• Notes anthropologiques (LII)

    Georges Lapierre

    https://lavoiedujaguar.net/Notes-anthropologiques-LII

    Traité sur l’apparence (VII)
    Notes sur l’irréalité

    Notre époque se caractérise par un fait remarquable qui n’a pas encore attiré toute notre attention : la marchandise se dématérialise de plus en plus, elle perd de la lourdeur, qui était la sienne jusqu’à présent ; elle devient éthérée, ce qui est le propre de l’apparence. La marchandise qui nous attire et fascine désormais est la marchandise qui a trait à la communication. Il s’agit de communiquer, de communiquer toujours plus. La teneur de la communication n’a pas d’importance, elle peut consister dans la photo attendrissante de chatons sur la couette comme dans l’envoi de quelques lignes de réflexion concernant notre réalité.

    Ce qui compte et ce qui a de l’importance, ce n’est pas l’objet de la communication, c’est la communication elle-même. Le sujet de la communication ne fait pas sens ou il n’a le sens que du prétexte, c’est la communication qui fait sens. Cette communication n’est plus celle de l’échange cérémoniel de dons dans lequel des collectivités se trouvent impliquées et engagées, c’est une communication entre individus grâce à tout un attirail de marchandises perfectionnées la permettant. (...)

    #apparence #irréalité #communication #marchandise #représentation #disparition #Hegel #Marx #idéologie #monothéisme

  • Notes anthropologiques (L)

    Georges Lapierre

    https://lavoiedujaguar.net/Notes-anthropologiques-L

    Traité sur l’apparence (V)
    La science comme idéologie : le naturalisme

    Je constate qu’il existe deux sortes d’idéologie, une idéologie tapageuse et qui attire l’attention et une idéologie bien plus insidieuse, moins visible et dont le domaine et la sphère d’influence échappent le plus souvent à la conscience. Je pourrai presque dire qu’il s’agit d’une idéologie subliminale. Alors que la première idéologie ou propagande se trouve directement liée au politique et, dans une large mesure, à l’État, la seconde idéologie suinte du mode de vie que nous connaissons et de l’importance qu’il est en passe d’acquérir. La première idéologie ne conduit pas à une cosmovision, la seconde par contre, qui épouse et travaille l’être en profondeur, finit par déboucher sur l’évidence d’une cosmovision. L’idéologie est trompeuse, comme un train peut en cacher un autre, l’idéologie sous son aspect fracassant et tambourinant en cache une autre plus insidieuse.

    L’idéologie bourgeoise faisant l’éloge de l’activité capitaliste et marchande cache une idéologie plus sournoise, celle de la nature opposée à la culture, faisant l’éloge de la pensée dite objective opposée à l’émotion ou pensée subjective. (...)

    #anthropologie #naturalisme #apparence #idéologie #cosmovision #religion #magie #Asie_Mineure #Mexique #zapatistes #marxisme

  • Notes anthropologiques (XLIX)

    Georges Lapierre

    https://lavoiedujaguar.net/Notes-anthropologiques-XLIX

    Traité sur l’apparence (IV)
    Idéologie et cosmovision

    Le pouvoir se conçoit comme l’exercice contraignant d’une volonté, celle d’une minorité sur le plus grand nombre, en fin de compte, sur la société ; l’État est la forme prise par cette séparation à l’intérieur d’une société entre une classe sociale (que j’ai définie comme la classe de la pensée) et la population saisie dans sa dimension sociale, réduite le plus souvent à produire des biens (une richesse) qui seront ensuite échangés par ceux qui se trouvent au centre de l’activité sociale (les marchands). L’activité marchande a envahi à un tel point notre vie qu’elle constitue la seule expérience que nous ayons de l’échange. Le commerce de marchandises (le marché) en étant l’unique expérience que nous avons de la vie sociale a profondément modifié et modelé notre vision du monde. Déjà avec Karl Polanyi, l’idée de l’échange n’avait plus qu’une seule signification, celle d’échange marchand. De nos jours, pour les historiens et les anthropologues (comme Testart), le mot échange n’a plus qu’un sens unique. Les autres formes d’échange se trouvent à tel point subordonnées à l’échange marchand qu’elles sont reléguées dans les marges de la conscience pour y disparaître comme un bateau faisant naufrage. La victoire du point de vue du marchand sur d’autres points de vue ? La victoire du marché sur la société est totale. (...)

