilever #IBM #GE #DoD #CIA #Amazon #Netflix #Alexa #bénéfices #BigData #CloudComputing #JEDI #voix (...)

    ##FTC

  • Why the Very Online Left Hate Alexandria Ocasio-Cortez | Ashley Reese
    https://theslot.jezebel.com/the-cynical-sexist-fantasy-of-aoc-1846189707

    Ashley Reese Yesterday 10:30AM 116 5 Last week, journalist Glenn Greenwald appeared on The Jimmy Dore Show, the eponymous YouTube show hosted by the comedian turned online-left paragon, which has a following of over 800,000 subscribers thanks to Dore’s irreverent approach to leftist politics. Greenwald lamented that Democratic Congresswoman Alexandria Ocasio-Cortez “ruined” an opportunity for the right and left to come together and fight income inequality. He noted that Americans of all political stripes have banded together in disgust toward Wall Street big wigs and hedge fund managers amidst the GameStop short squeeze. Source: (...)

  • Façonner les données : le travail à la chaine du numérique (Le travail des données 3/3)
    https://linc.cnil.fr/fr/faconner-les-donnees-le-travail-la-chaine-du-numerique-le-travail-des-donn

    Les algorithmes et autres intelligences « artificielles » fonctionnent sur la base du traitement automatique de grandes bases de données. Cette matière première informationnelle est le résultat de l’activité de nombreux individus réalisant quotidiennement les tâches minutieuses de tri, d’annotation et de classement. Le travail souvent précaire de ces « petites mains du numérique » contribue à donner forme aux données personnelles et à déterminer les usages qui pourront en être faits. Il se trouve de ce (...)

    #Apple #Google #Amazon #CAPTCHA #Home #Alexa #Siri #technologisme #BigData #GigEconomy #PrivacyShield #voix #[fr]Règlement_Général_sur_la_Protection_des_Données_(RGPD)[en]General_Data_Protection_Regulation_(GDPR)[nl]General_Data_Protection_Regulation_(GDPR) #CJUE (...)

    ##[fr]Règlement_Général_sur_la_Protection_des_Données__RGPD_[en]General_Data_Protection_Regulation__GDPR_[nl]General_Data_Protection_Regulation__GDPR_ ##CNIL

  • Lettre à Piero… d’ici et d’ailleurs

    Jacques Philipponneau

    https://lavoiedujaguar.net/Lettre-a-Piero-d-ici-et-d-ailleurs

    Mon cher Piero, je reprends cette lettre abandonnée depuis plus de deux mois car le naufrage a pris une tournure grandiose après ce torpillage viral inattendu, loin de la légèreté de mes derniers propos. On s’abstiendra du « je vous l’avais bien dit » si courant, puisque tant de voix l’avaient clamé de diverses manières et depuis si longtemps. Et l’on s’évitera ainsi l’odieux de la vanité prémonitoire devant les immenses souffrances qui ne font que commencer.

    Laissons aussi de côté ce que tout le monde croit savoir maintenant sur la responsabilité systémique d’un mode de production invasif dans l’origine et la diffusion fulgurante de ce virus ou sur l’incapacité générale des États à faire face à leurs Frankenstein, échappés d’une forêt ou d’un laboratoire : si vous avez aimé les virus tropicaux, vous adorerez ceux de la fonte du permafrost.

    Et c’est désormais tout un chacun sur cette planète qui vit ou meurt au croisement d’insondables mystères. Les insinuations simultanées des États-Unis, de la Grande-Bretagne et de la France au début avril sur la dissimulation chinoise quant à l’origine du virus peuvent très bien être un leurre servant à les dédouaner de leur propre gestion catastrophique de l’épidémie. (...)

    #Syrie #Rojava #PKK #Öcalan #Bachar_el-Assad #Italie #terrorisme #Gilets_jaunes #Macron #Warren_Buffet #aliénation #Australie #effondrement #Alexandre_Grothendieck #collapsologie #État #catastrophe #pandémie #capitalisme #bureaucratie #surveillance_numérique #police #Agamben #économie #Byung-Chul_Han

  • Police surveillance of Black Lives Matter shows the danger technology poses to democracy
    https://theconversation.com/police-surveillance-of-black-lives-matter-shows-the-danger-technolo

    US police forces have been turning to technology to track down Black Lives Matter protestors. Content from social media platforms and affiliated sites has been instrumental in the authorities being able to identify protestors based on photos of their faces, clothes and hair, or on the fact that they posted while at the protests. Meanwhile, drones have been added to the police’s own means of capturing footage of the protests. Making technology-driven state surveillance part of the police’s (...)

    #Google #Ring #Amazon #Signal #Home #Alexa #CCTV #drone #InternetOfThings #sonnette #activisme #journalisme #police #racisme #données #vidéo-surveillance #violence #BlackLivesMatter #discrimination #écoutes #extrême-droite (...)

    ##surveillance

  • Αίτημα επιστροφής 1.500 προσφύγων στην Τουρκία κατέθεσε η Ελλάδα στην Ε.Ε.
    –-> La Grèce demande à l’UE le #retour de 1 500 réfugiés en Turquie.

    Αίτημα προς την Ευρωπαϊκή Επιτροπή και τη Frontex για την άμεση επιστροφή 1.450 προσώπων, των οποίων έχουν απορριφθεί τα αιτήματα παροχής ασύλου, κατέθεσε το υπουργείο Μετανάστευσης και Ασύλου, επικαλούμενο την Κοινή Δήλωση Ε.Ε.-Τουρκίας. Ωστόσο να σημειωθεί ότι πλέον η έκδοση των αποφάσεων παροχής ασύλου σε πρώτο βαθμό γίνονται με διαδικασίες εξπρές, μη εξασφαλίζοντας επαρκή νομική βοήθεια και κατά συνέπεια δίκαιη απόφαση.

    Στην ανακοίνωση του υπουργείου Μετανάστευσης αναφέρεται ότι η Ελλάδα ζητά να επιστρέψουν στην Τουρκία 955 αλλοδαποί που μπήκαν στη χώρα μας από την Τουρκία και βρίσκονται στη Λέσβο, 180 που βρίσκονται στη Χίο, 128 που βρίσκονται στη Σάμο και 187 στην Κω, επισημαίνοντας ότι τα αιτήματά τους για άσυλο έχουν απορριφθεί τελεσίδικα και ως εκ τούτου είναι επιστρεπτέοι, βάσει της Κοινής Δήλωσης ΕΕ- Τουρκίας.

    Το πρώτο δίμηνο του 2020 καταγράφηκαν συνολικά 139 επιστροφές προς την Τουρκία, με τη διαδικασία να έχει σταματήσει από τις 15 Μαρτίου 2020, καθώς η Τουρκία επικαλέστηκε τις δυσκολίες που επέφερε το ξέσπασμα της πανδημίας του κορονοϊού. Πλέον, το υπουργείο Μετανάστευσης ισχυρίζεται ότι « οι ταχείες διαδικασίες ελέγχων για κορονοϊό στην Ελλάδα και η σημαντική επιτάχυνση της διαδικασίας ασύλου, έχουν δημιουργήσει τις κατάλληλες συνθήκες για την επανέναρξη της διαδικασίας επιστροφών με ασφάλεια όσων αλλοδαπών δεν δικαιούνται διεθνούς προστασίας και εισήλθαν στην Ελλάδα από την Τουρκία ».

