• #Palestine : l’#arnaque historique du #plan_de_paix américain

    « L’accord du siècle » annoncé par Donald Trump devait rompre avec le consensus diplomatique. Il va bien au-delà en niant la plupart des droits nationaux reconnus aux Palestiniens par la légalité internationale, et en mettant un terme au projet d’État palestinien avec Jérusalem comme capitale.

    https://www.mediapart.fr/journal/international/090419/palestine-l-arnaque-historique-du-plan-de-paix-americain?onglet=full
    #Israël #paix
    ping @nepthys @reka


  • Comment les influenceurs arnaquent leurs followers
    https://www.ladn.eu/media-mutants/arnaque-influenceurs-followers

    Côté solutions anti-arnaque, les plateformes sont malheureusement dépassées par le phénomène. Si YouTube a interdit d’organiser des jeux-concours depuis quelques années, il revient souvent aux internautes de signaler les abus et autres scams quand ils tombent dessus. De son côté le Ministère de l’Intérieur a annoncé il y a un an la mise en place de la plateforme de plainte THESEE, censée lutter contre les arnaques aux téléphones surtaxés. Pour le moment cette dernière n’est toujours pas en ligne. D’après Europol, ce type de fraude aurait rapporté près de 11 milliards d’euros en 2017.

    #YouTubeurs #Influenceurs #Arnaques


  • Gunthert :

    Le gros avantage de la lettre de Macron, c’est que toues les ficelles y sont incroyablement visibles. Dans un contexte de crise et de critique du #pouvoir, ça devient un véritable manuel des #arnaques et des #défausses du #néolibéralisme.

    En réponse à Bertho :

    "Après deux mois de #mobilisation sur l’exigence de #justice et de la #démocratie, le #pouvoir propose de débattre sur l’#immigration et de la #laïcité. On sait donc maintenant avec certitude à quoi servent les ’#débats' sur l’immigration et la laïcité : à introduire de la #confusion et de la #division au profit des #puissants.


    https://twitter.com/gunthert/status/1084718069635780608
    #laïcité #France #inégalité #décalage #Macron #Emmanuel_Macron #lettre #lettre_de_Macron #gilets_jaunes #migrations


  • Stratégie d’Orange pour racketter ses utilisateurices

    Contrat pour faire installer la fibre du 2 octobre

    Les pauvres types sous traitants d’Orange qui sont venus installés la fibre ont repoussé leur venue durant 15 jours, retard, pas possible de garer l’engin, réserver la place devant, on a pas d’échelles, bref, jusqu’à ce que je ne puisse plus me rétracter. Puis ils ont commencé à poser la fibre optique en faisant le tour de chaque porte car poser le cable droit eut été trop simple, avec deux relais car c’était trop court, au dehors ça touchait presque les camions dans la rue, la voisine a commencé à gueuler qu’elle ne voulait pas de fil à linge devant sa fenêtre ni au-dessus de la porte d’entrée. Les gars ont reconnus que c’était foireux et sont revenus une semaine après (le lendemain c’était trop simple) ils proposaient cette fois la pose en tyrolienne. La voisine a hurlé que ce n’était pas ce qu’on avait prévu, ils ont tout démonté. Sauf que le 16 octobre ils avaient signé à ma place (c’est plus drôle puisque j’avais refusé de signer l’installation pourrie) donc Free m’a coupé internet et le téléphone automatiquement.
    Je passe le fait qu’ils sont repartis en abimant le portail de l’immeuble parce que leur engin était trop court pour agir de la rue. A cette date, on est déjà le 23 octobre. J’ai plus d’internet et plus de fixe, le portable me sert donc pour communiquer.
    J’ai fait des photos, et des pieds et des mains, compter 40h, soit une heure par jour pendant deux mois, des écrits, des passages en #boutique_orange, des tchats vains avec le service commercial, USANT.
    Et puis, ayant épuisé presque toutes mes ressources le 23 novembre une nouvelle équipe vient infine me « réparer » la fibre internet que je n’ai pas. Les gars mettent à peine 2h pour tout installer et en plus ça marche.
    Sauf qu’évidemment mon forfait portable a explosé et qu’Orange fait encore tout pour ne pas me rembourser les 152€ qu’ils m’ont ponctionné en plus. Me faisant des promesses puis se rétractant, une véritable organisation de la malhonnêteté. J’avoue que la stratégie de réduire les services internet pour faire exploser la facture du téléphone portable est bien rodée.
    En attendant que cela se règle voici tout de même ma menace mise à exécution, je publie mon expérience passionnante sur internet :p
    #Orange_voleur #arnaque_orange et aussi #libéralisme_ras_le_bol

    Donc méfiez vous les ami·es !


  • Les investisseurs floués par Madoff commencent à revoir leurs millions Valérie Demierre-Bueler - 3 Décembre 2018 - RTS
    https://www.rts.ch/info/economie/10040838-les-investisseurs-floues-par-madoff-commencent-a-revoir-leurs-millions.

    Dix ans après l’éclatement de l’affaire Madoff, dont la pyramide financière s’est écroulée en 2008, les milliers de victimes de l’investisseur américain véreux commencent à récupérer une partie de leur agent.

    11 décembre 2008, le monde de la finance tombe des nues. Bernard Madoff, que l’on surnommait le magicien de Wall Street, n’est en réalité qu’un escroc. Il vient d’avouer au FBI n’avoir jamais investi l’argent de ses clients. A la place, il a créé le plus grand schéma de Ponzi au monde, la plus grande arnaque de la planète. D’un coup 65 milliards de dollars disparaissent.

    Des dizaines, des centaines de milliers d’investisseurs se sont fait berner. Dix ans plus tard, alors que l’on pensait cet argent définitivement disparu, certaines victimes commencent à recevoir des remboursements. En Suisse, 1136 personnes en ont déjà bénéficié, selon un fonds américain d’aide aux victimes. Au niveau mondial, 37’000 personnes ont touché un dédommagement.

    Deux sources de remboursement
    De l’argent venu des Etats-Unis, où deux sources de remboursement ont été mises en place. La première est un fonds de solidarité d’aides aux victimes (Madoff Victim Fund) doté de 4 milliards de dollars, la moitié environ a déjà été distribuée.