    #anthropologie #échanges #apparence #non-être #cosmovision #idéologie #Polanyi #van_Gogh #Artaud #Descola #Castaneda #Mexique #Oaxaca #Dumézil

  • Notes anthropologiques (XLVII)

    Georges Lapierre

    https://lavoiedujaguar.net/Notes-anthropologiques-XLVII

    Traité sur l’apparence (III)
    Cosmovision et réalité

    Percevoir le monde comme purement naturel et dire que la nature est toute la réalité, que celle-ci n’a rien d’humain, qu’elle est constituée de phénomènes physiques, qu’elle n’est qu’une pure apparence dont le fondement ne nous est pas accessible, ou alors qu’il fuit toujours devant nous, devant tous les instruments de la science qui le poursuivent et le traquent sans relâche, qui poursuivent et traquent la matière, telle serait notre façon de voir les choses. Et cette façon de concevoir le réel, nous est propre, elle est propre à notre civilisation, elle a émergé peu à peu au cours des temps, elle est un aboutissement et elle n’est partagée que par l’avant-garde de notre civilisation, par son élite, par tous ceux qui travaillent d’arrache-pied à son accomplissement. C’est à la fois une idéologie et une cosmovision. C’est une vue de la réalité qui a pu apparaître chez quelques penseurs grecs, il y a très, très longtemps sur la côte égéenne de l’Asie mineure. Elle est apparue, d’une manière encore bien floue, chez ces penseurs grecs alors que leur société était devenue (ou était en train de devenir) une société fondamentalement esclavagiste, mais cette vision du monde n’était partagée ni par la population grecque dans son ensemble ni même par les esclaves. Ce n’est que tout dernièrement qu’elle a fini par s’imposer au plus grand nombre, en opposition auxdites « superstitions » qui ont toujours cours dans certaines couches de plus en plus marginalisées de la société. Que signifie, ou que peut bien signifier, cette adhésion pour ainsi dire unanime de la société à une telle cosmovision ? (...)

    #apparence #réalité #cosmovision #genre #être #société #loup-garou #jaguar #alchimie #Marshall_Sahlins #La_Ciotat

  • Notes anthropologiques (XLVI)

    Georges Lapierre

    https://lavoiedujaguar.net/Notes-anthropologiques-XLVI

    Traité sur l’apparence (II)
    De la culture à la nature : naissance d’une cosmovision

    Au cours de réflexions antérieures, j’avais mis en relation l’émergence de la nature, c’est-à-dire d’un univers extérieur à l’humain avec la naissance de l’esclavage comme fondement de la société. C’est avec l’esclavage que le non-humain fait son apparition dans le monde de l’humain et qu’il devient ainsi partie intégrante de notre cosmovision opposant l’humain au non-humain, la culture à la nature. Je ne fais que compléter cette réflexion en envisageant la vie sociale que nous connaissons dans son histoire. L’esclavage, la présence du non-humain comme fondement de la société, a eu pour conséquence le surgissement de l’extériorité dans l’intériorité de la pensée. Dans Le Mythe de la raison , j’écrivais : « Le contenu que nous donnons à cette pensée de l’extériorité, ou pensée positive, est celui de l’asservissement. C’est son seul contenu. On croit en général que la pensée objective est neutre et désintéressée, c’est du moins ce qu’elle prétend être ; il n’en est rien, c’est de la pure hypocrisie, elle est, au contraire, tout à fait intéressée. Ce monde qui se trouve hors de l’humanité (de notre humanité, évidemment) n’existe que pour être au service de l’humanité, que pour être asservi à l’humanité ; nous nous y employons avec la plus implacable et la plus franche brutalité… »

    Une idée est née, celle de la nature. Un concept est né, celui de l’extériorité, de ce qui se trouve hors du monde de l’humain, hors de la spiritualité (si nous estimons que le monde humain est un monde spirituel). Pourtant cette extériorité qui s’est imposée à nous avec tant de force n’est pas extérieure à notre monde comme on le croit communément, elle est dedans. (...)