    Ο υπουργός Μετανάστευσης και Ασύλου, Νότης Μηταράκης, επισημαίνει στη δήλωσή του ότι η Ελλάδα αναμένει από την Τουρκία « να ενισχύσει τις προσπάθειες στα πλαίσια της Κοινής Δήλωσης : πρώτον, στην αποτροπή διέλευσης βαρκών που ξεκινούν από τα παράλιά της με προορισμό τη χώρα μας. Δεύτερον, στην αποδοχή επιστροφών στη βάση της Κοινής Δήλωσης Ε.Ε.-Τουρκίας, αλλά και των διμερών συμφωνιών επανεισδοχής ».

    Και αναφερόμενος στην ευρωπαϊκή πολιτική για το προσφυγικό/μεταναστευτικό, σημειώνει ότι « το ζητούμενο για την Ευρώπη είναι να κατοχυρώσει στο νέο Σύμφωνο Μετανάστευσης και Ασύλου έναν κοινό μηχανισμό, καθώς και το απαραίτητο νομικό οπλοστάσιο για επιστροφές. Και να οχυρώσει, με αυτόν τον τρόπο, τις χώρες πρώτης υποδοχής απέναντι σε ανεξέλεγκτες μεταναστευτικές ροές, αλλά και τη δράση κυκλωμάτων λαθροδιακινητών ».

    Την ίδια ώρα, με αφορμή το αίτημα του ελληνικού υπουργείου Μετανάστευσης και Ασύλου προς την Κομισιόν και τη Frontex, η οργάνωση-ομπρέλα για τα ανθρώπινα δικαιώματα HIAS Greece εξέδωσε ανακοίνωση στην οποία σημειώνει ότι η ταχεία διαδικασία που ακολουθείται για την εξέταση των αιτημάτων ασύλου δεν εξασφαλίζει σωστή και δίκαιη απόφαση.

    Επίσης οι αιτούντες άσυλο δεν έχουν επαρκή νομική βοήθεια και η διαδικασία της προσφυγής σε δεύτερο βαθμό είναι νομικά περίπλοκη, ουσιαστικά αποτρέποντας τους πρόσφυγες από να διεκδικήσουν την παραμονή τους στη χώρα.

    « Καθίσταται σαφές ότι χωρίς νομική συνδρομή είναι αδύνατον οι αιτούντες/ούσες άσυλο να παρουσιάσουν εγγράφως και μάλιστα στην ελληνική γλώσσα, τους νομικούς και πραγματικούς λόγους για τους οποίους προσφεύγουν κατά της απορριπτικής τους απόφασης », σημειώνει μεταξύ άλλων, τονίζοντας επίσης :

    « Η έλλειψη δωρεάν νομικής συνδρομής αποβαίνει εις βάρος του δίκαιου και αποτελεσματικού χαρακτήρα που θα έπρεπε να διακρίνει τη διαδικασία ασύλου στο σύνολό της, ιδίως αν ληφθούν υπόψη οι εξαιρετικά σύντομες προθεσμίες που προβλέπονται για διαδικασία των συνόρων και τα σημαντικά κενά στη πρόσβαση σε νομική συνδρομή ήδη από το πρώτο βαθμό της διαδικασίας ασύλου ».

    https://www.efsyn.gr/node/276785

    –—

    Traduction de Vicky Skoumbi via la mailing-list Migeurop :

    Le ministère de l’Immigration et de l’Asile a soumis une demande à la Commission européenne et à #Frontex pour le #retour_immédiat de 1 450 personnes dont la demande d’asile a été rejetée, citant la déclaration commune UE-Turquie. Cependant, il convient de noter que désormais, les décisions d’asile en première instance sont prises par des procédures expresses, sans que soit assuré une aide juridique suffisante au requérant, ce qui pourrait garantir une décision équitable.

    L’annonce du ministère de l’Immigration indique que la Grèce demande le retour en Turquie de 955 étrangers qui sont entrés dans notre pays depuis la Turquie et se trouvent à #Lesbos, 180 à #Chios, 128 à #Samos et 187 à #Kos, notant que leurs demandes d’asile ont été définitivement rejetés et qu’il est possible de les renvoyer, en vertu de la déclaration commune UE-Turquie. Au cours des deux premiers mois de 2020, un total de 139 #retours_forcés en Turquie ont été enregistrés, un processus qui est au point mort depuis le 15 mars 2020, date à laquelle la Turquie a évoqué les difficultés supplémentaires causées par l’apparition de la #pandémie de #coronavirus.

    Désormais, le ministère de l’Immigration affirme que "les procédures de #dépistage_rapide du coronavirus en Grèce et l’accélération significative du processus d’asile, ont créé les bonnes conditions pour la #reprise en toute sécurité du processus de retour des étrangers qui n’ont pas droit à une protection internationale et sont entrés en Grèce depuis la Turquie. ». Le ministre de l’Immigration et de l’Asile, #Notis_Mitarakis, souligne dans sa déclaration que la Grèce attend de la Turquie "un renforcement des efforts dans le cadre de la Déclaration commune : premièrement, pour empêcher le passage des bateaux partant de ses côtes vers notre pays". Deuxièmement, par l’acceptation des retours sur la base de la déclaration commune UE-Turquie, mais aussi des accords bilatéraux de #réadmission ". Faisant référence à la politique européenne des réfugiés / immigration, il a noté que « l’objectif de l’Europe est d’établir un mécanisme commun dans le nouveau pacte d’immigration et d’asile, ainsi que l’arsenal juridique nécessaire pour les retours. Et de fortifier, de cette manière, les premiers pays d’accueil contre les flux migratoires incontrôlés, mais aussi l’action des réseaux de passeurs ".

    Dans le même temps, à l’occasion de la demande du ministère grec de l’Immigration et de l’asile à la Commission et à Frontex, l’organisation de défense des droits de l’homme HIAS Greece a publié une déclaration dans laquelle elle note que la procédure rapide suivie pour l’examen des demandes d’asile ne garantit pas décision juste et équitable. De plus, les demandeurs d’asile ne bénéficient pas d’une aide juridique suffisante et la procédure de recours en deuxième instance est juridiquement compliquée, ce qui empêche les réfugiés de défendre leur droit de séjour dans le pays. « Il devient clair que sans assistance juridique, il est impossible pour les demandeurs d’asile de présenter par écrit et qui plus est en langue grecque, les raisons juridiques et réelles pour lesquelles ils font appel de la décision de rejet de leur demande », notent-t-ils, entre autres, en soulignant : « L’absence d’assistance juridique gratuite se fait au détriment du caractère équitable et efficace de la #procédure_d'asile dans son ensemble, en particulier compte tenu des délais extrêmement courts prévus de la #procédure_à_la_frontière (#Border_procedure) et des lacunes importantes déjà en matière d’accès à l’#aide_juridique, dès la première instance de la procédure d’asile ".