    La seconde fonctionne via un fonds comprenant la liquidation des biens ayant appartenu à Bernard Madoff. En tout, 13,3 milliards de dollars ont été récupérés. Tous ses biens personnels ont été vendus aux enchères et ses comptes en banque transférés. Mais surtout, beaucoup d’argent a été récupéré auprès de ceux qui en avaient gagné grâce à lui. Des établissements financiers et des amis proches.

    « On est surpris par ce qui a pu être récupéré, confirme Stéphane Garelli, professeur à l’IMD, un institut de management basé à Lausanne. C’est certainement satisfaisant pour ceux qui vont recevoir de l’argent. Mais c’est probablement les plus gros qui vont en bénéficier, les banques, les fonds d’investissements. C’est d’ailleurs devenu une véritable industrie. Mais n’oublions pas que Madoff a aussi arnaqué de petites gens et je ne pense pas qu’ils ont récupéré ce qu’ils ont perdu à l’époque. »

    Caisses de pension de l’Etat de Vaud en partie remboursées
    Quelques victimes genevoises nous ont confirmé avoir commencé à recevoir des remboursements. Pour l’instant, ils oscillent entre 10 et 20% de leurs pertes. Les caisses de pension de l’Etat de Vaud avaient perdu 7 millions. A ce jour, elles en ont déjà récupéré 60%.

    D’autres investisseurs ont récupéré plus encore. Des victimes qui se sont lancées dans une procédure judiciaire contre l’établissement financier qui leur avait vendu des fonds Madoff. Me François Canonica qui les a représentées estime qu’elles vont pouvoir retrouver pratiquement 70% de l’argent disparu. « Ils vont retrouver 30% en raison de la procédure judiciaire entamée à Genève. Ils espèrent retrouver 10% via le Madoff Victim Fund et entre 10, 15, voire 40% grâce à leur droit au dividende. Donc pratiquement 70%. Certains ont même retrouvé 100% dans des affaires contre des banques qui ont transigé immédiatement. C’est satisfaisant, mais cela ne s’est pas fait sans souffrance ».

    Des avocats qui s’enrichissent
    A New York, des voix dénoncent la face sombre de ce système de remboursement. Une avocate estime que le processus prend trop de temps et que tout l’argent récupéré ne va pas directement aux victimes. « Le cabinet d’avocat chargé de la liquidation est aujourd’hui plus riche que Madoff l’était à l’époque, détaille Helen Chaitman, avocate et aussi victime. Il a déjà perçu 1 milliard de dollars pour organiser ces remboursements et ce n’est pas fini. »

    Bernard Madoff est aujourd’hui enfermé jusqu’à la fin de ses jours dans la prison de Butner en Caroline du Nord. Il a été condamné à une peine de 151 ans. Quant à ses victimes, elles ne retrouveront jamais l’entier de leur argent envolé.

    #finance #pyramide_de_ponzi #madoff #bankers #escroquerie #arnaque #criminalité_financière




  • L’aide au développement est une pure arnaque

    Bien loin de contribuer à atténuer les inégalités, l’argent versé par les pays riches aux pays du Sud sert d’abord à exercer une #influence politique et commerciale, en plus d’entretenir le cercle infernal de la dette, dénonce ce journaliste britannique.

    https://www.courrierinternational.com/article/laide-au-developpement-est-une-pure-arnaque

    #aide_au_développement #développement #coopération_au_développement #arnaque #dette #néo-colonialisme


  • Le #développement_personnel est-il vraiment l’#arnaque du siècle ? (Jean-Laurent Cassely, Slate)
    http://www.slate.fr/story/166196/societe-happycratie-bonheur-developpement-personnel-pensee-positive

    Dans la période post-crise 2008, durant laquelle les #inégalités se creusent, les chances de #mobilité_sociale s’aménuisent, le fonctionnement du #marché_du_travail se durcit, l’appel à faire preuve d’#enthousiasme, de #positivité et d’#autonomie contribue à faire porter sur les individus la #responsabilité de tout ce qui dysfonctionne.

    Des phénomènes structurels lourds comme les variations du taux de #chômage ou la #dette des États peuvent passer au second plan ou même être occultés au profit de l’encouragement à devenir l’#entrepreneur de #soi-même, à rebondir et à faire de ses #échecs des #opportunités – autant de maximes qui forment un néo-bouddhisme absurde, une « #pornographie_émotionnelle » que les adeptes des fils d’actualité du réseau Linkedin ne connaissent malheureusement que trop bien.

    […]

    Le véritable débat concerne peut-être moins l’efficacité des techniques du mieux-être que la vision du monde qu’elles véhiculent. Sur le plan individuel, toutes celles et ceux qui ne parviennent pas à être riches, heureux, en bonne santé, épanouis et débordants d’énergie sont soupçonnés de ne pas avoir fait suffisamment d’#efforts –et donc quelque part de vouloir et de mériter leur sort. Ils cumulent leur #souffrance avec un sentiment de #culpabilité.



  • Le groupe Avril ne tient qu’à un fil - Libération
    http://www.liberation.fr/planete/2018/06/08/le-groupe-avril-ne-tient-qu-a-un-fil_1657768

    « Les décideurs ont créé un secteur industriel à coups de milliards du #contribuable pour résoudre un problème climatique ; hélas, le remède s’avère avec le temps bien pire que le mal », regrette Clément Sénéchal.

    #climat #co2 #arnaque #politique #biocarburants #France


  • Quand un être humain se cache derrière votre intelligence artificielle
    https://www.latribune.fr/opinions/tribunes/quand-un-etre-humain-se-cache-derriere-votre-intelligence-artificielle-768

    De nombreuses entreprises annoncent confier les données de leurs clients à une intelligence artificielle, mais les sous-traitent en réalité à des travailleurs, ce qui pose des problèmes d’éthique et de confidentialité. Par Karim Jouini, CEO et fondateur d’Expensya (*). L’Amazon Mechanical Turk est une plateforme de microtravail, lancée en 2005 par Amazon. Le principe est de faire effectuer des tâches simples et morcelées par des humains, comme de la traduction de fragments de textes, pour le compte (...)

