• How Godless Arabs Changed Europe | Newlines Magazine
    https://newlinesmag.com/essays/how-godless-arabs-changed-europe

    In Latin Europe, from the 12th century on, philosophy was considered to be Greek and Arab. But whereas the Greek philosophers were consigned to antiquity, the Arabs were contemporary provocateurs, pushing secularism, unafraid of defending ideas that went against the prevailing theocratic traditions, or deriding them outright. They found holy books replete with myths “proven” to be falsehoods but nonetheless useful for the masses, who were too ill-educated or too stupid to countenance scientific truth. No wonder the Church panicked.

    Even after such heresies were supposedly stamped out, the Islamic world remained for centuries a haven for free-thinking philosophers. In 1737, André-François Bourreau Deslandes published his Critical History of Philosophy in which he described how in the Muslim world foreigners were treated with utmost respect. With much sarcasm, Deslandes observed that Peter Abelard, the heretic of Cluny, would have had an easier time in a Muslim land.

    #Arabes #philosophie #athéisme #religions

  • Déconfinement : les cérémonies religieuses à nouveau autorisées
    https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/deconfinement-les-ceremonies-religieuses-a-nouveau-autorisees_3977359.h

    Désinfection des mains et masque obligatoire, filtrage à l’entrée : les cérémonies religieuses vont pouvoir reprendre dès le samedi 23 mai, selon des modalités fixées par un décret publié au Journal officiel et immédiatement entré en vigueur. Ce texte complète un decret du 11 mai sur les mesures de lutte contre le Covid-19 dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire.

    Le ministre de l’Intérieur et les responsables des cultes se sont accordés lors d’une réunion « sur les mesures à prendre pour assurer la sécurité sanitaire de tous », a expliqué le ministère dans un communiqué peu avant la publication du décret.

    Cette concertation s’est imposée au gouvernement après que le Conseil d’Etat lui a ordonné lundi de lever dans un délai de « huit jours » l’interdiction totale de réunion de cultes figurant dans le décret de déconfinement du 11 mai. « Si l’objectif d’une reprise généralisée des cérémonies religieuses reste le 3 juin », rappelle le ministère, « il sera ainsi possible (...) de célébrer à nouveau, progressivement, des offices » à compter de la parution du décret.

    Et là, pas de notion de « messe dynamique » ? Assis à la messe, oui ; allongé à la plage non. Je remarque juste qu’aucun cluster n’a jamais été déclenché à la plage, alors que des régions entières contaminées à cause d’une célébration religieuse… (oui, je sais, en janvier, la plage…)

  • La Présidente de Soyons libres (Valérie Pécresse) (UMP) veut « en finir avec le financement étranger des mosquées »

    https://www.lemonde.fr/politique/article/2020/02/23/valerie-pecresse-veut-appliquer-aux-lieux-de-culte-les-regles-de-financement

    Je comprends l’idée. C’est pour freiner le prosélytisme. Mais est ce uniquement destiné à l’Islam ?
    Dans ce cas, il faut aussi interdire le financement par le Vatican aussi.

    #athéisme

  • Sortie de route
    https://nantes.indymedia.org/articles/45246

    « Je rencontrais un jour un chauffeur de taxi d’origine tunisienne, qui m’emmenait vers Orly d’où je prenais l’avion vers le bled, et qui m’a dit sans détour qu’il était devenu athée, qu’il avait rejeté l’islam et qu’il s’en trouvait très bien. Cette affirmation m’a perturbé, dérangé et m’a mis mal à l’aise : je n’étais pas prêt à l’accepter, sans #pouvoir la rejeter définitivement. Le doute s’était instillé en moi. »

    #religion #athéisme #islam #religion,pouvoir,athéisme,islam

  • What People Actually Say Before They Die - Insights into the little-studied realm of last words
    https://www.theatlantic.com/family/archive/2019/01/how-do-people-communicate-before-death/580303

    On savait déja qu’à l’exception des héros face au peleton d’exécution personne n’a jamais prononcé des mots dignes de sa vie passée. Cet article décrit ce qui se passe en réalité avec la parole des moribonds. Conclusion : il n’y a pas grand chose et le peu qu’on apercoit de l’extérieur est si individuel que la science n’a pas encore trouvé de méthide pour le décrire.

    #mort #religion #athéisme #psychologie #anthropologie

  • C’est cool qu’Arte diffuse aussi sur Youtube (sans avoir supprimé son propre service)
    Aux origines des civilisations | L’apparition des religions :
    https://www.youtube.com/watch?v=Zj0JDU14QAQ


    Des études scientifiques sur des fidèles.
    On voit le site archéologique de Napta Playa (Egypte), un des premiers sites de vénération en -6000.

    L’inexistence de Dieu par la méthode bayésienne :
    https://www.youtube.com/watch?v=0wAy0Kptq3c


    On comprend comment déconstruire une croyance même sans preuve (fréquentiste) du contraire.

    #athéisme #archéologie #religions #zététique

  • La cléricalisation des pays de l’Est Nina Sankari - 24 Mar 2018 - Investig’Action
    https://www.investigaction.net/fr/la-clericalisation-des-pays-de-lest

    Il y a bientôt 30 ans, en 1989, un grand bouleversement est intervenu en Europe de l’Est. Les régimes dits communistes des pays de l’Europe de l’Est sont tombés comme des dominos et la fameuse transition a commencé. Les peuples de ces pays avaient réclamé la liberté, la démocratie et l’amélioration des conditions de la vie. Ils ont obtenu des élections libres et le pluralisme politique. En promo-bonus, ils ont reçu le capitalisme le plus rapace, qui limite l’accès pratique aux libertés démocratiques. Un autre facteur aggravant la vie des gens de la région, c’est le renversement des relations entre les Églises et l’État.
    Remarques préliminaires
    J’utilise des informations trouvées dans des publications diverses comme : articles, rapports et analyses en provenance aussi bien de centres académiques comme Research Gate ou Academia et de différents sites gouvernementaux ou spécialisés dans ces thématiques que de sites des ONG etc. L’information ne manque pas. Mais si on regarde de plus près, on peut noter certains déficits :
    1. La plupart des informations sont fournies par les institutions et centres religieux représentant un intérêt religieux.
    2. Même les sources qui se disent neutres ou objectives sont souvent financées par des institutions favorisant la religion (ex. PEW Research Centre) et par conséquent l’objectivité de leurs publications est discutable.
    3. Les deux groupes de sources analysent volontiers la religiosité des populations (quelle que soit la fiabilité des statistiques présentées), mais les politiques concrètes des États qui sont à l’origine du processus de cléricalisation sont absentes de l’analyse.
    4. Il est extrêmement difficile de trouver des chiffres sur le financement des Églises par des États.

