city:orestiada

  • Beyond Evros Wall

    http://www.albertocampiphoto.com/beyond-evros-wall-3

    Je reposte cette série, parce que je suis tombé dessus par hasard ce soir, et qu’à revoir ces photos si pleine de sens, je ne m’en lasse pas. A consommer sans modération. Voilà.

    En avril 2012 je tombe par hasard sur le titre d’un article sorti dans la presse suisse : “Arno Klarsfeld veut un mur entre la Grèce et la Turquie” .

    La suite sur le site

    #photographie #alberto_campi #grèce #migration #asile

    • Quelle surprise...

      Cette dame faisait partie d’une famille très nombreuse d’Afghans, mais qui habitait depuis des années hors d’Afghanistan. Une famille riche (regardez la bague de la dame). Ils étaient des commerçants. Ils ont traversé l’Evros et on les a rencontrés alors qu’ils attendaient le train à la gare de Orestiada. C’est là que le contrôleur ne voulait pas les faire monter. Mais je me suis opposée et tout le monde a pris le train. Leur parcours à travers l’Europe pour atteindre la Belgique a été rapide (quand on a de l’argent, on va quand même plus vite). J’espère pouvoir vous dévoiler les secrets de leur voyage bientôt... dans un billet seenthis ?
      Je voulais mettre en parallèle leur #parcours_migratoire avec celui de Samir. Une autre personne qu’on a rencontré à Orestiada et avec qui nous nous sommes liés d’amitié. Samir, Palestinien de Syrie, sans un rond, anxieux, seul, avec des enfants laissés sur place a tourné dans l’Europe entière avant de recevoir un permis de séjour, après des années de vagabondage... Il est maintenant en Italie.