• How to Keep Calm in a Bear Market
    https://hackernoon.com/how-to-keep-calm-in-a-bear-market-a6ef64740a06?source=rss----3a8144eabfe

    The crypto market has taken a big hit from #bitcoin’s record high valuation of nearly $20,000 in December of 2017, and while panic might seem to be the only reasonable choice given how low the market has gone, staying calm is vital in a bear market.It’s easy to find ourselves concerned about our money disappearing, especially with the fear mongering loudmouths who like to tell you, “I told you so.” Keep in mind, however, that bear markets are inevitable. The stock market didn’t become the distinguished entity it is today by avoiding ups and downs along the way. Market cycles are normal, and they’re positive for the maturity of the market.Put your emotions aside, and let others panic while you tackle the bear market with prowess, proving to others that bears are nothing to be scared  (...)

    #bear-market #bear-market-calm #btc #blockchain


  • Quadriga’s Conundrum : An Analysis
    https://hackernoon.com/quadrigas-conundrum-an-analysis-ce6ec59ee46b?source=rss----3a8144eabfe3-

    By: Jesse AbramowitzBlockchain DeveloperIn what seems stranger than fiction, earlier this week, Quadriga, admitted that they are unable to recover access to $145 million of #btc and other digital assets. This was announced after 30 year old founder Gerald Cotten was reported dead following complications arising from Crohn’s Disease.As it turns out, Cotten was the only one with access to Quadriga’s funds in cold storage and the password was lost along with his life.It is a a very sad end to the story, both for the friends and family of Cotton, but also users of Quadriga.In the wake of this story, it seems crazy for anyone to keep a significant amount of funds on exchanges, yet this isn’t the first time and this won’t be the last time. For example, Mount Gox. At the very least hopefully, I can (...)

    #blockchain #quadrigacx-exchange #bitcoin #blockchain-technology


  • 16 Lessons From John Mcafee Quotes
    https://hackernoon.com/16-lessons-from-john-mcafee-quotes-6e3a7f7ada84?source=rss----3a8144eabf

    “When I do interviews, I seldom, I don’t go to studios, of CNN or Fox or Turner and everybody. They send some people here with a camera and they do the interview from my house. Why? ’Cause I’m too old to be traveling around. And if you want to talk to me, come to me”.“I’ve been called paranoid, schizophrenic, the wild child of Silicon Valley. But I’m an entrepreneur. I always have been. I am curious and I enjoy solving problems”.“Marketing is making sure that innovation actually sees the light of day. So much innovation does not because there’s no marketing. Or the marketing is imperfect. You know if I market something, it sees the light of day”.“Most of my bosses also used drugs of some kind. I was in the tech field, after all, we were the leading edge in technology and the leading age in personal (...)

    #bitcoin #john-mcafee-quotes #john-mcafee #john-mcafee-lessons #btc


  • #CDG_Express et #RER_B : Pécresse restera « inflexible » sur sa position
    https://www.latribune.fr/regions/ile-de-france/cdg-express-et-rer-b-pecresse-restera-inflexible-sur-sa-position-804789.ht


    Crédits : DR

    Dans ses vœux prononcés dans la soirée du 21 janvier, la présidente de l’autorité organisatrice de transports Île-de-France Mobilités (IDFM, ex-STIF) réaffirme son attachement à cet axe de 32 kilomètres : « Oui, nous avons besoin de cette liaison directe ! Elle est complémentaire du RER B et nous permettra de le désaturer car une personne avec des valises prend la place de trois. » Valérie Pécresse ajoute : « En termes d’attractivité, c’est capital ! 50 millions de touristes chaque année, cela nécessité qu’on les accueille dignement. »

    Puis, conformément à ses déclarations de la mi-décembre, la présidente du conseil régional francilien appelle l’État à ne pas oublier les 900.000 voyageurs quotidiens du RER B.
    « Nous voulons que les travaux soient réalisés sans dégrader la qualité du service. J’attends les conclusions du préfet Cadot pour avril [mais] je resterai inflexible sur cette position », a conclu Valérie Pécresse.
    […]

    La prise de parole de la patronne de la région a été suivie ce mardi 22 janvier d’un courrier adressé au préfet de Paris, préfet d’Île-de-France. Selon l’agence de presse Reuters, des députés, des sénateurs, plusieurs dizaines d’élus municipaux, dont les maires d’Aubervilliers et de Saint-Denis, ainsi que des syndicalistes et des représentants d’associations d’usagers ont en effet demandé au représentant de l’État « d’abandonner au plus vite le CDG Express. »

    « Les impacts sur les RER sont en tout point contraires à la politique annoncée par l’exécutif de donner la priorité aux transports du quotidien », écrivent-ils.

    Selon les estimations officielles, le projet doit coûter 2,1 milliards d’euros, dont 400 millions provenant des actionnaires du gestionnaire d’infrastructure (Groupe ADP, SNCF Réseau et la Caisse des dépôts et consignations).

    • Certes, mais l’exploitation sera confiée au groupement #Hello_Paris (statut pas encore précisé, semble-t-il) associant Kéolis et RATP Dev. Avec un tarif prévu de 24 €, au lieu de 10,30 € par le RER B aujourd’hui, quand on n’est pas en possession du passe Navigo toutes zones ou bénéficiant du dézonage (les week-ends et jours fériés + petites vacances, zone C)

      Keolis et RATP Dev vont exploiter la future liaison CDG Express
      https://www.usinenouvelle.com/article/keolis-et-ratp-dev-vont-exploiter-la-future-liaison-cdg-express.N7716


      Les futurs trains du CDG Express seront des Regiolis d’Alstom adaptés aux liaisons aéroportuaires.
      ©Alstom Transport

      Ce groupement exploitera cette ligne longue de 32 kilomètres, où circuleront 12 rames Coradia Liner de type Regiolis construites par Alstom mais adaptées pour devenir des trains aéroportuaires. Le matériel roulant sera maintenu au Technicentre de Paris-Est pour réaliser des économies. Le trajet, qui devrait coûter 24 euros par passager, doit être réalisé en 20 minutes. C’est un contrat de 15 ans avec une mise en service qui débutera en 2024. Mais il comprend aussi une période de préparation de l’exploitation d’une durée de 5 ans (2019-2023).

    • C’est une logique de TGV : tout bénef pour les utilisateurs/rices aisé·es (bon, à part les 140 % d’augmentation mais on suppose que s’ils et elles prennent l’avion à CDG, c’est que ça va), on laisse les autres dans leur RER pas assez bien pour les cosmopolites. Gros clivage de classe qui dans tous les cas utilise des fonds publics pour payer les usages d’une classe de gens réduite (et réduite à des personnes dont la grande majorité ne vote pas en France et encore moins en IdF, attention Pécresse !).

      C’est du gaspillage d’argent public et de ressources (le coût écologique de cette construction) et c’est un coup porté à leur « vivre-ensemble » de merde. Oui, un·e passagèr·e de CDG dans le RER B, ça prend la place de deux personnes avec ses valises (30 kg max, elle exagère) et surtout ça n’obéit pas aux heures de pointe, il y en a toute la journée. Donc le souci des bagages dans le RER B, c’est un souci d’heure de pointe qui va rester (et empirer, puisque les ressources seront mises ailleurs). Alors qu’un bon aménagement des rames (comme c’est à moitié fait), ça règle plus le problème.

