city:launay

  • Entre le domestique et le sauvage. N°894 - Radio Univers
    http://www.radio-univers.com/entre-le-domestique-et-le-sauvage-n894

    Comme le confirment les industriels de l’alimentation eux-mêmes à qui Dieu a accordé de gros portefeuilles. Qui se félicitent du nouveau « programme alimentation et nutrition » du gouvernement, qui vient de retoquer le lancement d’une étude sur les risques pour la santé des aliments ultra-transformés.

    Qui se félicitent aussi à n’en pas douter de l’arrivée de la FNSEA, il y a trois ans, à la tête de la région Bretagne dans le domaine agricole : accélération de la concentration porcine (Plan porcs en avril 2016 de 32 millions d’euros), accélération du nombre de méthaniseurs, poulaillers géants et stabulations libres pour bovins, bassines d’irrigations, installation de fermes usines, pesticides … Rien que ces trois années, et c’est trente ans de lutte contre les algues vertes qui ont été anéantis. Et c’est pas la faute à pas de chance ! Ainsi ce week-end, à l’unité de valorisation organique (UVO) des déchets de Launay-Lantic (22), ont été recueillies 2000 tonnes d’algues vertes échouées. 6 000 tonnes d’algues vertes pour toute l’année 2018. Et déjà 5 000 tonnes ramassées en baie de Saint-Brieuc, alors que la saison commence à peine. Une situation hors norme catastrophique et scandaleuse, nous assure-t-on. Pas si étonnant quand ce sont les chambres d’agriculture à qui, par débilité (ou faveurs répugnantes) des crétins patentés ont confié la mise en œuvre des plans algues vertes. Pendant ce temps, le double discours sur l’environnement des élus régionaux et de la FNSEA marche à bloc, et les contribuables continuent de payer le coût des dépollutions.


    #algues_vertes #agro_industrie

  • Remise des prix d’Alembert et Jacqueline Ferrand
    http://lille1tv.univ-lille1.fr/videos/video.aspx?id=06a232b3-5451-443e-85c6-400149661bef

    Ces prix visent à encourager la diffusion de la connaissance des mathématiques vers un large public.

    Le Prix d’Alembert récompense une action (manifestation, livre, émission de radio ou de télévision, site web, application, chaîne vidéo...) destinée à mieux faire connaître et comprendre les mathématiques et leurs développements récents auprès d’un large public.

    Le Prix Jacqueline Ferrand récompense une opération pédagogique innovante dans le domaine des mathématiques.

    D’un montant de 2000 EUR chacun ils sont décernés tous les deux ans.

    Les lauréats 2018 : Le prix d’Alembert est décerné à Mickaël Launay, Le prix Jacqueline Ferrand est décerné au projet collaboratif « M@ths en-vie (...)

  • [URGENT] Nasse en cours à #Nantes
    https://nantes.indymedia.org/articles/35961

    11h40 : Une cinquantaine de camarades sont nassés 28 Bd de Launay par la police suite à une action au siège du cabinet des avocats d’AGO-Vinci. Des interpellations en cours. Venez nombreux-ses !!! numéro d’urgence zad : 06 43 92 07 01 legal team : 06 75 30 95 45

    #Répression #aéroport #notre-dame-des-landes #Répression,aéroport,notre-dame-des-landes

  • A #Calais, en transit dans des #containers

    Au beau milieu de la « #jungle », un « centre d’accueil provisoire » constitué de containers hébergera des familles d’exilés, au propre et au chaud, à partir de lundi.


    http://www.liberation.fr/france/2016/01/09/a-calais-en-transit-dans-des-containers_1425277
    #France #logement #hébergement #campement #asile #migrations #réfugiés

    • Ouverture d’un camp de conteneurs chauffés pour les réfugiés de Calais

      De premiers migrants se sont installés lundi dans des conteneurs chauffés, qui doivent accueillir d’ici fin janvier 1500 des quelque 4000 exilés qui survivent dans un bidonville insalubre à Calais, dans le nord de la France. « Ici il fait chaud, on est protégé du froid et de l’humidité », a déclaré un père de famille afghan en prenant ses quartiers avec sa femme et leurs six enfants dans ce nouveau camp, promis en août par les autorités françaises.


      http://www.rtbf.be/info/monde/europe/detail_ouverture-d-un-camp-de-conteneurs-chauffes-pour-les-migrants-de-calais?i

    • Avis aux amateurs : les collabos du camp de Calais
      http://cettesemaine.info/breves/spip.php?article1411&lang=fr

      Pour tenter d’éradiquer la jungle de Calais et ses près de 4000 #migrants, l’Etat avait annoncé le 31 août 2015 l’ouverture d’un gigantesque camp pour 5 ans afin d’y clôturer 1500 migrants. Un camp constitué de 125 conteneurs de 12 places chacun en lits superposés, 2.33m² par personne, sans cuisine, grillagé, vidéosurveillé, gardé et accès filtré par reconnaissance palmaire. Il a été inauguré le 11 janvier par l’entrée de 50 premiers d’entre eux dans ces containers (ce sera le rythme quotidien pour le remplir).

