city:saint-andré

  • N°58 - PRINTEMPS 2019 - LACRYMOCRATIE
    http://labrique.net/index.php/numeros/1047-n-58-printemps-2019-lacrymocratie

    http://labrique.net/images/numeros/numéro58/Une58.jpg

    2. Edito : Tapis rouge devant le printemps ou l’âpre odeur de la répression3. Lille, kapital vert4. Sauvetage d’un champ à Saint-André4. EMA, répression des mineur.es5. La VDN, cheval de Troie6. Nouvelles des cordistes7. Cuisinières d’aujourd’hui8. Biplan : crash-culture9-22. Dossier « Répression »23. Médias indés touchés23. La Citadelle se coule toute seule24. Frontières d’aujourd’hui25. CRA crado26. Lumières III27. Page de jeux28. Les 40 ans de nos anti-proprios DOSSIER : LACRYMOCRATIE10. Gilets jaunes vs commerçant.es ?11. Femmes en gilets jaunes12. Manifs lilloises : radicalisation expresse13. Présentation de Désarmons-les14-15. Carte des hauts lieux locaux16-17. Loi anti-anti-anti-casseur.ses18-19. Maintien du désordre : entretien avec F. Jobard20. Répression moulinoise21. Acab de l’an 4022. (...)

    #En_vedette #Numéros

    • 2. Edito : Tapis rouge devant le printemps 
ou l’âpre odeur de la répression

      3. Lille, kapital vert

      4. Sauvetage d’un champ à Saint-André

      4. EMA, répression des mineur.es

      5. La VDN, cheval de Troie

      6. Nouvelles des cordistes

      7. Cuisinières d’aujourd’hui

      8. Biplan : crash-culture


      9-22. Dossier « Répression »
      23. Médias indés touchés

      23. La Citadelle se coule toute seule

      24. Frontières d’aujourd’hui

      25. CRA crado

      26. Lumières III

      27. Page de jeux

      28. Les 40 ans de nos anti-proprios

  • Encore du soft-power russe que Macron aurait boycotté s’il avait été dans le coin : Le Shtandart, l’un des plus beaux 3 mâts du monde, en escale à la Grande-Motte (près de #montpellier)
    https://france3-regions.francetvinfo.fr/occitanie/herault/shtandart-plus-beaux-3-mats-du-monde-escale-grande-mott

    La frégate « Shtandart » ( ce qui signifie L’étendard) est une réplique en bois grandeur nature du premier bâtiment russe de la flotte de Baltique. Le bateau original a été construit en 1703 sous la direction personnelle du Tsar Pierre le Grand. Devenue le premier navire amiral de la Marine Impériale Russe, la frégate est restée en service jusqu’en 1727. Cette magnifique réplique reprend toutes les caractéristiques du bateau original : 3 mâts, 30m de hauteur, 35m de long, 28 canons et un tonnage de plus de 200 tonnes ! L’un des plus beaux trois mâts du monde.

    Malheureusement, fallait prévenir : tu peux pas te pointer comme ça et acheter des billets sur place. Tous les billets sont déjà vendus, même pour demain dimanche, donc on a dû se contenter de le regarder de l’extérieur.

    @simplicissimus ça t’aurait plu, ça, non ?

    • Oui, c’est un superbe bateau ; habitué de Brest où je l’ai vu en 2004 (mais je ne l’avais pas visité, j’avais passé la journée sur la rade).

      Tu remarqueras qu’il est la propriété d’une association privée, statut similaire à celui de l’Hermione. D’ailleurs il arbore le pavillon russe et non la croix de Saint-André de la marine de guerre russe.


      (ici en 2007)

    • Pour les amateurs de #cartographie, le curieux étendard (sur fond jaune, qu’on voit sur le premier mât à gauche sur ta photo et, selon Kikipédia : « Штанда́рт qui signifie “Étendard” en russe ») où l’aigle à deux têtes tient quatre cartes, représentant les quatre mers contrôlées par Pierre 1er :
      https://www.shtandart.ru/fr

      Le nom « Shtandart » est lié à l’ouverture d’une nouvelle voie commerciale à travers la mer Baltique. En 1703 Pierre 1er a changé son étendard en ajoutant une quatrième mer sur la carte – c’était la mer Baltique. En l’honneur du nouvel étendard le premier vaisseau de la flotte Baltique a reçu le nom « Shtandart ».


      J’y connais que pouic en héraldique, et je ne trouve pas grand chose au sujet de cet étendard sur le Web (quelques pages en cyrillique). Mais l’anecdote cartographique m’a semblé intéressante.

    • Pouf, pouf !

      Recherche pas forcément évidente… Le pavillon reproduit est celui du premier navire de ligne de la Flotte de la Baltique (1715), l’Ingermanland (nom suédois de l’Ingrie, nom historique de la région entre Golfe de Finlande et lac Ladoga, au centre de laquelle a été fondée Saint-Pétersbourg en 1703, même année que le Shtandart, nom d’origine allemande).