      Et un mot perso : je ne prends le RER B quasiment que pour CDG, entre zéro et deux fois par an. Personne ne m’a jamais emmerdée pour mes bagages, qui sont en effet encombrants. Ça me foutrait les boules d’avoir une heure de retard, plus que si j’allais trimer, mais ça arrive quand les transports publics ne sont pas entretenus parce que les transports semi-publics (pour cible aisée) prennent tout le pognon, pour l’instant j’ai eu de la chance.

      Et surtout, surtout, je trouve génial d’arriver à Paris et de rencontrer les Parisien·nes, les vrai·es, qui prennent leur RER B tous les matins ou tous les soirs. Un peu comme dans le film où un Eurostar s’arrête à Saint Denis et les passagèr·es découvrent la banlieue. Sauf que c’est tous les jours, no stress et à un prix pas excessif pour les usagèr·es occasionnel·les. Non, vraiment, si ça se fait c’est une manière de tomber le masque et de montrer que l’action publique, c’est pour les riches (pour les riches à actions dans le BTP, en prétextant les besoins des riches à départ de CDG), et que les gens normaux peuvent crever.

      #collusion #BTP #GPI

    • Le CDG Express confirmé malgré les risques pour les usagers du RER B
      https://www.lemonde.fr/economie/article/2019/02/05/le-cdg-express-reliant-paris-a-l-aeroport-de-roissy-sera-construit-confirme-

      La ministre des transports, Elisabeth Borne, a validé le projet de train rapide entre Paris et Roissy, qui suscite l’opposition d’associations et des principaux élus d’Ile-de-France.
      […]
      Le rapport du préfet, mis en ligne mardi soir, conclut que « rien ne s’oppose aujourd’hui à la signature du contrat de concession ». Conclusion sans surprise : l’Etat a fait voter un prêt de 1,7 milliard d’euros dans le projet de loi de finances 2019 pour réaliser le chantier, et les premiers travaux préparatoires ont commencé sans attendre la fin de la concertation.

    • Borne confirme le lancement du CDG Express, Pécresse inquiète pour le RER B
      [Article publié le 6.02.2019 à 8:54, mis à jour à 14:09 avec déclaration V. Pécresse]
      https://www.latribune.fr/entreprises-finance/services/transport-logistique/le-cdg-express-sera-bien-construit-confirme-elisabeth-borne-806427.html


      Crédits : CDG Express

      «  Également d’un côté, également de l’autre  », comme on disait chez moi…
      C’est quand les régionales déjà ? Ah, mars 2021,…

      Pour Valérie Pécresse, qui publiait un communiqué en fin de matinée ce mercredi 6 février, l’annonce de la ministre des Transports témoigne que son cri d’alarme sur la dégradation des conditions de transports des usagers de la ligne B du RER a été pris en compte.

      Et même si la présidente de la région Île-de-France dit partager au passage le diagnostic de la ministre sur l’enjeu d’attractivité pour la région et l’amélioration pour les usagers du RER B, cela ne l’empêche pas de déclarer qu’elle n’est « pas convaincue de la capacité de SNCF Réseau de réaliser le projet CDG Express d’ici à 2024 sans dégrader les conditions de circulation des 1,6 millions de voyageurs de l’axe nord ».

      En conséquence, elle avertit que sa vigilance sera totale lors des annonces de l’État début avril, sur notamment deux points :
      • le calendrier du projet CDG Express ; et
      • les garanties que l’Etat apportera pour les usagers de la ligne B.

      Dans une conclusion pleine de sous-entendus, elle rappelle que le 12 décembre dernier, le conseil d’administration d’IDF Mobilités avait voté, à l’unanimité, « une délibération sur ce projet demandant à l’État de suspendre les travaux tant que toutes les garanties techniques et financières permettant de poursuivre l’amélioration des conditions de transports des franciliens n’auront pas été données ».


  • Breaking Down #bitcoin’s Price Trends with The Dow Theory
    https://hackernoon.com/breaking-down-bitcoins-price-trends-with-the-dow-theory-6af697ce9c2f?sou

    Charles Dow was the first to express trends of market cycles and his theory has applied to various financial assets of different markets for more than a century, including the globally traded Bitcoin.If you hear somebody talk about bitcoin, I am fairly certain that volatility is the first thing that comes to your mind. After all it is an asset that has a history of rallying by 585x i.e. 58400% in a span of just 2 years, and then retracing by 86% within 14 months — well, that’s what happens when monetisation of a new asset class takes place. I’ll leave this topic for another write-up.Log chart of Bitcoin’s price since its inceptionWhile I sit calmly on my laptop with a cup of coffee and write this piece, there are millions who are fretting over the price of bitcoin, and rightly so. As of (...)

    #btc #dow-theory #bitcoin-dow-theory #bitcoin-price-trends


  • MENE1832615N - Ministère de l’Éducation nationale et de la Jeunesse
    http://www.education.gouv.fr/pid285/bulletin_officiel.html?cid_bo=136803

    La session se terminera au plus tard le mercredi 10 juillet 2019 au soir en ce qui concerne le diplôme national du brevet, les baccalauréats général et technologique (y compris, toutes les épreuves anticipées), le baccalauréat professionnel et les brevets de technicien.

    Tous les personnels participant au bon fonctionnement de cette session devront assurer leurs fonctions jusqu’à cette date.

    #bac #bts #2019


  • #bitcoin Price Analysis — July Month Outlook
    https://hackernoon.com/bitcoin-price-analysis-july-month-outlook-a27d9e71cd08?source=rss----3a8

    Let me begin by saying, these are merely my own studies and observations. My studies are not financial advice and only meant to be used as guidance and for leisure.PRICE PREDICTIONSThe month of July can turn out to be quite interesting and potentially set the foundation to a much larger price movement.By end of July:If Bulls are strong — $7,500 to $8,100If Bears are strong — $5,900 to $5,000Let’s have a look at why I think so..— — — — — — — — — — — — — — — — — — — — — — — — — — — — — — —But first..LINEAR VS LOG SCALEPlease read this in order to understand the difference between Linear and Logarithmic scales:What is the difference between a logarithmic price scale and a linear one?Or you can refer to this Medium article that explains using Bitcoin:Linear vs. Log Scale chartsDue to the volatility of Cryptocurrencies, price action can (...)

