• Fragile | Élucubrations d’une jeune idiote
    http://unejeuneidiote.com/2013/11/05/fragile

    Monsieur Chéri a un travail. Il n’est plus là, la journée, sa présence me manque, alors on a pris un chat. Pas exactement comme ça ni pour ça mais disons que ça coïncide. Deux semaines sur quatre, Monsieur Chéri va vivre sa vie à Paris et je me retrouve comme une célibataire, une dose massive de SMS pleins d’amour en plus, mais un peu toute seule quand même. Le chat n’est pas aussi doux que Monsieur Chéri. Et moi, toute seule dans 22 m², je ronge mon frein, j’ai froid même quand il fait chaud, et j’ai un peu l’impression de tourner en rond. Je m’invente des projets, des plans de carrière, mais en fait je ne sais pas ce que je veux. Thérapeute, coach, assistance maternelle, écrivain ? Rien du tout ? Je ne sais plus. Je ne sais pas. Et j’ai froid.

    J’ai essayé de dessiner une ligne éditoriale pour mon nouveau blog et puis je me rends compte que c’est assez restrictif comme idée. Un thème, qui m’empêche de parler de sujets d’actualité ? Pourquoi j’ai décidé ça ? Mais bon, comme c’est mon blog je fais ce que je veux. Du coup je ne sais plus quoi faire.

    C’est l’hiver. Déjà. Je suis partagée entre l’amour inconditionnel que je porte aux bourrasques de vent et aux clémentines, et la déprime saisonnière qui me rattrape déjà à grands pas. Je fixe mal la vitamine D, m’voyez. Quelle idée de planter sa tente dans le nord. Alors je me gave d’agrumes et j’essaye de positiver. J’ai une irrépressible envie de dire à tous les gens que j’aime combien je les aime et pour toujours, comme s’il n’y avait pas de lendemain.

    #blogger_blues