    Dans cette situation, pour présenter le processus de cléricalisation des pays de l’Est, j’ai choisi des critères d’analyse suivants :
    1. Le passé clérical « pré-communiste » comme facteur facilitant la cléricalisation.
    2. Les relations Église – État actuelles dans les lois : Constitution, Concordat, loi sur l’éducation, sur le financement de l’Église par l’État et loi blasphème.
    3. Les droits reproductifs des femmes.
    En face d’un nombre écrasant de publications représentant la voix religieuse, je salue l’œuvre de l’IRELP qui apparaît comme une rare organisation à mener la recherche dans le camp opposé à la cléricalisation des pays de l’Europe et du monde.

    Les Églises – les vrais vainqueurs de la transition qu’on a appelée « démocratique »
    Il y a bientôt 30 ans, en 1989, un grand bouleversement est intervenu en Europe de l’Est. Les régimes dits communistes des pays de l’Europe de l’Est sont tombés comme des dominos et la fameuse transition a commencé. Les peuples de ces pays avaient réclamé la liberté, la démocratie et l’amélioration des conditions de la vie. Ils ont obtenu des élections libres et le pluralisme politique. En promo-bonus, ils ont reçu le capitalisme le plus rapace, qui limite l’accès pratique aux libertés démocratiques.

    Un autre facteur aggravant la vie des gens de la région, c’est le renversement des relations entre les Églises et l’État. Les pays déclarés athées, avec des institutions religieuses dominées autrefois par l’État, sont entrés sur la voie de la cléricalisation de la vie politique, socio-économique et culturelle. Cette cléricalisation se réalise dans tous ces pays par l’alliance du trône et de l’autel, une alliance entre l’institution religieuse dominante du pays et la droite (aussi bien conservatrice que populiste). Ce n’était pas ce que beaucoup d’habitants de la région avaient espéré. Le rôle accru de l’Église détruisant dès le début les libertés démocratiques (liberté de conscience, de parole, d’expression dans les medias, l’art et la science) et les droits humains, les droits des femmes en première place.

    La reconstruction du modèle clérico-national ou #national-fasciste
    Dans tous les pays de la région, les attaques des institutions religieuses contre le modèle laïque se multiplient, quelle que soit la religion imposée. L’Église catholique, très active dans la de-sécularisation de la région, est le vrai vainqueur de ce changement et on pourrait lui attribuer un rôle dans la modification de la carte de l’#Europe. Il faut noter aussi un effort constant de la part des autorités religieuses de lier la religion au nationalisme (appelé #patriotisme).
    L’Église catholique y excelle particulièrement bien. Un bon Polonais (Slovaque, Croate, Hongrois ou Slovène) c’est un bon catholique. Par contre, un #athée est un traître à la patrie. « Un Polonais c’est un catholique, l’exception, c’est un juif », disait déjà au début des années 90 le #cardinal_Glemp. La deuxième partie de cette constatation semble d’ailleurs ne plus être d’actualité. Ne parlons pas des athées, mais que sont alors les #protestants, les #orthodoxes, les #musulmans (descendants des Tartars vivant en Pologne depuis des siècles) ? En cherchant leur identité dans le passé de « l’indépendance » de l’ère pré-communiste, les pays de la région la trouvent souvent dans le passé fasciste. Par exemple dans la Slovaquie du Père Tiso, en Roumanie sous la Garde de fer, dans la Croatie de Pavelic ou dans la Hongrie d’Horthy.

    Pour illustrer cette thèse, prenons l’exemple de la Slovaquie et de son divorce « de velours » avec la Tchéquie. Pendant sa visite, un an avant l’accession de la Slovaquie à l’Union européenne, le pape Jean-Paul II a dit : « Dans un proche avenir, votre pays deviendra membre à part entière de la Communauté européenne. Chers et bien aimés, apportez à la construction de la nouvelle identité de l’Europe la contribution de votre riche tradition chrétienne ! » Appelant les Slovaques à être les soldats de la « bataille pour l’âme de l’Europe », il les a invités à aider à « ré-évangéliser un continent laïc à partir de l’Est ». Mais pour cela, le Vatican avait besoin de séparer la #Slovaquie de son partenaire moins favorable à la cléricalisation – la #Tchéquie fortement athéisée. Après la « révolution de velours » à la fin de 1989, la Slovaquie était à la recherche de son passé en tant que nation indépendante. Elle l’a trouvé : l’État slovaque fasciste de 1939-1945 du Père Tiso. 

    De même en #Croatie, où la mobilisation nationale-catholique tout au long des années 90 était énorme et continue à l’être aujourd’hui, même si elle se concentre sur d’autres sujets (lutte contre les droits des femmes, droits des personnes #LGBTQ, éducation laïque etc.), cette mobilisation supposait l’écriture d’une nouvelle version de l’histoire de la Seconde Guerre mondiale (comme d’ailleurs dans d’autres pays de la région), réhabilitant les #oustachis comme des « patriotes » anticommunistes. De nouveau, ce phénomène trouvera l’appui de #Jean-Paul-II dont les voyages apostoliques en Croatie provoqueront une euphorie catholico-patriotique, surtout son voyage de 1988, marqué par la béatification de Mgr Alojzije Stepinac, l’Archevêque de Zagreb durant la Seconde Guerre mondiale. Toutefois, le processus de sa canonisation a été arrêté suite à de nombreuses protestations, dont celle des intellectuels et celle de l’Église orthodoxe serbe qui s’est opposée avec virulence à la canonisation de #Stepinac considéré par les Serbes comme un criminel de guerre impliqué dans le régime fasciste des Oustachis.