    #trading #bitcoin-pricing #btc #btc-price-analysis


  • Un jeune libriste part à l’asso des mauvaises habitudes
    https://framablog.org/2018/07/04/un-jeune-libriste-part-a-lasso-des-mauvaises-habitudes

    Neil vient de finir un #Stage d’étudiant au terme duquel il a réussi à faire adopter des outils libres à une #Association. Il livre ici le récit de ses tribulations, c’est amusant et édifiant… On aimerait bien qu’il y en … Lire la suite­­

    #Claviers_invités #Contributopia #Libres_Logiciels #Libres_Services #Migration #adhérents #aide #Asso #base_de_données #BTS #ciné #LibreOffice #mailing #MariaDB #mastodon #Microsoft #migration #plugin #site_web #stagiaire #windev #wordpress


  • Solving The #bitcoin Trading Pair Problem
    https://hackernoon.com/solving-the-bitcoin-trading-pair-problem-3aa1d718367f?source=rss----3a81

    One of the main reasons cryptocurrencies are not as successful in adoption as they are is because of this bully called Bitcoin. Bitcoin is almost certainly required to purchase other cryptocurrency. This bully cripples the success of other projects because of its dependency. Junktion has a solution to the bitcoin trading pair problem.This analogy is important to think about when you think about the bitcoin trading pair issue.(Dont forget to clap)Think about going on a far trip somewhere in America. At some point you have to pay tolls. These tolls are a needed evil to get to new land. These tolls are like blockchain transaction fees. Each and every time you buy and sell you are forced to pay them. They are unavoidable.Buying bitcoin and then purchasing altcoins with that is the old (...)

    #btc #trading-pair-problem #ethereum #btc-trading-pair-problem


  • Once #bitcoin supply reaches it’s 21 million limit, how will btc price fluctuations change?
    https://hackernoon.com/once-bitcoin-supply-reaches-its-21-million-limit-how-will-btc-price-fluc

    Once bitcoin supply reaches it’s 21 million limit, how will btc price fluctuations change? was originally published in Hacker Noon on Medium, where people are continuing the conversation by highlighting and responding to this story.

    #bitcoin-supply #21-million-bitcoin #btc-price-fluctuation #money-supply


  • #Turkmenistan seeks to tap into East-West cargo flows with new seaport | Agricultural Commodities | Reuters
    https://af.reuters.com/article/commoditiesNews/idAFL8N1S92X2

    Turkmenistan on Wednesday opened a new $1.5 billion cargo and passenger seaport on the Caspian Sea aiming to boost its export revenues by handling shipping traffic between Asia and Europe.

    The Central Asian country’s main source of hard currency is its gas exports, which took a hit when Russia, once its main customer, stopped all purchases in 2016 after a pricing dispute.

    The port, in the city of #Turkmenbashi, will more than triple Turkmenistan’s cargo handling capacity to 25-26 million tonnes a year, the government has said.

    Speaking before the official opening ceremony, Turkmen President Kurbanguly Berdymukhamedov said Ashgabat was ready to discuss the use of the seaport with its landlocked neighbours, a reference to Uzbekistan and Afghanistan.

    Turkmenistan already has a railway link with China through neighbouring Kazakhstan and the new port could help Ashgabat win a slice of cargo flows moving between China, the Middle East and Europe. Russia, Azerbaijan, Kazakhstan and Iran also have Caspian ports.

    The new port also has container handling facilities and a polypropylene terminal which will handle products from a nearby plant which is set to be launched later this year.

    Turkmenistan does not report how much cargo its existing Caspian port currently handles.

    #Caspienne


  • #OGM - Mensonges et vérités

    La #controverse entre pro-OGM (organismes génétiquement modifiés) et anti-OGM rend le débat passionnel et parfois incompréhensible. Ce tour d’horizon mondial démêle le vrai du faux, preuves scientifiques à l’appui.

    Depuis plus de vingt ans, les OGM (organismes génétiquement modifiés), en particulier les plantes, ne cessent de s’étendre sur la planète, dans le but d’améliorer les rendements de soja, maïs, coton, colza, riz, etc. Dix pays, sur les vingt-huit qui en cultivent, représentent, à eux seuls, 98 % de la superficie mondiale des cultures transgéniques – soit 11 % des terres cultivées –, essentiellement sur le continent américain, le sous-continent indien et en Chine. Aux États-Unis, où les premières plantations de soja transgénique ont été introduites en 1996, les OGM représentent environ 90 % des cultures de soja, de maïs et de coton. Selon leurs défenseurs, ils sont indispensables pour répondre aux besoins d’une population en forte croissance. C’est l’argument du géant du secteur, le semencier américain Monsanto, qui produit aussi le célèbre Roundup, un herbicide total dont la substance active, le glyphosate, épargne les plantes OGM.


    https://www.arte.tv/fr/videos/057483-000-A/ogm-mensonges-et-verites

    #film #documentaire #reportage #vidéo
    #BT #maïs_BT #rentabilité #TH #soja #Roundup #USA #Etats-Unis #monoculture #agriculture #élevage #Argentine #Monsanto #pommes_De_terre #risques #génie_génétique #toxine_BT #pesticides #industrie_agro-alimentaire #glyphosate #herbicide #super_mauvaises_herbes #darwinisme #soja_roundup_ready #atrazin #business #santé #cancer #Mexique #propriété_intellectuelle #brevets #Percy_Schmeiser #sécurité_alimentaire #Ghana #malformation_congénitale #justice #biodiversité

    #USAID (qui lie #aide_au_développement et utilisation de OGM dans le pays qui va recevoir l’aide)

    #Gates_Foundation (qui finance des tests de plantes OGM au Ghana)

    #biotechnologie_agricole #coton #Bukina_Faso #coton_BT #Sofitex #rendements #Geocoton #Roundup_Ready_Flex_Cotton #néo-colonialisme

    #MON810 #maïs_MON810 #riz_doré #riz #Philippines #golden_rice #Syngenta #technologie #dengue #oxitec #moustiques_transgéniques #AGM #animaux_génétiquement_modifiés

    • Une ONG présentée dans le film, au Ghana :
      #Food_sovereignty_ghana

      Food Sovereignty Ghana is a grass-roots movement of Ghanaians, home and abroad, dedicated to the promotion of food sovereignty in Ghana. Our group believes in the collective control over our collective resources, rather than the control of our resources by multinational corporations and other foreign entities. This movement is a product of Special Brainstorming Session meeting on the 21st of March, 2013, at the Accra Freedom Centre. The meeting was in response to several calls by individuals who have been discussing, writing, or tweeting, about the increasing phenomenon of land grabs, the right to water and sanitation as a fundamental human right, water privatization issues, deforestation, climate change, carbon trading and Africa’s atmospheric space, and in particular, the urgent issue of the introduction of GM food technology into our agriculture, particularly, its implications on food sovereignty, sustainable development, biodiversity, and the integrity of our food and water resources, human and animal health, and our very existence as a politically independent people. These calls insisted that these issues need to be comprehensively addressed in a systematic and an organized manner.

      Foremost in these calls was the need for a comprehensive agricultural policy that respects the multi-functional roles played by agriculture in our daily lives, and resists the avaricious calculations behind the proposition that food is just another commodity or component for international agribusiness. The trade in futures or speculation involving food have pushed food prices beyond the reach of almost a billion of people in the world who go to bed, each day, hungry. Even though we have have doubled the amount of food to feed everybody in the world today, people still don’t have access to food. The primary cause of this is the neo-liberal agenda of the imperialists, such as the SAP, EPA, AGOA, TRIPS, AoA, AFSNA, AGRA, which have the focus on marginalising the small family farm agriculture that continues to feed over 80% of Africa and replacing them with governance structures, agreements and practices that depend on and promote unsustainable and inequitable international trade and give power to remote and unaccountable corporations.