      Et puisqu’on sait depuis un bail que dans la bouche de l’#Etat la guerre c’est la paix, sa dénomination officielle est "#camp_humanitaire". Après les grillages et les flics, c’est la dernière couche du dispositif pour briser l’auto-organisation des migrants et les empêcher de tenter de passer la frontière vers l’Angleterre. Si à court terme le démantèlement de la jungle reste annoncé pour mars 2016 – signifiant donc dégager et disperser les 2500 autres –, ce véritable camp étatique de triage et de confinement qui sert de caution va donc en encadrer 1500 en les contrôlant, les enregistrant, les identifiant, les enfermant la nuit, afin de les forcer à déposer une demande d’asile ici. Un dispositif qui dépossède de toute autonomie et facilite aussi l’expulsion rapide des déboutés du statut (ou de ceux qui refuseraient de faire une demande), et plus tard encore de ceux qui n’y auront plus droit (d’où la durée de 5 ans).

      Pour rappel, entre octobre et décembre 2015 près de 1000 migrants ont été déportés de façon sauvage via l’aérodrome de Calais vers les CRA de Metz, Marseille, Rouen, Paris, Toulouse ou Nîmes lors de vols groupés. La police utilise pour son sale travail un avion siglé Sécurité civile mais aussi un Beechcraft 1900 loué à la société privée Twin Jet d’Aix-en-Provence (voir photos).

      "Il s’agira d’un camp fermé, équipé de caméras de vidéosurveillance. Pour y entrer, les migrants volontaires et retenus par La Vie Active devront donner leur nom. Ils devront justifier d’un code d’accès grâce à un dispositif de reconnaissance biométrique, à l’image de ceux utilisés dans des entreprises. « C’est un système choisi par l’opérateur de l’État, La Vie Active », indique la préfecture du Pas-de-Calais. Il utilise la morphologie de la main en 3D, est complété par un code d’accès. « Il ne s’agit pas d’empreintes digitales. Les données ne sont pas conservées. Rien à voir avec les bornes Eurodac », précise-t-elle. Ce dispositif a été préféré aux badges, utilisés à l’époque du camp de Sangatte, fermé en 2002."
      (La Voix du Nord, 17/12/2015 )

      Les entreprises qui collaborent à ce projet en se partageant les 18 millions d’euros du gâteau (aménagement, fonctionnement) :

      Logistic Solution : fournisseur des conteneurs
      Launay des Moulins / 35390 Grand-Fougeray (Ille-et-Vilaine)

      La PME Logistic Solution est en réalité un vieux partenaire des flics et militaires, puisqu’elle fournit déjà les containers du chantier sur Mururoa en association avec Sodexo Defense Services (contrat à 30 millions d’euros), et l’avait fait pour le ministère français de la Défense lors de l’exercice de certification de 5000 militaires de l’OTAN Steady fast Jazz, en Pologne (novembre 2013). C’est aussi un fournisseur de l’armée égyptienne. Sur son site, à la rubrique partenaire, elle a trankillou posé les logos de l’OTAN, de la Marine nationale et de l’Economat des armées.
      Logistic Solution livre ses containers à Calais depuis le 7 décembre 2015, pour une ouverture du camp prévue pour le début du mois de janvier. Elle livrait 21 containers par jour la première semaine de janvier.

      Groupe CW (Clôtures Michel Willoquaux) : Grillages du camp
      Marques déposées : Clonor et Clowill
      Famille Willoquaux : Michel (Président du conseil d’administration), Christophe (directeur général), Stéphane (directeur général délégué), Andrée (vice-président)
      7/21 Route Nationale / 59152, Tressin

      ATMG : surveillance du site pendant les travaux
      Habitués de la ,surveillance des chantiers Eiffage, Bouygues, etc.
      PDG : Bardadi Beddiaf
      Rue Roger Salengro / Route De Oignies Espace Tertiaire Bata / 62710 Courrières

      Biro Sécurité : Dispositif biométrique du camp & surveillance du centre d’accueil de jour Jules-Ferry et de la zone « tampon » depuis mars 2015 (30 agents de sécurité et maîtres-chiens recrutés)
      "« C’est un #marché très important pour la société, assure le Calaisien. Et qui crée de l’emploi ». Avec le nouveau camp pour 1 500 réfugiés, Biro compte recruter six nouveaux agents. L’entreprise fournit aussi à La Vie Active le dispositif d’accès biométrique sécurisé au camp humanitaire de 1 500 migrants."
      (La Voix du Nord, 15/12/2015)
      Par ailleurs, Biro Sécurité s’enrichit de tous côtés en montant pour des transporteurs des "parkings sécurisés" en aval près de la rocade de Calais pour empêcher les migrants de monter dans les camions, et en amont comme sur l’aire d’autoroute de Saint-Laurent à Steenvoorde (Belgique, à 70 km de Calais).

