• Lille : ils manifestent en peignoir contre la fermeture des derniers bains-douches de la région M.D. avec Maxime Lictevout et Bruno Espalieu - 10 Novembre 2018 - France 3 Régions
    https://france3-regions.francetvinfo.fr/hauts-de-france/nord-0/lille/video-lille-ils-manifestent-peignoir-contre-fermeture-d

    La mairie de Lille veut fermer les derniers #bains-douches toujours ouverts au nord de Paris. L’an dernier encore, ils ont enregistré 12 000 entrées.

    Un député et des militants en peignoir... Une action symbolique mais surtout insolite menée par une vingtaine de personnes : des politiques et des associatifs, devant les bains-douches de Lille. L’objectif : s’opposer à la fermeture du dernier établissement de la région. 

    https://www.youtube.com/watch?v=r6wNsrXZeBU

    « Il permet à certaines personnes qui sont dans la misère, la précarité ou qui n’ont pas les moyens de prendre une douche chez eux, de venir se laver ici, assure Ugo Bernalicis, député LFI du Nord. Et je sais que la mairie propose que ça se fasse dans quelques salles de sport ou piscines mais c’est quand même pas la même chose, notamment en termes de dignité, de le faire dans un lieu dédié à cela. »

    Ces bains-douches sont les derniers à exister au nord de Paris. Tout le monde peut s’y laver, du mercredi au dimanche. Pour les plus précaires, l’entrée est gratuite et pour les autres, elle n’excède pas 2,50 euros.

    Arrivé d’Algérie en 2004, Saïd les a utilisé pendant trois ans pour sa seule douche de la semaine. « Il faudrait arrêter de détruire les biens sociaux des pauvres gens parce que c’est ce que nous sommes. Il faut défendre ce bâtiment pour que les gens puissent se laver quelque part », assure-t-il.

    Pour la mairie de Lille, pas le choix : le bâtiment, vieux de 65 ans, est vétuste. Il doit fermer, mais la ville promet des alternatives aux usagers.

    On va trouver des solutions pour chacun qui reposeront sur le fait de se rendre dans des associations qu’on accompagne. On va aussi ouvrir des bâtiments où les gens en lien avec des associations pourront se rendre pour bénéficier de bains", propose Jacques Richir, adjoint au cadre de vie à la mairie de Lille.

    L’établissement fermera en 2019 assure la mairie, sans plus de précision sur la date. L’année dernière, les bains ont enregistré 12 000 entrées.

    #Lille #aubry #ps #en_marche #précarité #hygiène #guerre_aux_pauvres #france


  • [RussEurope-en-Exil] Guignol ou la décomposition de la « macronie », par Jacques Sapir
    https://www.crashdebug.fr/actualites-france/15160-russeurope-en-exil-guignol-ou-la-decomposition-de-la-macronie-par-j

    Les pitreries qui ont entouré la démission de Gérard Collomb, pitreries somme toutes normales car nous avions oublié l’origine lyonnaise de Guignol, sont cependant politiquement significatives. La déclaration faites sur le parvis du ministère par le démissionnaire refusé puis accepté aussi.

    Cette démission s’inscrit dans une séquence désastreuse mais logique pour Emmanuel Macron dont le pouvoir est aujourd’hui à nu et dont la méthode, mélange d’autoritarisme et de népotisme (ou de clientélisme), ne fonctionne plus. Ils se sont bien envolés les espoirs que certains plaçaient dans son élection. Emmanuel Macron ne doit sa survie politique qu’aux division et aux faiblesses de l’opposition.

    Des démissions significatives

    La démission de Gérard Collomb, survenant après celle de Nicolas Hulot signe une crise (...)

    • Le mépris de classe n’est pas une exclusivité du président de la république ! Exemple, Madame aubry à Lille

      Opération : « Je quitte Lille, Capitale Verte » ce vendredi 5 octobre 2018 à 16h30 Démosphére
      https://lille.demosphere.eu/rv/6283

      Ce vendredi à 17h aura lieu le conseil municipal de la Ville de Lille. Au programme, une délibération sur « Lille capitale verte » !
      