      We came together in order to help turn a new leaf. We see a concerted effort, over the years, to distort our agriculture to such an extent that today, our very survival as a free and independent people crucially depend on how fast we are able to apply the breaks, and to rather urgently promote policies that focus on food for people, and value our local food providers, the arduous role of the resilient small family farm for thousands of years. We need to resist imperialist policies such as the Structural Adjustment Programmes of the World Bank and the IMF which rolled away 30 years of gains towards food sovereignty in the 1970s and 80s. Those African countries that graduated from the SAP were subsequently slammed with HIPIC. In all these years, the imperialist countries fortified their agricultural production with heavy government subsidies, as Africa saw the imposition of stringent conditionality removing all government subsidies on our own agriculture. The effect has been a destruction of our local food production capacity and a dependence on corporations for our daily food needs. This has had a devastating effect on Africa’s agriculture, and our ability to feed ourselves.

      We believe that a proper analysis of the food crisis is a matter that cannot be left with trade negotiators, investment experts, or agricultural engineers. It is essentially a matter of political economy. As Jean Ziegler succinctly puts it, “Every child who dies of hunger in today’s world has been murdered.” Our Food Under Our Control! is determined to make sure that such a crime becomes impossible in Ghana. Our number one mission is to switch the language from food security to food sovereignty as the goal, to repeat the words food sovereignty at every opportunity and say we don’t want food security, that can still be dependence, we want food sovereignty, we need food sovereignty. This is not the same as “food security”. A country can have food security through food imports. Dependence on food imports is precarious and prone to multiple risks — from price risks, to supply risks, to conditionality risks (policy conditions that come with food imports). Food sovereignty, on the other hand, implies ensuring domestic production and supply of food. It means that the nationals of the country (or at the very least nationals within the region) must primarily be responsible for ensuring that the nation and the region are first and foremost dependent on their own efforts and resources to grow their basic foods.

      Aims and objectives:

      1. To help promote the people’s right to healthy and culturally appropriate food produced through ecologically sound and sustainable methods, and to generally ensure the priority of domestic food crops produced by small farms over export crops.

      2. To help create mass awareness about the political, economic, health and environmental impacts of genetically modified food technology and defend the right of the people to define their own food and agricultural systems.

      3. To help ensure small farms are sustained by state provision and facilitation of necessary infrastructure: Security of land tenure, Water, Financial credit, Energy, Fertilizers, Transport, Storage, Extension service, Marketing, Technology and Equipment for production, harvesting, storage and transport, and Insurance against crop failures due to climate changes, or other unforeseen circumstances.

      4. To help resist the theft, destruction, and loss of the Commons, our natural and indigenous resources, by means of laws, commercial contracts and intellectual property rights regimes, and to generally serve as the watch-dog over all aspects of agricultural sustainability in Ghana.

      5. To help protect and preserve public access to and ownership of the Commons: Water, Land, Air, Seeds, Energy, Plants, Animals, and work closely with like-minded local, national, and international organisations in the realization of the foregoing objectives.


      http://foodsovereigntyghana.org

    • Un chercheur, #Damián_Verzeñassi de l’#université_de_Rosario, mentionné il y a une année dans un article de Mediapart :

      Argentine : soja transgénique voisine avec maladies

      Avia Terai, ville de 10 000 habitants, est exposée aux pulvérisations incessantes sur ses champs de soja et de coton de glyphosate, le composant de base de l’herbicide de Monsanto. Un pesticide que l’Organisation mondiale pour la santé a étiqueté cancérogène en 2015. Ici, des enfants naissent avec des malformations, des troubles neurologiques sévères et le taux de cancer est trois fois plus élevé que la moyenne nationale, selon l’étude du docteur argentin Damián Verzeñassi de l’université de Rosario. De son côté, Monsanto nie catégoriquement l’authenticité de ces études et considère que la #toxicité de son produit phare Roundup n’a pas encore été prouvée.

      https://www.mediapart.fr/studio/portfolios/argentine-soja-transgenique-voisine-avec-maladies

      Le chercheur a fait une étude dans laquelle il montrait un lien entre le glyphosate et le développement de cancer :
      “Hay una incidencia del glifosato en los nuevos casos de cáncer”

      Desde 2010 se hicieron relevamientos en 32 localidades de la región pampeana y se relevaron más de 110 mil personas. Según Verzeñassi, si se encontró en estas localidades, donde se aplicó el modelo productivo con transgénicos a base de agrotóxicos, un pico muy importante de casos de cáncer, hipotiroidismo y abortos espontáneos.


      https://rosarionuestro.com/hemos-encontrado-un-incremento-en-la-incidencia-del-glifosato-en-los

    • #Red_de_Médicos_de_Pueblos_Fumigados (Argentine)

      La Red Universitaria de Ambiente y Salud (REDUAS) es una coordinación entre profesionales universitarios, académicos, científicos, miembros de equipos de salud humana en sus distintos niveles y demás estudiosos, preocupados por los efectos deletéreos de la salud humana que genera el ambiente degradado a consecuencias de la actividad productiva humana, especialmente cuando esta se da a gran escala y sustentada en una visión extractivista.

      La REDUAS surge como una de las decisiones tomadas en el 1º Encuentro de Médicos de Pueblos Fumigados, realizado en la Facultad de Ciencias Médicas de la Universidad Nacional de Córdoba y organizado por el Modulo de Determinantes Sociales de la Salud de la Cátedra de Pediatría y por la Cátedra de Medicina I de dicha Facultad; concretado el 26 y 27 de agosto de 2010

      La REDUAS se construye para unir, coordinar y potenciar el trabajo de investigación científica, asistencia sanitaria, análisis epidemiológico y divulgación ,difusión y defensa del derecho a la salud colectiva, que realizan equipos que desarrollan este tipo de actividades en 10 provincias distintas de la Republica Argentina y que se encuentran activados por el problema del daño a la salud que ocasiona la fumigación o aspersión, sistemática de más de 300 millones de litros de plaguicidas sobre casi 12 millones de personas que conviven con los sembradíos de cultivos agroindustriales.

      Para avanzar en ese sentido se propone aportar al debate público por la necesidad de construir prácticas productivas que permitan una supervivencia feliz de la especie humana en la superficie terrestre y de la responsabilidad publica, privada, colectiva e individual en el resguardo de esas condiciones ecológicas.