    #Amazon #AmazonMechanicalTurk #algorithme #travail

    • Une raison, autre qu’économique, à ce traitement manuel, est que l’intelligence artificielle n’est pas encore tout à fait capable d’imiter l’esprit humain. Lorsqu’il s’agit, par exemple, de scanner des livres anciens, l’IA ne sait pas toujours reconnaître les mots. Il faut donc l’intervention d’un être humain, bien réel, pour éviter les erreurs de transcription. Ainsi, pendant que l’IA se développe, ce qui, à moyen terme, fera baisser son coût et le rendra plus compétitif, il se met en place un système hybride, où on rencontre actuellement davantage de délocalisation d’emplois et de traitement manuel que de recours à des intelligences artificielles.

      [...]

      Un problème de confidentialité des données

      Cette sous-traitance des données par des travailleurs humains pose un problème de confiance, car les entreprises clientes, faute d’en être informées, n’y ont pas donné leur consentement. Une startup pourra ainsi faire traiter les données d’une entreprise française par des travailleurs asiatiques ou africains, avec lesquels elle n’a par ailleurs aucun contact direct. Le recours à des travailleurs humains pose également un problème de confidentialité, car les données qui sont traitées par les travailleurs ne sont pas toujours anonymisées. Ceux-ci ont donc accès à des informations parfois sensibles sur l’activité des entreprises, comme des notes de frais ou des factures.

      #privacy #vie_privée
      #confidentiality #confidentialité


  • Ces livres pour enfants qui se vendent des milliers de francs sur Amazon Cécile Tran-Tien, Dimitri Zufferey - 6 Mai 2018 - RTS
    http://www.rts.ch/info/economie/9544443-ces-livres-pour-enfants-qui-se-vendent-des-milliers-de-francs-sur-amazon

    Sur le site de vente en ligne Amazon, certains livres pour enfants s’échangent à des prix exorbitants, totalement déconnectés de la réalité. Entre blanchiment d’argent et bug informatique, les explications divergent.

    Plus de 10’000 francs pour un simple livre d’occasion. Sur Amazon, les offres comme celles-ci se multiplient, notamment sur les onglets réservés aux ouvrages pour enfants. A ce prix-là, qui se risquerait à cliquer sur le bouton « acheter » ? Selon le quotidien britannique The Guardian, ces livres à prix fous serviraient en réalité à blanchir de l’argent.
    http://www.rts.ch/2018/05/06/20/41/9547989.image?w=900&h=506
    Chercheur à l’Institut de lutte contre la criminalité économique à la HEG Arc, Mariame Krauer-Diaby estime que cette thèse est plausible : « Le délinquant va ouvrir un compte de vente sur Amazon et proposer des livres d’occasion à des prix élevés. Par la suite, un membre du réseau du blanchisseur achète ces livres. Les revenus générés sont ainsi tout à fait licites ».

    Amazon mène l’enquête
    Les vendeurs qui mettent en ligne ces offres mystérieuses sont souvent les mêmes, à l’instar de la boutique française RecycLivre. Contactée, celle-ci explique qu’il peut y avoir « des bugs informatiques provoquant l’affichage de prix erronés ». Et de préciser : « Lorsque c’est le cas, le prix est réajusté en fonction des prix existants ».

    En clair, la faute proviendrait des algorithmes qui fixent automatiquement les prix sur Amazon, comme l’exemplifie dans le document du 19h30 Lê Nguyen Hoang, collaborateur à l’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne. « On peut imaginer assez rapidement les prix décoller. Ca peut atteindre des millions en quelques mois pour un livre qui vaut à la base 10 euros », explique le chercheur au Laboratoire de programmation distribuée.

    Amazon, qui touche 15% de commission sur chaque vente de livre, a indiqué à la RTS mener l’enquête sur les cas signalés. Le site affirme également collaborer avec les cellules de renseignements financiers pour lutter contre le blanchiment de capitaux.

    #amazon #livres #prix #bug #intelligence_artificielle #algorithme #internet #arnaque #économie #blanchiment


  • Ad Scammers Need Suckers, and Facebook Helps Find Them - Bloomberg
    https://www.bloomberg.com/news/features/2018-03-27/ad-scammers-need-suckers-and-facebook-helps-find-them

    They’d come to mingle with thousands of affiliate marketers—middlemen who buy online ad space in bulk, run their campaigns, and earn commissions for each sale they generate. Affiliates promote some legitimate businesses, such as Amazon.com Inc. and EBay Inc., but they’re also behind many of the shady and misleading ads that pollute Facebook, Instagram, Twitter, and the rest of the internet.
    Robert Gryn says users of his tracking software place about $400 million worth of ads a year on Facebook.
    Photographer: Angie Smith for Bloomberg Businessweek

    The top affiliates—virtually all of them young men—assemble a few times a year to learn the latest schemes and trade tips about gaming the rules set by social networks and search platforms. They think of themselves as kin to the surfers-slash-bank-robbers of the 1991 movie Point Break, just more materialistic, jetting from nightclub to Lamborghini race while staying a step ahead of the authorities. One San Diego crew took in $179 million before getting busted last year by the Federal Trade Commission for violating three laws governing online conduct.

    It was hard to believe that Facebook would cozy up to disreputable advertisers in mid-2017 as it was under intense scrutiny from lawmakers and the media over revelations that Russian trolls had used the platform to influence the 2016 presidential election. Officially, the Berlin conference was for aboveboard marketing, but the attendees I spoke to dropped that pretense after the mildest questioning. Some even walked around wearing hats that said “farmin’,” promoting a service that sells fake Facebook accounts.

    Granted anonymity, affiliates were happy to detail their tricks. They told me that Facebook had revolutionized scamming. The company built tools with its trove of user data that made it the go-to platform for big brands. Affiliates hijacked them. Facebook’s targeting algorithm is so powerful, they said, they don’t need to identify suckers themselves—Facebook does it automatically. And they boasted that Russia’s dezinformatsiya agents were using tactics their community had pioneered.

    Tiens, un exemple encore de pratiques qui commencent avec le commerce et migrent vers la surveillance politique.