Martine Aubry ayant, lundi 24 septembre, invité les Lillois.e.s mécontent.e.s de sa politique d’urbanisme à aller habiter ailleurs, c’est le moment de montrer avec force que nous serons nombreu.se.s à déménager si la ville continue de devenir une « capitale irrespirable ».

      Rendez-vous à 16h30 ce vendredi devant la mairie AVEC VOS VALISES. Apportez aussi vos masques, si vous en avez, type masque de chantier/travaux, pour montrer à nos élus que OUI NOUS SOMMES PRETS A PARTIR. A moins qu’il s’agisse de leur montrer, que nous pouvons aussi les aider à faire leur valise, si vraiment ils ne comprennent pas les aspirations des habitants !

      RDV devant l’hôtel de ville
      Place Roger Salengro
      Lille
      Métro Lille Grand Palais ou Mairie de Lille

       #lille #ps #martine_aubry #aubry #mépris_de_classe #mépris #nettoyage_social #urbanisme


  • Page de pub pour les anti-pubs _ La Brique - 13 mars 2017 -

    "Depuis cet été, une bâche d’une centaine de mètres carrés fait tache sur le fronton du musée des Beaux-Arts : réclame pour une entreprise de précarisation de livraison de repas à vélo, promotion d’un 4 x 4 bien polluant durant l’installation du nouveau plan de circulation, matraquage pour un nouveau smartphone aux gadgets inutiles. De la publicité tout le temps, n’importe où, pour n’importe quoi pour nous pousser à l’achat compulsif. Mais l’association Résistance à l’agression publicitaire (RAP) mène la fronde.


    Si RAP existe nationalement depuis 25 ans, sa section lilloise est encore toute jeune mais déborde d’initiatives : recouvrements de publicités, phrases-choc collées sur les panneaux aux abords des écoles, extinctions d’enseignes lumineuses la nuit. RAP, dans une approche légaliste de la lutte anti-pub, se veut complémentaire de celle menée par les Déboulonneurs1 adepte de la désobéissance. Entre autres, RAP a mis en lumière l’installation illégale de panneaux publicitaires temporaires de JC Decaux sur la Grand’Place lors du forum mondial de l’économie responsable. Chaque année, l’annonceur profite de sa position de « partenaire » pour contourner l’interdiction d’occupation de l’espace public, et ainsi montrer à ses futurs clients qui est le patron. Récemment, RAP a lancé une pétition contre l’installation de ces publicités gigantesques sur le musée des Beaux-Arts de Lille. Fabien, un des membres, raconte leur action lors des journées du patrimoine : « Nous avons voulu retourner le message véhiculé par cette publicité sur le musée. Nous avons recouvert une vingtaine de panneaux publicitaires dans toute la ville en y affichant en lieu et place une œuvre d’art issue de la collection ». Retour ironique à l’annonceur !

    Une rentrée financière de façade
    Une lettre ouverte à Martine Aubry, ainsi qu’à la ministre de la culture Audrey Azoulay, n’a rien changé. La bâche est là, imposante, une horreur visuelle impossible à éviter. . . . . . . .❞

    La suite : http://labrique.net/index.php/thematiques/droit-a-la-ville/863-page-de-pub-pour-les-anti-pubs

    #Droit_à_la_ville #Déboulonneurs #jacques_richir #Résistance_agression_publicitaire #publicité #decaux #clear_channel
    #RAP #aubry #PS


  • Taxe d’habitation à Marseille
    Ignoble avec les faibles...
    par Iffik Le Guen
    paru dans CQFD n°152 (mars 2017)
    http://cqfd-journal.org/Ignoble-avec-les-faibles

    Autre particularisme marseillais, le grand écart existant entre les niveaux de taxation des habitations en fonction des quartiers. Louer 100 m² à Saint-Mauront, souvent décrit comme le quartier le plus pauvre de France, ou à Noailles, dans le centre-ville dégradé, c’est 1 200 euros à verser annuellement au percepteur. La même surface à Bompard, immeubles de caractère et vue imprenable sur la Méditerranée juste au-dessous de Notre-dame-de-la-Garde, c’est 750 euros. « La valeur locative du bien immobilier qui sert de base au calcul de la taxe d’habitation n’a pas été révisée depuis 1970, ce qui crée une très forte injustice sociale », conclut Maxime. Et un instrument de poids dans la gestion clientéliste de la ville. Le maintien du statu quo profite ainsi aux zones les plus aisées, considérées comme périphériques sur le cadastre actuel.