    En Pologne, la situation historique est différente, étant donné que les autorités pendant la période de la Sanacja (gouvernement d’« assainissement » national de Pilsudski) ont réussi à délégaliser le Camp national radical fasciste en 1934 et à le détruire avant la Seconde Guerre mondiale. Néanmoins, la Pologne réécrit son histoire aussi, en glorifiant les « soldats maudits » comme des héros nationaux (soldats d’extrême droite qui vont combattre les Allemands et les Soviétiques). À partir de l’année 2011, le 1er mars est devenu une fête nationale en #Pologne, pour célébrer le souvenir des soldats de cette résistance clandestine anticommuniste. Cependant, ce souvenir oublie la brutalité inouïe avec laquelle ils ont tué des milliers d’hommes et de femmes, et des centaines d’enfants. Beaucoup d’entre eux ont eu le seul malheur d’être juifs, biélorussiens, ukrainiens ou slovaques. L’Église polonaise participe aux messes célébrées à leur intention. Et le bras de fer du nationalisme catholique polonais, le Camp national radical, délégalisé en 1934 par Pilsudski, a été à nouveau légalisé au nom de la démocratie en 2002.

    Relations Église – État dans les pays “post-communistes”
    Aujourd’hui, le niveau d’ingérence religieuse dans la sphère publique diffère selon le pays, la Pologne étant le leader indiscutable de la cléricalisation, un pays où l’Eglise catholique domine l’État. Par contre, la République tchèque est un vrai « cancre » car la population y reste majoritairement athée (Tableau 1)
    Tableau 1 : Relations Église – État dans les pays “post-communistes” membres de l’UE


    Slovaquie : Traité sur la clause de conscience rejeté

    Si on regarde la première colonne, tous les pays « ex-communistes » (à l’exception de la Pologne) ont la séparation de(s) Église(s) et de l’État ou la « laïcité » (le sécularisme) ou la neutralité qui sont inscrites dans la Constitution. En ce qui concerne la Pologne, les évêques polonais se sont opposés à ce que le terme “séparation” ou “laïcité” ou “neutralité de l’État” soient inscrits dans la #Constitution de 1997. Il a été remplacé par le terme d’autonomie mutuelle, ce qui ne peut être interprété autrement que la perte par l’État de sa souveraineté, réduite désormais à l’autonomie. Mais il serait faux de penser que dans tous les autres cas, la Constitution garantit le caractère laïque ou neutre de l’État. Par exemple, en Lituanie, la Constitution parle du caractère laïc de l’éducation publique uniquement (ce qui n’empêche pas d’avoir des cours de religion à l’école). La Slovaquie ou la Slovénie ont le sécularisme inscrit dans la Constitution, mais cela ne les empêche pas non plus d’organiser des cours de religion à l’école publique ou de financer les Églises.

    Ce qui compte le plus, c’est la colonne 4 sur le concordat. Parce que si le concordat (ou les concordats ou autres accords avec le Vatican) est signé, le caractère laïque de l’État, même formellement déclaré dans la Constitution, devient une constatation dépourvue de sens. Et parmi tous les États « ex-communistes » membres de l’UE, seule la Tchéquie n’a pas signé un tel accord et n’a toujours pas réglé la question des restitutions de nombreux biens ecclésiastiques confisqués par le régime précédent. En 2002, Prague a signé un tel accord avec le Vatican mais cet accord a été rejeté par le Parlement, la pomme de discorde reste toujours le problème des restitutions des biens de l’Église. L’ex-dissident et président à l’époque, Vaclav Havel, s’en est plaint : quarante ans de communisme et vingt ans de consumérisme ultralibéral ont fait de ce pays “la première société réellement athée sans ancrage moral”.

    Et c’est là en partie que réside le problème de la cléricalisation galopante dans les pays de l’Est. Elle se fait avec le consentement des élites politiques et intellectuelles, le plus souvent de droite mais de gauche aussi. Dans les années 90, on voyait tous les jours le Premier Ministre polonais Oleksy, dirigeant de l’Alliance de la Gauche Démocratique, agenouillé inlassablement à l’église et le Président Aleksander Kwaśniewski légitimait son pouvoir en se promenant avec Jean Paul II dans sa papamobile. L’icône de l’opposition démocratique en Pologne, Adam Michnik, affirmait à plusieurs reprises dans ses longs articles qu’il n’y a pas d’autre morale pour un Polonais que la morale catholique. Une autre icône, le professeur Karol Modzelewski a refusé de signer la liste des athées et #agnostiques en Pologne (montrer le support à un coming out est difficile) par obligation de « défendre la substance de la science en Pologne ». Les intellectuels polonais n’ont pas eu ce réflexe de leurs collègues croates de protester contre la glorification de bourreaux des Soldats Maudits. Ce n’est que maintenant que les élites polonaises se réveillent quand le pouvoir autocratique pour lequel ils ont pavé le chemin menace leur position.

    Les femmes – les grandes perdantes de la transformation
    En général, dans les pays de l’Est au début de la transformation démocratique, les femmes disposaient librement de leur corps. L’IVG, à l’exception de la Roumanie, était légal et gratuit. Due à un niveau technologique bas, la contraception a été succincte mais accessible. Dans certains pays il y avait des cours d’éducation sexuelle à l’école. Sous pression des institutions religieuses, leurs droits se trouvent attaqués ou détruits. Le droit à l’IVG étant un critère symbolique du droit de la femme à l’autodétermination, le tableau 2 montre la situation de l’IVG dans les pays « #ex-communistes ». 