    #anthropologie #apparence #non-humain #spectres #nature #culture #Descola #forêt #Mahābhārata #cosmovision #Dumézil

  • Notes anthropologiques (XLV)

    Georges Lapierre

    https://lavoiedujaguar.net/Notes-anthropologiques-XLV

    Traité sur l’apparence (I)
    La nature de l’argent

    Nous sommes submergés par l’apparence. Elle fait partie de notre vision du monde. Nous nous heurtons à cette dureté des choses, nous ne les traversons plus. Nous errons dans les villes, nous flânons dans les rues piétonnes bordées de vitrines qui s’élèvent comme des falaises vers un ciel étincelant, nous lambinons dans le centre commercial comme dans un décor de vacances musicales, nous remplissons notre caddie de marchandises pour la semaine à venir, pour notre mort à venir. Étrange vie que cette survie dans un monde qui a perdu toute consistance, où tout n’est plus qu’apparence, une surface de choses vidées de leur substance. L’extériorité se donne à voir, elle est devenue notre décor. Nous sommes devenus extérieurs à nous-mêmes. Ce qui constituait notre substance, notre intériorité, s’est dilué dans l’air du temps, nous sommes devenus des êtres suspendus au-dessus du vide et nous nous accrochons désespérément à tout ce qui pourrait nous ramener sur terre. En vain. Comment décrire ce procès de l’âme, ou de l’esprit, qui nous a conduits à une telle vacance de soi ?

    Pour nous, l’apparence est devenue toute la réalité, elle est la seule réalité. Elle est la réalité qui se dérobe toujours. Le décor du supermarché où nous faisons du lèche-vitrine, le paysage devant lequel s’extasient les touristes, la photographie d’un trou noir prise par des télescopes, et tous ces neutrons qui tournent en ellipse autour de leur noyau sont le résultat d’un même mode d’être, d’un mode d’être unique qui débouche sur une cosmovision qui nous amène à voir la réalité comme apparence. (...)

    #anthropologie #apparence #nature #échange #argent #chasseur #cosmovision #Dumézil

  • Le dragon de Calais
    http://romy.tetue.net/le-dragon-de-calais

    Qu’est-ce qui nous fait ressortir à la nuit tombée en pleine tempête ? Un être cher à voir ? Une obligation professionnelle ? Une personne à secourir ? Même pas. Si nous enfilons nos manteaux de pluie, par dessus plusieurs épaisseurs, si ajustons nos bottines et serrons nos capuches, c’est pour aller chasser le dragon. La ville de Calais, surtout connue pour le flux migratoire qui la traverse, est depuis peu envahie par une créature fantastique sortie des eaux. Ce soir, celle-ci fascine petits et…

    #Habiter #machines #migrations #DragonDeCalais #ExilésDeCalais #Calais #migrants #Banksy

  • Onze astuces pour briller en réunion _ le figaro - La rédaction - Le 08 février 2018 *
    http://madame.lefigaro.fr/business/les-trucs-pour-avoir-lair-intelligent-en-reunion-080218-146926

    Chez certaines personnes, faire bonne impression au bureau semble inné. Pour les autres, voici quelques pistes pour marquer des points auprès de votre boss et de vos collègues.

    Vous trouvez les réunions trop nombreuses, trop longues et souvent inutiles ? Voyez-les plutôt comme un moyen de tirer votre épingle du jeu. Voici 11 répliques et attitudes, piochées dans 100 trucs infallibles... Pour avoir l’air intelligent en réunion (1), à adopter pour faire bonne impression dans une salle de réunion.

    AVOIR L’AIR IMPORTANT
    Dites : « Il faut juste que je vérifie que je ne devrais pas être ailleurs ». Un collègue vous propose un créneau pour une réunion. Vous savez d’avance que vous êtes libre. Au lieu de dire « oui » tout de suite, vérifiez vos disponibilités, ça vous donnera l’air occupé.
    Interrompez la présentation d’un collègue, puis laissez-le terminer (tactique Kanye West). En gros, il s’agit de lancer un : « Adrien, je me permets de t’interrompre », pour signaler qu’il faut absolument écouter l’intervention à venir, forcément très importante.
    Asseyez-vous à côté de la personne qui dirige la réunion. Pourquoi ? Ça donnera l’impression que vous êtes important.
    Demandez à quelqu’un de s’occuper des diapos. Trouvez un ou une préposé(e) au déroulé du #PowerPoint pendant que vous allez et venez dans la pièce en détaillant les « slides ». De temps en temps, insistez sur l’importance de ce que vous dites : « Mathilde, tu peux revenir en arrière, s’il te plaît ? »