    The basic process isn’t complicated. For example: A maker of bogus diet pills wants to sell them for $100 a month and doesn’t care how it’s done. The pill vendor approaches a broker, called an affiliate network, and offers to pay a $60 commission per sign-up. The network spreads the word to affiliates, who design ads and pay to place them on Facebook and other places in hopes of earning the commissions. The affiliate takes a risk, paying to run ads without knowing if they’ll work, but if even a small percentage of the people who see them become buyers, the profits can be huge.

    Affiliates once had to guess what kind of person might fall for their unsophisticated cons, targeting ads by age, geography, or interests. Now Facebook does that work for them. The social network tracks who clicks on the ad and who buys the pills, then starts targeting others whom its algorithm thinks are likely to buy. Affiliates describe watching their ad campaigns lose money for a few days as Facebook gathers data through trial and error, then seeing the sales take off exponentially. “They go out and find the morons for me,” I was told by an affiliate who sells deceptively priced skin-care creams with fake endorsements from Chelsea Clinton.

    Gryn found the affiliates at a moment when they were discovering social media. They’d begun applying tricks on Facebook that had been invented by email spammers, who’d in turn borrowed the tactics of fax spammers in the 1980s and ’90s. New forms of media have always been hijacked by misleading advertising: 19th century American newspapers were funded in part by dishonest patent medicine ads. Within days of Abraham Lincoln’s inauguration, the makers of Bellingham’s Onguent were placing ads claiming the president had used their product to grow his trendy whiskers.

    #Facebook #Publicité #Arnaques


  • Juriprotec bpce assurance, vous n’avez jamais souscrit auprès de cette société, mais la caisse d’épargne prélève sans votre autorisation.

    Vous possédez un compte bancaire à la Caisse d’épargne, et vient d’apparaitre sur votre compte un prélèvement de la part de la société BPCE assurance pour une assurance juriprotec, sans que vous n’ayez rien demandé, signé.
    Le comble et que cette assurance est une Assurance Protection Juridique.
    Elle ne protège pas contre sa souscription forcée, par la Caisse d’Epargne.

    Rappelons tout d’abord que le patron de BPCE sera de nouveau devant les juges, c’est dire le personnage et sa société. Le LIEN
    https://business.lesechos.fr/directions-juridiques/droit-des-affaires/contentieux/0211834234620-le-patron-de-bpce-de-nouveau-devant-les-juges-306657

    Prélèvement non autorisé de la BPCE ASSURANCE par la Caisse d’Epargne (60millions de consommateurs) , une habitude pour cette société, semble t’il.
    https://www.60millions-mag.com/forum/assurances-mutuelles-f67/prelevement-non-autorise-de-la-bpce-assurance-t40596.html
    Je tiens à signaler un problème avec l’assurance de la Caisse d’épargne ->BPCE assurance,
    Chaque mois des petites sommes me sont prélevées entre 2€ et 5€ depuis l’année 2014. Je pensais que ces sommes étaient dûes aux coûts de ma carte, mais j’ai reçu en début d’année, un échéancier de la part de BPCE ASSURANCE/Caisse d’épargne, m’indiquant les futures sommes prélevées sur mon compte bancaire concernant une "assurance sur epargne" qui aurait été souscrite.
    Je n’ai jamais signé aucun contrat d’assurance avec la BPCE sachant que j’ai déjà une compagnie d’assurance qui me satisfait. . . . . .

    Solution sur 60millions de consommateurs : Vous référant au premier alinéa de l’article 1353 du Code civil qui entend que :

    « Celui qui réclame l’exécution d’une obligation doit la prouver » ;

    Vous demandez copie du contrat ayant revêtu votre acceptation par opposition de votre signature et à défaut, à défaut la restitution des sommes versées d’un risque qui n’a pas été couru.
    Il va sans dire que le courtier via l’écureuil qui n’est plus ce qu’il était, ne remontera pas à son effet mais pour le moins à deux ans.

    AJOUTANT que sans réponse de leur part, vous saisiriez l’ACPR (l’autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution = gendarme des assurances). LE LIEN https://acpr.banque-france.fr

    Et d’autre part, vous adressant cette fois à votre banque, lui demander en vertu de l’article L133-24 du Code monétaire et financier qui énonce que :
    « L’utilisateur de services de paiement signale, sans tarder, à son prestataire de services de paiement une opération de paiement non autorisée ou mal exécutée et au plus tard dans les treize mois suivant la date de débit sous peine de forclusion à moins que le prestataire de services de paiement ne lui ait pas fourni ou n’ait pas mis à sa disposition les informations relatives à cette opération de paiement conformément au chapitre IV du titre 1er du livre III.
    Sauf dans les cas où l’utilisateur est une personne physique agissant pour des besoins non professionnels, les parties peuvent convenir d’un délai distinct de celui prévu au présent article » ;
    de procéder au remboursement des sommes que vous ne lui avez pas autorisées à verser.

    Le site LES ARNAQUES : Le Lien : BPCE assurance contentieux
    https://forum.lesarnaques.com/habitation/bpce-assurance-contentieux-t209226.html

    #arnaque #assurance #banque #consommation #escroquerie #caisse_d_épargne

    + Le logo caisse d’épargne.


    ceci n’est pas une publicité pour le guichet de la Caisse d’Epargne Villeneuve d’Ascq Flers Breucq


  • Des centaines de malades contaminés par des framboises de Chine Le Devoir - 10 février 2018
    http://www.ledevoir.com/societe/sante/519883/framboises-infectees-probablement-des-deces-survenus-l-ete-dernier

    Des framboises congelées importées de Chine ont rendu malades des centaines de personnes l’été dernier au Québec, et en ont probablement tué certaines, selon un récent bilan de la santé publique.
     

    Les petits fruits contaminés par un virus ont entraîné une grande vague de rappels parce qu’ils ont été utilisés par des transformateurs alimentaires — des brasseurs, des pâtissiers et des glaciers, par exemple — en plus d’être cuisinés par des cafétérias d’hôpital ou de résidences pour aînés.
     