    #Grèce #Turquie #asile #migrations #renvois #expulsions #réfugiés #accord_UE-Turquie #déboutés

    ping @isskein @karine4

    • « Ναι » στις επιστροφές μεταναστών λέει η Τουρκία

      Πρόκειται για αίτημα που κατέθεσε την περασμένη εβδομάδα στην Ε.Ε. και στον Frontex ο υπουργός Μετανάστευσης και Ασύλου Νότης Μηταράκης.

      Θετική ανταπόκριση της Τουρκίας στο ελληνικό αίτημα για επιστροφή 1.450 αλλοδαπών των οποίων τα αιτήματα ασύλου έχουν απορριφθεί τελεσιδίκως προκύπτει από τη χθεσινή συνάντηση του αντιπροέδρου της Ευρωπαϊκής Επιτροπής Μαργαρίτη Σχοινά με τον Τούρκο υπουργό Εξωτερικών Μεβλούτ Τσαβούσογλου. Πρόκειται για αίτημα που κατέθεσε την περασμένη εβδομάδα στην Επιτροπή και στον Frontex ο υπουργός Μετανάστευσης και Ασύλου Νότης Μηταράκης. Ο κ. Τσαβούσογλου, σύμφωνα με πληροφορίες της εφημερίδας Καθημερινη , είπε ότι το ζήτημα θα επιλυθεί με ορίζοντα τον Μάρτιο.

      Σύμφωνα με τις ίδιες πληροφορίες, η συνάντηση με τον κ. Σχοινά –η πρώτη μεταξύ των δύο ανδρών– διήρκεσε μία ώρα και συζητήθηκαν όλα τα θέματα αρμοδιότητος του αντιπροέδρου : το μεταναστευτικό, η ασφάλεια, ο διαθρησκειακός διάλογος και οι επαφές μεταξύ των λαών. Κοινοτικές πηγές αναφέρουν ότι, ενόψει της Συνόδου Κορυφής του Μαρτίου και της έκθεσης Μπορέλ για τις ευρωτουρκικές σχέσεις, είναι επιτακτική ανάγκη η οικοδόμηση ενός πλαισίου θετικής συνεννόησης και η αποφυγή διχαστικών δηλώσεων που θα οξύνουν εκ νέου τις εντάσεις. Ο κ. Τσαβούσογλου κάλεσε τον κ. Σχοινά να συμμετάσχει ως κεντρικός ομιλητής στο Φόρουμ της Αττάλειας τον προσεχή Ιούνιο.

      Σε θετικό κλίμα εξελίχθηκε και η συνάντηση του Τούρκου υπουργού με την επίτροπο Εσωτερικών Υποθέσεων Ιλβα Γιόχανσον. Τα βασικά θέματα τα οποία συζήτησαν, σύμφωνα με πληροφορίες, ήταν οι δεσμεύσεις των δύο πλευρών όπως απορρέουν από την Κοινή Δήλωση Ε.Ε. – Τουρκίας για τη διαχείριση του μεταναστευτικού και τα προαπαιτούμενα με τα οποία πρέπει να συμμορφωθεί η Αγκυρα για να υπάρξει πρόοδος στο θέμα της απελευθέρωσης των θεωρήσεων. Ο κ. Τσαβούσογλου συναντήθηκε επίσης με τον Ζοζέπ Μπορέλ και τον επίτροπο Διεύρυνσης Ολιβερ Βαρχέλι, ενώ είχε και ένα σύντομο τετ α τετ με την Ούρσουλα φον ντερ Λάιεν. Σε δηλώσεις του πριν από τη δική του συνάντηση με τον κ. Τσαβούσογλου, ο ύπατος εκπρόσωπος της Ε.Ε. για την Εξωτερική Πολιτική χαρακτήρισε το 2020 « περίπλοκο έτος » για τις σχέσεις των δύο πλευρών. « Πρόσφατα όμως », πρόσθεσε ο κ. Μπορέλ, « έχουμε δει βελτίωση της ατμόσφαιρας » και « κάποια σημαντικά βήματα » στην αναζήτηση « κοινών στρατηγικών συμφερόντων ».

      « Ενα θετικό βήμα είναι η ανακοινωθείσα επανέναρξη των διερευνητικών συνομιλιών μεταξύ Ελλάδας και Τουρκίας », είπε ο κ. Μπορέλ, σημειώνοντας : « Πρέπει να υπάρξει επιμονή σε αυτές τις προσπάθειες. Προθέσεις και ανακοινώσεις πρέπει να μεταφραστούν σε πράξεις ». Επανέλαβε δε την « πλήρη δέσμευση » της Ε.Ε. να στηρίξει την « ταχεία επανέναρξη » των διαπραγματεύσεων για το Κυπριακό, υπό την αιγίδα του γ.γ. του ΟΗΕ. « Είναι ισχυρή μας επιθυμία να υπάρξει μια αποκλιμάκωση διαρκείας στην Ανατ. Μεσόγειο και στην ευρύτερη περιοχή και είμαι βέβαιος ότι μπορούμε να έχουμε ένα διάλογο ουσίας για να ενισχύσουμε τις πολιτικές διαδικασίες που συνδέονται με συγκρούσεις στην περιοχή, στη Λιβύη, στη Συρία ή στο Ναγκόρνο-Καραμπάχ », είπε.

      Επιπλέον, « με πλήρη αμοιβαίο σεβασμό, θα μιλήσουμε ειλικρινά και ανοιχτά για την πολιτική κατάσταση στην Τουρκία και τις προοπτικές ένταξης [της χώρας στην Ε.Ε.] », ανέφερε ο κ. Μπορέλ. Μιλώντας νωρίτερα στο Ευρωκοινοβούλιο, ο ύπατος εκπρόσωπος επανέλαβε τις ανησυχίες της Ε.Ε. για τα ανθρώπινα δικαιώματα στην Τουρκία. Εκανε αναφορά στις υποθέσεις Ντεμιρτάς και Καβαλά αλλά και στις « βαθιά ανησυχητικές » διώξεις δημάρχων της αντιπολίτευσης.

      ​​​​​​Από την πλευρά του, ο κ. Τσαβούσογλου χαρακτήρισε κι αυτός το περασμένο έτος « προβληματικό » για τις σχέσεις Ε.Ε. – Τουρκίας. Χαιρέτισε τις αμοιβαίες κινήσεις βελτίωσης της ατμόσφαιρας που έχουν γίνει έκτοτε και είπε ότι μαζί με τον κ. Μπορέλ θα « εργαστούν για να προετοιμάσουν » την επίσκεψη στην Αγκυρα της Ούρσουλα φον ντερ Λάιεν και του προέδρου του Ευρωπαϊκού Συμβουλίου Σαρλ Μισέλ. Υπενθυμίζεται, πάντως, ότι η επίσκεψη αυτή δεν έχει επιβεβαιωθεί ακόμα από ευρωπαϊκής πλευράς.

      https://www.stonisi.gr/post/14486/nai-stis-epistrofes-metanastwn-leei-h-toyrkia

    • Le Ministre grec de la politique migratoire demande la #révision de l’accord UE-Turquie, afin que les retours puissent être également effectués depuis la #frontière_terrestre

      Traduction du grec reçue via la mailing-list Migreup :

      "Il est clair qu’aucune nouvelle structure ne sera créée en #Thrace", a déclaré M. Mitarakis.

