• j’ai regardé les 2 films @mad_meg, merci, où il est évident que pour pouvoir filmer les riches il faut être gentil avec le portrait qu’on en fait.

      On comprend très bien que la révolution française n’a rien fait bouger. Que l’impunité la plus totale règne sur l’ensemble de ces crevards. Le passage du chatelain qui est maire depuis 3 générations avec la mairie dans l’enceinte du chateau, le tout rénové aux frais de l’Etat, c’est un bon résumé de l’imbroglio.

      Il serait intéressant de s’intéresser aux dissidents, non pas les décadents qui ne savent pas quoi inventer de pervers mais ceux qui tentent de saboter le système de l’intérieur ou même seulement de s’en extirper.

    • La cas de ce village dont la mairie est le château est hallucinant. Le docu interroge un peu les habitants et dans la seconde partie du film. En présence des personnes qui étaient pour une mairie républicaine le chatelain reconnaît par étapes ce qui s’est passé, d’abord il dit que ca concernait peu de personnes (en faisant valoir que tout le village était venu à un mariage la veille dans sa mairie-chateau, il en a déduit que tout le monde était content), ensuite il avoue qu’il ne s’est pas occupé (la demande n’est pas passé en conseil municipale), et enfin il dit qu’il l’avais pris contre lui et en avais été vexé (on peu imaginé qu’il a pris des mesures de rétorsion vu le pouvoir du mec dans son fief). Au début du doc on apprend qu’il y a des habitants du village qui ne viennent jamais à la mairie-chateau. C’est déjà une forme de résistance mais c’est un peu maigre. Par rapport à ce village j’aurais voulu savoir si il y a des candidat·e·s autres que le chatelain aux élections municipales.

      En tout cas comme à toi @touti j’ai pensé à cette continuation de l’ancien régime très bien illustré par le cas de cette mairie féodale.

    • Dans le genre mairie féodale et manipulation des principes républicains, il y a beaucoup de fiefs de ce type.

      A la louche, je dirais que cela concerne en priorité les communes de moins de 300 habitants où le résident du chateau se retrouve maire par magie. je me fais l’interdiction de parler de propriétaire quand le résident s’est accaparé des biens publics et que ceux-ci sont entretenus par les impots. Il faudrait trouver les chiffres des maires de france et des chateaux pour comparer et confirmer mon sentiment. J’ai vu à plusieurs reprises ce continuum du pouvoir féodal, en Normandie, en Corbières …

      Il y a aussi des #je_me_torche_avec_la_république comme Paul Ancelin, qui a été maire de Ploermel durant plus de 20 ans et avait fait érigé une statue de JPII de 10 metres de haut (offert par un proche de poutine) au frais de la commune, avec seulement 2 ou 3 resistants (comment les nommer autrement) pris pour cible par la mairie, obligés de se cacher pour organiser la maigre opposition tandis que les habitants tels des #larbins se plient en souriant au bon maitre.

  • M. Pinçon-Charlot : « Fillon et les bourgeois sont sur une autre planète » - @SI, le 3 février 2017
    (Actualité de l’exploration spatiale )

    https://www.youtube.com/watch?v=je0kkZydof8

    A voir et écouter, le ramassis de #mauvaise_foi de la classe politique
    #grand_bourgeois #oligarchie # députés #sénateurs #Pinçon-Charlot

    Invitée d’Arrêt sur images pour donner son regard de sociologue sur le #FillonGate, la spécialiste des riches et directrice de recherche au CNRS à la retraite Monique Pinçon-Charlot a mobilisé une lecture de classe pour donner des clés de compréhension du scandale.

    Elle explique que la bourgeoisie, classe sociale qui a conscience d’elle-même et qui se mobilise pour la défense de ses intérêts, ne peut pas comprendre l’émoi provoqué par son népotisme et son accaparement des richesses. Occupant tous les postes de pouvoir, cette oligarchie serre les rangs et estime que ces comportements moralement réprouvés par la majorité des citoyens et peut-être même bientôt punis par la justice sont normaux, puisqu’ils sont habituels et permettent sa reproduction sociale.

    Rappelons que dans les Côtes-d’Armor, le fidèle lieutenant de François Fillon , convaincu de de l’honnêteté de son « ami », s’appelle Alain Cadec. Cet ancien assistant parlementaire cumule la présidence du département et un siège au Parlement européen, où il préside la commission de la pêche.