    Les framboises étaient contaminées par un norovirus, un type de virus très contagieux qui provoque des gastroentérites souvent longues et sévères. Au moins 724 Québécois sont tombés malades, un nombre qui ne représenterait que « la pointe de l’iceberg ».
    Selon le Dr Yves Jalbert, directeur de la protection à la Direction générale de santé publique du ministère de la Santé, il est évident qu’il y a eu des décès durant cette période, sans toutefois pouvoir en préciser le nombre. La santé publique ne suit pas l’évolution de chacun des malades infectés. (La Presse) 

     #agriculture #agroalimentaire #salmonelles #alimentation #canada #Quebec #chine #gastroentérites
     #économie #fruits #framboises #transport #patisseries #glaces #norovirus #importations

    En France idem : Alerte aux framboises bio contaminées chez Picard en 2017 *
    http://alerte-environnement.fr/2017/07/15/alerte-aux-framboises-bio-contamines-chez-picard
    Des sachets de framboises bio de la marque Picard font actuellement l’objet d’un rappel produit en raison de la présence de norovirus GC I qui peuvent causer des gastro-entérites aigües chez l’adulte.
    Leader Price et Thiriet



  • Mondialisation du mécontentement by Joseph E. #Stiglitz - Project Syndicate
    https://www.project-syndicate.org/commentary/globalization-of-discontent-by-joseph-e--stiglitz-2017-12

    Pourquoi la #mondialisation qui devait bénéficier à tous, aussi bien dans les pays développés que dans les pays en développement, est-elle maintenant dénoncée presque partout ? Comment un accord commercial peut-il être désavantageux pour toutes les parties signataires ?

    Aux yeux des habitants des pays en développement, les déclarations de Trump (et Trump lui-même) paraissent ridicules. Ce sont les USA qui pour l’essentiel ont écrit la réglementation et créé les institutions touchant à la mondialisation. Dans certaines d’entre elles comme le FMI, ils détiennent encore un droit de veto, malgré leur moindre importance dans l’économie mondiale (un effacement que Trump parait déterminé à intensifier).

    Pour quelqu’un comme moi qui a observé de près les négociations commerciales durant plus de 25 ans, il est évident que les négociateurs américains ont largement obtenu ce qu’ils voulaient. Mais que voulaient-ils ? En fait leurs objectifs leur étaient dictés en coulisse par de grandes sociétés #multinationales, à leur propre profit, au détriment des travailleurs et des citoyens ordinaires où que ce soit.

    #etats-unis #intérêts_privés « #libre_échange » #arnaque



  • Une nouvelle arnaque sur Amazon : l’usurpation d’identité d’auteures
    https://www.actualitte.com/article/monde-edition/une-nouvelle-arnaque-sur-amazon-l-usurpation-d-identite-d-auteures/85770?origin=newsletter

    Usurpation d’identité, le nouveau dada des pirates

    Une épidémie qui ne semble pas encore avoir sévi en France, mais que les auteures ont clairement remarquée. Le modèle suit une précédente opération d’arnaque massive, où les escrocs incitaient à lire des pages via le système Kindle Unlimited. Et de la sorte, récupéraient des sommes non négligeables, en affichant frauduleusement des pages — le business model de KU repose sur le paiement des auteurs ou éditeurs à la page affichée.

    Étant donné que les auteurs indépendants et le service Kindle Direct Publishing sont plus surveillés par Amazon, les escrocs n’hésiteraient finalement plus à s’en prendre à de grands noms. Fini les bots pour ouvrir des livres et faire semblant de lire, on en revient à une plus ancienne méthode, des ouvrages sans véritable contenu.

    Dickinson a découvert la supercherie, alertée par des lecteurs, et tenté de faire disparaître les faux livres en s’adressant à Amazon. On connaît la réactivité de l’entreprise : il lui fut répondu qu’elle ne pouvait pas obtenir de retraits de ces faux ouvrages, parce qu’elle ne disposait pas de compte KDP. Comble : Amazon a bloqué son propre compte et la vente ses livres, alors que les ouvrages autoédités et délictueux étaient toujours en vente…

    Mais la situation a viré au cauchemar pour l’auteure, autant que pour les lecteurs arnaqués sans aucune possibilité de comprendre leur erreur. «  C’est une forme de fraude extraordinairement inquiétante, tant pour les auteurs, les éditeurs que les lecteurs. Les auteurs consacrent des années à développer leurs projets, mais également leur réputation. Il est effrayant que l’on puisse être menacés de la sorte si facilement. Nous sommes maintenant extrêmement vigilants, pour tous nos auteurs  », explique Caroline Hogg, directrice de la fiction chez Pan Macmillan qui publie Dickinson.

    Les arnaques sans relâche : la rançon du succès

    Le fonctionnement de la précédente arnaque est connu depuis des mois – plus d’un an même. Les faux livres produits et vendus via KDP sont en réalité produits par des pirates qui se servent de fermes à clic. Des espaces de contenu sans grande valeur, qui sont largement moissonnés, pour récupérer un texte qui sera reconstitué comme un livre.
    Ces ouvrages stériles et factices sont maintenant lus par des bots, dont les adresses IP sont basées à l’étranger. Ces derniers tournent les pages virtuelles, et enrichissent les escrocs qui publient sans relâche, pour augmenter la cagnotte.
    Mais jusqu’à présent, cet environnement vivait par lui-même : les bots n’avaient besoin que de faux contenus à lire, et les véritables lecteurs n’étaient jamais atteints. La nouvelle approche implique maintenant d’aller conquérir de véritables lecteurs, toujours avec cette méthode de paiement à la page.

    Les outils d’Amazon favorisent-ils ce type de comportement  ? La vérité est que les prédictions posées par ActuaLitté début 2010 : «  Il faut bien comprendre qu’un virus utilise pour se propager un support simple et efficace. En ce sens, on pourra dire que les ebooks seront populaires quand on trouvera des fichiers infectés  », nous expliquait un expert en sécurité du cabinet Fortinet. On ne parle pas ici de virus, avec Amazon, mais bien d’un support efficace pour réaliser une arnaque — qui reste l’une des finalités de toutes formes de virus.

    #Amazon #Manipulation #Arnaque


  • (20+) Ce que cache Martin Shkreli, l’homme qu’il faut haïr - Libération
    http://www.liberation.fr/debats/2017/10/18/ce-que-cache-martin-shkreli-l-homme-qu-il-faut-hair_1604026

    Il a multiplié par 55 le prix d’un médicament. Condamné pour fraude, ce sale gosse de la finance crevait la bulle biotech dès qu’il le pouvait pour s’enrichir. Degré zéro d’une ascension de jeune start-uper, il est devenu la mauvaise conscience de l’Amérique.