    GAGNER LA SYMPATHIE DE L’AUDITOIRE
    Dites que tout ce dont vous discutez est confidentiel. Une phrase qui commence par « S’il te plaît, garde-le pour toi, mais... » aura toutes les chances de vous rendre important. Au passage, cela incitera le collègue à confier des choses en retour. Oui, c’est diabolique.
    Utilisez le « nous » de majesté même lorsque vous n’êtes pas impliqué. Ça donne l’impression que vous l’êtes.
    Accueillez la réunion à bras ouverts. Contrairement à ceux qui soupirent systématiquement au début des réunions improvisées vous aurez l’air vraiment sympathique en répondant à l’invitation de votre collègue par un : « C’est un peu speed en ce moment mais j’ai toujours du temps pour toi, Marie ».
    Sortez chercher de l’eau et demandez si quelqu’un a besoin de quelque chose. Ça fait #fayot, mais en plus de prendre l’air, on marque des points.

    ÊTRE AU SOMMET DU "COOL"
    Proposez une réunion « ambulatoire ». Appellée aussi ou « walking meetings », ces « réu » mobiles façon Steve Jobs sont bonnes pour la santé et permettent de ne pas traîner.
    Asseyez-vous au bord de la table. Une fesse suffira. Cela vous donnera un air décontracté. Supérieur, mais décontracté.
    Faites sentir que vous écoutez même si vous continuez à taper sur votre clavier. En lançant quelques « mm-hmm ». Vous êtes multitask, c’est naturel.

    #MDR détecter les #connards #entreprise #management #réunion #gaspillage de #temps avoir l’air #intelligent #en-marche #apparence #humour #suffisance

  • Pour tou.te.s les géographes ici :

    Pour une géographie anarchiste
    Simon Springer
    Traduit de l’anglais par Nicolas Calvé
    Lux Editeur
    Parution en Amérique du Nord : 25 janvier 2018
    Parution en Europe : 15 mars 2018
    http://www.luxediteur.com/catalogue/pour-une-geographie-anarchiste

    Grâce aux ouvrages de David Harvey, Mike Davis ou même Henri Lefebvre, on connaît aujourd’hui la géographie radicale ou critique née dans le contexte des luttes politiques des années 1960 aux États-Unis et qui a, comme le disait Harvey, donné à Marx « la dimension spatiale qui lui manquait ». Dans ce livre, Simon Springer enjoint aux géographes critiques de se radicaliser davantage et appelle à la création d’une géographie insurrectionnelle qui reconnaisse l’aspect kaléidoscopique des espaces et son potentiel émancipateur, révélé à la fin du XIXe siècle par Élisée Reclus et Pierre Kropotkine, notamment.

    L’histoire de l’humanité est une longue suite d’expériences dans et avec l’espace ; or aujourd’hui, la stase qui est imposée à ces mouvements vitaux, principalement par les frontières, menace notre survie. Face au désastre climatique et humain qui nous guette, il est indispensable de revoir les relations que nous entretenons avec le monde et une géographie rebelle comme celle que défend Springer nous libérerait du carcan de l’attentisme. Il faut se défaire une bonne fois pour toutes des géographies hiérarchiques qui nous enchaînent à l’étatisme, au capitalisme, à la discrimination et à l’impérialisme. « La géographie doit devenir belle, se vouer entièrement à l’émancipation. »

    #géographie #anarchisme #Simon_Springer #Lux

  • Media’s obsession with appearance putting young women off going into politics, study finds

    Nearly half of young girls believe there has been a rise in media sexism in last six months, which leader of Women’s Equality Party warns is ‘undermining’ young women engaging in politics


    http://www.independent.co.uk/news/uk/home-news/the-medias-obsession-with-appearance-is-putting-women-off-politics-a7
    #femmes #genre #médias #politique #presse #apparence

  • PE HUB » Despite lip service, #Silicon_Valley venture capital still a #man’s_world
    https://www.pehub.com/2014/08/despite-lip-service-silicon-valley-venture-capital-still-a-mans-world

    When she started her child-support tracking business SupportPay, Sheri Atwood expected all kinds of suggestions — but not the tip she got from a female investor who suggested she dye her blonde hair darker to be taken more seriously by venture capitalists.