      Considerando al derecho a la salud, como uno de los valores sociales que debemos tratar de privilegiar en el análisis de las decisiones políticas y económicas que se toman en nuestra sociedad, creemos necesario ampliar la difusión del conocimiento de los datos científicos que se dispone, y que muchas veces se invisibilizan; aportar a la generación de nuevos datos e informaciones experimentales y observacionales – poblacionales; y potenciar la voz de los equipos de salud, investigadores y pobladores en general afectados en sus derechos por agresiones ambiéntales generadas por practicas productivas ecológicamente agresivas.


      http://reduas.com.ar
      #résistance

    • #Madres_de_Ituzaingo_Anexo-Cordoba
      http://madresdeituzaingoanexo.blogspot.fr

      Madres de #Ituzaingó: 15 años de pelea por el ambiente

      En marzo de 2002 salieron a la calle por primera vez para reclamar atención sanitaria ante la cantidad de enfermos en el barrio.Lograron mejorar la zona y alejar las fumigaciones, nuevas normas ambientales y un juicio inédito. Dicen que la lucha continúa. Un juicio histórico


      http://www.lavoz.com.ar/ciudadanos/madres-de-ituzaingo-15-anos-de-pelea-por-el-ambiente
      #Sofia_Gatica

    • Transgenic DNA introgressed into traditional maize landraces in #Oaxaca, Mexico

      Concerns have been raised about the potential effects of transgenic introductions on the genetic diversity of crop landraces and wild relatives in areas of crop origin and diversification, as this diversity is considered essential for global food security. Direct effects on non-target species1,2, and the possibility of unintentionally transferring traits of ecological relevance onto landraces and wild relatives have also been sources of concern3,4. The degree of genetic connectivity between industrial crops and their progenitors in landraces and wild relatives is a principal determinant of the evolutionary history of crops and agroecosystems throughout the world5,6. Recent introductions of transgenic DNA constructs into agricultural fields provide unique markers to measure such connectivity. For these reasons, the detection of transgenic DNA in crop landraces is of critical importance. Here we report the presence of introgressed transgenic DNA constructs in native maize landraces grown in remote mountains in Oaxaca, Mexico, part of the Mesoamerican centre of origin and diversification of this crop7,8,9.

      https://www.nature.com/articles/35107068

    • #Gilles-Éric_Séralini

      Gilles-Éric Séralini, né le 23 août 1960 à Bône en Algérie1, est un biologiste français, professeur de biologie moléculaire à l’université de Caen2. Il est cofondateur, administrateur et membre du conseil scientifique du CRIIGEN3, parrain de l’association Générations Cobayes4 et lanceur d’alerte5. Il est aussi membre du conseil scientifique de The Organic Center6, une association dépendant de l’Organic Trade Association (en)7, « le principal porte-parole du business bio aux États-Unis »8, et parrain de la Fondation d’entreprise Ekibio9.

      Il s’est fait notamment connaître du grand public pour ses études sur les OGM et les pesticides, et en particulier en septembre 2012 pour une étude toxicologique portée par le CRIIGEN mettant en doute l’innocuité du maïs génétiquement modifié NK 603 et du Roundup sur la santé de rats10,11. Cette étude, ainsi que les méthodes utilisées pour la médiatiser, ont été l’objet d’importantes controverses, les auteurs étant accusés d’instrumentaliser de la science, ou même suspectés de fraude scientifique12,13. En réalité, les agences de santé européennes et américaines réagissent sur le tard, indiquant les lacunes et faiblesses méthodologiques rédhibitoires de la publication (notamment un groupe de contrôle comportant un nombre d’individus ridiculement bas). Certains dénoncent aussi un manque de déontologie pour s’assurer d’un « coup de communication ». La revue Food and Chemical Toxicology retire l’étude en novembre 2013.


      https://fr.wikipedia.org/wiki/Gilles-%C3%89ric_S%C3%A9ralini

      Dans le documentaire on parle notamment d’un article qu’il a publié dans la revue « Food and chemical toxicology », que j’ai cherché sur internet... et... suprise suprise... je l’ai trouvé, mais le site de Elsevier dit... « RETRACTED »
      Long term toxicity of a Roundup herbicide and a Roundup-tolerant genetically modified maize
      https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0278691512005637

      Il est par contre dispo sur sci-hub !
      http://sci-hub.tw/https://doi.org/10.1016/j.fct.2012.08.005

      voici la conclusion :

      In conclusion, it was previously known that glyphosate con- sumption in water above authorized limits may provoke hepatic and kidney failures ( EPA ). The results of the study presented here clearly demonstrate that lower levels of complete agricultural gly- phosate herbicide formulations, at concentrations well below offi- cially set safety limits, induce severe hormone-dependent mammary, hepatic and kidney disturbances. Similarly, disruption of biosynthetic pathways that may result from overexpression of the EPSPS transgene in the GM NK603 maize can give rise to com- parable pathologies that may be linked to abnormal or unbalanced phenolic acids metabolites, or related compounds. Other muta- genic and metabolic effects of the edible GMO cannot be excluded. This will be the subject of future studies, including transgene and glyphosate presence in rat tissues. Reproductive and multigenera- tional studies will also provide novel insights into these problems. This study represents the first detailed documentation of long- term deleterious effects arising from the consumption of a GM R- tolerant maize and of R, the most used herbicide worldwide. Altogether, the significant biochemical disturbances and physi- ological failures documented in this work confirm the pathological effects of these GMO and R treatments in both sexes, with different amplitudes. We propose that agricultural edible GMOs and formu- lated pesticides must be evaluated very carefully by long term studies to measure their potential toxic effects.

    • #RiskOGM

      RiskOGM constitue depuis 2010 l’action de recherche du ministère en charge de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie pour soutenir la structuration d’une communauté scientifique et le développement de connaissances, de méthodes et de pratiques scientifiques utiles à la définition et à la mise en œuvre des politiques publiques sur les OGM.

      Le programme s’appuie sur un Conseil Scientifique et sur un Comité d’Orientation qui réunit des parties prenantes.

      Les axes de recherche prioritaires identifiés portent sur les plans de surveillance générale des OGM, la coexistence des cultures, la gouvernance, les aspects économiques, éthiques et sociaux ou encore la démarche globale d’analyse de la sécurité des aliments contenant des produits transgéniques,

      3 projets en cours ont été soutenus après un 1er appel à proposition fin 2010. Fin 2013, suite à un deuxième appel, le projet (#PGM / #GMO90plus) a été sélectionné et soutenu à hauteur de 2,5 M€. Il vise à une meilleure connaissance des effets potentiels sur la santé de la consommation sur une longue durée de produits issus des plantes génétiquement modifiées.

      http://recherche-riskogm.fr/fr
      #programme_de_recherche

      Un projet dont fait partie #Bernard_Salles, rattaché à l’INRA, interviewé dans le documentaire.
      Lui, semble clean, contrairement au personnage que je vais un peu après, Pablo Steinberg

    • Projet #G-Twyst :

      G-TwYST is the acronym for Genetically modified plants Two Year Safety Testing. The project duration is from 21 April 2014 – 20 April 2018.

      The European Food Safety Authority (EFSA) has developed guidance for the risk assessment of food and feed containing, consisting or produced from genetically modified (GM) plants as well as guidance on conducting repeated-dose 90-day oral toxicity study in rodents on whole food/feed. Nonetheless, the long-term safety assessment of genetically modified (GM) food/feed is a long-standing controversial topic in the European Union. At the present time there are no standardized protocols to study the potential short-, medium- and/or long-term toxicity of GM plants and derived products. Against this backdrop the main objective of the G-TwYST project is to provide guidance on long-term animal feeding studies for GMO risk assessment while at the same time responding to uncertainties raised through the outcomes and reports from recent (long-term) rodent feeding studies with whole GM food/feed.