    Le coup a consisté à tirer profit de la bureaucratie légendaire de la FDA, régulièrement dénoncée parce qu’elle empêche les Américains d’avoir accès à des médicaments à bas prix - le Daraprim est accessible pour quelques dollars dans le reste du monde. Martin Shkreli a compliqué le traitement de quelques malades, sans aucun doute, mais il sert surtout d’épouvantail. Faire de son geste une abomination morale permet d’oublier que les augmentations de prix obscènes sont le business model favori de l’industrie pharmaceutique, et non une exception scandaleuse. Voir récemment l’affaire du Sofosbuvir, ou plus lointainement - les connaisseurs de l’histoire d’Act Up s’en souviennent - l’augmentation en 1989 par 1 700 % du prix d’un vieux médicament, la Lomidine, par le français Sanofi pour ponctionner les malades du sida. Bref, Shkreli peut se sentir injustement traité : il avait même emprunté aux géants de la big pharma l’idée d’un programme « compassionnel » de don du médicament aux indigents. Mais ses dents n’étaient sans doute pas assez blanches.

    Condamné cet été pour avoir menti à ses investisseurs (sans jamais leur faire perdre d’argent), Shkreli semble n’avoir jamais compris de quoi on l’accusait. Car c’est pour d’autres raisons qu’il dérange. Il doit sa fortune à des investissements osés dans les biotechnologies : des paris sur la baisse (short-selling en langage technique) du cours de plusieurs start-up surévaluées par le marché. En gros, il s’est appliqué, comme un sale gosse, à crever la bulle biotechnologies dès que l’occasion se présentait, en empochant au passage le pactole.

    #Biotechnologies #Médicaments #Arnaques


  • How to Spend $1,900 on Gene Tests Without Learning a Thing - MIT Technology Review
    https://www.technologyreview.com/s/609103/how-to-spend-1900-on-gene-tests-without-learning-a-thing

    But instead of air purifiers, bacon toasters, and other electronic gadgets that no one really needs, people with money to burn can spend $149 on a scarf whose pattern is personalized using their genes, DNA diet apps, or even genetically influenced wine recommendations.

    Eric Topol, an influential heart doctor and geneticist at the Scripps Research Institute in La Jolla, California, says he’s had enough. To Topol, too many of these apps amount to genetic astrology. “The data has no basis. It’s pseudoscience—complete, utter nothing,” he says. He calculated that a consumer could spend $1,900 on 17 apps and learn almost nothing of value.

    Earlier this year, the U.S. Food and Drug Administration signaled that it would unwind what had been a de facto ban on a range of direct-to-consumer gene reports. What’s followed has been a quick expansion of gene tests that range from reasonable to downright silly.

    Aside from Helix, many others are selling DNA tests, too. One, being advertised on TV, is “Soccer Genomics,” which promises a “personalized report that will help guide player development.” And for $99, a company called Orig3n will sell you a test that claims to predict your kid’s ability to learn languages. Last month, that company had to cancel a planned giveaway of DNA tests at a Baltimore Ravens game, after objections from state regulators.

    Mais ils ne sont responsables de rien... un peu comme les plateformes et les fake-news... ce sont ceux qui y croient qui ont tort. Ben voyons.

    In response to critics, Helix cofounder Justin Kao cautions against a “paternalistic” attitude toward what kind of information consumers should be able to spend their money on. “People should be able to choose how they want to interact and experience DNA-powered insights and decide for themselves what is of value to them,” he says.

    #Génomique #Tests_génétiques #DTCtests #Arnaques


  • Kushner reportedly told Abbas: Stopping settlement construction impossible, it would topple Netanyahu - Palestinians - Haaretz.com
    http://www.haaretz.com/middle-east-news/palestinians/1.809057

    A U.S. delegation headed by President Trump’s adviser and son-in-law Jared Kushner told Palestinian President Mahmoud Abbas this week that “stopping settlement construction is impossible because it will cause the collapse of the Netanyahu government,” according to diplomatic sources who spoke to international Arabic newspaper Al-Hayat. 

    The U.S. delegation, including envoy Jason Greenblatt and Deputy National Security Adviser for Strategy Dina Powell, met with Abbas on Thursday during their regional trip aimed at kickstarting peace negotiations

    #arnaque pseudo #processus_de_paix #Palestine


  • Le #bonheur en #entreprise : progrès ou #arnaque ?
    http://www.socialter.fr/fr/module/99999672/464/le_bonheur_en_entreprise__progrs_ou_arnaque_

    Pour Audrey Saget, cofondatrice d’ImFusio, cabinet de conseil en transformation des organisations, le fait de se soucier du bien-être des collaborateurs afin de les rendre plus performants serait une erreur. Selon elle, « l’idée centrale est de gérer son organisation de façon à ce que les salariés puissent s’épanouir et trouver de la satisfaction dans leur travail… pas de les utiliser pour gagner en productivité ».

    Même son de cloche pour Laurent Ledoux : « Le bien-être doit être un but en soi et non un outil pour augmenter son chiffre d’affaires : l’augmentation de la productivité et des profits est une conséquence, et ne doit pas être l’objectif premier ! », note-t-il. Et de craindre « une instrumentalisation, très néolibérale, du bien-être du collaborateur pour mieux l’exploiter ».


  • Mastodon
    https://mastodon.xyz/users/db/updates/289047

    Ce soir, j’ai envie te raconter une histoire. L’histoire d’une arnaque sur internet qui cible des français et qui rapporte des millions chaque année aux arnaqueurs. Je vais essayez d’être très terre à terre sur comment elle marche dans le détail et puis je te dirai pourquoi c’est important pour moi de t’en parler.

    attention, le défilement risque d’être assez long.

    A dérouler, comme on dit.

    #frenc_tech #startup #arnaque

    • Je copie colle pour archive tout le déroulement, au cas où la discussion serait supprimée.