      La nécessité de réviser la déclaration commune UE-Turquie, de manière à inclure les frontières terrestres, mais si et seulement si elle est accompagnée par la levée de restriction géographique pour ceux qui arrivent aux îles, a été mise en avant lors d’une conférence de presse d’Alexandroupolis par le ministre de l’Immigration et de l’Asile Notis Mitarakis.

      Évoquant les points qui doivent être modifiés dans l’accord, M. Mitarakis a déclaré que << le premier est la question de la levée de la restriction géographique imposée par l’accord qui a créé une énorme pression sur les îles de la mer Égée, car elle associait a possibilité d’un renvoi à Turquie de ceux qui n’ont pas droit à une protection internationale à leur confinement géographique aux îles jusqu’à la fin de la procédure d’asile.

      Le ministre a souligné que si la clause de la restriction géographique est levée, nous devrions reconsidérer l’accord européen afin que les retours puissent être effectués depuis les frontières terrestres [et non pas uniquement par voie maritime], "à condition de ne pas rendre obligatoire le séjour des demandeurs d’asile qui arrivent par voie terrestre à la région Evros », dit-il.

      Après les réactions extrêmes de certains habitants d’Orestiada avant-hier, Notis Mitarakis a souligné que "la politique nationale pour Thrace et Evros ne change pas, il est clair qu’aucune nouvelle structure ne sera créée en Thrace, et qu’il n’y aura pas de séjour d’immigrants en Thrace. Le caractère du #hotspot #Fylakio ne change pas non plus, tous les demandeurs vont être transférés après les contrôles nécessaires vers les structures existantes de régions non-frontalières ».

      Enfin, le ministre a essentiellement annoncé la décision prise de déplacer le bureau régional d’asile d’#Alexandroupoli à #Kavala, arguant que la présence d’immigrants à Alexandroupoli pour traiter leurs dossiers est contraire à la politique qui stipule que les migrants ne doivent pas s’installer à la région frontalière d’#Evros.

      source en grec :
      https://www.efsyn.gr/ellada/koinonia/280765_mitarakis-epanexetasi-tis-symfonias-gia-na-mporoyn-na-ginontai-epistrof

      #transferts

  • Groupe Grothendieck, Avis aux chercheurs, aux professeurs, aux ingénieurs, 2020
    https://sniadecki.wordpress.com/2021/01/08/groupe-grothendieck-technoscience
    et à la base
    https://lundi.am/Avis-aux-chercheurs-aux-professeurs-aux-ingenieurs

    BIEN QU’AUJOURD’HUI le projet technoscientifique insuffle ses directives et sa façon de voir le monde dans nombre de catégories de l’activité humaine, son cœur, sa capacité à agir, se trouve principalement dans la recherche scientifique et plus précisément dans les mastodontes des instituts de recherche dits « publics ». En France ce sont surtout le CNRS et le CEA qui agrègent la plupart des forces pour la bataille technoscientifique.

    La décision d’arrêter au plus vite la recherche et de fermer ces instituts est une priorité sociale et politique. Nous ne pouvons nous réapproprier ces « moyens de production » qui ne sont pas fait pour le peuple mais contre lui. Les pseudo-bienfaits obtenus par la consommation des sous-produits du système ne compensent ni ne règlent les méfaits et les nuisances de ce même système. La satisfaction n’engendre pas automatiquement la liberté.

    Cette décision d’arrêter, elle ne peut venir que d’en bas, des ingénieurs, chercheurs, professeurs, techniciens, c’est-à-dire des personnes qui font réellement tourner la machine, l’entretiennent, la perpétuent et propagent son idéologie. Ni un salaire, ni un statut, ni la jubilation d’une découverte ne peuvent justifier la perpétuation d’une telle barbarie. Voyons ce projet comme quelque chose de massif avec ses routines étatiques et son cheptel humain. Les gestes individuels du « si tout le monde faisait comme moi » n’y changeront pas grand chose parce qu’ils agissent à un niveau inférieur au politique. C’est-à-dire au niveau de l’éthique et cela n’est pas suffisant, pour enrailler le processus d’expansion. C’est au niveau de la communauté des humains, de la société, qu’il faut agir. Les combats se situent donc sur le terrain de l’action effective, des luttes d’idées et de l’organisation en groupes, collectifs, où toutes autres structures ouvertes, combatives et déterminées. Si nous agissons, personne ne peut prédire les issues des combats à venir.

    Groupe Grothendieck, automne 2020.

    L’université désintégrée
    http://www.lemondealenvers.lautre.net/livres/universite_desintegree.html

    Le groupe Grothendieck est composé d’étudiants, d’étudiantes, de démissionnaires de l’Université, de non-experts experts de leur vie, d’anti-tout jamais contents, de fouineuses d’informations, de perturbatrices de conférences guindées, de doctorants (bientôt chômeurs) fans d’Élisée Reclus…
    Il nous fallait un nom. En forme d’hommage, Grothendieck, de par son parcours, ses écrits et ses engagements, nous semblait refléter assez bien ce que nous avions envie de faire, bien loin des mouvements réformistes corporatistes.

    Sommaire

    Introduction : « Welcome in the Alps »

    I Le modèle grenoblois : De la place forte militaire au bassin industriel / Les militaires dans le Triangle de Fer / Une armée de chercheurs au service de l’industrie militaire / Louis Néel, le cerveau du modèle grenoblois / Une « Silicon Valley à la française » ?

    II Les deux campus : La vitrine à l’américaine : le campus de Saint-Martin-d’Hères / La salle des machines du laboratoire grenoblois : la Presqu’île scientifique

    III L’actualité du Triangle de Fer : Chefs et fonctionnement de l’UGA / L’Enseignement supérieur et la Recherche (ESR) dans le Triangle de Fer / Laboratoires et équipes mortifères à Grenoble

    Conclusion : ce que chercher veut dire : La main invisible de l’armée / Thanatophilie de la recherche publique / Refus total contre refus parcellaire

    Principales institutions citées / Quelques livres pour aller plus loin / Chronologie / Le groupe Grothendieck / Notes

    #technoscience #recherche #critique_techno #armée #pouvoir #liberté #politique #Grothendieck #Alexandre_Grothendieck

    • Hommage ou appropriation, ça se discute. Surtout si c’est pour recycler le compte frelaté de pmo :)

    • Si on parle de cachotteries je n’en sais rien… mais en tout cas le livre explique clairement que le groupe part d’étudiantes et d’étudiants. Et s’est formé suite à la répression d’un rassemblement contre la venue de l’armée sur le campus. En revanche illes indiquent clairement suivre la voie de la méthode d’enquête critique utilisée par PMO, et illes ont fait leur recherche sur le même domaine : l’histoire grenobloise puisque c’est de là qu’illes parlent.