    Si dans la plupart de pays de l’Est membres de l’UE, à l’exception de Pologne, l’IVG reste légale, les tentatives d’y restreindre l’accès se multiplient dans tous les pays. Cela concerne même la Roumanie, le seul pays de ce groupe où les femmes ont gagné les droits reproductifs après la chute du régime de Ceaușescu. Des restrictions se font souvent par la barrière économique (ex. Estonie) ou l’IVG, donc l’avortement à la demande, de la femme est légal mais coûte cher. Dans la plupart des pays il y des restrictions pour les mineures qui doivent se présenter avec leurs parents. Un autre problème concerne l’instauration de consultations médicales obligatoires pour recevoir l’autorisation. Les tentatives les plus graves visant à restreindre ou détruire ce droit viennent de l’Église catholique (Slovaquie, Lituanie, Croatie, Slovénie). La Pologne constitue un exemple #morbide d’un pays où l’Église traite les droits des femmes comme son #butin_de_guerre et où l’IVG est interdit. Mais même dans les cas prévus par la loi (danger pour la vie et la santé de la mère, du #fœtus et en cas d’un rapport sexuel criminel), on refuse dans les faits aux femmes la possibilité de pratiquer l’avortement. Seuls les projets visant à restreindre encore plus ou à interdire complètement l’avortement sont pris en considération par le Parlement actuel. Le leader du parti Droit et Justice est allé jusqu’à exiger qu’une femme porte une grossesse avec l’enfant non-viable juste pour pouvoir le baptiser.

    Table 2. L’avortement dans les pays “post-communistes” membres de l’UE

    Conclusions
    La chute du mur de Berlin a eu de multiples conséquences, entre autre, la disparition du monde bipolaire. Comme le camp « ex-communiste » était, du moins en théorie, basé sur la philosophie matérialiste et formellement dirigé par des athées qui voyaient – à juste titre – les institutions religieuses comme des ennemis du système, celles-là ont pris leur revanche après le changement dit démocratique. Mais les institutions religieuses, par définition antidémocratiques et alliées à la droite conservatrice, n’ont pu que cheminer vers la destruction des libertés civiles, des droits humains et le démontage de la démocratie. L’intelligentsia de la région, désireuse de devenir la classe moyenne, a abandonné les peuples et trahi les femmes, en pavant le chemin aux régimes non démocratiques ou d’une démocratie “illibérale” (terme inventé par Orban). Le processus de la désécularisation et de cléricalisation successive menace non seulement cette région mais en fait l’Europe entière. L’éducation soumise à la pression religieuse vise à produire des citoyens et citoyennes incapables de développer une pensée critique. Une solidarité internationale des libres penseurs s’impose plus que jamais pour pouvoir contrer les politiques liberticides. Nous avons aussi besoin de renforcer notre efficacité concernant l’augmentation de nos capacités à mener des recherches, produire des analyses et les promouvoir.
     
    Conférence de Nina Sankari à l’IRELP (Institut de Recherche La Libre Pensée) http://www.irelp.fr

    #église #Athéïsme #état #liberté #Démocratie #capitalisme #religiosité #statistiques #cléricalisation #pré-communisme #post-communisme #Education #Constitution #Concordat #blasphème
    #femmes #féminisme #sexisme #racisme #culture_du_viol #travail #viol #violence #histoire #droits_des_femmes #avortement #ivg #misogynie #union_européenne #pape #mur_de_berlin

  • #Egypte : des enfants retirés à leur mère pour cause d’#athéisme - Moyen-Orient - RFI
    http://www.rfi.fr/moyen-orient/20171224-egypte-enfants-retires-mere-cause-atheisme

    Au Caire, une mère a été privée de ses deux enfants parce qu’athée. C’est le tribunal des affaires familiales de la ville qui a prononcé dimanche 24 décembre ce jugement sans précédent. La décision de justice intervient en pleine campagne de chasse à l’athéisme [...]

    « #modérés » (terminologie #MSM) #dirigeants_arabes #indigents_arabes

  • Karl Marx: Ökonomisch-philosophische Manuskripte
    3. Manuskript - Kritik der Hegelschen Dialektik und Philosophie überhaupt
    http://www.mlwerke.de/me/me40/me40_568.htm

    Es sind nun die positiven Momente den Hegelschen Dialektik – innerhalb der Bestimmung der Entfremdung – zu fassen.

    a) Das Aufheben, als gegenständliche, die Entäußerung in sich zurücknehmende Bewegung. – Es ist dies die innerhalb den Entfremdung ausgedrückte Einsicht von der Aneignung des gegenständlichen Wesens durch die Aufhebung seiner Entfremdung, die entfremdete Einsicht in die wirkliche Vergegenständlichung des Menschen, in die wirkliche Aneignung seines gegenständlichen Wesens durch die Vernichtung der entfremdeten Bestimmung der gegenständlichen Welt, durch ihre Aufhebung, in ihrem entfremdeten Dasein, wie der Atheismus als Aufhebung Gottes das Werden des theoretischen Humanismus, der Kommunismus als Aufhebung des Privateigentums die Vindikation des wirklichen menschlichen Lebens als seines Eigentums ist, das Wenden des praktischen Humanismus ist, oder der Atheismus ist den durch Aufhebung der Religion, der Kommunismus der durch Aufhebung des Privateigentums mit sich vermittelte Humanismus. Erst durch die Aufhebung dieser Vermittelung – die aber eine notwendige Voraussetzung ist – wird den positiv von sich selbst beginnende, der positive Humanismus.

    Aber Atheismus, Kommunismus sind keine Flucht, keine Abstraktion, kein Verlieren der von dem Menschen erzeugten gegenständlichen Welt, seinen zur Gegenständlichkeit herausgebornen Wesenskräfte, keine zur unnatürlichen, unentwickelten Einfachheit zurückkehrende Armut. Sie sind vielmehr erst das wirkliche Werden, die wirklich für den Menschen gewordne Verwirklichung seines Wesens und seines Wesens als eines wirklichen.