      In order to achieve this, G-TwYST:

      Performs rat feeding studies for up to two years with GM maize NK603. This includes 90 day studies for subchronic toxicity, 1 year studies for chronic toxicity as well as 2 year studies for carcinogenicity. The studies will be based on OECD Test Guidelines and executed according to EFSA considerations
      Reviews recent and ongoing research relevant to the scope of G-TwYST
      Engages with related research projects such as GRACE and GMO90plus
      Develops criteria to evaluate the scientific quality of long-term feeding studies
      Develops recommendations on the added value of long-term feeding trials in the context of the GMO risk assessment process.
      As a complementary activity - investigates into the broader societal issues linked to the controversy on animal studies in GMO risk assessment.
      Allows for stakeholder engagement in all key steps of the project in an inclusive and responsive manner.
      Provides for utmost transparency of what is done and by whom it is done.

      G-TwYST is a Collaborative Project of the Seventh Framework Programme of the European Community for Research, Technological Development and Demonstration Activities. The proposal for G-TwYST was established in reponse to a call for proposals on a two-year carcinogenicity rat feeding study with maize NK603 that was launched by he European Commission in June 2013 (KBBE.2013.3.5-03).

      https://www.g-twyst.eu

      Attention : ce projet semble être sous forte influence des lobbys de l’OGM...

      Fait partie de ce projet #Pablo_Steinberg, interviewé dans le documentaire.

      Pablo Steinberg est d’origine argentine, il est également le toxicologue du projet « #GRACE : GMO Risk Assessment and communication evidence », financé par l’UE :

      GRACE was a project funded under the EU Framework 7 programme and undertaken by a consortium of EU research institutes from June 2012 - November 2015. The project had two key objectives:

      I) To provide systematic reviews of the evidence on the health, environmental and socio-economic impacts of GM plants – considering both risks and possible benefits. The results are accessible to the public via an open access database and other channels.

      II) GRACE also reconsidered the design, execution and interpretation of results from various types of animal feeding trials and alternative in vitro methods for assessing the safety of GM food and feed.

      The Biosafety Group was involved in the construction of the central portal and database (CADIMA; Central Access Database for Impact Assessment of Crop Genetic Improvement Technologies) that managed the information gathered in the pursuit of the two objectives and in the dissemination of information.

      http://biosafety.icgeb.org/projects/grace

      La conférence finale de présentation du projet GRACE a été organisée à Potsdam... un 9 novembre... date-anniversaire de la chute du mur...
      Voici ce que #Joachim_Schiemann, coordinateur du projet, dit à cette occasion (je transcris les mots prononcés par Schiemann dans le reportage) :

      « Nous aussi, avec nos activités, nous essayons d’abattre certains murs et de faire bouger certaines positions qui sont bloquées. Je trouve que c’est très symbolique d’avoir organisé cette conférence à Potsdam, à proximité de Berlin et des vestiges du mur »

    • Prof. Potrykus on #Golden_Rice

      #Ingo_Potrykus, Professor emeritus at the Institute of Plant Sciences, ETH Zurich, is one of the world’s most renowned personalities in the fields of agricultural, environmental, and industrial biotechnology, and invented Golden Rice with Peter Beyer. In contrast to usual rice, this one has an increased nutritional value by providing provitamin A. According to WHO, 127 millions of pre-school children worldwide suffer from vitamine A deficiency, causing some 500,000 cases of irreversible blindness every year. This deficiency is responsible for 600,000 deaths among children under the age of 5.

      https://blog.psiram.com/2013/09/prof-potrykus-on-golden-rice
      Ce riz, enrichi de #bêtacarotène pour pallier aux carences de #provitamine_A, a valu, à Monsieur #Potrykus, la couverture du Time, une première pour un botaniste :

    • Golden Illusion. The broken promise of GE ’Golden’ rice

      GE ’Golden’ rice is a genetically engineered (GE, also called genetically modified, GM) rice variety developed by the biotech industry to produce pro-vitamin A (beta-carotene). Proponents portray GE ’Golden’ rice as a technical, quick-fix solution to Vitamin A deficiency (VAD), a health problem in many developing countries. However, not only is GE ’Golden’ rice an ineffective tool to combat VAD it is also environmentally irresponsible, poses risks to human health, and compromises food security.

      https://www.greenpeace.org/archive-international/en/publications/Campaign-reports/Genetic-engineering/Golden-Illusion
      #rapport

    • #MASIPAG (#Philippines)

      MASIPAG a constaté que les paysans qui pratiquent la production agricole biologique gagnent en moyenne environ 100 euros par an de plus que les autres paysans, parce qu’ils ne dépensent pas d’argent dans des fertilisants et pesticides chimiques. Dans le contexte local, cela représente une économie importante. En plus, l’agriculture biologique contribue à un milieu plus sain et à une réduction des émissions de gaz à effet de serre. Malgré cela, le gouvernement philippin poursuit une politique ambiguë. En 2010, il a adopté une loi sur la promotion de l’agriculture biologique, mais en même temps il continue à promouvoir les cultures génétiquement modifiées et hybrides nécessitant le recours aux intrants chimiques. La loi actuelle insiste également sur une certification couteuse des produits bio par les tiers, ce qui empêche les #petits_paysans de certifier leurs produits.

      http://astm.lu/projets-de-solidarite/asie/philipinnes/masipag
      #paysannerie #agriculture_biologique

    • #AquAdvantage

      Le saumon AquAdvantage (#AquAdvantage_salmon® pour les anglophones, parfois résumé en « #AA_Salmon » ou « #AAS ») est le nom commercial d’un saumon transgénique et triploïde1.

      Il s’agit d’un saumon atlantique modifié, créé par l’entreprise AquaBounty Technologies (en)2 qui est devenu en mai 2016 le premier poisson génétiquement modifié par transgenèse commercialisé pour des fins alimentaires. Il a obtenu à cette date une autorisation de commercialisation (après son évaluation3) au Canada. En juillet 2017, l’entreprise a annoncé avoir vendu 4,5 tonnes de saumon AquAdvantage à des clients Canadiens qui ont à ce jour gardés leur anonymat4. L’entreprise prévoit de demander des autorisations pour des truites5, des tilapias 5 et de l’omble arctique génétiquement modifiés6.

      Selon les dossiers produits par AquaBounty à la FDA, deux gènes de saumons Chinook et deux séquences provenant d’une autre espèce (loquette d’Amérique) ont été introduits7, (information reprise par un article du New-York Times8 et un article scientifique évoquent aussi un gène provenant d’un autre poisson (loquette d’Amérique9). En 2010, AquaBounty, produirait déjà au Canada sur l’Île-du-Prince-Édouard les œufs de poissons destinés à des élevages en bassins enclavés à terre au Panama10 pour des poissons à exporter (alors que l’étiquetage n’est toujours pas obligatoire aux États-Unis)10.