      Pour les étudiants conscientisés, le message envoyé par les instances universitaires est assez clair : « Lʼarmée, au même titre que les autres institutions dʼÉtat, est la bienvenue à la fac et dʼailleurs,nous collaborons volontiers avec elle. » Vers la fin de lʼaprès-midi, le bâtiment offre une brèche dans laquelle sʼengouffre le cortège étudiant et antimilitariste aux cris de « Frontex, dégage ! ». Dans la salle du colloque, la présentation sʼarrête,quelques apostrophes volent de part et dʼautre. Cinq minutes plus tard, une vingtaine de flics accompagnés des cowboys de la BAC prennent tout le monde par surprise et tapent à la volée les étudiants et étudiantes coincés dans la salle. Une sortie par une salle attenante permet de fuir lʼassaut policier, tout le monde court. Une manifestante se fait attraper et frapper au sol par la police. Elle finira sa journée à lʼhôpital, traumatisée plus que blessée par cette violence sauvage. Au total, quatre blessés légers sont à dénombrer du côté des manifestantes et des manifestants.

      Cet évènement est lʼélément déclencheur de lʼécriture de ce livre. Fréquentant le campus depuis de nombreuses années, nous savions quʼil y avait des liens aussi bien historiques quʼéconomiques entre la fac et lʼarmée, mais nous en étions restés à des suppositions. […] La violence subie lors de la première manifestation dénonçant lʼassociation de lʼuniversité avec des institutions policières et militaires, ainsi que le silence méprisant dont a fait preuve la direction de la fac aux communiqués qui ont suivi le colloque, nous ont donné lʼélan pour fouiller et dénoncer les intrications entre la recherche, lʼuniversité, lʼarmée et le tissu industriel à Grenoble.

      Comment caractériser ces liens ? Les historiens étasuniens, forts du contexte national de la Guerre froide et des politiques publiques en matière dʼarmement, ont été les premiers à parler de « complexe militaro-industriel6 ». Le terme connut un énorme succès aux États-Unis et fut complété dʼun troisième terme dans les années 1970 : cʼest le complexe scientifico-militaro-industriel. En France, des auteurs et autrices comme Roger Godement ou Andrée Michel en popularisèrent lʼuti-lisation7. Préférant les allégories aux sigles barbares dont ce petit livre est déjà bien truffé, nous utiliserons lʼexpression « Triangle de Fer »*, développée dans le livre The Valley8, qui désigne les liens quʼentretenaient dans la Silicon Valley des années 1930 lʼUniversité de Stanford, lʼUS Army et les proto-start-up comme Hewlett-Packard, pour lʼappliquer au cas français actuel.

      Le Triangle de Fer, est structuré autour de trois acteurs : lʼarmée, les industriels et lʼUniversité (au sens large : facultés, écoles dʼingénieurs, recherche publique et enseignement public supérieur). Dans ce livre, nous nous attacherons à montrer les relations entre université et armée, et université et industrie dans la région grenobloise. […]

      Quʼon se le dise : aucune révélation top secrète, aucun plan confidentiel dʼun complot militaire, aucun tuyau dʼune source anonyme nʼapparaîtront dans ce livre. Contrairement à lʼépoque de Roger Godement – qui, pour parvenir à un résultat fourni, devait compiler informations livresques souvent en anglais, sources officieuses du sérail militaire, et articles tirés de revues obscures – aujourdʼhui rien nʼest plus simple que de se les procurer. Malgré les secrets dʼÉtat et la discrétion des labos, une partie des informations est accessible au commun des mortels : articles de journaux locaux ou nationaux, sites internet, livres, déclarations radio ou télé, thèses accessibles en ligne... Ils se vantent, ils se répandent en propagande, on en profite ! Pas besoin du chapeau de détective ou de la carte de presse du journaliste dʼinvestigation : un peu de curiosité et de perspicacité suffisent à révéler les histoires et détricoter le fil des servitudes entre organismes, financements et responsabilités. Même sʼil est vrai que la carte de presse dʼun journaliste nous aurait, sans doute, permis de fouiner plus profondément, lʼessentiel a été fait.

      Cette façon de travailler, nous lʼempruntons à lʼ« enquête critique », une méthode initiée par le site Pièces et main dʼœuvre et utilisée par des collectifs de militants depuis pas mal dʼannées dans la région grenobloise. À chaque information collectée, à chaque paragraphe écrit, nous revenions à nos questions de base : Qui commande ? Dans quelle structure ? Avec quels moyens financiers ? Quels moyens matériels ? Quelles forces politiques ? Dans quels buts ? Avec quels soutiens ?Toutefois, ne souhaitant pas reproduire la séparation disciplinaire que lʼon apprend à la fac, ce texte est à la fois un récit de la technopole grenobloise, une critique sociale du désastre, un tract politique véhément contre la recherche scientifique et une réflexion philosophique sur ses conséquences. Nous resterons à un niveau local, celui que nous connaissons le mieux,sans pour autant cesser de faire des va-et-vient avec les enjeux globaux. Car nous partons du présupposé que lʼimplantation du Triangle de Fer est partout présente dans les pays industrialisés. Que la ville de Grenoble soit certifiée « ville verte,propre, apaisée et solidaire » (on en passe) ne change rien à la prégnance du système dans nos vallées, bien au contraire ! Mais sʼil vous prenait lʼenvie de faire de même dans votre ville,il est probable que vous y découvririez le même style de petites pépites.

      Ce travail doit beaucoup aux militants techno-critiques de la région grenobloise et à leur lutte contre les « nécrotech-nologies » (nano et biotechnologies, biologie de synthèse, interactions homme-machine, etc.), et aux travaux de fond quʼils et elles ont mené sur la technopole grenobloise. Nous espérons que la critique produite dans ce livre soit féconde à Grenoble ou ailleurs. En débats quʼelle soulèvera peut-être ; en initiatives du même genre dans dʼautre villes, sur dʼautres campus, par des étudiants et des étudiantes ne se laissant pas duper par les consensus faux et mous de leur directeur et de ses ouailles ; et surtout féconde en combats face à un pouvoir qui montre les crocs contre sa population et tue sans vergogne dans bien des régions du monde. Parce que lʼaction de la cri-tique reste et restera avant tout la critique en action, il nous faudra, nous, vous, servir du texte, de la méthode, pour demander des comptes en haut, et peut-être nous organiser pour que les choses changent, à Grenoble et dans les autres facs. La lutte ne fait que recommencer !

  • En #Allemagne, les enregistrements d’Alexa permettent de confondre un meurtrier
    https://www.franceinter.fr/societe/en-allemagne-les-enregistrements-d-alexa-permettent-de-confondre-un-meur

    Qu’entend-on sur ces enregistrements ? On ne le sait pas exactement. Mais il est plus que probable que les enquêteurs n’aient pas entendu le meurtre en lui-même : certes, les micros d’Alexa sont ouverts en permanence (à moins qu’ils soient désactivés manuellement) pour comprendre quand un utilisateur ou une utilisatrice fait appel à l’assistant vocal ; mais l’enregistrement, lui, ne se déclenche que lorsqu’il est sollicité, c’est-à-dire au moment du « #Alexa », « Dis #Siri » ou « Ok #Google ».

