#beaupréau_en_mauges

  • Rectificatif et mise au point

    Madame la maire, Monsieur le maire,
    Mesdames et Messieurs les élus,

    Monsieur Chevalier, maire de Beaupréau en Mauges nous demande de publier une mise au point à propos des quelques lignes qui concernaient sa commune nouvelle dans notre dernier mail. Nous le faisons volontiers ci dessous.

    Monsieur le maire nous fait remarquer que c’est lui qui a tenu les propos rapportés par Ouest France et non la maire déléguée de Beaupréau. Dont acte.
    Il nous reproche de ne pas avoir vérifié la justesse de l’article de presse cité. Comment aurions-nous pu le faire ? D’autant que les propos qu’il nous tient confirment que l’urbanisation va être plus complexe (« de plus en plus compliquée » disait l’article), mais cela serait, selon le maire de Beaupréau en Mauges, la faute des textes en vigueur et non celle du passage à la commune nouvelle. Mais qu’est-ce qui rend l’urbanisation plus complexe, puisque les textes n’ont pas changé au cours de ces deux derniers mois, si ce n’est le passage à la commune nouvelle ?
    Que disait l’article de Ouest France ?.
    (édition de Cholet du 22 février) (les passages en caractères gras dans Ouest France correspondent aux propos prêtés au maire de Beaupréau en Mauges) : « C’est très surveillé par la Direction départementale territoriale (DDT) (L’urbanisation NDLR). Cela risque de pénaliser les autres communes... Le problème est qu’on doit avoir un regard global sur les dix communes qui composent Beaupréau en Mauges. » Et l’article poursuit : « il sera de plus en plus difficile de développer des projets urbains dans les communes déléguées » insiste Gérard Chevalier. Les élus de la commune nouvelle risquent donc de devoir défendre âprement ces projets devant la DDT." (Fin de citation)
    Dans ces conditions nous ne doutons pas que Monsieur le maire de Beaupréau en Mauges demandera et obtiendra un rectificatif dans Ouest France !
    Cependant Monsieur le maire de Beaupréau en Mauges a raison sur un point, et nous avions tort : toutes les communes déléguées vont souffrir, y compris la commune centre !

    Plus sérieusement, nous persévérons donc à inviter les élus à se regrouper sur l’appel ci-joint, en nous faisant parvenir leurs signatures, et à organiser des réunions publiques dans les communes nouvelles, dans les cantons pour défendre les communes.

    Le comité de liaison des élus pour la défense des communes

    Cliquer sur le lien pour accéder à la page Facebook defensedescommunes49 : https://www.facebook.com/defensedescommunes49/?success=1
    Pour publier des informations sur cette page, les faire parvenir à : comitededefensedescommunes@gmail.com

    Copie du mail du Maire de Beaupéau en Mauges reçu ce vendredi 26 février 2016
    Mme, Mrs
    Je suis très surpris de constater que sur une de vos communications, vous citiez Beaupréau en Mauges avec une reprise d’un article de Ouest-France. Ce petit encart reprenait mes propos ( et non ceux de C. Rabin ,Maire déléguée) en en transformant le sens. J’expliquais que l’ouverture à l’urbanisation serait plus complexe sur l’ensemble des communes déléguées ( dont Beaupréau)dans le contexte des lois d’urbanisme qui demandent une consommation économe des terrains.
    Il serait judicieux de vérifier la justesse des articles de presse avant de les interpréter à votre gré.
    Notre Commune nouvelle se met en place dans de bonnes conditions avec une réelle plus-value pour notre territoire.
    Je vous invite et serai très heureux de vous accueillir à Beaupréau en Mauges avec mes collègues Maires (délégués) pour partager avec vous notre nouvelle organisation.
    Je vous demande de diffuser ce rectificatif.
    Bien cordialement,
    Gérard Chevalier
    Maire de Beaupréau en Mauges
    #communes_nouvelles#urbanisation#beaupréau_en_mauges#défense_des_communes