      Une description détaillée de l’étendard est donnée dans l’article WP[ru] sur l’étendard (note que la standardisation (!…) est plutôt médiocre, puisque les équivalents en autres WP ne sont pas tous reliés, on a en effet un Standarte [de] relié au [ru], un Étendard_(bannière) [fr] et un Heraldic_Flag [en]).

      Штандарт (знамя) — Википедия
      https://ru.wikipedia.org/wiki/%D0%A8%D1%82%D0%B0%D0%BD%D0%B4%D0%B0%D1%80%D1%82_(%D0%B7%D0%BD%D0%B0%D

      Царский штандарт в России

      В начале XVIII века Пётр I также собственноручно утвердил ещё один флаг — жёлтое полотнище с двуглавым чёрным орлом, держащим морские карты с изображением Белого, Каспийского и Азовского морей. 1 мая 1703 года русские войска взяли шведскую крепость Ниеншанц, запиравшую вход в Финский залив, и 2 мая Пётр I отметил: «Слава Богу за исправление нашего штандарта во образ святого Андрея… В тот образ четвертое море присовокуплено». Присоединение части побережья Балтийского моря было ознаменовано добавлением четвёртой морской карты на штандарт, и уже 8 сентября 1703 года на новом фрегате, получившем название «Штандарт», был поднят штандарт с четырьмя картами.

      В 1712 году в собственноручно написанном указе Пётр I дал описание штандарта: «Штандарт, чёрный орёл в жёлтом поле, яко Герб Российской империи, имея три короны: две королевских и одну Империальскую, в которого грудях Св. Георгий с драконом. В обеих же главах и ногах 4 карты морских: в правой главе Белое море, в левой Каспийское, в правой ноге Палас Меотис, в левой Синус Финикус и пол Синуса Ботника и часть Ост-Зее»

      Et donc (la description aide à les reconnaitre…) dans l’ordre du texte, ordre chronologique de l’accès de la Russie aux différentes mers :
      • la mer Blanche (bec de droite)
      • la mer Caspienne (bec de gauche)
      • la mer d’Azov (lac Méotide, patte droite)
      • le Golfe de Finlande, le Golfe de Botnie (par leurs noms latins) et une partie de la Baltique (par son nom allemand, Ost-See, mer de l’Est, ce qui vu de Saint-Pétersbourg est une dénomination… originale !) avec le sud-ouest du lac Ladoga dans le coin en haut à droite de la mini carte

      pour les dates d’accès, on peut prendre l’apparition des navires de guerre « à l’occidentale » dans les flottes concernées
      • mer Blanche, pas de navire de guerre, accès de la Moscovie en 1505 (Ivan III) ; peu de concurrence occidentale jusqu’à l’arrivée de navire de commerce anglais en 1553
      • mer Caspienne, 1668
      • mer d’Azov, 1696
      • mer Baltique (par le golfe de Finlande) 1703, le Shtandart, justement.
      https://en.wikipedia.org/wiki/List_of_ships_of_the_line_of_Russia

      Je ne sais pas trop ce que l’invocation à Saint André vient faire dans le texte de Pierre le Grand, mais la disposition des 4 mini cartes (et le patronage d’André) pourrait bien être à l’origine du choix de la croix de Saint-André comme pavillon de la flotte impériale…

      Note : Ninschanz était le nom de la forteresse suédoise à l’embouchure de la Neva (à l’emplacement de Saint-Pétersbourg, donc).

  • Contre le contrôle électronique à l’entrée des lycées
    http://www.piecesetmaindoeuvre.com/spip.php?page=resume&id_article=797

    Aurélien Delsaux, enseignant au lycée Hector-Berlioz de la Côte-Saint-André (Isère) proteste contre l’instauration d’un contrôle par badges et vidéo-surveillance à l’entrée de son établissement. Voici la tribune qu’il nous adresse et le texte d’une pétition à signer ici. * Pour l’entrée des hommes libres par Aurélien Delsaux, professeur de français au lycée polyvalent Hector-Berlioz à la Côte Saint-André (Isère), et écrivain. Mercredi après-midi, mes collègues et moi avons appris que Madame notre Proviseur avait une réunion avec des représentants de la Région pour prévoir l’installation de « portiques » à l’entrée du lycée - suite à la décision de M. Wauquiez, président de la région Auvergne-Rhône-Alpes de tester ces installations dans 14 établissements (dont 3 en Isère). Ces portiques seraient constitués de (...)