    Autrement dit, à moins que l’enceinte se soit lancée par erreur au moment du crime, ce qu’ont pu collecter les enquêteurs, ce sont des enregistrements collectés probablement avant ou après les faits. Une demande d’allumer des lumières, de mettre de la musique, qui aurait permis d’identifier que le meurtrier présumé, qui n’habitait pas avec son ex-compagne, était bien à son domicile au moment des faits.

    Aux États-Unis, il est déjà arrivé que les enregistrements d’Alexa ou de Google soient fournis à la #justice dans ce genre d’affaires pour confondre les auteurs de crimes ou de délits – mais ce n’est pas systématique. Et en novembre 2019, une demande inverse avait été effectuée, rappelle Numerama : un avocat avait voulu utiliser les enregistrements pour prouver l’innocence de son client.

    En #Europe, et même si des dispositifs juridiques similaires existent aussi en #France, la question est plus tendue, car les demandes de transmission de ce genre de données entrent en collision avec les règles de protection de la vie privée (dont le RGPD, un règlement au niveau européen). D’où le fait que les demandes soient traitées au cas par cas.

  • Police Want Your Smart Speaker—Here’s Why
    https://www.wired.com/story/star-witness-your-smart-speaker

    Requests are rising from law enforcement for information on the devices, which can include internet queries, food orders, and overheard conversations. In July 2019, police rushed to the home of 32-year-old Silvia Galva. Galva’s friend, also in the home, called 911, claiming she overheard a violent argument between Galva and her boyfriend, 43-year-old Adam Crespo. The two lived together in Hallandale Beach, Florida, about 20 miles from Miami. When officers arrived, Galva was dead, impaled (...)

    #Google #Nest #DHS #Amazon #Home #Alexa #domotique #Echo #smartphone #criminalité #écoutes (...)

    ##criminalité ##surveillance

  • En Allemagne, les enregistrements d’un Amazon Echo ont aidé à comprendre un meurtre
    https://www.numerama.com/tech/678343-en-allemagne-les-enregistrements-dun-amazon-echo-ont-aide-a-la-reso

    Les données collectées par les appareils sont de véritables mines à informations et les enceintes connectées n’échappent pas à l’intérêt des enquêteurs. Au tribunal de Ratisbonne, en Allemagne, deux enregistrements d’une enceinte connectée Amazon Echo ont servi de preuve dans un procès pour homicide, rapporte la radio publique bavaroise. Situé dans la chambre de la victime, l’appareil équipé de l’assistant connecté Alexa a permis de confirmer la présence du meurtrier présumé sur les lieux, car sa voix se (...)

    #Amazon #Alexa #domotique #criminalité #écoutes #Echo

    ##criminalité
    //c0.lestechnophiles.com/www.numerama.com/wp-content/uploads/2019/09/amazon-echo-3.jpg

  • Amazon’s Alexa Can’t Know Everything, But It Can Go Everywhere
    https://www.wired.com/story/everything-is-an-alexa-device-now

    A heap of new Alexa devices—a microwave ! a wall clock !—show Amazon’s strategy to put its voice assistant in everything. On Thursday, Amazon introduced nearly a dozen new Alexa-powered products to the world. Some, like this year’s Echo Dot, were standard upgrades to familiar products. But in the bulk of the newcomers you could see the full payoff of Amazon’s longstanding strategy to put Alexa in more than just speakers. It’s now in nearly everything. Which is exactly where it needs to be if it (...)

    #Google #Amazon #algorithme #Alexa #domotique #Echo #smartphone #wearable #domination #prédiction #reconnaissance #BigData (...)

    ##voix

  • Extraterrestres : les révélations stupéfiantes d’un général israélien
    https://www.parismatch.com/Actu/Insolite/Extraterrestres-les-revelations-choc-d-un-general-israelien-1715779

    Haim Eshed, 87 ans, n’est pas n’importe qui : général, professeur d’université, il a été à la tête du programme spatial de l’Etat hébreux pendant plus de 30 ans et a reçu à trois reprises le Prix israélien de la sécurité rappelle le « Jerusalem Post ».

    Pourtant, l’entretien qu’il a accordé à l’édition dominicale de Yediot Aharonot, le journal au plus fort tirage du pays, a tout d’un scénario de « Star Trek » : selon lui, non seulement des civilisations extraterrestres nous visitent depuis des lustres mais elles ont conclu avec les Etats-Unis une alliance au sein de ce que Haim Eshed appelle une « fédération galactique » dont le but serait essentiellement scientifique.

    On se frotte déjà les yeux mais le général ne s’arrête pas là : « Cette coopération se traduit par l’existence d’une base secrète sur Mars où des Américains et des représentants extraterrestres travaillent de concert. »

    Et Haim Eshed enchaîne les « scoops » : selon lui, Donald Trump est parfaitement au courant de cette association et il était même sur le point de la révéler au grand public. Il en aurait été dissuadé par la fédération galactique elle-même estimant que cette divulgation déclencherait une panique mondiale. « La Fédération estime que l’humanité doit encore évoluer avant d’être en mesure de comprendre ce que sont vraiment le cosmos et les vaisseaux spatiaux » précise-t-il,

    Visiblement, Haim Eshed ne partage pas ce diagnostic réservé sur la solidité mentale de l’humanité puisqu’il publie un livre, « The Universe Beyond the Horizon – conversations with Professor Haim Eshed » (L’univers au delà de l’horizon — Conversations avec le professeur Haim Eshed) où il développe ses thèses et où l’on apprend entre autres que les extraterrestres vigilants ont empêché à plusieurs reprises une apocalypse nucléaire.

    Convaincu que les mentalités ont changé, en particulier chez les scientifiques, il estime n’avoir plus rien à prouver : « Si j’avais dit tout cela il y a cinq ans, j’aurais été interné. Aujourd’hui, ces questions sont traitées différemment. Et je n’ai rien à perdre. J’ai eu mes diplômes et mes prix. Je suis respecté dans les milieux universitaires, ici et à l’étranger où les choses ont aussi évolué. »

    Les assertions d’Haim Eshed méritent bien sûr d’être prises avec des pincettes de taille galactique. Bien que spectaculaires aussi bien par leur nature que par le CV de celui qui les énonce, elles ne brillent pas par leur originalité. Les révélations du professeur Eshed ressemblent comme deux gouttes d’eau à des théories déjà évoquées par des « lanceurs d’alerte » et des ufologues plus ou moins sérieux qui n’ont jamais été en mesure de fournir des preuves tangibles.