    MIA: K. Marx - Manuscrits de 1844
    Critique de la dialectique de Hegel et de sa philosophie en général
    https://www.marxists.org/francais/marx/works/1844/00/km18440000/km18440000_5.htm

    Considérons maintenant les moments positifs de la dialectique de Hegel - à l’intérieur de la détermination de l’aliénation.

    C’est, exprimée à l’intérieur de l’aliénation, ridée de l’appropriation de l’essence objective par la suppression de son aliénation. C’est la compréhension aliénée de l’objectivation réelle de l’homme, de l’ap­pro­priation réelle de son essence objective par l’anéantissement de la détermination aliénée du monde objectif, par sa suppression dans son existence aliénée, - de même que l’athéisme, suppression de Dieu, est le devenir de l’humanisme théorique, que le communis­me, abolition de la propriété privée, est la revendication de la vie réelle de l’homme comme sa propriété, le deve­nir de l’humanisme pratique ; en d’autres termes, l’athéisme est l’humanisme ramené à lui-même par le moyen terme de la suppression de la religion, le communisme est l’humanisme ramené à lui-même par celui de l’abolition de la propriété privée. Ce n’est que par la sup­pression de ce moyen terme - qui est toutefois une condition préalable nécessaire - que naît l’humanisme qui part positivement de lui-même, l’humanisme positif.

    Mais l’athéisme et le communisme ne sont pas une fuite, une abstraction, une perte du monde objectif engendré par l’homme, une perte de ses forces essentielles qui ont pris une forme objective. Ils ne sont pas une pauvreté qui retourne à la simplicité contre nature et non encore développée. Ils sont bien plutôt, pour la pre­mière fois, le devenir réel, la réalisation devenue réelle pour l’homme de son essence, et de son essence en tant qu’essence réelle.

    Economic and Philosophic Manuscripts of 1844
    Critique of Hegel’s Philosophy in General
    https://www.marxists.org/archive/marx/works/1844/manuscripts/hegel.htm

    It is now time to formulate the positive aspects of the Hegelian dialectic within the realm of estrangement.

    (a) Supersession as an objective movement of retracting the alienation into self. This is the insight, expressed within the estrangement, concerning the appropriation of the objective essence through the supersession of its estrangement; it is the estranged insight into the real objectification of man, into the real appropriation of his objective essence through the annihilation of the estranged character of the objective world, through the supersession of the objective world in its estranged mode of being. In the same way atheism, being the supersession of God, is the advent of theoretic humanism, and communism, as the supersession of private property, is the vindication of real human life as man’s possession and thus the advent of practical humanism, or atheism is humanism mediated with itself through the supersession of religion, whilst communism is humanism mediated with itself through the supersession of private property. Only through the supersession of this mediation – which is itself, however, a necessary premise – does positively self-deriving humanism, positive humanism, come into being.

    But atheism and communism are no flight, no abstraction, no loss of the objective world created by man – of man’s essential powers born to the realm of objectivity; they are not a returning in poverty to unnatural, primitive simplicity. On the contrary, they are but the first real emergence, the actual realisation for man of man’s essence and of his essence as something real.

    Marx and Engels Collected Works
    https://www.marxists.org/archive/marx/works/cw/index.htm

    many of the most valued works of Marx and Engels were translated by Progress Publishers in the USSR and some other works by other publishers, and are in the public domain, and may be found in the Marx-Engels archive on marxists.org.

    #philosophie #religion #athéisme #dialectique

  • #Albanien - Vom #Atheismus zum #Islamismus |dlf - Sabine Adler - 2018-09-01

    http://www.deutschlandfunk.de/albanien-vom-atheismus-zum-islamismus.1773.de.html?dram:article_id=3

    http://ondemand-mp3.dradio.de/file/dradio/2017/09/01/podium_vom_atheismus_zum_islamismus_albaniens_dlf_20170901_0749_

    [...]

    Auch der Anti-Terror-Beauftragte des Premierministers, Agron Sojati, sieht hier Handlungsbedarf. Radikalisierung geschehe häufig als Versuch, der Armut und Chancenlosigkeit zu entfliehen. „Hauptsächlich sind es wirtschaftliche Gründe. 60 Kilometer von Tirana entfernt lebt in einem kleinen Ort eine Gemeinde von #Sinti und #Roma. Von dort sind allein fünf Personen nach #Syrien gegangen, weil man ihnen versprochen hat, dass jeder 1.500 Euro bekommt. Tatsächlich bekamen sie 150 Euro. Alle sind zurückgekehrt.“

    [...]

    via https://diasp.eu/posts/5988823

  • Etre #athée aujourd’hui (5/5) : Aux Etats-Unis, la #religion reste un gage de #moralité - La Libre
    http://www.lalibre.be/actu/international/etre-athee-aujourd-hui-55-aux-etats-unis-la-religion-reste-un-gage-de-morali

    Devenir athée, ça ne s’est pas fait du jour au lendemain pour Bo Bennett, sociologue américain élevé dans une famille catholique peu pratiquante. « Il y a dix ans, un collègue, chrétien évangélique, m’a donné un livre. Je me suis prêté au jeu et j’y ai découvert un condensé d’absurdités. J’ai commencé à me poser des questions. J’ai passé deux ans à faire des recherches. Et puis, j’ai lu la Bible. » Se plonger dans les milliers de versets, dont certains se résument, à ses yeux, à la #violence, d’autres à des histoires recyclées de croyances antiques, a fini de le convaincre que pour lui, la religion n’avait plus aucun sens. « Les gens idolâtrent Dieu comme un être d’une parfaite moralité. Mais certains passages dérangeraient beaucoup de gens s’ils lisaient la Bible. Quant à ceux qui l’ont lue, ils répondent que Dieu avait ses raisons, sans se poser de questions. C’est comme de l’#autoritarisme », s’indigne-t-il.

