city:rroms

  • Hongrie : sur la route des Rroms, milice et extrême droite http://www.bakchich.info/international/2012/02/14/hongrie-sur-la-route-des-roms-milice-et-extreme-droite-61147

    Depuis mars 2011, le Jobbik et des milices d’extrême droite (dont Vedero, une milice proche du Jobbik, défilant en uniformes militaires), font pression sur la minorité rom, « pour que les familles s’en aillent ». En avril 2011, 277 roms, fuyant les milices, ont quitté le village. « Depuis, huit familles sont parties à Toronto », raconte Farkas. Après un arrêté gouvernemental interdisant les patrouilles de milices en Hongrie, elles ont fini par quitter le village. Enfin pas tout à fait, selon le vadja de Gyöngyöspata : « Des milices reviennent de temps en temps dans le quartier, mais plus discrètement, sans leurs uniformes militaires ».

    Les roms qui sont restés, faute de moyens, se défendent comme ils le peuvent. « Mon boulot, explique Farkas, consiste à régler les problèmes de la communauté, gratuitement, avec le soutien d’ONG. On fournit aussi aux citoyens les moyens de se défendre seuls, en leur donnant une éducation juridique élémentaire. Ils en ont besoin, les roms sont sans cesse accusés pour rien. Ici, on a une version dure, mais c’est le même problème dans tout le pays. L’avenir ne sera pas meilleur, on en a peur ». Pas avec ce maire, élu en juillet 2011, issu des rangs du Jobbik, le parti d’extrême droite hongrois, qui a obtenu 16,4 % des suffrages, lors des élections législatives de 2010.

    #Rroms #Hongrie #extrêmedroite #milices #fachos