    Toutefois, certaines personnalités d’envergure avaient déjà tenu des propos similaires. C’est le cas de Paul Hellyer, ancien ministre canadien de la Défense entre 1963 et 1967, qui à plusieurs reprises a exhorté les gouvernements à révéler leurs liens avec des civilisations extraterrestres. Citons aussi le fameux Bob Lazar, un ingénieur qui assure avoir travaillé, dans la zone 51, sur des engins extraterrestres afin de reproduire leur technologie.

    Quant au célèbre pirate informatique écossais, Gary McKinnon, il prétend avoir découvert en 2001 sur les ordinateurs du Pentagone des photos satellites montrant des ovnis en attente d’être effacés avant que les images ne soient publiées. Il aurait aussi déniché une liste d’une vingtaine d’« agents non-terrestres » (Non Terrestrial Officers), avec leur nom et leur grade, preuve selon lui, que les Etats-Unis disposent d’un flotte de vaisseaux spatiaux.

    Ces précédents et bien d’autres sont à double tranchant pour Haim Eshed : ils peuvent aussi bien être interprétés comme des confirmations de ses propos que comme des sources d’inspiration. Une carrière prestigieuse n’a jamais été la garantie absolue d’une fiabilité à toute épreuve et ses affirmations peuvent relever aussi bien de l’affabulation sincère que du coup de pub pour booster les ventes de son livre. Ancien militaire, il est aussi impossible d’écarter l’hypothèse que cette prétendue alliance des Etats-Unis avec des civilisations extraterrestres soit une forme d’intoxication destinée à semer le trouble chez des puissances étrangères. Sans preuve solide, rien n’est impossible. Y compris qu’il dise la vérité.

    • Cette histoire est stupéfiante, je ne sais qu’en penser alors j’essaie de me renseigner sur Haim Eshed et il est clair que le CV donné par les médias est véridique...

      JERUSALEM, June 11 (Reuters) - Israel launched a new spy satellite on Monday in a move that defence officials said would boost surveillance over states like Syria and Iran.

      Ofek 7, which was launched from an air base on Israel’s coast, will join its predecessor Ofek 5, in space since 2002. The new satellite will orbit 200 to 500 km (125 to 315 miles) above the earth and is expected to begin relaying photographs by week’s end.

      “The successful launch adds an important layer to Israel’s defence capabilities and it is a testament to Israel’s technological strength,” Defence Minister Amir Peretz said in a statement.

      Haim Eshed, head of the Defence Ministry’s space directorate , told Army Radio that Ofek 7 would help Israel “deal with the Iranian issue”. Iran’s nuclear programme has raised fears in the West, though Tehran denies it has hostile designs.

      Eshed declined to discuss Ofek 7’s capabilities. But he said that its civilian counterpart, Israeli satellite Eros, was able to photograph objects as small as 70 cm (28 inches) across.

    • Me revient en tête l’Exoconférence d’#Alexandre_Astier

      https://www.youtube.com/watch?v=eZnUlVnERBg

      De mémoire, il disait qu’il faudrait pas mal de conditions pour des extraterrestres soient arrivés sur terre :
      – qu’ils aient la technologie nécessaire pour parcourir de telles distances (beaucoup plus évoluée que la notre)
      – qu’ils aient suffisamment d’énergie pour la faire fonctionner
      – qu’ils aient eu le temps d’avoir fait ce voyage
      – qu’ils soient « tombés » sur nous dans tout l’univers
      – qu’ils aient une forme/apparence qu’on puisse appréhender

      Et si ces conditions (j’en oublie peut-être) étaient réunies, ça serait un peu comme s’ils regardaient des batraciens patauger dans une marre : c’est instructif d’un point de vu scientifique, mais est-ce ça justifierait une telle débauche de moyens (temps, technologie, énergie...) ?

      En tout cas, je suis curieux des suites de cet article...

      #Extraterrestres

    • @jeanmarie oui, je suis très dubitatif sur la véracité de tout ça. Je m’interroge sur les motivations du bonhomme, plus que de sa sincérité. Je n’imagine pas qu’après avoir travaillé autant d’années dans un milieu ou le secret défense est un culte, il puisse se lâcher à de telles révélations (crédibles ou non, elles impliquent des gouvernements). Alors je me demande si ce n’est pas un coup de buzz pour un roman de fiction.

    • Dubitatif...pour le moins.
      Quant aux motivations : à l’évidence ça oriente le regards vers « ailleurs » ce qui est toujours bien pratique en politique.
      Quand en plus l’ailleurs en question est si éloigné que toute vérification est impossible, c’est le gros lot !
      Et les gros tirages...

    • “I know Haim Eshed well, and have enormous respect for him,’ said Blumberg, head of the Earth and Planetary Image Facility at Ben Gurion University of the Negev. “It’s a viable and legitimate discussion, but it has been taken to a completely bizarre place by the article.”

      While jokes have been made questioning the state of octogenarian Eshed’s mind, Ben-Israel said he has been talking about aliens for decades, and it never compromised his academic integrity. “I’ve known Haim Eshed for 40 to 50 years, and he was always a visionary and very creative.

      “Without his capacity for long-term vision you couldn’t have dreamed Israel would be one of very few countries with independent space capability,” he said. “But sometimes creativity comes with ideas that are not accepted by others. One of these relates to UFOs and intelligent extraterrestrial creatures.”

      He thinks that Eshed arrived at his theory invoking real information, including records of non-coherent signals from space, but interpreted it wrongly.

      https://www.timesofisrael.com/israeli-space-chief-says-aliens-may-well-exist-but-they-havent-met-hu

  • Alexandre Astier, la musique avant tout - YouTube
    https://www.youtube.com/watch?v=1gxIMDLHdDo

    Musicien et compositeur de formation, Alexandre Astier intègre la musique dans chacun de ses projets, que ce soit série, one-man-show ou film. Depuis 2005 et sa série télédiffusée « Kaamelott », il voit sa côté de popularité croître, quel que soit le projet dont il s’empare. Mais pour lui, la musique est primordiale : « J’ai toujours composé la musique de ce que je faisais. Je pense même que je me suis servi de ce que je faisais comme prétexte à composer de la musique systématiquement. »

  • Amazon first
    https://mailchi.mp/af7227bd4d4e/27-amazon-first

    Je dois vous confesser une fascination, celle que j’éprouve envers Amazon et son PDG Jeff Bezos depuis des années. Une fascination qui s’est construite au fil du temps, depuis ma première commande sur le site marchand jusqu’à mes interrogations sur ce méga-empire. Même encore aujourd’hui, alors que je me suis complètement dés-amazonisée, cette entreprise m’interpelle à bien des égards. En 2016, le journaliste David Streitfeld écrivait dans le New York Times : "Amazon is in the middle of an ambitious (...)

    #Amazon #AmazonsPrime #domotique #Echo #InternetOfThings #écologie #technologisme #domination #bénéfices #GigEconomy #travail #Google #Alexa #fiscalité #COVID-19 #enseignement #lobbying (...)