    Frappé par cette révélation, Bo Bennett n’a pu s’empêcher de faire campagne pour briser ce qui était à ses yeux un condensé de mythes. « L’#absurdité de la religion était si évidente pour moi que, lorsque j’entendais des gens en parler comme si c’était des faits vérifiés, je ne pouvais pas ne rien dire. C’est comme si quelqu’un vous disait que la Terre est plate. Vous devez le contredire. Après tout, un nombre alarmant de personnes aux Etats-Unis pensent que la Terre a seulement 3 000 ans. Bref, c’était ma phase d’athée en colère », se souvient ce quadragénaire, qui prêche aujourd’hui la pensée critique, dans l’espoir que d’autres arriveront par eux-mêmes à sa conclusion.

    Bo Bennett revendique donc ouvertement son #athéisme, même si cela a failli lui coûter sa relation avec son frère pasteur. L’apostasie est souvent mal perçue ou, du moins, mal comprise dans le premier pays chrétien au monde, avec 70 % des Américains, soit plus de 240 millions de personnes, qui se réclament du christianisme. M. Bennett a l’avantage d’habiter dans le New England, l’une des régions les moins religieuses des Etats-Unis. « Dans certaines villes, ne pas croire en Dieu, c’est comme ne pas croire aux licornes. Tout le monde s’en fout. Mais dans la Bible Belt, cela peut détruire votre vie », avoue-t-il.

    #paywall

  • [O-S] Walleed Waleed Al Husseini, un athée en « terre d’islam »

    Émission du vendredi 12 mai, nous recevons Waleed Al-Husseini. Née en Palestine, Waleed Al-Husseini a été emprisonné et torturé, à cause de son engagement pour l’athéisme. Après s’être réfugiée en France, il sera à l’orignie du CEMF (Conseil des ex-musulmans de France). Il est auteur de deux ouvrages. L’un est auto-biographique : « Blasphémateur ! Les Prisons d’Allah », sorti en 2015. L’autre est un panflet sur la situation en France : « Une trahison française », sorti en 2017.

    http://offensivesonore.blogspot.fr/2017/05/walleed-waleed-al-husseini-un-athee-en.html

    https://www.mixcloud.com/offensive_sonore/walleed-waleed-al-husseini-un-ath%C3%A9e-en-terre-dislam

    #Palestine #islam #athéisme #walleed_al-husseini #radio #audio #offensive_sonore #répression #religion #prison #torture

  • Sortie de route

    Moriel

    http://lavoiedujaguar.net/Sortie-de-route

    C’est en rentrant de l’école, française, laïque et républicaine, à huit ans, que j’ai découvert que j’étais musulman. L’institutrice nous avait parlé des guerres de religion, de la Saint-Barthélemy et du conflit opposant les protestants aux catholiques. Je demandais à mon père dans lequel des deux camps nous nous trouvions ; ni l’un ni l’autre, me dit-il. J’apprenais que l’islam était la seule et vraie religion, et que seuls les musulmans avaient accès au paradis. J’apprenais aussi à cette occasion qu’il y avait aussi des juifs et des païens qui eux croyaient en une multitude de dieux aux noms bizarres.

    Je suis retourné jouer aux petits soldats, et le lendemain, j’ai pu dire à mes copains de classe que je n’étais ni catholique ni protestant, mais je crois qu’ils s’en foutaient éperdument, et moi aussi à vrai dire. À cette époque-là, dans les années 1960, les musulmans en France étaient quasiment invisibles, les femmes ne portaient de foulards que lorsqu’il pleuvait, mais les non-musulmanes aussi, alors on ne faisait pas la différence. (...)

    #témoignage #immigration #religion #musulmans #athéisme

    • La religion est un instrument de pouvoir, et les circonstances historiques de la naissance de l’islam en sont un parfait exemple ; tout instrument de pouvoir est basé sur la coercition et la violence. Je sais par l’apprentissage, et non par croyance, que le destin de l’homme est celui qu’il se forge par lui-même, par ses désirs et ses luttes, en association avec ses semblables et ses égaux, contre toutes formes d’asservissement et d’endoctrinement ; qu’il n’y a pas d’autre monde que celui-ci et qu’il nous appartient de le rendre vivable afin que nul prophète, nul guide suprême ne vienne nous promettre ses chimères contre une foi aveugle et la démission de la pensée.

      Ici il est question de l’Islam, mais cela peut s’appliquer aux principales religions monothéistes. Méfions-nous de tous ceux qui promettent une « vie meilleure dans l’au-delà ».

  • إعلان الإلحاد على تويتر موضة أم حقيقة
    http://www.alarab.co.uk/article/ميديا+واونلاين/98535/إعلان-الإلحاد-على-تويتر-موضة-أم-حقيقة

    Une « mode », tout à fait singulière en Arabie saoudite, en particulier pour les jeunes femmes : déclarer son athéisme sur Twiotter (sous des noms empruntés bien entendu).

    وفي فبراير الماضي، أصدرت المحكمة الجزائية بمدينة جدة السعودية، حكما بالسجن 10 سنوات وألفي جلدة ودفع غرامة تقدر قيمتها بـ20 ألف ريال بحق شاب سعودي (28 عاما) بعد إدانته بنشر أكثر من 600 تغريدة إلحادية عبر حسابه بموقع التواصل الاجتماعي تويتر.