    « https://www.change.org/p/laurent-wauquiez-b%C3%A9atrice-berthoux-pas-de-portique-wauquiez-devant-mon- » #Faits_divers

  • Découverte exceptionnelle près de Caen : une maison de 4 500 ans !
    http://www.ouest-france.fr/normandie/saint-andre-sur-orne-14320/pres-de-caen-une-maison-datant-de-4-500-ans-mise-au-jour-3872547

    C’est la principale découverte sur un site de fouilles archéologiques, à Saint-André-sur-Orne, près de Caen. Une trouvaille unique en Normandie.
    […]
    Depuis le début du mois d’octobre, une équipe d’une dizaine d’archéologues de l’Inrap fouille ainsi ce site. Au final, la découverte est plus que surprenante. Il s’agit d’une enceinte circulaire matérialisée par des trous de fondation, qui accueillaient jadis des poteaux en bois servant d’ossature au bâtiment ou à l’enclos.


    Voilà ce à quoi devait ressembler la maison datant de 4 500 ans, érigée dans un enclos destiné aux animaux.

    « À la base, nous pensions à un édifice cultuel comme il en existe en Angleterre, explique Emmanuel Ghesquière, archéologue de l’Inrap responsable des fouilles. Et puis, en fouillant, on s’est rendu compte que l’on mettait au jour, dans cette enceinte qui a pu servir d’enclos pour des animaux, une grande maison. Elle date de 4 500 ans. Ces logements sont appelés bâtiments géants. Ils font une dizaine de mètres de largeur. C’est très rare.
     »

    • Je me souviens très bien de la deuxième vidéo qui était présentée à l’exposition Création/Destruction au musée Zadkine en 2008-09.

      Expositions précédentes - Paris.fr
      http://www.paris.fr/pratique/musee-zadkine/expositions/expositions-precedentes/rub_6569_stand_16175_port_14919

      Création / Destruction
       musée Zadkine, 21 novembre 2008 – 1er mars 2009- » Consulter le dossier de presse au format pdf 
      Commissaire : Véronique Gautherin, conservateur adjoint
      Ossip Zadkine, Giuseppe Penone, Simon Renard de Saint-André, Sam Taylor-Wood, Sanna Kanisto

      Le dossier presse, téléchargeable contient une description détaillée de la vidéo.

    • Merci @simplicissimus, je copie l’extrait du dossier de presse sur Still Life ici

      Sam Taylor-Wood, Still Life, vidéo, 3’44 ’’- prêt du Musée d’art moderne Astrup Fearnley d’Oslo
      Still Life donne à voir le processus de désagrégation d’une composition de fruits à travers son accélération filmée en 3 minutes 44. Le film s’ouvre sur l’image fixée sur la pellicule d’une composition de fruits dans la plénitude de son épanouissement, au premier plan figure un stylo bille presque anachronique dans ce qui s’apparente en premier lieu à une nature morte dans la tradition du XVIIè siècle, à laquelle le titre de l’œuvre, « Still life » (nature morte) semble se référer.
      Rien ne prépare à ce qui va suivre, de façon presque imperceptible la lumière change, l’image se met en mouvement, engageant les fruits dans un processus de décomposition, lent et progressif au départ, puis d’une soudaine et implacable fulgurance. De la composition aux formes idéales expression d’une sensuelle vitalité, ne restera qu’une masse inerte, informe grisâtre ; le stylo bille lui demeure intact. Sam Taylor-Wood, utilise avec la technique de son art, les références à la tradition picturale de la nature morte, et plus spécifiquement celle appartenant au genre de la vanité, qu’elle détourne voire transgresse orchestrant un redoutable memento mori contemporain.
      Par essence expression de l’immobilité dans la peinture, la dite nature morte devient ici l’objet d’une fusion entre l’image immobile et celle qui est en mouvement. Par le choix délibéré de l’écran plasma, pour dispositif exclusif de représentation de son film, et par sa mise en boucle, Sam Taylor Wood modèle le rapport à l’image et à l’œuvre. L’expérience hallucinatoire et répétitive du processus de décomposition se produit dans le cadre matériel de l’écran, de la même façon que la méditation sur la mort prenait sens à travers une représentation idéale arrêtée dans le temps et le cadre du tableau autrefois. Dépassant les allusions allégoriques à la fuite du temps et à la fugacité de la vie, Still life est la démonstration concrète et brutale de l’universalité de la condition éphémère de tout être vivant, et de l’inexorable et inéluctable cheminement vers la mort. Sam Taylor-Wood nous ramène au spectacle contemporain de la simulation permanente de la mort à laquelle nous assistons dans l’éternité d’un temps présent. L’imperméabilité à l’action du temps du stylo bille, objet contemporain produit en série et jetable interroge sur le sens symbolique de cette trace et renvoie l’homme à la vanité de sa condition.
      Née en 1967 à Londres, Sam Taylor-Wood est l’une des plus jeunes artistes à avoir bénéficié d’une rétrospective à la Hayward Gallery. L’artiste développe un travail sur le mouvement de l’image passant avec virtuosité de films immobiles à de gigantesques panoramas photographiques. Elle associe la performance et les références aux mises en scène iconographiques religieuses les plus connues de la peinture, comme la Sainte-Cène et la Pietà. Qu’elle soit immobile ou en mouvement, l’image est chez l’artiste imprégnée de cette fascination pour un théâtre de gestes silencieux. Par cette écoute visuelle intense, elle rejoint la peinture.