      PDG : Axel Guillaume Biro
      251 Avenue Antoine de Saint-Exupéry, 62100 Calais

      Béton : SOGEA, filière de Vinci

      ONG ACTED (Agence d’Aide à la Coopération Technique et au Développement) : a été aperçue en train d’escorter un semi-remorque hors de la jungle, semi remorque qui sert à transporter les conteneurs en question.
      33 Rue Godot de Mauroy, 75009 Paris

      Association La Vie Active : gestionnaire du camp (choisie en octobre 2015, elle était candidate en concurrence avec La Croix rouge sur ce marché)
      Directeur général : Guillaume Alexandre.
      Président du conseil d’administration : Alain Duconseil.
      Suivi du camp : Stéphane Duval
      La vie active, grosse "association d’utilité publique", plus gère de 70 établissements et sites, "dans les secteurs de la Petite enfance (crèche d’entreprises, CAMSP), l’Enfance (IEM, IME, ITEP, SESSAD), le Social (MECS, clubs de prévention, service tutélaire, CHRS, PAEJ) les Adultes handicapés (foyers de vie, SAJ, SAVS), les Personnes âgées (EHPAD, SSIAD), la Formation".
      La Vie Active
      4, Rue Beffara
      62 000 Arras

      #entreprise #biométrie #contrôle

  • Rencontres Régionales du Logiciel Libre du 7 février 2014 — Ecréall
    http://www.ecreall.com/ressources/rencontres-regionales-du-logiciel-libre-du-7-fevrier-2014

    Présentations projetées lors des Rencontres Régionales du Logiciel Libre du Service Public du 07/02/2014

    – Présentation de M. M. Launay Président de Pôle Nord et Gérant fondateur d’Ecréall
    – Présentation de M. P. Mathieu, VP TIC, Université Lille 1
    – Présentation de M. S. Wallet, Chargé du projet Astride
    – Présentation de M. Y. Poppe, Conseiller municipal, délégué au NTIC à la mairie de Willems
    – Présentation de M. Yann Lagadec, Responsable informatique de la mairie de Billy- Berclau

  • En Bretagne, le pari de l’#économie_circulaire
    http://lemonde.fr/planete/article/2013/09/20/en-bretagne-le-pari-de-l-economie-circulaire_3481705_3244.html

    Le #compost est produit à partir des #déchets_ménagers collectés auprès des 40 000 habitants – et autant de touristes en été – de 34 communes rassemblées au sein du Syndicat mixte intercommunal de traitement des ordures ménagères (Smitom) de Launay-Lantic.

    #recyclage

    • Ah hum, Le Monde veut ignorer que ça existe depuis longtemps cette technique, bien sur, ça dépend de ce qu’il y a dans les déchets ménagers. Mais en Sarthe, j’ai vu des plastiques, des morceaux de jouets ou des têtes de poupées enfouis dans la terre des champs, c’est une insulte à la nature et à l’écologie.

    • Enquête menée, il apparait que les anciens renvoyaient tout leurs déchets à la terre, cela avant qu’il n’existe les déchetteries et le ramassage des ordures (Il y a 15 ans).
      Tout, même les sacs qui n’étaient plus en papier, les emballages plastiques, les médicaments ou les vêtements synthétiques comme les jouets qui n’étaient plus en bois et fer, ce qui expliquerait ces découvertes. Bref, ce n’était pas à proprement parlé une organisation collective rationalisée.

      #modernité #écologie

    • Il y a quinze ans, il n’y avait pas de ramassage des ordures ménagères dans le village ? Mmmm... Il fallait peut-être les porter au bout d’un chemin, sur la route où passe les éboueurs, et cette famille de malpropres aura décidé de faire autrement.