    « En février dernier, le Trbunal de Jeddah a prononcé une peine de 10 ans de prison et de 2000 coups de fouet en plus d’une amende de 20 000 rials à l’encontre d’un jeune Saoudien (28 ans) accusé d’avoir publié plus de 600 messages athés sur son compte Twitter. »

    #arabie_saoudite #athéisme

  • Essayer d’avoir des discussions honnêtes face aux croyances (2/4)
    Notes de lecture à partir du livre « Manual for creating atheist » de Peter Boghossian

    Évitez les faits . « les faits n’ont pas nécessairement le pouvoir de changer nos opinions. En fait, c’est plutôt l’inverse… quand des personnes mal informées, particulièrement politiquement partisanes, sont confrontées à des faits avérés dans les actualités, elles changent rarement d’avis. En fait, elles s’enferment même encore plus dans leurs croyances. Les faits n’améliorent pas l’information. Comme un antibiotique mal dosé, ils peuvent même renforcer la désinformation. » Joe Keohane, Comment les faits se retournent contre nous [2010].
    Pour les sceptiques, cela peut paraître contre-intuitif : la tendance est à rétablir les faits. Il faut effectivement les connaître et pouvoir les mettre à disposition. Mais au moment de la discussion ce n’est pas la meilleure méthode. Souvenez-vous : Le cœur du traitement n’est pas de changer les croyances, mais de changer la manière dont les croyances se forment. Ce que l’on veut améliorer, c’est l’épistémologie, la manière dont on reconnaît ce qui est vrai, et non pas les conclusions particulières. En face d’un fondamentaliste ou de personnes atteintes de pathologies de l’opinion [doxastic pathologies], aucune preuve, aucune mesure ne le désabusera de sa croyance (ce qui ne veut pas dire qu’il ne faille rien faire, précisément !).

    http://florianolivier.blogspot.com/2016/10/essayer-davoir-des-discussions-honnetes.html

    • J’aime bien la réponse des « croyants raisonnables » :

      http://www.reasonablefaith.org/a-manual-for-creating-atheists

      Dr. Boghossian: Faith is not a virtue. It is absolutely not a virtue. It is an unreliable epistemology and part of the problem is that people think that holding a belief tenaciously, being a person of faith, makes you a good person. Being a person of faith does not make you a good person. It just means that you have a process of thinking about the world that is less likely to lead you to the truth. Once we make that shift from faith as a morality to faith as an epistemology, I think the house of cards will crumble and everything that is built upon the house – religion, everything – will fall with it.

      Dr. Craig: This is so fundamental. This is a watershed. He says that faith is an unreliable epistemology. He wants to make faith an epistemological category instead of a moral virtue. It is right there that we need to dig in our heels and say this is a misunderstanding of faith. Faith is not an epistemological category. It is not a way of knowing something. Faith is a way of trusting something. Faith is trusting in that which you have reason to believe is true. So it is once you have come to believe that something is true using reliable epistemological means that you can then place your faith or trust in that thing. To do so is a virtue. It is a virtue to have faith in God. For example, to trust in him. So Boghossian is wrong right out of the blocks here and what will happen now is the trajectories will increasingly diverge as we go on. So you’ve got to stop it right out of the blocks, at the beginning, and say, “No, you are incorrect. You are construing faith as an epistemological category.” It is not that. Faith is one of the many different virtues.

      Ils sont presque mignons quand ils défendent le bien fondé de leur fois. Ils ne comprennent pas du tout qu’aucun athée ne les agressera jamais pour ce quil veulent croire parce que les athées n’ont simplement rien à faire de leurs croyances. C’est dur d’être constamment obligé de faire des efforts pour justifier des trucs qui sont fondés sur rien du tout. Ce qui est dur pour les athées par contre c’est de faire comprendre aux croyants pourquoi les athées sont prêts à se battre pour défendre leur liberté de croire n’importe quoi.

      #religion #athéisme #philosophie

    • Some helpful Bible verses to resist temptation of women - The Landover Baptist Church Forum
      http://www.landoverbaptist.net/showthread.php?t=95851

      Qu’est-ce que tu peux dire à des gens qui croient en des idées de ce type :

      It should be universally understood that if you’re a strong, healthy and prosperous man devoted to Christ’s path, women will automatically look at you as a potential target, no exceptions. The very fact that you don’t give in to their charms makes that feminine lust even more brazen and out of control. Women can’t resist the allure of plotting your destruction and distracting you from your earthly duties and responsibilities - to family, Jesus, poor and downtrodden.

      The question is how cam a Christian man resist a good-looking temptress preventing her from gaining the upper hand in a relationship. Fortunately, the Bible (KJV 1611) has all the answers to our need.The following verses have given me the immense confidence, building inner strength and courage to resist the sexual advances of a self-serving nymphomaniac.

      O.K. alors il n’y a pas de danger, je me convertis immédiatement ;-)

      #religion #wtf

  • Pour en finir avec le théonormatisme

    J’appelle théonormatisme le principe d’une vision du monde qui fait de la croyance en Dieu ou en une quelconque forme de transcendance une norme implicite qui marginalise et dénigre l’athéisme en le considérant comme une forme de religion.

    quebec.huffingtonpost.ca/francois-doyon/en-finir-avec-le-theonormatisme_b_11999806.html

    Le théonormatisme, dans sa logique même, évacue trop rapidement la possibilité même de l’athéisme : il présuppose qu’aucun homme n’existe vraiment sans quelque forme de religion, sans spiritualité. Je vis pourtant très bien sans spiritualité : je constate quotidiennement que l’univers est complètement indifférent à mon sort, et je juge que la vie humaine n’a pas de sens, ce qui ne m’empêche pas de bien vivre. La vie, écrit Camus, « sera d’autant mieux vécue qu’elle n’aura pas de sens ». La thèse selon laquelle l’être humain a besoin de « spiritualité » doit être démontrée. Or, bien des gens semblent la tenir pour acquise, ils se fondent sur ce préjugé théonormatif pour justifier la thèse selon laquelle les athées sont en fait des croyants qui s’ignorent. C’est un raisonnement qui tourne en rond.

  • Arabie Saoudite : Une athée belgo-saoudienne tue 32 personnes dans un attentat suicide Gabriel BOULNOIS ,14 septembre 2016, Nordpresse.be
    http://nordpresse.be/arabie-saoudite-athee-belgo-saoudienne-tue-32-personnes-attentat-suicide

    Quels sont les faits ?
    13h51 – Les caméras de surveillance montrent une forme vaguement humaine dissimulée sous un niqab, entrer dans le centre commercial du Granada Center à #Riyadh. A ce moment, rien ne laisse présager de la suite des évènements.