    The percentages of women majoring in engineering, #computer_science and math have declined over the last decade, to 19 percent, 18 percent, and 43 percent of all students majoring in each of those fields, respectively, according to the National Science Foundation.

    The percentage of female entrepreneurs has stagnated since the early 1980s at around 27 percent, says Ross Levine, a professor at the Haas School of Business at the University of California, Berkeley.

    “You have to say, ‘Where are the women in computer science?’” said Ann Winblad, a founding partner at Hummer Winblad, who added that her firm hires partners largely from the group of company founders it has backed.

    Il me semble l’avoir vu passer cet été, je le renote quand même.
    #femmes #apparence #travail

  • La présentatrice télé qui ne voulait plus ressembler à « une poupée maquillée »
    http://madame.lefigaro.fr/societe/une-presentatrice-tele-abandonne-le-maquillage-191114-82679

    Jusqu’au jour où son patron la convoque pour parler de son « attitude ». « Tu devrais faire en sorte d’avoir l’air professionnelle, tu pourrais au moins mettre du maquillage de temps en temps ! », lui avait-il lâché.

  • SCOOP : Ta vulve est normale |
    http://www.madmoizelle.com/vulve-normale-74740

    Et à l’école, inutile de compter sur les cours d’éducation sexuelle basiques qui ne font que nous apprendre comment l’espèce humaine se reproduit. C’est cool, une fois qu’on a capté l’histoire de la petite graine, on est censés mieux connaître notre corps et son fonctionnement, c’est ça ? Bah ouais, sauf que personne ne nous dit à quoi un sexe ressemble vraiment (les schémas et dessins simplistes des manuels de SVT ne font pas trop dans le réalisme), ni comment ça fonctionne.

  • Un tiers des #salariés disent être victimes de #discriminations
    http://www.lemonde.fr/societe/article/2014/02/03/un-tiers-des-salaries-disent-etre-victimes-de-discriminations_4359269_3224.h

    Trois actifs sur dix se disent concernés. Selon le 7e baromètre IFOP du Défenseur des droits et de l’Organisation internationale du travail, publié lundi 3 février, 31 % des agents de la fonction publique et 29 % des salariés du privé déclarent être victimes de discriminations.

    Le #genre et la #maternité sont les principaux critères de discrimination cités par ceux qui s’en disent victimes. Les #femmes sont d’ailleurs plus nombreuses à affirmer être concernées. Salariés du secteur privé et du public se distinguent ensuite. Dans les entreprises, l’#origine_ethnique est le deuxième critère de discrimination mis en avant. Il est beaucoup plus cité qu’auparavant (+ 10 points comparé à décembre 2012), tout comme les convictions religieuses (13 points supplémentaires).

    Pour les agents du public, l’#apparence physique arrive en seconde position. Là aussi la progression est forte par rapport au baromètre de 2012 (+ 9 points dans le public et + 6 dans le privé). C’est aussi l’apparence physique « non conventionnelle » qui est vue par les actifs comme le principal inconvénient pour l’embauche et l’évolution professionnelle des jeunes.

  • Petite histoire des costumes des chefs d’Etat : L’establishment anglais, Khadafi, Moubarak, Mao et ses copains

    via la liste de géographie critique :

    Hillary Shaw de l’Harper Adams University se pose une question :

    Ever noticed that most politicians on the TV screen seem to look exactly like each other. Same hairstyle, same clean-shaven look, and above all the same uniform suits. Almost all men’s suits are now in a narow range from dark grey to very dark grey to charcoal grey/black. (at least this is true in the UK, any other obesrvations from crit geoggers elsewhere welcome).

