• Nouveau service de réparation informatique au centre du savoir de Manengouba

    C’est officiel le centre de savoir va bientôt offrir des services de réparation informatique dans la région du Manengouba. Le projet était en gestation depuis fin 2014 et il est actuellement lancé, en fait cela fait 2 mois qu’il est véritablement engagé.

    Il y a un double objectif avec cette activité . Le premier consiste à proposer dans le secteur du village de Mbouroukou et de la ville la plus proche Melong un service de réparation informatique à la population mais aussi aux entrepreneurs et aux entreprises de la région. Ainsi il sera possible de faire réparer son ordinateur lui prolongeant ainsi sa vie, évitant d’avoir a racheter du matériel qui est très cher encore pour une bonne partie de la population. Le deuxième objectif consiste à permettre au centre d’être autonome aussi bien sur l’aspect financier qu’avec son matériel informatique lui permettant de prolonger d’avantage la vie des ordinateurs ou de récupérer le maximum de pièces pouvant être réutilisé. L’autonomie autant technique que financière est de première importance pour le centre de savoir. Cela permet d’avoir des revenus tout en évitant d’avoir des frais pour faire réparer le matériel du centre l’impact est donc double.

    Le service se passe dans la salle informatique du centre de savoir . Cela comprend la réparation effective et intégrale des ordinateurs. Une vérification minutieuse de l’architecture de chaque ordinateur sera opérée pour détecter tous les problèmes, ensuite il sera fait une fiche descriptive des problèmes identifiés. L’interaction se fera entre le coordonnateur et le technicien permettant de dresser une liste des pièces de rechange qui seront achetées par le centre. Comme l’évoque Randau Ngoua le coordo « L’autre aspect du projet consiste à donner une bonne formation en ce domaine à l’équipe à l’aide des supports choisis d’un commun accord entre le coordonnateur et le technicien ».

    Les plages horaires pour la réparation sont le mercredi et le vendredi de 14h à 16h, ce sont donc 4 heures hebdomadaires qui sont consacrées à ce service.

    Les impacts de ce service de réparation des ordinateurs a un grand impact à court mais aussi à long terme. A court terme cela apporte au centre une nouvelle corde à son arc avec ce service apporté à la communauté qui est en premier lieu la bénéficiaire du matériel informatique. C’est également impactant pour l’équipe du centre lui-même qui bénéficie du développement de ses capacités et l’acquisition de nouvelles compétences dans un domaine qui sera de plus en plus en demande. A long terme ce service va se développer offrant de nouvelles options de développement au centre avec une activité génératrice de revenus. Mais cela tout en répondant aux besoins de la communauté en informatique.

    Et après ?
    C’est souvent la question que poserons certains ? L’idée derrière ce projet est de pouvoir boucler la boucle commençant par l’apprentissage de l’informatique jusqu’à être capable de réparer mais aussi de recycler . Bien que le recyclage fasse déjà partie de l’actuel projet cet aspect prendra de plus en plus de place à l’avenir puisqu’il est essentiel de recycler dans de bonnes conditions les pièces sensibles des ordinateurs et écrans comprenant des métaux lourds (plomb etc.) pouvant provoquer de graves préjudices en polluant les sols comme par exemple si des écrans cathodiques devaient être jetés dans la nature. Compte tenu des énormes besoin dans ce domaine au Cameroun cette projection dans l’avenir nous met en face d’un gros problème environnemental et social mais fait émerger un énorme potentiel pour le centre de savoir.

    Cette nouvelle activité de réparation possède de nombreux bienfaits mais aussi un fort potentiel. Le centre démontre une réelle volonté d’aller de l’avant. Il continue bien évidement ses activités habituelles d’initiation à l’informatique, tout comme les activités récréatives pour les enfants et bien sur les échanges sur des thématiques agricoles. Il n’en reste pas moins que les défis sont de taille entre le développement à court et long terme les services rendus à la population tout en assurant l’autonomie financière.

    Rappelons également que le centre est très jeune puisque il a commencé officiellement ses activités en juillet 2013 c’est un bébé plein de potentiel qui fait ses premiers pas… en réparation informatique. Raison de plus pour l’encourager dans son élan.

    http://centredesavoirmanengouba.org/nouveau-service-en-reparation-informatique-au-centre-de-sa

    #recycler-vieux-pc
    #cameroun
    #tiers-lieux
    #centre-savoir