    13h52,5 – Elle lance sa première attaque et retire violemment son niqab. L’un des témoins, encore traumatisé, nous raconte « C’était horrible, elle portait un T-Shirt avec la photo de Lara Fabian et un pantalon patte d’eph. Vous vous rendez compte, un pantalon ! » Cette seule agression visuelle fera 18 victimes dont 17 hommes et 1 femme qui succomberont de crises cardiaques résultant d’un désire sexuel incontrôlé. Face à cette horreur, la plus part ferment les yeux. Des dizaines se mettent à prier tandis que des centaines tentent de se ruer vers les sorties de secours. Dans le chaos ceux qui prient sont piétinés par ceux qui courent les yeux fermés, 3 décèderont suite à leurs blessures.

    13h54 – Elle se dirige vers un groupe de quinze d’adolescents qui étaient restés figés face à cette scène, et lance sa deuxième attaque en criant « Allah n’existe pas ». Envahit par le doute, dix des adolescents commencent à s’interroger sur l’islam, sur le sens de la vie, sur les dogmes qui les empêchent de vivre. Trois d’entre eux décèderont d’une hyperactivité cérébrale tandis que les sept autres tomberont dans la mécréance.

    13h56 – Heureusement, les cinq pieux adolescents restants, grâce à la force que leur procure l’ignorance de leur religion d’amour se jettent sur la mécréante et la tabasse à mort avant qu’elle n’ait eu le temps de faire plus de victimes.

    14h05 – La BAAA (Brigade Anti Athées et Apostats) encerclent le bâtiment, fait évacuer le quartier et abat les sept adolescents contaminés par la mécréance avant qu’ils ne deviennent raisonnables.

    15h30 – La foi de toutes les personnes présentes a été contrôlée par la police religieuse et aucun autre terroriste mécréant n’a été détecté. Le bilan final fait état de 33 morts dont l’attaquante, de dizaines de blessés et de centaines personnes traumatisées.
     
    Que savons-nous de la terroriste ?
    Il s’agit d’une athée belgo-saoudienne de 23 ans. Née d’un père belge et d’une mère saoudienne.

    Les images de vidéosurveillance n’ont pour le moment pas permis de déterminer si la terroriste était déjà armée d’un esprit critique ou si elle se l’est procuré sur place. Toutefois, des livres non islamiques auraient été retrouvés chez la terroriste. Parmi ces livres, certains feraient l’apologie de la libre pensée ou encore de la laïcité selon des sources proches de la police religieuse.

    Les premiers éléments de l’enquête laissent à penser qu’elle se serait radicalisée au contact d’organisations athées francophones via les réseaux sociaux. Aucunes de ces organisations athéistes n’a encore revendiqué l’attentat ce qui pourrait laisser croire qu’elle aurait pensé par elle-même.

    Ses parents la décrivent comme une femme insolente et déséquilibrée, qui passait son temps à s’interroger et à remettre en question les affirmations les plus absurdes du Coran. Son propre père nous raconte qu’une fois elle a même osé demander « Pourquoi on ne doit pas boire d’alcool maintenant, si on y aura droit plus tard et pour l’éternité ? »

    Réactions à l’international :
    Le CCIB (Collectif Contre l’Islamophobie en Belgique) a fermement condamné cet « acte barbare qui démontre l’incapacité de tous les athées à tolérer l’obscurantisme ».

    Jan Jambon, ministre de l’intérieur belge a tenu à exprimer, dans une brève intervention de 56 minutes, son soutien à tous les musulmans dans leur lutte pieuse contre la réalité.

    Lara Fabian a de son côté déploré que son image soit associée à un évènement aussi terrible, et plus particulièrement à un pantalon patte d’eph.
    Dieu lui-même s’est désolidarisé de l’action de la jeune femme lors d’une déclaration laconique : « Sur ce coup là, j’y suis pour rien. »

    Et maintenant ?
    Cet attentat est le plus meurtrier jamais commis par des athéistes. Certains savants de l’islam affirment que le coran a prédit que cela n’était que le début, d’autres affirment que le coran avait prédit cet acte isolé. Tous s’accordent sur le fait qu’il faut faire des amalgames et durcir la loi islamique qui est trop laxiste envers les athées. Ainsi, l’athéisme étant seulement puni par la peine de mort en Arabie Saoudite, les grand sages du wahhabisme ont décrété qu’à partir de maintenant les athées seraient tués puis maudits.

    Du côté des victimes, des imams sont déjà sur place afin de renforcer leur foi et leur haine des athées. Le grand conseil des imams wahhabites a déjà promis que les cinq héros bénéficieront d’une bourse d’étude afin de devenir imams et a lancé la construction de cinq nouvelles mosquées en Belgique afin de les accueillir.

    #athéisme #Arabie_Saoudite #attentat #Belgique #humour
    NDR : Je me demande si le site de Nord Presse n’est pas un cousin du #Gorafi

    Il y a aussi cet article :
    Le Vatican autorise la naissance d’homosexuels.
    http://nordpresse.be/vatican-autorise-naissance-dhomosexuels

    La décision vient de tomber, les bébés homosexuels ne seront plus interdits par l’église catholique.
     
    Le pape François a transmis l’information lors des Journées Mondiales de la Jeunesse. En effet, lors de ces événements, une grande majorité des jeunes présents font partie de la communauté gay et il était important pour le pape d’éclaircir certains points.

  • #Yémen. Forte émotion après l’#assassinat d’un #blogueur pour #athéisme

    Omar Batawil, un jeune homme de 18 ans qui critiquait le fondamentalisme religieux sur Facebook, a été assassiné à Aden. Sa mort rencontre un écho inattendu à travers le monde arabe.


    http://www.courrierinternational.com/article/yemen-forte-emotion-apres-lassassinat-dun-blogueur-pour-athei
    #it_has_begun