      –---

      Ce soir, j’ai envie te raconter une histoire. L’histoire d’une arnaque sur internet qui cible des français et qui rapporte des millions chaque année aux arnaqueurs. Je vais essayez d’être très terre à terre sur comment elle marche dans le détail et puis je te dirai pourquoi c’est important pour moi de t’en parler.

      attention, le défilement risque d’être assez long.
      23 juillet 2017 à 03:36 · Web · 142 · 38
      il y a 21 heures
      @db

      # Le business de ma boite.
      Imaginez un site internet, la page d’accueil du site est divisé en deux parties égales (horizontale ou verticale c’est toi qui vois).

      Sur l’une des parties, le site te propose un produit intéressant (un iphone, un certificat de non gage, une bibliothèque de contrat type ...) à un prix ridicule (allant d’un euro symbolique à maximum 10% de la valeur du produit sur le marché).

      Sur l’autre partie le même produit mais avec un abonnement mensuel à un service à la con.
      il y a 21 heures
      @db

      # Un tour à la banque
      Je souhaite le moins d’intermédiaire dans la chaine de payement sur mon site, je me rends donc dans une banque et demande une VAD. C’est (en très résumé) un outil que la banque mets à disposition pour prélever de l’argent depuis une carte de crédit (de façon tout à fait légitime). La banque est sérieuse et je dois présenter mon projet et dire pourquoi la VAD s’impose (expliquer mon système d’abonnement mensuel) c’est une partie un peu touchy.
      il y a 20 heures
      @db

      # Explication du banquier

      Le banquier ne croit pas en mon business mais me vends son service quand même.

      Il précise que s’il y a > 4% d’opposition aux prélèvements automatique, le service sera coupé sans préavis.

      En gros, des gens mauvais peuvent utiliser des cartes de crédit volée et ça fais pas de moi un voleur. Mais si ça dépasse 4% de mes ventes, alors la banque fermera son service de VAD pour se préserver.

      je le remercie et m’en vais tout heureux, ma boite est lancée et fonctionnelle.
      il y a 20 heures
      @db

      # L’arnaque
      Mon business n’est pas viable : j’achète des produits trop chère que je revends pas assez chère en espère que le client s’abonne à un service sans valeur.

      Je décide donc de faire une autre page d’accueil :
      – le site ne mentionnerai pas l’offre d’abonnement mensuel à l’achat du produit
      – après d’énorme scroll interminable, une case précochée dirait « oui je veu m’abonner à un service à la con à x euro par mois »
      – cette checkbox « bugerait » si on veut la décocher

      bref rien dans les clous
      il y a 20 heures
      @db

      # L’arnaque (2/x)

      Je dispose maintenant d’une page d’accueil qui propose un iphone à 10 euro et qui engage le client à un abonnement. mais cette page n’est pas conforme aux lois européennes et si mon banquier tombe dessus, ma VAD saute c’est sur.

      Mes techniciens font en sorte que la page clean s’affiche si on se rend sur mon site de façon normale : en tapant l’adresse dans le navigateur, en cliquant sur une recheche google ect. et que cette page « bug » au moment de l’achat.
      il y a 20 heures
      @db

      # L’arnaque (3/x)

      Mes techniciens font également en sorte que la seconde page l’illégale s’affiche uniquement si le client vient depuis une pub google adsence (que je paye donc).

      Ainsi mon banquier, la police, n’importe qui qui n’est pas mon prospect vient sur mon site en tapant monsupersite.com et voit un site légitime et bugué.

      mon prospect lui je le cible par de la pub adsence et tombe sur une page qui le piège dans un système d’abonnement.

      ça devient un peu long, je vais donc te résumer
      il y a 20 heures
      @db

      # Resumé
      je te vends un produit à un coup marginal (que je te livre hein pas d’arnaque la dessus) et j’espère que tu t’engages à un service à la con que tu payera mensuellement.

      Vu que personne va prendre le service, je fais un deuxième site qui est là pour t’arnaquer, qui est pas dans les clous, dont le graphisme est prévu pour te faire acheter et pas te poser de question.

      le tout en étant caché, le site n’est visible que par les clients.
      il y a 20 heures
      @db

      # L’arme secrète.
      L’humain est paresseux. L’humain moyen ne regarde pas souvent ces décomptes de carte de crédits et ne fait pas attention à de petit débit chaque mois sur sa carte de crédit. Ainsi l’abonnement dur jusqu’à ce qu’au bout d’un temps certains (on parle en année en moyenne) avant de voir un prélèvement qu’il comprend pas trop, c’est là qu’entre en jeu le SAV. Vous ne comprenez pas le prélèvement ? vous tapez la ref de ce dernier dans google pour savoir ce que c’est.
      il y a 20 heures
      @db

      # SAV j’écoute
      Il est important que lors de la recherche google mon site de SAV soit présent sur les 4/5 premiers résultats de la première page. Ce site doit être claire, doit permettre de dialoguer avec un humain par chat, par téléphone ect.

      Mon pigeons s’est réveillé, il faut le calmer. Je lui dis « t’a coché, t’a signé, assume ». ensuite je fais semblant d’écouter arguments et complaintes et finalement lui proposer de le désabonné gratuitement car sa situation m’a touché personnellement. end
      il y a 20 heures
      @db

      # Et donc ?
      Et donc mon pigeon est heureux dans 99% des cas que je lui fasse cette fleure. Pour le 1% qui reste il se divise en deux parties : 0.99% qui est heureux quand je rembourse le dernier payement et pour le 0.01 qui reste je rembourse jusqu’à l’intégralité s’il le souhaite. Le but est qu’il soit heureux, ne fasse pas opposition, ne porte pas plainte et me garde sous le radar (sa situation est réglé, le reste il s’en fou).
      il y a 20 heures
      @db

      # Rester sous le radar des autorités :

      – Mes pigeons cibles doivent être dans un pays ou je ne suis pas (je suis choisi la France comme cible et mon entreprise est au Uk)

      – Je dois contenter toute personne qui se manifeste : si elle est heureux elle oubliera le soucis et pensera pas aux autres.

      – Si une personne plus revancharde veut aller plus loin, elle doit me croire en dehors de l’UE. les démarches sont beaucoup plus complexe et elle abandonnera + facilement que si elle me croit en France.
      il y a 19 heures
      @db

      # L’industrialisation.

      Mon site marche. pourquoi pas recommencer avec un autre produit ? pourquoi pas automatiser ?