    #Marseille #CQFD #Taxe_Habitation


  • facebook joue-t-il un rôle dans la radicalisation de la pensée ? Récit d’une expérience troublante RTBF - 12 Mars 2017 - R.C., C.H, RTBF

    facebook nous pousse-t-il à lire des points de vue de plus en plus extrême ? C’est l’hypothèse d’un journaliste américain qui a réalisé une expérience assez interpellante. Sur facebook, il faut le savoir, ce que vous voyez ou pas est déterminé par un algorithme. C’est une formule qui fait un tri pour vous en fonction de toute une série de paramètre : les pages que vous aimez, l’endroit où vous vivez, les articles sur lesquels vous avez cliqué, les amis que vous suivez, etc.
    De la convention républicaine à des contenus néo-nazis

    En tenant compte d’un grand nombre d’élément, facebook va vous proposer des contenus qu’il imagine intéressant pour vous. Un journaliste américain a fait une expérience éclairante en s’abonnant à la page facebook de la convention républicaine, il a été confronté après seulement quelques jours à des contenus néo-nazis.

    Comment s’y est-il pris ? L’expérience de Ryan Broderick est simple : il a créé un nouveau profil facebook et a « aime » uniquement la page de la convention républicaine nationale. « A ce moment là, une liste de page m’a été suggéré. La première était celle du chef de cabinet de la Maison Blanche. J’ai cliqué sur like et facebook m’a proposé plein d’autres pages que j’ai également liké », explique le journaliste.
    Les contenus radicaux s’invitent parfois plus vite qu’on ne le pense

    Au fil des jours, il continue à s’abonner à ce que facebook lui propose et partage ses contenus. Il va de surprise en surprise. « J’ai commencé à avoir des contenus légèrement pornos avec des textes anti-immigrés écrits dessus. J’ai vu des articles que je n’aurais jamais eu dans mon fil d’actualité à fil comme des articles sur le white power ».

    Et de fil en aiguille, c’est le contenu du site Daily Stormer qui lui est proposé. « C’est un site géré par des néo-nazis et c’est intéressant de voir que cela n’a pris que quatre jours pour que mon fil d’actualité soit radicalisé au point que je reçoive des contenus écrits par des néo-nazis ».

    Cette expérience démontre que les contenus radicaux s’invitent parfois plus vite qu’on ne le pense, qu’ils soient politiques ou religieux comme c’est le cas avec la propagande djihadiste.

    facebook a pour sa part contesté l’expérience en disant que personne n’utilise le réseau social de cette manière - sans aucun ami - et en aimant tout ce qu’on se voit proposer.

    Source : http://www.rtbf.be/info/medias/detail_les-reseaux-sociaux-participent-ils-a-la-radicalisation-de-la-pensee-rec

    #facebook #manipulation #mauvaise_foi #algorithme #like

    • Encore une bêtise du site Buzzfeed qui ne fait que dans le sensationnalisme et le buzz voici la lettre ouverte d’un citoyen américain accusé faussement par cet auteur d’être un raciste avec son nom trainé dans la boue par ce « journaliste » dans le pur style du lynchage publique : http://www.opnlttr.com/letter/open-letter-buzzfeeds-ryan-broderick
      Ce site qui se prétends expert en « débunkage de hoax » est aussi peu éthique dans ces façons de faire et relaie des informations salaces, sexistes, du genre Détective et on ne sera pas étonné des résultats de prétendues enquêtes ne donnant sur rien d’autre que la censure.

    • @Elihanah , il faut bien que les Journulistes disent de temps en temps une vérité, afin de se faire un peu de crédibilité, c’est ça le decodex.