    ##fiscalité ##santé

  • Alexa, Siri... Elsa ? Children drive boom in smart speakers
    https://www.theguardian.com/technology/2020/oct/18/alexa-siri-elsa-children-drive-boom-in-smart-speakers

    Coronavirus has accelerated the use of voice assistants, but there are concerns about unregulated online ‘playgrounds’ Voice assistants such as Alexa and Siri will become common in children’s bedrooms, according to a new report from Internet Matters, the online safety body, which says it is critical for parents to spend more time understanding new technology. The pandemic has accelerated the adoption of new technology at home by “three or four years”, the researchers said, and families in the (...)

    #Apple #Google #Amazon #Alexa #domotique #Siri #technologisme #écoutes #enfants

    https://i.guim.co.uk/img/media/5f2a1733856b525eda6c23a4e7f8afd46fbb5572/475_0_5293_3178/master/5293.jpg

  • Always Home Cam d’Amazon, un monstre dans votre salon
    https://korii.slate.fr/tech/amazon-ring-surveillance-vie-privee-drone-always-home-cam-monstre-dans-v

    Se renforçant dans le business de la surveillance, la firme a notamment présenté un drone de surveillance domestique. Le dévoilement le 24 septembre par Amazon et sa filiale de surveillance Ring de la Always Home Cam, un drôle de drone de surveillance domestique vendu 250 dollars [213 euros], ne pouvait que titiller la curiosité de Will Oremus, l’un des observateurs les plus aguerris de l’univers mutant de la tech. Dans OneZero, le journaliste fait un état des lieux des infinies implications que (...)

    #algorithme #Alexa #CCTV #domotique #drone #aérien #vidéo-surveillance #domicile (...)

    ##surveillance

  • The Real Cost of the Ring Always Home Cam
    https://onezero.medium.com/the-hidden-cost-of-amazons-surveillance-tech-4b071f04199d

    A new drone from Amazon subsidiary Ring raises familiar questions The phrase “surveillance capitalism” was coined by Harvard professor Shoshana Zuboff to describe the system in which internet platforms such as Google and Facebook profit through free services that track users’ online behavior. Another company in their cohort, Amazon, has in recent years taken a different approach with its subsidiary Ring by offering actual, physical surveillance devices that allow its users to track other (...)

    #Ring #Amazon #algorithme #Alexa #CCTV #drone #Neighbor #police #aérien #domicile #surveillance #voisinage (...)

    ##technologisme

  • Drone de surveillance domestique, sonnette connectée à la police... Quand les gadgets d’Amazon flirtent avec « Black Mirror »
    https://www.lemonde.fr/pixels/article/2020/09/27/drone-de-surveillance-domestique-sonnette-connectee-a-la-police-quand-les-ga

    Depuis qu’Amazon s’est jeté à corps perdu en 2014 dans la création de produits électroniques, le géant de la vente en ligne a commercialisé d’étonnants, voire terrifiants gadgets. Inventaire. En présentant un drone de surveillance domestique et un assistant personnel rotatif lors de sa conférence de presse annuelle jeudi 24 septembre, Amazon a atteint un sommet d’étrangeté : ces gadgets feraient bonne figure dans un film de science-fiction ou une série dystopique comme Black Mirror. Le géant du commerce (...)

    #Ring #Amazon #Alexa #CCTV #domotique #drone #Echo #sonnette #vidéo-surveillance #domicile #écoutes #surveillance (...)

    ##voisinage

  • Le Bronx de la #Gare_de_Lyon

    Les années 1980 de l’#îlot_Chalon, quartier de toxicos et de prolétaires du 12e arrondissement.

    « Lower East Side » parisien pour Libération, « cancer urbain de la drogue » pour Paris Match. Comme le rappelle #Alexandre_Marchant, doctorant en histoire et diplômé de l’École normale supérieure de Cachan, l’îlot Chalon a toujours eu mauvaise presse. Composé de plusieurs passages très étroits situés derrière la Gare de Lyon, ce quartier datant du XIXe siècle sera l’un des symboles de la « #réhabilitation » du centre de Paris – réhabilitation non dénuée de calculs moins avouables.

    https://www.vice.com/fr/article/dpmb7z/l-histoire-de-llot-chalon-le-bronx-en-plein-coeur-de-paris

    #paris #gentrification

  • #Nadezhda_De_Santis

    Sa tombe, dans le cimetière de #Florence :


    https://commons.m.wikimedia.org/wiki/File:Cimitero_degli_inglesi,_tomba_Nadezhda_De_Santis,_schiava_

    Je découvre cette tombe et son nom dans le livre La linea del colore de #Igiaba_Scego :


    https://www.bompiani.it/catalogo/la-linea-del-colore-9788830101418

    Sur internet, je trouve très peu d’informations sur cette dame enterrée à Venise :

    Nadezhda De Santis, a black Nubian slave brought to Florence at fourteen from #Jean-François_Champollion ’s 1827 expedition to Egypt and Nubia, while the French Royalist exile Félicie de Fauveau sculpted two tombs here

    https://en.wikipedia.org/wiki/English_Cemetery,_Florence
    #esclavage #Nubie #colonialisme #colonisation #histoire

    –-> peut-être des seenthisien·nes en savent plus ? @simplicissimus ?

    J’ajoute à la métaliste Italie coloniale, car cette femme est enterrée en Italie...
    https://seenthis.net/messages/871953

  • We need a full investigation into Siri’s secret surveillance campaign
    https://www.theguardian.com/commentisfree/2020/aug/14/apple-siri-secret-surveillance-campaign-investigation

    The public deserves to know the extent to which Apple employees have been listening to our private conversations and intimate moments No one wants their most private activities secretly monitored. That’s why wiretapping is strictly regulated in the US and most of the world. Federal law makes it a crime for the government to surveil communications without a court-ordered warrant. This is not the issue here. Nor is this a case involving one-party consent. Who authorized the makers of Apple’s (...)

    #Apple #Google #Microsoft #Amazon #Facebook #algorithme #Alexa #Assistant #Cortana #Siri #domotique #consommation #procès #consentement #reconnaissance #écoutes #voix #travail (...)

    ##FTC
    https://i.guim.co.uk/img/media/a043de08a6156dde538cdd6e00c76affe13506ac/0_0_4592_2755/master/4592.jpg

  • [11] Augustin Souchy - Quelques auteurs d’attentats anarchistes. #Alexander_Berkman
    https://www.partage-noir.fr/11-augustin-souchy-quelques-auteurs-d-attentats-anarchistes

    Né en 1870 à Vilna en Russie (en Lituanie, NDE), Alexander Berkrnan écrivit à l’âge de treize ans une rédaction athée qui éveilla la méfiance de ses professeurs. Lorsque deux ans plus tard il se joignit à un groupe d’étudiants révolutionnaires, le lycéen issu d’un milieu bourgeois fut renvoyé de l’école et inscrit sur la liste noire : ce qui signifiait qu’il ne serait plus admis dans aucun des établissements de l’Empire tsariste. Dans l’impossibilité de continuer ses études, le jeune homme de dix-huit ans (...) Augustin Souchy 3 - Attention : anarchiste !

    / Alexander Berkman, #Emma_Goldman, #Johann_Most

    #Augustin_Souchy_3_-_Attention :_anarchiste !