      Ce poisson est controversé. Des préoccupations scientifiques et environnementalistes portent sur les risques d’impacts environnementaux à moyen et long terme, plus que sur le risque alimentaire. La FDA a considéré que la modification était équivalente à l’utilisation d’un médicament vétérinaire (hormone de croissance et modification transgénique)11 et a donc utilisé son processus (dit « NADA12 ») d’évaluation vétérinaire. Dans ce cadre, la FDA a conclu que ce poisson ne présentait a priori pas de risques pour la santé, et pouvait être cultivé de manière sûre. Mais en 2013, l’opportunité d’élever un tel poisson reste très contestée13 notamment depuis au moins 1986 concernant les risques qu’il pourrait poser à l’égard de l’environnement14, l’autorisation de mise sur le marché pourrait être à nouveau repoussée15.


      https://fr.wikipedia.org/wiki/AquAdvantage
      #saumon #saumon_transgénique #AquaBounty_Technologies

      Aussi appelé...
      #FrankenFish


  • Inde : meurtre d’un journaliste qui enquêtait sur la « mafia du sable » - Sciencesetavenir.fr
    https://www.sciencesetavenir.fr/nature-environnement/inde-meurtre-d-un-journaliste-qui-enquetait-sur-la-mafia-du-sable_1

    La police a annoncé, mardi 27 mars 2018, l’arrestation d’un chauffeur soupçonné d’avoir renversé délibérément et tué un journaliste qui enquêtait sur « la #mafia_du_sable ». Sandeep Sharma, #journaliste de télévision, a été tué par un camion alors qu’il roulait à moto lundi 26 mars 2018, à Bhind, dans l’État central de Madhya Pradesh. D’après la presse, le journaliste avait fait savoir aux autorités locales qu’il craignait d’être la cible des gangs qui trafiquent le #sable pour l’industrie du #BTP.

    ...

    Le groupe Reporters sans Frontières a relevé que les journalistes traitant de ce sujet « sont souvent les victimes de violentes représailles », en particulier dans l’État septentrional d’Uttar Pradesh. « La manière choquante dont Sandeep Sharma a été tué représente un avertissement terrible aux journalistes qui enquêtent sur la mafia qui extrait le sable », a dit l’association dans un communiqué. D’après RSF, deux journalistes couvrant ce sujet ont été tués en 2016 dans cet État.

    #journalisme #meurtre #Inde


  • How Azerbaijan, Georgia, And Turkey Subverted Russia And Isolated Armenia With New Railway

    https://www.forbes.com/sites/wadeshepard/2017/10/30/new-silk-road-azerbaijan-georgia-and-turkey-unite-over-new-rail-line-armenia

    Depuis le temps qu’on en parle. Un événement social, politique et économique majeur dans le Caucase

    After many years of anticipation and delays, the Baku-Tbilisi-Kars (BTK) rail line has ceremoniously gone into service. Its first train just pulled out of the New Port of Baku on Monday, making its first official run across Azerbaijan and Georgia to the east of Turkey. The presidents of Azerbaijan and Turkey along with the prime ministers of Georgia and Kazakhstan showed up at the commencement gala and symbolically drove in the final railroad spikes.

    BTK Overview

    The BTK rail line, which extends from the bank of the Caspian Sea in Azerbaijan to the capital city of Georgia before carrying on to Turkey, where it feeds into the broader Turkish rail system to Europe beyond, was first envisioned in 1993 after an existing railway that went to Baku via Armenia was shut down due to the Nagorno-Karabagh conflict.

    #caucase #Transport_ferroviaire #arménie #géorgie #azerbaïdjan #turquie #btk


  • GMO Bt toxins: Safe for people and environment or supertoxins?
    http://www.gmwatch.org/en/news/latest-news/17888-gmo-bt-toxins-safe-for-people-and-environment-or-supertoxins

    The chief benefit claimed for GMO insecticidal Bt crops is that unlike conventional pesticides, their toxicity is limited to a few insect species. But a new peer-reviewed analysis systematically compares GMO and natural Bt proteins and shows that many of the elements contributing to this narrow toxicity have been removed by GMO developers in the process of inserting Bt toxins into crops. Thus developers have made GMO insecticides that, in the words of one Monsanto patent, are “super toxins”.

    The authors additionally conclude that references to any GMO Bt toxins being “natural” are incorrect and scientifically unsupportable.

    #ogm #toxines #toxique #santé



  • Besuch von Nigel Farage bei der AfD: Der Guardian hat berichtet und...
    http://02mydafsoup-01.soup.io/post/631979849/Besuch-von-Nigel-Farage-bei-der-AfD

    Besuch von Nigel Farage bei der AfD: Der Guardian hat berichtet und benennt die #AfD als das was sie ist: eine rechtsextreme (far-right) und Anti-Immigranten-Partei #btw17 (engl. piqd)https://www.theguardian.com/politics/2017/sep/07/nigel-farage-to-address-far-right-rally-in-germany[Reposted from 02mysoup-aa]

    #regular #snth01



  • [...]

    Der #Chaos_Computer_Club (#CCC) hat in Kooperation mit Zeit Online eklatante #Sicherheitsschwächen in der Wahl-Auswertungssoftware PC-Wahl des Herstellers #Vote_IT aufgedeckt. Diese wird auch bei der bevorstehenden Bundestagswahl Anwendung finden. Bei einer Untersuchung der Software entdeckten Sicherheitsforscher um CCC-Sprecher Linus Neumann Lücken in den Verschlüsselungsverfahren des Desktop-Clients der Software sowie auf den Web-Servern des Herstellers. Dadurch war es zeitweise möglich, ein Update für die Software mit Schadcode zu versehen und auf den Server zu laden. Dieses wäre dann an alle Nutzer verteilt und automatisch eingespielt worden. Der Hersteller hat mittlerweile mit Updates für die Software und Verbesserung der Server-Sicherheit reagiert. Allerdings vermuten die CCC-Forscher, dass nach wie vor Lücken vorhanden sind.

    [...]

    https://www.heise.de/security/meldung/Bundestagswahl-Eingesetzte-Wahl-Software-hat-eklatante-Sicherheitsluecken-3824

    lien trouvé ici : https://diasp.eu/posts/6016665 - via
    http://02mydafsoup-01.soup.io/post/631743950/Der-Chaos-Computer-Club-CCC-hat-in





  • Pourquoi certaines communes rêvent d’accueillir une #prison (et d’autres en font des cauchemars)
    http://www.francetvinfo.fr/societe/prisons/enquete-franceinfo-pourquoi-certaines-communes-revent-d-accueillir-une-

    A travers le prisme des recherches foncières, c’est une certaine #géographie de la France qui s’est dessinée, avec des territoires aux aspirations et aux destins contrastés. C’est aussi la place de la prison dans notre société qui a été mise en lumière, entre contraintes de politique pénale, relégation spatiale et fantasmes populaires.