    • Si,si, il y avait une collecte mais le système de tri en amont du dispositif de compostage laissait un peu à désirer, les agriculteurs du coin chargés de l’épandage avaient même menacé de ne plus prendre ce compost de piètre qualité.
      Depuis le centre de tri s’est équipé d’un « bioréacteur » un joli nom qui sent bon le greenwashing de la grosse industrie, (illustration ici : http://www.lechosarthois.fr/2012/04/19/ecorpain-le-tube-du-smirgeomes-arrive-en-sarthe-ce-jeudi )
      Mis en service en 2013, je ne sais pas encore précisément ce qui en sort, ce qui est sûr c’est que pour affiner le compost il faut tamiser fin (pour éliminer les petits indésirables, type piles boutons par ex.) il y a fatalement beaucoup de refus...qu’il faut enfouir ou bruler (ici c’est l’enfouissement)

    • Faut-il encore qu’il y ait eu une collecte des ordures ménagères, ce qui a parfois justifié la création de communauté de communes à partir de la fin des années 90. Le passage en force à la modernité à coup de #PAC destructrice à surajouter au droit d’abuser de la terre celui de la souiller.
      J’ai pris ces photos en 2009 à Mouthoumet, un coin sauvage avec une décharge de même nom…

      [Edit] Je répondais au message de @odilon
      mais je n’avais pas vu ta réponse @vazi, donc tu confirmes bien que c’était une récupération normalisée des déchets pour les remettre dans les champs sous forme de « compost » d’où les petis bouts de jouets dans les maïs, c’est bien mon souvenir, quel choc ça avait été !

  • Liens faibles, choix forts : les urbains et l’urbanité - La Vie des idées
    http://www.laviedesidees.fr/Liens-faibles-choix-forts-les.html

    Toutes les données montrent qu’habiter dans le périurbain influe fortement sur la vie sociale et sur les comportements politiques, autant que les différences de revenus. Ces données, il faut les interpréter et non les nier, souligne J. Lévy, répondant ainsi aux critiques formulées par E. Charmes, L. Launay et St. Vermeersch.


    #Société #ville #urbanisme

  • Des HLM dans les beaux quartiers. Les effets de la politique de mixité sociale à Paris (Métropolitiques)
    http://www.metropolitiques.eu/Des-HLM-dans-les-beaux-quartiers.html

    Est-il toujours bénéfique d’accéder à un logement social dans un quartier riche ? Lydie Launay interroge ce présupposé de la politique de mixité que la mairie de Paris déploie dans les quartiers de l’ouest de la capitale. Elle montre que si l’installation représente pour certains nouveaux arrivants une promotion, d’autres se trouvent déstabilisés par ce dépaysement qui les marginalise. (...) Source : Métropolitiques

  • Fêter le patrimoine, mais laisser disparaître le domaine public ? | : : S.I.Lex : :
    https://scinfolex.wordpress.com/2012/09/15/feter-le-patrimoine-mais-laisser-disparaitre-le-domaine-public

    Si le domaine public est en danger en France, c’est avant tout parce qu’il est menacé par les institutions culturelles qui devraient au contraire le protéger. Entendons-nous bien, je ne suis pas en train de dire que les bibliothèques, musées ou archives n’assurent pas leur rôle de conservation patrimoniale des oeuvres physiques qu’elles conservent. Mais à l’occasion de la numérisation de ces objets, elles sont une majorité écrasante à user de stratagèmes juridiques divers et variés pour porter atteinte à la liberté de réutilisation qui devrait être le pendant logique du domaine public.

    Le problème est connu : allez sur les sites des musées, des bibliothèques et des archives. Vous y trouverez de très nombreuses oeuvres du domaine public numérisées et offertes à la consultation du public. Mais dans une écrasante majorité des cas, les images seront accompagnées d’une mention restrictive, qui restreindra les usages d’une manière ou d’une autre, quant un brutal “Copyright : tous droits réservés” ne sera pas purement et simplement appliqué !

    #domaine_public #patrimoine

    • J’ai eu ce problème de façon concrète : je voulais partager deux gravures de Gervais Launay, qu’on trouve à la bibliothèque de Vendôme. Mais la bibliothèque m’oriente vers les Archives départementales (du Loir-et-Cher), qui ont procédé à des scans ; cela ayant le mérite de ne pas avoir à mettre en danger les originaux si je devais les photographier moi-même. Hélas, les Archives m’interdisent de diffuser ces scans sur mon site. Ce n’est pas une question d’argent, car ils ont gravé un CD-Rom avec les fichiers, et m’ont aussi donné de grands tirages papier, pour une somme dérisoire couvrant à peu près les frais d’envoi.

      Cf. http://troglo.rezo.net/Gervais-Launay-au-Gue.html

      Conséquence : ces dessins ne sont pas « exposés sur Internet », et le patrimoine local de mon département reste méconnu.

    • Les Archives ont les mains liées par une délibération du Conseil général qui fixe les conditions d’usage et les tarifs. Je pense que leur crainte est celle d’une exploitation commerciale éhontée… un peu fantasmatique. Et quand bien même les Editions de l’Attrappe-nigaud feraient un ouvrage pourrave sur Gervais Launay, serait-ce grave ?