      et merci @odilon pour ton optimisme :)

  • Money-time, la stratégie perdante du XV de France | CONTRE-PIED
    http://contre-pied.blog.lemonde.fr/2014/03/16/money-time-la-strategie-perdante-du-xv-de-france

    L’équipe de Saint-André gribouille du Woodward là où les autres dessinent des plans adaptés aux joueurs qu’ils ont à disposition, bâtissant des équipes là où le XV de France n’est qu’un agglomérat. Et ça se voit.

    #rugby

  • #Perturbations #trafic #sncf grandes lignes le 3 octobre #2013
    http://www.transports-en-commun.info/perturbations-trafic-sncf-grandes-lignes-3-octobre-2013

    Prévision : Modifications des circulations entre Bourgoin et Saint-André-le-Gaz. Les 9 et 10 novembre, des modifications des circulations sont à prévoir entre Bourgoin et Saint-André-le-Gaz ...Cet article Perturbations trafic SNCF grandes lignes le 3 octobre 2013 est apparu en premier sur Point Info Transports.

    #Infos_Trafic #Infos_Trafic_Grandes_Lignes #3_septembre #Elipsos #greve #Intercités #lunea #retards #Teoz #TGV #trains #travaux

  • • Chacun son Mur
    http://www.arteradio.com/son/549555/chacun_son_mur

    L’Histoire dans mon jardin (2’38’’)
    Après l’invasion de Berlin, nos reporters du possible vous proposent de revivre en direct, chez vous, la fameuse chute du Mur de la Honte des Médias. Chaque semaine, l’actualité bonifiée par Marie-Andrée de Saint-André (ARTE Radio, Radio Nova) et Guillaume Podrovnik (le Journal du Futur).

    #Berlin #Mur

  • Epandage agricole : 45 communes concernées - Gers : LaDépêche.fr
    http://www.ladepeche.fr/article/2012/05/31/1365924-epandage-agricole-45-communes-concernees.html

    Lancée vendredi dernier, une consultation publique sur l’épandage aérien de produits phytopharmaceutiques doit se poursuivre jusqu’au 25 juin. Bien qu’interdit, l’épandage aérien agricole peut faire l’objet de dérogations. Trois entreprises ont adressé des demandes à la direction départementale des territoires (DDT). Selon un rapport de la DDT, ces dérogations ne peuvent être accordées que « lorsqu’un danger menaçant les végétaux, les animaux ou la santé publique ne peut être maîtrisé par d’autres moyens ou si ce type d’épandage présente des avantages manifestes pour la santé et l’environnement par rapport à une application terrestre ». C’est donc ce que devront démontrer les trois entreprises, la SODEPAC, AGPM et Les Multiplicateurs de semences du Midi toulousain qui ont fait la demande. Ces épandages concernent pour la plus grande part des champs de maïs à popcorn sur 1966 hectares et quelques champs de maïs semence (90 hectares). Ces champs à traiter se trouvent disséminés sur 45 communes du département (liste ci-dessous). Le service Eau et Risques de la DDT a émis un avis favorable à ces épandages avec quelques préconisations : « Une vigilance très particulière sera portée sur l’information préalable des opérateurs auprès des riverains, des communes ainsi que des professionnels apicoles » indique la DDT dans son rapport. Les entreprises devront aussi obtenir la validation de l’ANSES pour les produits qu’elles comptent utiliser. Le public est invité à émettre ses observations auprès de la préfecture et des sous-préfectures.

    La liste des communes concernées

    Bézeril, Betcave-Aguin, Castet-Arrouy, Castillon-Savès, Catonvielle, Cologne, Condom, Encausse, Endoufielle, Escorneboeuf, Frégouville, Gazaupouy, Gimont, Giscaro, Jégun, Juillès, Lahas, L’Isle-Arné, L’Isle-Jourdain, Mansempuy, Marsan, Masseube, Maurens, Mauvezin, Miradoux, Monbrun, Montégut-Savès, Montiron, Pauilhac, Plieux, Polastron, Saint-André, Saint-Antonin, Saint-Cricq, Saint-Georges, Saint-Germier, Saint-Martin-Gimois, Saint-Orens, Saint-Soulan, Sainte-Marie, Samatan, Ségoufielle, Simorre, Thoux, Touget.

    Légende de la photo :

    Les demandes d’épandage aérien concernent uniquement du #maïs ./Photo DDM

    #Pop-Corn