    […] Quand un projet de construction est présenté par le préfet, "la première réaction des élus est généralement la réticence, parce que la prison fait peur, et parce que cela représente un risque politique pour le maire, qui ne sait pas comment son conseil municipal et ses élus vont réagir, explique le chercheur à franceinfo. Très rapidement, les maires affinent le sujet, acceptent souvent de recevoir une prison, voire cherchent à l’accueillir."C’est ce qui s’est passé à Fréjus, où la municipalité s’est rendu compte de l’intérêt qu’elle pourrait avoir à exploiter un terrain peu valorisable. Bien souvent, les prisons héritent ainsi des terrains les moins prestigieux, comme a pu le constater Gérald Billard : "La prison de Nancy-Maxéville a été construite dans une zone d’activité en bordure de zone urbaine sensible, celle de Nantes-Carquefou se trouve sur un ancien terrain militaire dans une zone industrielle et celle de Rennes-Vezin a pris la place d’anciens abattoirs coincés entre une ligne ferroviaire et une zone industrielle."Un temps construits en centre-ville, à proximité immédiate des tribunaux, les établissements pénitentiaires sont désormais relégués en périphérie. « La fonction noble de la justice – le jugement et le prononcé de la peine – s’exerce toujours en ville, dans des tribunaux souvent localisés dans de beaux quartiers, note le géographe Olivier Milhaud, maître de conférences à la Sorbonne, dans la revue Urbanités. L’exécution de la peine, en revanche, se fait dans des établissements pénitentiaires qui s’établissent désormais en marge des villes. »

    […] « On a eu tendance à exagérer l’aspect d’image, qui ne se vérifie pas dans la durée », tranche Olivier Milhaud, auteur de Séparer et punir (CNRS Editions, 2017), interrogé par franceinfo. L’universitaire souligne que la maison centrale de Saint-Martin-de-Ré n’empêche pas l’île de Ré (Charente-Maritime) de rester une destination touristique attractive. "L’administration pénitentiaire est le premier employeur de l’île, mais personne de l’extérieur n’est au courant, explique-t-il. Il y a des stratégies ’d’invisibilisation’, comme le fait de ne pas avoir de panneau routier indiquant la présence de la prison."Olivier Milhaud évoque également « des stratégies paysagères ou architecturales » qui permettent de camoufler une prison. Des peupliers, choisis pour leur croissance rapide, peuvent servir de barrière végétale. Des talus le long des routes peuvent masquer un établissement. Enfin, en jouant sur les couleurs, les architectes peuvent fondre les bâtiments de détention dans le décor urbain (par exemple, en reprenant la couleur des briques du quartier).

    […]_Lors de son opération de recherches de terrains ces derniers mois, le gouvernement s’est cassé les dents à plusieurs reprises. Ce fut particulièrement le cas en Ile-de-France, où le peu d’emplacements identifiés a contraint le garde des Sceaux à ordonner une nouvelle phase de prospection. Il a également dû faire le deuil de sa volonté de construction de maisons d’arrêt dans des agglomérations comme Lyon, Marseille, Nancy ou Strasbourg, d’où proviennent pourtant nombre de détenus."Ces #métropoles à forte concentration urbaine ne veulent pas geler 15 hectares pouvant accueillir autre chose, regrette Jean-Jacques Urvoas. Mais derrière, il y a eu des communes super-volontaires pour récupérer le projet." Colmar a ainsi profité des réticences strasbourgeoises pour récupérer une maison d’arrêt de 550 places, tandis que Dommartin-lès-Toul a hérité de l’établissement de 600 places prévu à Nancy.

    […] "Les familles sont souvent dépendantes des #transports_en_commun, qui sont peu efficaces hors des zones urbaines, confirme le géographe Gérald Billard. Quand il faut prendre un TER, puis un bus, puis finir à pied jusqu’à la prison, on se retrouve facilement avec 5 minutes de retard, et on est privé de #parloir. Et pour les détenus en #semi-liberté, être à l’heure au travail et à l’heure pour le retour en prison peut devenir un casse-tête et compromettre une #réinsertion.

    […] "L’argument économique est la principale motivation avancée par les communes. Mais y a-t-il vraiment tant à gagner en accueillant une prison ? « Les choses ne sont pas si évidentes », tempère Isabelle Leroux, maître de conférences en é#conomie à l’université d’Angers (Maine-et-Loire) et co-auteure de l’essai Les nouvelles prisons. Elle promet une belle désillusion aux maires qui s’attendent à un jackpot."Les surveillants vont souvent vivre dans une autre commune, pour respirer un peu et ne pas croiser les détenus en semi-liberté, affirme-t-elle à franceinfo. Du fait du turn-over, certains vont aussi se contenter d’un studio et ne vont pas faire venir leur famille." L’économiste cite en exemple une maison d’arrêt de 400 places inaugurée en 2010, dont seulement 7 des 184 fonctionnaires résidaient finalement dans la commune en 2013. Outre cet effet démographique limité, l’effet sur l’emploi est négligeable, car les fonctionnaires de la prison sont affectés au plan national et non recrutés dans le bassin local. Que répondre à la mairie de Fréjus, qui salive devant un éventuel chantier à 100 millions d’euros ? Prudence. Si la prison est construite en partenariat public-privé, le chantier risque de peu profiter aux entreprises locales du #BTP.

    […] Autre source potentielle de déception : les gains en matière de dotation globale de fonctionnement (#DGF). Cette dotation est versée par l’Etat aux communes en fonction de leur nombre d’habitants. Lorsqu’une prison est construite, chaque détenu compte pour un habitant supplémentaire et permet de gonfler la DGF. L’impact est minime, prévient l’économiste : « Ce supplément représente seulement 0,5% du #budget_communal » pour une ville de 7 500 habitants accueillant un établissement de 400 places. Soit un gain de 40 000 euros par an.

    […] « Ce n’est qu’en menant une réflexion sur le développement autour de la prison qu’on peut échapper à un non-sens économique », conclut Isabelle Leroux. In fine, l’intérêt du détenu doit primer, estime-t-elle, appelant à veiller à développer les liens entre la prison et le tissu économique local pour permettre une bonne #réinsertion et éviter la #récidive.

    #tourisme #architecture #justice


  • L’autorité de régulation met à nu les abus des concessionnaires autoroutiers
    http://multinationales.org/L-autorite-de-regulation-met-a-nu-les-abus-des-concessionnaires-aut

    La #privatisation des autoroutes françaises continue à faire parler d’elle. Depuis 2005, les trois sociétés concessionnaires - #Vinci, #Eiffage et #Abertis - sont vertement critiquées pour les profits qu’elles accumulent, sans véritable contrepartie. Aujourd’hui, c’est au tour de l’Autorité de régulation des activités ferroviaires et routières (Arafer) de dénoncer les manipulations des trois multinationales dans le cadre du dernier plan autoroutier : un tiers des investissements annoncés seraient inutiles ou (...)

    Actualités

    / #Le_Monde, #BTP, #France, Vinci, Eiffage, Abertis, A la une, #Privatisations, privatisation, #infrastructures, normes et (...)

    #normes_et_régulations
    « http://www.lemonde.fr/economie/article/2017/06/20/peages-la-colere-du-gendarme-des-autoroutes_5148028_3234.html »
    « http://www.arafer.fr/communiques/plan-dinvestissement-autoroutier-larafer-recommande-une-revision-des-conditio »


  • Un parfum de mafia autour du #BTP
    https://www.mediapart.fr/journal/france/300517/un-parfum-de-mafia-autour-du-btp

    Pierre Natali © DR #Pierre_Natali est le plus connu des Corses dont les noms apparaissent dans les #Malta_Files. L’entreprise de travaux publics qu’il dirige est la plus puissante de Haute-Corse et sa famille joue un rôle important dans la vie politique insulaire. Mais au-delà des pratiques fiscales, des questions troublantes se posent sur l’infiltration mafieuse de l’économie #Corse.

    #France #évasion_fiscale