      Exemple sur #youtube.
      Tu regardes quelques vidéos, par exemple celles d’Usul2000 .
      Au bout de 1/2 vidéos, souvent moins, que te propose youtube ?
      #Martine() #LePen , on est pas couché, trash, jesus rèvele la vérité, le rappeur dissident #zémour . . . . . .

      Pourtant, je ne me souviens pas d’avoir jamais regardé ce genre de vidéos.

      Curieux n’est il pas ?
      Même constat à propos de ces algorithmes mystérieux, qui, sur les portails de #Free, ou d’#Orange nous bombardent depuis des mois les photos de MLP et de macron.
      Ah oui, ils sont programmés pour nous faire découvrir des choses qui pourraient nous intéresser, qu’on nous dit.

      _ () J’habites prés de Lille, dans ma région on écrit #Martine() #LePen , #Marinne #Aubry. Probablement un effet du patois régional. _


  • Pierre de Saintignon : si vous aviez raté un métro

    http://labrique.net/index.php/thematiques/politicaille/732-pierre-de-saintignon-si-vous-aviez-rate-un-metro

    Le #PS a propulsé Pierre de Saintignon à la tête de sa liste kamikaze aux élections régionales. Porte-flingue de l’ombre de Martine #Aubry, PDS est moqué par tout le monde pour sa faible notoriété. Sauf que quand on y regarde de près, c’est plutôt l’inverse qui ressort : le type est fort bien connu... des patrons du coin. Le domaine des transports en témoigne.


    Le 10 octobre dernier, une page Wikipédia sur Pierre de Saintigon est créée, puis supprimée deux heures plus tard. Motif : Fier de Satignasse est encore peu identifié par la populace. Les malheurs du candidat font alors le buzz dans les médias nationaux. Pourtant, voilà vingt ans que le soldat PDS traîne ses guêtres dans les couloirs du pouvoir. Il est habitué à jouer dans la cour des grands en région, et sait s’attirer les bonnes sympathies. Même Jean-René #Lecerf, le nouveau président de droite du département du Nord, y va de son compliment : « Il est intelligent, démocrate, et humaniste ». Youpi.

    Un #bénévole à plus de 7000 boules par mois

    Il faut dire que Pierre de Saintignon est un patron engagé. Trente huit ans que le chevalier PDS fait dans le social et le bénévolat. De 1977 à 1992, il est directeur général de la Sauvegarde Du #Nord, une association à but non-lucratif qui « accompagne des enfants, des adolescents, des jeunes en difficultés [...], des adultes éloignés de l’emploi, des familles et des personnes en grande précarité ». En 1987, PDS regroupe quatre filiales de la Sauvegarde en une seule association d’insertion nommée Vitamine T.

    Quand on lui reproche de placer ses jetons dans cette boîte qui turbine aujourd’hui à 50 millions d’euros de chiffre d’affaire annuel, le bonhomme tient sa réplique : il n’en tire aucun bénéfice personnel. Et jamais personne pour lui répondre que pour un type qui cumule déjà trois salaires, c’est encore un minimum. Rappelons que PDS a beau être « peu connu » des grands médias, il est à la fois 1er adjoint à la ville de #Lille (3725€), président de la commission développement économique à la MEL (2620€), et 1er vice-président au Conseil régional (1350€)1. Le bénévolat à 7000 balles : La Brique en redemande.

    Un patron engagé... par les patrons ?

    N’empêche : Pierre de Saintignon est dans le #social. La preuve par la composition du conseil d’administration de Vitamine T. À l’intérieur, on y trouve toute la fine fleur du patronat du Nord : Bruno #Bonduelle du groupe agro-alimentaire éponyme, Jean-François Dutilleul du Groupe #Rabot-Dutilleul, Maxime #Holder, PDG des Boulangeries Paul, Phillipe #Vasseur, brocardé un numéro sur deux dans nos colonnes, ou encore Vianney #Mulliez du groupe #Auchan. Un prêté pour un rendu ? Toujours est-il que Franck et Margot de #Saintignon, deux des rejetons de Pierre, occupent des postes à responsabilité à #Kiabi... propriété du groupe Mulliez. Voilà donc un patron à particule, issu d’une famille noble de Lorraine, qui fricote avec le paternalisme des grands patrons du Nord : elle est pas belle la mixité sociale ?