    This is backed up by Google. Search under ’mens suits 2010’ and look at Images. Note the (lack of) colour variation. Then go back in ten year steps, 2000, 1990, 1980 etc The colour range expands noticeably with each decade back. The 2000 image shows paler grey, and 1990 you have some beige and blue too. 1980, 70, 60, each snapshot gives a wider range. You have to go back to 1920 or even 1910 to get a narrow colour range once more, and that’s probably due to the lack of colour photography for those times. But even then there was more style variation than now.

    When we have a more diverse society (in many ways), when clothes have got cheaper so more styles should be accessible, why has the range narrowed so much? Has this style-narrowing occurred in countries where suits are not customary male business-wear (e.g. Iran, Saudi Arabia). And why, anyway, has the suit and tie (the former invented by a louche syphiltic called Beau Brummel, the latter popularised by a French dictator - Napoleon - who lived the Croat (Hravat) neckwear) become popular, not just in the West but across most of thwe world, including places where the climate is too hot, humid, so not ’suited’ (sorry) to the suit? Any fashion geographers (sure there are some) able to enlghten?

    Adam Ramadan ajoute :

    This is one of the less explored dimensions of the recent popular uprisings that have shaken the Arab world. One of the defining chants of the 2011 protests in Tahrir Square, for example, was ’the people demand dark grey suits’ - seemingly a direct response to President Mubarak’s overly liberal sartorial choices (check Google Images for Mubarak, and you’ll see a dizzying array of greys, browns and even his infamous ’Mubarak pinstripe’).

    Similarly, Muammar Gaddafi’s eclectic wardrobe of military uniforms, Bedouin jalabiyas and African robes was a key driver
    of the Libyan uprising. This popular rejection of his fashion tastes was driven home most forcefully during Gaddafi’s brutal death - it is notable that rebel fighters stripped off Gaddafi’s clothes as they sodomised him with bayonets, all the while chanting ’no more colourful suits’.

    In light of all this, it’s no wonder political leaders everywhere are increasingly taking safer choices of greys, charcoals and blacks. Thanks for bringing this to our attention.

    Marijn Nieuwenhuis de l’Université de Warwick conclut :

    I remember reading about the infamous Mao suit (Zhongshan zhuang) and its current use in critical works of art in China. It is actually still in use by contemporary leaders :
    http://english.people.com.cn/90001/90776/90785/6775781.html

    #apparence #paillette #costumes #déguisement #marketing #image etc...

  • Chinese man sues his wife for being ugly, and the court AGREES... awarding him $120,000 | Mail Online
    http://www.dailymail.co.uk/news/article-2223718/Chinese-man-sues-wife-ugly-court-AGREES--awarding-120-000.html

    Un chinois indemnisé par la justice parce que sa femme était laide.
    En fait, quand sa fille nait, il la trouve trop môche pour être la leur alors sa femme lui avoue sa chirurgie plastique avant mariage. On dirait les trucs d’incroyable mais vrais de pouf magazine…
    Via @Maitre_Eolas
    @beautefatale

    #apparence #femme_marchandise

  • S’il a l’air d’un saint, c’est un saint (le mercredi, c’est #soufi) | Yovan Menkevick
    http://reflets.info/sil-a-lair-dun-saint-cest-un-saint-le-mercredi-cest-soufi

    Un homme alla voir l’Imam Zain-ul-Abidin et lui dit : « Je vous reconnais pour mon guide et maître, et vous supplie de me permettre d’apprendre avec vous. — Pourquoi penses-tu que je suis un guide et un maître ? demanda l’Imam. — Toute ma vie j’ai cherché. Je n’ai trouvé personne qui soit aussi réputé que vous pour sa bonté, sa cordialité et sa belle apparence. » L’Imam pleura et dit : « Cher ami, qu’elle est fragile la créature humaine, et menacée ! La #réputation et les comportements que tu me prêtes caractérisent quelques-uns des pires individus de la terre. Si tous ne jugeaient que sur les #apparences, les démons passeraient bientôt pour des saints, et les hommes réellement grands pour des ennemis du genre humain. »  Billets en relation : Gouvernants et gouvernés : le mercredi c’est soufi… Le maître paysan (le mercredi c’est soufi) Le mercredi, c’est soufi…

    #A_la_Une #Bienvenue_dans_la_zik #contes_soufis #jugements #musique_live #sagesse_orientale #soufisme