      Il me faut :
      – un générateur de site (juste le produit change)

      – des téléphonistes sous payé pour faire le SAV

      – des stagiaires en business dev pour trouver des idées de nouveau produit

      – pleins de VAD pour répartir les charges d’opposition et réduire le risque de couler la rentrée d’argent
      il y a 19 heures
      @db

      # C’est pas moi, c’est lui.

      Mon industrialisation fait énormément grandir ma boite londonienne en terme de personnel. Et si je faisais entré des investisseurs ?

      – ils créent en leur nom des sociétés écran dans des pays connu pour pas facilité les échanges judiciaires pour les crimes en col blanc.

      – Mon entreprise loue a ces sociétés des outils techniques et se dédouane du business associé.

      Je suis une startup de la frenchtech qui réussi à londres. #clean #circulezYaRienAVoir
      il y a 19 heures
      @db

      # Be evil ( 1 / trop)

      Ces VADs c’est touchy on le sait. les taux d’opposition ça peut fermer mon business très vite.

      j’ai déjà réparti le problème en prenant plusieurs VAD mais il faudrait trouver un moyen de baisser le nombre d’opposition.

      j’ai engagé un data scientist il fait des math. Il m’assure que certains profil peuvent être réinscrit en dur dans la BDD et q’il faudra X mois avant qu’il ne se rende compte qu’il est à nouveau inscrit.
      il y a 19 heures
      @db

      # Be evil (2 / trop)

      Du coup :
      – On le réinscrit à un autre service.
      – On appele la banque en disant que c’est pas une opposition mais une erreur, il est pas dans le bon service.
      – La banque décompte l’opposition de notre taux.
      – On pompe quelques mois
      – On désinscrit à la main le pigeon avant qu’il se rende compte qu’il a été réinscrit.
      il y a 19 heures
      @db

      # Be evil (3 / trop)

      Mon CTO me fait remarqué que certains site non fonctionnel (le site officiel français permettant ’d’obtenir un certificat de non gage gratuitement par exemple) avait un impact directe sur le nombre d’inscription sur notre site équivalent. Il connaît quelqu’un qui connaît quelqu’un qui rends des sites non fonctionnel pour quelques heures / jours à des prix démocratiques ...

      et si on essayait.
      il y a 19 heures
      @db

      # Mes chevilles et mon cou vont bien.

      – Je fais plusieurs dizaine de million d’euro de CA.

      – Quand on me demande ce que je fais dans la vie, je crée une startup révolutionnaire dans le monde du marketing numérique

      – et vu que ma boite s’assainit d’un point de vue business (je fais du dev, les mauvais c’est les autres qui l’utilise mal) je participe à des concours de frenchtech en France, je passe sur BFM business, je gagne des prix pour ma boite et je level up en charisme et notoriété.
      il y a 19 heures
      @db

      ### End of story (1/x)

      Cette histoire que j’ai pris soin d’anonymisé n’est pas complète. Je vous en parle car j’ai été employé par cette société et qu’il ma fallu plusieurs mois pour comprendre et partir. Pour beaucoup c’est anecdotique mais ce soir (comme beaucoup d’autre soir avant) ça m’empêche de dormir.

      Nous (beaucoup d’ancien employé) avons essayé d’en parler, mais des pressions sont faites (menace d’avocat et autre), reddit trace des gardes de séquelles de plusieurs tentatives.
      il y a 19 heures
      @db

      ### End of story (2/x)

      Mais au final, j’ai participé à cette horreur, j’ai refusé de voir plus tôt, j’ai regardé avant tout mon gros salaire d’expat et ma nouvelle vie. J’ai supporté le sexisme ambiant (auprès même d’amie que j’avais fait rentrer dans la boite à mes tout débuts), j’ai noyé dans la bière et le cidre, chaque jour après le travail, avec tout les collègues ce que je découvrais.

      je me dis que c’est sans doute ça qui m’empêche de dormir plus encore que le business de la société.
      il y a 19 heures
      @db

      ### Leak en tout genre.
      Retrouver la société / le groupe (que je ne nome pas) est assez facile. Mais tout ceci reste un simple témoignage d’un petit con saoul qui ne dort pas.

      je dispose de pas mal de matériel qui prouve tout ces toots, je suis pas le seul à en avoir gros et du coup à avoir du matériel prouvant tout ceci et bien plus.

      Ce matériel est à la disposition d’association de consommateur, journaliste, police/gendarmerie, autorité compétant ... sur simple échange de MP.
      il y a 19 heures
      @db

      ### Leak en tout genre bis.

      Par le passé j’ai essayé d’attiré l’attention sur ce sujet à plusieurs reprise. j’ai pas trouvé les bonnes personnes et quand je les ai trouvé, j’ai pas été assez assidu, j’ai toujours voulu me débarrasser du truc en tas en mode prends et me pose pas de question. j’ai parfois pas été pris au sérieux, parfois pas été assez explicatif. je m’excuse auprès de ces gens.
      il y a 18 heures
      @db

      ### L’attente (dernier toot).

      Si t’es arrivé jusqu’ici, bravo (vous devez pas être nombreux je pense).

      Je t’invite à réagir et à partager. à minima ça peut empêcher de nouvelle victime.

      je pensais que je me sentirai mieux après avoir tout verbalisé publiquement mais en fait pas du tout. Si tu veux en savoir plus, hésite pas à PM, à répondre au toot ou à réagir d’une façon ou d’une autre.

      du bisous !
      il y a 17 heures
      _ @db

      Un lien reddit : https://redd.it/5hv7a6

      j’ai participé à ce poste oldarnaque42 (https://www.reddit.com/user/Oldarnaque42 ), je connais personnellement oldarnaque3 (https://www.reddit.com/user/Oldarnaque3) et oldarnaque2 (https://www.reddit.com/user/Oldarnaque2).

      j’ai retrouvé l’auteur ( https://www.reddit.com/user/Oldarnaque ) et après avoir échangé des MPs avec lui, il s’est avéré que les pressions étaient plus que présente.

      cadeau : un site SAV (toujours fonctionnel) : https://helpcarte.com