    Sur-vitaminé aux subventions

    Le groupe Vitamine T compte aujourd’hui 14 filiales, 2 500 salariés et génère 50 petits millions d’euros de chiffre d’affaires dopés à l’argent public. La spécialité maison, c’est de répondre aux appels d’offres publics et de faire subventionner la main d’œuvre. Mais le groupe tient, là encore, sa réplique : « L’argent public perçu par le groupe Vitamine T (13% du chiffre d’affaires) correspond à la juste rémunération de sa mission sociale ». Les 13% d’argent public sont fructifiés dans les diverses filiales du groupe : la plus-value provient du maraîchage biologique, de la rénovation d’électroménager, de brocante solidaire, de nettoyage écologique de bagnoles, de reconditionnement de palettes en bois ou de valorisation de déchets électroniques, pour ne citer que quelques activités. Restent donc 87% du chiffre d’affaire qui sortent de la cuisse de Jupiter – ou plus simplement du travail des gens.

    Parmi les filiales du groupe, on trouve #Médiapole : les « préventions métro » en blouson orange ; les personnes qui déambulent dans les transports en commun de la métropole lilloise. Officiellement, la boîte se dispute un marché de 16 millions d’euros de subventions de la MEL avec une autre boîte : Citéo. Sauf que la présidente de cette société concurrente, Caroline Le Dantec, n’est autre que la femme... de Pierre de Saintignon. Deux sociétés, deux président.es pour un marché... fusionnel.

    Un mélange des genres qui, bizarrement, n’est pas légalement répréhensible. Reste quand même cette longue et troublante litanie de casquettes qui se confondent, et donc ce rôle de conseiller communautaire qui fait distribuer des millions d’euros de subventions à sa propre personne et à sa femme. Sous des discours socialisants, Saintignon place aujourd’hui sa vie professionnelle au service de sa vie politique.

    Harry Cover
    1. Chiffres pour 2013, tirés de capital.fr.


  • Les sondages ne font pas l’unanimité - observatoire des sondages
    http://www.observatoire-des-sondages.org/Les-sondages-ne-font-pas-l.html

    Les sondages ne font pas l’unanimité
    dimanche 17 novembre 2013
    L’AFP, toujours prompte à répandre les métastases sondagières, diffuse un sondage BVA-Le Parisien (16 novembre 2013) assurant que « Martine Aubry ne fait pas l’unanimité » [1]. Comprendre pour devenir premier ministre puisque les jeux de rumeur médiatique sont focalisés aujourd’hui sur cette éventualité. Demain sur quelle autre ? Non seulement, les sondeurs nous égrènent les records d’impopularité pour les gouvernants depuis quelques années, à un rythme en constante accélération depuis un an, mais ils soumettent au même jeu ceux ou celles qui pourraient éventuellement accéder au pouvoir. Qui pourra demain bénéficier de l’unanimité ? Rêve anarchiste ? A moins que nous n’ayons justement trouvé un Dieu et un maître.

    Notes
    [1] Le titre de la dépêche de l’AFP a été remplacé dans l’après-midi par une petite majorité des Français ont une mauvaise opinion de Martine Aubry.

    #Sondage
    #Aubry
    #sondage_BVA Le Parisien


  • PS : la soirée électrique au QG de Ségolène Royal
    http://www.dailymotion.com/video/x7hgm3_ps-la-soiree-electrique-au-qg-de-se_news

    Cinq heures de tensions, de drames, de retournements, de militants tour à tour désemparés, anxieux, enthousiastes. Aubry/Royal, ce duel là était aussi à distance. Ambiance grise mine et petits matins au QG de Ségolène Royal. <br /><br />Plus sur www.mediapart.fr

    #segolene.royal #ps #aubry #socialiste